Argousier, l’arbuste anti-fatigue

L’argousier est un arbuste dont les baies, graines, et feuilles regorgent de nutriments. Il est non seulement délicieux mais aussi idéal pour soutenir la santé cardiovasculaire et lutter contre la fatigue.
argousier

BIENFAITS DE L’ARGOUSIER
✓ Lutte contre la fatigue
✓ Exerce une activité antioxydante
✓ Réduit l’inflammation
✓ Soutient la santé cardio-vasculaire
✓ Potentiellement anti-cancer

Qu’est-ce que l’argousier ?

L’argousier, aussi appelé « saule épineux » (Hippophae rhamnoides) est le principal représentant de la famille des Eléagnacées. Pouvant atteindre jusqu’à 5 m de hauteur, cet arbuste pousse en Europe et en Asie, dans les régions tempérées. Mais, grâce à sa facilité d’adaptation et d’acclimatation unique, il est aussi présent en altitude, dans l’Himalaya et en Sibérie, ce qui lui a valu le surnom d’« olivier de Sibérie ».

On le confond souvent avec un autre arbuste : l’arbousier (Arbutus unedo). Si leurs noms français se ressemblent, ils n’ont pas les mêmes propriétés. Comme le cynorrhodon, l’argousier possède de nombreuses épines sur ses rameaux. Après la floraison au printemps, il produit des baies comestibles de couleur jaune-orangé : les argouses. De la taille d’une grosse olive, elles renferment une multitude de graines.

argousier fruit
Les argouses renferment de nombreux nutriments

L’argousier possède également un système racinaire dense et profond et de longues feuilles allongées et étroites. Son écorce, quant à elle, est d’un joli brun-gris.

Toutes ces parties de l’arbuste renferment des nutriments, présentent des bienfaits sur la santé et sont utilisées en phytothérapie.

Plante médicinale traditionnelle au Tibet, en Mongolie et en Chine, l’argousier y est consommé depuis des siècles. Il est indiqué pour le traitement des problèmes circulatoires, des troubles cardiaques ou encore des lésions hépatiques.

Les récentes études ont permis de mettre en évidence ses différentes actions bénéfiques sur l’organisme. Il est aujourd’hui reconnu pour lutter contre la fatigue, protéger l’organisme des radicaux libres, réduire l’inflammation et soutenir la santé cardiovasculaire. L’argousier présente également un potentiel anti-cancer.

Composition nutritionnelle

  • Acides aminés
  • Vitamines : provitamine-A, B1, B2, C, E, F, K, P
  • Minéraux et oligo-éléments : calcium, phosphore, potassium, magnésium, fer, sodium, cuivre
  • Protéines
  • Lipides
  • Actifs antioxydants : flavonoïdes, caroténoïdes, phénols, phytostérols, anthocyanes
  • Acides gras : oméga-3-6-7-9
huile argousier
Planche botanique de l’Hippophae rhamnoides

Les bienfaits de l’argousier


⚡️ Lutte contre la fatigue

L’argousier est un puissant tonifiant naturel de l’organisme. Il permet ainsi de lutter contre la fatigue passagère, d’apporter de la vitalité et d’améliorer l’humeur. Sa vitamine C renforce également les défenses immunitaires et prévient de nombreux maux et infections de l’hiver : rhume, grippe… C’est un allié précieux pour prévenir les baisses de tonus !

Il doit cette action à sa teneur élevée en vitamine C ou acide ascorbique. Avec 250 à 300 mg pour 100 g, les baies d’argousier se classent parmi les aliments les plus riches en vitamine C. Ainsi, elles en contiennent 5 fois plus que le kiwi et 30 fois plus que l’orange !

Mais elles renferment aussi d’autres nutriments anti-fatigue. Les vitamines B1 et B2, par exemple, luttent contre la fatigue nerveuse. Le magnésium et le fer contribuent également à réduire l’épuisement et participent à la production d’énergie dans le corps.

Cette étude de l’université de Jilin (Chine), menée sur des souris, montre l’efficacité des baies d’argousier pour réduire la fatigue.


🥝 Exerce une action antioxydante

Grâce à sa richesse exceptionnelle en vitamine C, l’argousier est aussi capable de lutter contre les radicaux libres. Ces derniers accélèrent le vieillissement, affaiblissent les cellules de l’organisme et augmentent le risque de maladies cardiovasculaires et de cancers.

L’action de la vitamine C est complétée par celle d’autres nutriments contenus dans les baies comme la vitamine E, les flavonoïdes, caroténoïdes, phénols, phytostérols et anthocyanes. Comme le cresson et l’ortie, l’argousier renferme des composés phénoliques majeurs dont du kaempférol et de la quercétine. Ils exercent une activité de piégeage et de protection de l’ADN contre certains radicaux libres (radicaux hydroxyles, anions superoxydes, radicaux DPPH).

Enfin, c’est l’un des rares aliments à contenir à la fois des acides gras oméga-3, 6, 7 et 9. Ils participent à la préservation des cellules face à l’action des radicaux libres.

Cette étude de l’Institut de médecine nucléaire et des sciences connexes de Delhi (Inde), menée directement sur des cellules, montre l’activité antioxydante des baies d’argousier.

Cette autre étude du même institut, réalisée également sur des cellules, conclut que l’argousier est une plante antioxydante sûre et efficace.


🌵 Réduit l’inflammation

Au cours de différentes études, la consommation d’argousier a permis de réduire l’inflammation. Il est efficace aussi bien sur l’inflammation cutanée que sur celle des muqueuses, des intestins et des articulations.

Pour cela, l’argousier agit sur différents éléments impliqués dans le processus inflammatoire. D’une part, il soutient le facteur de transcription Nrf2 chargé de réguler la réaction inflammatoire de l’organisme. D’autre part, il inhibe la production de cytokines pro-inflammatoires (interleukine-1ß et interleukine-6) qui amplifient l’inflammation.

Lire aussi l Ces aliments anti-inflammatoires naturels et savoureux

L’isorhamnetine, l’un des flavonoïdes de l’argousier, semble être à l’origine de son action. La vitamine E aide également à réduire les niveaux de cytokines. Quant au magnésium, il permet d’abaisser significativement le taux de protéines C- réactive (CRP), un marqueur de l’inflammation.

Cette étude de l’Institut de défense de physiologie et des sciences connexes de Delhi (Inde), menée sur des souris, montre les propriétés anti-inflammatoires de l’argousier.

Cette autre étude de l’Institut de recherche de Patanjali (Inde), menée sur des cellules humaines, démontre l’efficacité de l’argousier en cas d’inflammation cutanée.


❤️ Soutient la santé cardiovasculaire

Consommer de l’argousier est particulièrement intéressant pour protéger le cœur et prévenir les maladies cardiovasculaires comme l’athérosclérose. En effet, il agit de façon bénéfique sur les principaux facteurs de risque telles que l’hypercholestérolémie, l’hypertension et l’hypertriglycéridémie.

Dans le cœur, ses antioxydants empêchent la dégradation des vaisseaux sanguins engendrée par les radicaux libres. La vitamine C améliore la circulation sanguine, maintient l’élasticité des vaisseaux et empêche leur rétrécissement. 

Pour soutenir la santé cardiovasculaire, on peut aussi compter sur sa vitamine E, qui participe à la vasodilatation, sur la vitamine K, qui intervient au niveau de la coagulation, ou encore sur ses acides gras oméga-3, 6 et 9. 

La composition exceptionnelle de l’argousier permet une action globale. Ainsi, il réduit la pression sanguine, diminue le taux de LDL-cholestérol ou « mauvais cholestérol » ainsi que les niveaux de triglycérides.

Cette étude de l’Institut de défense de la recherche en haute altitude (Inde), menée sur des rats, montre l’efficacité des baies d’argousier pour réduire les facteurs de risque cardiovasculaire.

Cette autre étude de l’Institut indien des sciences médicales (Inde), réalisée sur des rats, montre comment il protège efficacement le cœur.


🔬 Potentiellement anti-cancer

Au cours de différentes études, l’argousier a montré un potentiel anti-cancer. En effet, il semble inhiber de manière significative la prolifération des cellules cancéreuses et induire leur apoptose (mort cellulaire programmée).

Parallèlement, il stimule la production de lymphocytes, améliore l’activité des macrophages et des cellules NK (« natural killers »).

Cette étude de l’université de Jilin (Chine), menée sur des souris, montre les activités anticancéreuses et immunostimulantes de l’argousier.

Cette autre étude de l’université nationale kazakhe Al-Farabi (Kazakhstan), menée sur des cellules cancéreuses, montre comment l’argousier empêche leur prolifération.

argousier arbre
L’argousier permet de lutter naturellement contre la fatigue

Comment consommer l’argousier ?

Les baies d’argousier

Les baies d’argousier ont un goût naturellement sucré et légèrement acidulé. Elles se récoltent en été et peuvent se consommer telles quelles. Mais il est aussi possible de les faire sécher. Vous pourrez alors les manger nature, les mélanger à un yaourt, du muesli ou des céréales, les préparer en infusion ou encore les intégrer dans des plats et des desserts.

Une fois pressées, les baies fraîches servent aussi à la préparation du célèbre jus d’argousier. Il se boit pur ou dilué dans l’eau, additionnée de sucre, de miel ou de poudre de lucuma pour atténuer sa saveur amère.

jus argousier
Du jus d’argousier, idéal pour bénéficier de ses propriétés

L’argousier en comprimés

Les gélules et comprimés d’argousier sont fabriqués à partir de baies séchées puis réduites en poudre. C’est un format facile à trouver et pratique à prendre. Il conviendra à ceux qui n’apprécient pas le goût des baies.

Choisissez des gélules suffisamment dosées en argousier (300 mg/gélule minimum), de préférence sans additifs et végétales.

L’argousier en poudre

La poudre d’argousier est obtenue par pressage des baies séchées. C’est un complément alimentaire naturel, généralement peu transformé et qui contient une grande quantité de nutriments.

Elle peut être consommée de différentes façons : mélangée dans une boisson, saupoudrée sur des céréales ou dans un yaourt… Elle apportera également une saveur acidulée à vos préparations maison (pains, desserts, pâtisseries…).

Choisissez une poudre obtenue par pressage à froid, 100% pure, sans additif, sans conservateur ni OGM.

L’huile végétale d’argousier

Le pressage des graines contenues dans les baies d’argousier permet d’obtenir une précieuse huile végétale. De part sa teneur élevée en vitamine E, en caroténoïdes, en antioxydants et en acides gras, elle est idéale pour la peau.

L’huile d’argousier est anti-âge, régénérante, calmante et donne un effet « bonne mine ». Vous pouvez l’appliquer directement sur votre peau, l’intégrer dans vos recettes de cosmétiques maison ou ajouter quelques gouttes dans vos soins quotidiens.

L’huile d’argousier, une alliée de la peau

L’argousier en teinture-mère

La teinture-mère d’argousier provient de la macération des baies dans un mélange d’eau et d’alcool. Particulièrement riche en composés actifs, ce format contient toutefois une grande quantité d’alcool. Elle n’est donc pas recommandée aux femmes enceintes, aux enfants ou aux personnes souffrant de certaines pathologies.

Argousier et plantes médicinales

Pour fortifier l’organisme et lutter contre la fatigue, l’argousier peut être associé à d’autres super aliments riches en vitamine comme l’acérola ou le camu camu.

Pour réduire l’inflammation, vous pouvez associer l’argousier à des aliments anti-inflammatoires naturels : curcuma, gingembre, moringa… Enfin, pour protéger le système cardiovasculaire, vous pouvez compléter votre consommation d’argousier avec des noix du Brésil, des graines de basilic ou de chanvre.

Consommer durable : privilégier l’argousier local, bio et équitable

✓ En France, les baies d’argousier se récoltent sur les régions littorales, comme en Baie de Somme, ou en montagne, principalement dans les Alpes. Si vous avez la chance de pouvoir les cueillir dans la nature, choisissez le bon moment. Les argouses sont des fruits très délicats qui deviennent mous et s’écrasent facilement. La récolte débute généralement début août et se poursuit jusqu’en septembre. Pensez à porter des gants car l’argousier est rempli d’épines !

✓ À défaut des cueillettes sauvages, vous pouvez acheter des baies d’argousier séchées. Choisissez de préférence des baies récoltées en France et certifiées agriculture biologique. Certaines sont aussi issues du commerce équitable.

jus argousier effets secondaires
La cueillette des argouses débute au mois d’août

Posologie

Il n’existe pas vraiment de posologie recommandée pour l’argousier. Veillez simplement à ne pas en consommer en excès.

Les gélules se prennent avec un grand verre d’eau et avant les repas. En raison de sa richesse en vitamine C, évitez de consommer de l’argousier en fin de journée.

Une cure de 3 semaines est idéale avant l’hiver ou au printemps, complétée par une cure de sève de bouleau.

🍒 Baies d’argousier : 4 g par jour

🥃 Jus : 70 ml par jour

💊 Comprimés : 3 à 5 gélules par jour pour des gélules de 300 mg

🥄 Poudre : 2 à 4 g par jour

🍯 Huile végétale : 1 à 2 applications externes par jour

🧪 Teinture-mère : 15 gouttes matin et soir

Contre-indications et effets secondaires

La consommation d’argousier présente certaines contre-indications :

  • Par mesure de précaution, l’argousier est déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes et aux jeunes enfants ;
  • En raison de son action sur la circulation sanguine, les personnes souffrant d’un trouble de la coagulation ou devant subir une intervention chirurgicale doivent éviter d’en consommer ;
  • Il est déconseillé aux personnes souffrant d’hypotension.

Sa consommation présente très peu d’effets indésirables. Seuls des troubles digestifs légers sont possibles. Si vous ressentez des effets secondaires, stoppez votre consommation et consultez un médecin.

Histoire, culture et marché de l’argousier

L’argousier est une plante connue depuis des siècles. En Europe comme au Tibet, en Mongolie et en Russie, la plante fait l’objet de nombreuses utilisations : préparation de boissons et d’alcools, fabrication de produits alimentaires ou médicinaux… En France, la récente découverte archéologique de l’INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives) montre que l’argousier est cultivé depuis l’Antiquité.

Mais l’argousier n’est pas seulement utile aux hommes. Très apprécié des oiseaux pour ses baies sucrées, ses fleurs attirent aussi les insectes pollinisateurs. Sa croissance rapide et sa facilité d’adaptation est intéressante pour reboiser des espaces, lutter contre la désertification et l’érosion des sols. Comme les légumineuses, l’argousier est capable d’enrichir la terre en fixant l’azote. Ainsi, c’est un arbre plébiscité en permaculture.

Dossier réalisé par Julia Perez et Charlotte Jean

Sources et études scientifiques

Rui Li, Qing Wang, Menghao Zhao, Peiming Yang, Xiao Hu, Danwei Ouyang, 2019. Flavonoid glycosides from seeds of Hippophae rhamnoides subsp. Sinensis with α-glucosidase inhibition activity.

Weihua Ni, Tingting Gao, Hailiang Wang, Yuzhi Du, Jiayu Li, Cen Li, Lixin Wei, Hongtao Bi, 2013. Anti-fatigue activity of polysaccharides from the fruits of four Tibetan plateau indigenous medicinal plants.

Sandeep Kumar Shukla, Pankaj Chaudhary, Indracanti Prem Kumar, Namita Samanta, Farhat Afrin, Manju Lata Gupta, Upendra Kumar Sharma, Arun Kumar Sinha, Yogendra Kumar Sharma, Rakesh Kumar Sharma, 2006. Protection from radiation-induced mitochondrial and genomic DNA damage by an extract of Hippophae rhamnoides.

Raman Chawla, Rajesh Arora, Shikha Singh, Ravinder Kumar Sagar, Rakesh Kumar Sharma, Raj Kumar, Ashok Sharma, Manju L Gupta, Surender Singh, Jagdish Prasad, Haider A Khan, Anand Swaroop, A K Sinha, A K Gupta, Rajender P Tripathi, P S Ahuja, 2007. Radioprotective and antioxidant activity of fractionated extracts of berries of Hippophae rhamnoides.

Himanshi Tanwar, Shweta, Divya Singh, Shashi Bala Singh, Lilly Ganju, 2018. Anti-inflammatory activity of the functional groups present in Hippophae rhamnoides (Seabuckthorn) leaf extract.

Acharya Balkrishna , Sachin Shridhar Sakat, Kheemraj Joshi, Kamal Joshi, Vinay Sharma, Ravikant Ranjan, Kunal Bhattacharya, Anurag Varshney, 2019. Cytokines Driven Anti-Inflammatory and Anti-Psoriasis Like Efficacies of Nutraceutical Sea Buckthorn ( Hippophae rhamnoides) Oil.

Vivek Vashishtha, Kalpana Barhwal, Ashish Kumar, Sunil Kumar Hota, Om Prakash Chaurasia, Bhuvnesh Kumar, 2017. Effect of seabuckthorn seed oil in reducing cardiovascular risk factors: A longitudinal controlled trial on hypertensive subjects.

Salma Malik, Sameer Goyal, Shreesh Kumar Ojha, Saurabh Bharti, Saroj Nepali, Santosh Kumari, Virendra Singh, Dharamvir Singh Arya, 2011. Seabuckthorn attenuates cardiac dysfunction and oxidative stress in isoproterenol-induced cardiotoxicity in rats.

Hailiang Wang, Tingting Gao, Yuzhi Du, Hongxia Yang, Lixin Wei, Hongtao Bi, Weihua Ni, 2015. Anticancer and immunostimulating activities of a novel homogalacturonan from Hippophae rhamnoides L. berry.

G T Zhamanbaeva, M K Murzakhmetova, S T Tuleukhanov, M P Danilenko, 2014. Antitumor activity of ethanol extract from Hippophae rhamnoides L. leaves towards human acute myeloid leukemia cells in vitro.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur twitter
Twitter
POUR APPROFONDIR

Fatigué.e ?

Recevez gratuitement notre ebook 10 aliments exceptionnels pour augmenter son niveau d’énergie