Noix du Brésil, le shot de sélénium

Les noix du Brésil, aussi appelées noix d’Amazonie, sont souvent présentes dans les mélanges de fruits secs énergétiques. Et pour cause : ce sont des fruits à haute valeur nutritive qui regorgent de minéraux et d’oligo-éléments. Elles sont aussi connues pour renforcer le système immunitaire, réduire le mauvais cholestérol, prévenir les maladies cardiovasculaires...
noix du brésil

BIENFAITS DES NOIX DU BRÉSIL
✓ Antioxydantes
✓ Aideraient à perdre du poids
✓ Soutiennent la santé cardiovasculaire
✓ Améliorent la beauté de la peau et des cheveux
✓ Potentiellement anti-cancer

Qu’est-ce que les noix du Brésil ?

La noix du Brésil est le fruit du noyer d’Amazonie (Bertholletia excelsa). Pouvant atteindre plus de 50 m de hauteur pour 16 m de circonférence, c’est un géant de la forêt amazonienne. Comme le baobab africain (Adansonia digitata), la longévité du noyer d’Amazonie est exceptionnelle et peut aller jusqu’à 1000 ans.

Cet arbre pousse essentiellement au Brésil mais également dans d’autres régions tropicales d’Amérique du sud comme en Bolivie, au Pérou, en Équateur et en Colombie. On le retrouve généralement dans les milieux humides et le long des rives du Bas-Tocantins et du rio Madeira au Brésil.

bienfait des noix
Les noix du Brésil sont issues d’un fruit à coque poussant en Amazonie

Après sa floraison, qui a lieu d’août à novembre, le noyer d’Amazonie produit de gros fruits à coque pouvant peser jusqu’à 1,5 kg.

Chaque fruit renferme de nombreuses graines allongées, elles-mêmes protégées par une coque dure. Une fois la graine décortiquée, on découvre une amande blanche enveloppée d’une fine pellicule brun-rouge : la fameuse noix du Brésil.

Les noix du Brésil, couramment appelées noix d’Amazonie ou châtaignes du Brésil, prennent la forme d’un petit croissant. Une fois séchées, elles sont consommées telles quelles, utilisées en cuisine ou mises en sachet pour être commercialisées. Particulièrement huileuses, elles servent aussi à la fabrication d’une huile alimentaire. L’huile végétale de noix du Brésil est également utilisée en cosmétique en raison de ses bienfaits pour la peau et les cheveux.

Aujourd’hui, les noix du Brésil sont généralement consommées en association avec d’autres fruits à coques et oléagineux : amandes, noix de cajou, noisettes… On les retrouve couramment dans les mélanges énergétiques de fruits secs et de graines. Il faut dire qu’elles ne manquent pas d’atouts nutritionnels ni de propriétés bénéfiques pour l’organisme.

La noix du Brésil est notamment recommandée pour lutter contre les radicaux libres, stimuler le transit intestinal, soutenir la santé cardiovasculaire et améliorer la beauté de la peau. Certaines études ont également démontré leur potentiel dans la prévention du cancer.

Composition nutritionnelle

  • 18 acides aminés dont 8 essentiels
  • Vitamines : B1, B2, B3, B5, B6, C, E, folates EFA
  • Minéraux et oligo-éléments : sélénium, cuivre, magnésium, manganèse, potassium, calcium, fer, phosphore, zinc, chlore, iode
  • Protéines
  • Fibres
  • Glucides
  • Lipides : acide oléique, acide palmitique, acide stéarique, acide α-linolénique
  • Composés phénoliques : lignanes
  • Flavonoïdes
  • Phytostérols
  • Triterpènes : squalènes
  • Eau
noix de brésil
Les noix du Brésil sont enveloppées d’une fine pellicule brun-rouge

Les bienfaits des noix du Brésil


🥝 Antioxydantes

Les noix du Brésil se distinguent par leur teneur exceptionnelle en sélénium. Si la spiruline (Arthrospira platensis), la maca (Lepidium Meyenii) ou encore la sève de bouleau en contiennent également, leur teneur est bien moins importante que celle des noix du Brésil. Avec 178 µg (microgrammes) de sélénium pour 100 g, une seule noix suffit pour couvrir nos besoins journaliers !

Le sélénium est un oligo-élément qui joue un rôle important dans la lutte contre les radicaux libres et dans la protection de l’organisme. En effet, il exerce un effet antioxydant et participe activement à la production de glutathion peroxydase. Cette enzyme protège les cellules contre l’oxydation et régénère les cellules immunitaires. De plus, le glutathion peroxydase soutient l’activité des vitamines antioxydantes comme la vitamine C. C’est pourquoi une carence en sélénium se traduit souvent par une baisse de l’immunité.

Comme le montre cette analyse sur la composition des noix du Brésil, elles contiennent également des vitamines, dont de la vitamine E, et des acides aminés (comme la méthionine et la cystéine) qui contribuent à neutraliser les radicaux libres dans l’organisme.

Cette revue des universités de São Paulo et Melbourne s’est intéressée à la composition nutritionnelle de la noix du Brésil et à son action sur le système antioxydant.

Cette étude de l’université fédérale de Rio de Janeiro (Brésil), menée sur des patients hypertendus et dyslipidémiques, montre comment la consommation de noix du Brésil a augmenté l’activité antioxydante du glutathion peroxydase.


🏃🏼 Aideraient à perdre du poids

Les fibres contenues dans les noix du Brésil favorisent et prolongent le sentiment de satiété. Comme les graines de chia (Salvia hispanica) et le psyllium (Plantago ovata), ce sont des aliments coupe-faim naturels qui contribuent au contrôle de l’appétit et à la gestion du poids. Elles doivent toutefois être consommées avec modération car elles sont très caloriques (702 kcal pour 100 g) et riches en matières grasses.

Cette étude de l’université fédérale de Goiás (Brésil), menée sur des rats, s’est intéressée aux propriétés prébiotiques et au potentiel des noix, dont les noix du Brésil, dans la prévention et la gestion du surpoids et de l’obésité.


❤️ Soutiennent la santé cardiovasculaire

Comme la plupart des fruits à coque, les noix du Brésil renferment des nutriments importants pour la santé cardiovasculaire. En plus des fibres, elles contiennent des acides gras bénéfiques pour le cœur comme l’acide oléique (oméga-9), l’acide stéarique et l’acide α-linolénique (oméga-3).

Tous ces acides gras participent à la prévention des maladies cardiovasculaires en maintenant un taux de cholestérol sanguin normal. Ils agissent notamment sur la concentration de cholestérol-LDL ou « mauvais cholestérol ».

Enfin, les noix du Brésil sont une source intéressante de protéines végétales qui font elles aussi baisser le taux de « mauvais cholestérol », responsable de maladies cardiaques.

Cette étude de la Pennsylvania State University aux États-Unis, qui regroupe différents essais cliniques, démontre les effets bénéfiques de la consommation de noix sur le cœur et les maladies coronariennes.


👩‍🦰 Améliorent la beauté de la peau et des cheveux

Qu’elle soit consommée ou appliquée sous forme d’huile végétale, la noix du Brésil participe à la beauté de la peau grâce à sa teneur élevée en vitamine E (5,33 mg pour 100 g). Cette vitamine possède des propriétés antioxydantes qui protègent la peau du vieillissement prématuré. De plus, elle répare, favorise le maintien de l’élasticité et de la tonicité de la peau.

L’huile végétale de noix du Brésil est adoucissante, apaisante et hydratante. Elle est particulièrement recommandée pour les peaux sèches, sensibles et réactives. Elle peut aussi s’appliquer directement sur les cheveux pour réparer la fibre capillaire et les pointes abîmées.

Cette étude du Government Medical College de Srinagar (Inde), menée sur des humains, montre tous les bienfaits de la vitamine E pour la peau.


🔬 Potentiellement anti-cancer

Des études ont mis en évidence le potentiel de la noix du Brésil dans la prévention de certains cancers. En effet, le sélénium qu’elle contient, associé à la vitamine E, pourrait diminuer le risque de cancer du sein, du côlon, du poumon et de la prostate. En stimulant l’activité du glutathion peroxydase, le sélénium protège les cellules et joue un rôle crucial dans l’élimination et la détoxication des agents cancérogènes.

Cette étude du Roswell Park Cancer Institute (États-Unis), menée sur des rats, s’est intéressée à l’effet du sélénium de la noix du Brésil dans la prévention du cancer.


♻️ Stimuleraient le transit intestinal

Les noix du Brésil ne contiennent pas seulement des minéraux et des oligo-éléments : elles sont aussi riches en fibres. Ainsi, 100 g de noix apportent 7,5 g de fibres soit davantage que la noix de cajou (4,4 g pour 100 g) ou la noix de Grenoble (6,7 g pour 100 g).

Les fibres sont des nutriments reconnus pour leurs bienfaits sur le système digestif et les intestins. Elles soulagent les inconforts et les troubles du transit (constipation, ballonnements…) grâce à leur effet laxatif naturel, facilitent la progression dans le côlon et équilibrent le microbiote intestinal.

Mais des études sont encore nécessaires pour évaluer leur efficacité sur l’amélioration du transit.

noix d'amazonie

Comment consommer la noix du Brésil ?

Les noix du Brésil séchées

Les noix du Brésil sont le plus souvent commercialisées sous leur forme séchée. À partir du mois de décembre, les fruits du noyer d’Amazonie sont récoltés lorsqu’ils tombent à terre. Ils sont ensuite ouverts en deux pour en extraire les noix. Ces dernières sont séchées au soleil puis vendues, décortiquées ou non.

Elles se trouvent facilement sur Internet, en magasin bio ou dans les supermarchés proposant des fruits secs en vrac. On privilégie les noix vendues avec leur peau brune (tégument) car elles ranciront moins rapidement.

noix macadamia
Les noix du Brésil sont idéales en snack ou dessert

Les noix du Brésil séchées peuvent se grignoter en en-cas ou être utilisées dans la préparation de desserts : gâteaux, cookies, muffins, barres crues énergétiques… On peut également réaliser une délicieuse boisson végétale à base de noix du Brésil en mixant 15 g de noix avec 250 ml d’eau. Idéale dans les céréales du matin ou dans une pâte à crêpes !

L’huile végétale de noix du Brésil

L’huile végétale de noix du Brésil peut être employée en cuisine. On l’utilise alors de la même façon que l’huile de noix classique. Déconseillée pour la cuisson, ajoutez-la plutôt dans vos salades, soupes froides et toasts.

En cosmétique, l’huile végétale de noix du Brésil s’intégrera facilement dans votre routine beauté. Ajoutez-en quelques gouttes dans votre crème de jour ou dans un peu de beurre de karité. Elle peut aussi être appliquée en masque capillaire pour nourrir et réparer les cheveux abîmés.

selenium bienfait
L’huile de noix du Brésil est idéale en cuisine et en cosmétique

Noix du Brésil et baies

Parce qu’elles sont assez caloriques, les noix du Brésil ne doivent pas être consommées avec d’autres fruits oléagineux trop riches en matières grasses comme les noix de macadamia. Associez-les plutôt à des baies ou des super aliments moins gras comme les baies de goji ou les baies d’açaï, également originaires du Brésil.

Attention toutefois à l’excès de sélénium : les apports ne doivent pas dépasser plus de 500 microgrammes (µg) par jour. À titre d’information, 100 g de baies de goji apportent 60 µg de sélénium.

Consommer durable : privilégier les noix du Brésil bio et équitables

✓ Comme d’habitude on conseille vraiment de consommer des noix du Brésil biologiques afin d’éviter tout traitement aux pesticides, s’assurer une meilleure qualité du produit et optimiser ses bienfaits. En l’occurence, elles sont souvent vendues en magasin bio, il est donc facile de s’en procurer. Une culture biologique est aussi plus respectueuses de l’environnement.

✓ On choisit de préférence celles issues du commerce équitable pour être sûr de soutenir le travail des petits producteurs en Amérique du sud. La récolte et la vente des noix du Brésil est une source majeure de revenus pour de nombreuses populations au Brésil, au Pérou, en Équateur, en Bolivie, en Colombie.

✓ Les noyers du Brésil sont des espèces vulnérables, c’est pourquoi il est aussi important de soutenir les coopératives qui les cultivent de manière respectueuse.

Posologie de la noix du Brésil

Riches en calories et en sélénium, les noix du Brésil doivent être consommées avec modération.

⚖️ Il est conseillé de ne pas manger plus de 30 g de noix dans la semaine. Même si elles sont bénéfiques pour la santé, contentez-vous donc de grignoter 1 à 2 noix par jour.

Contre-indications et effets secondaires

L’excès de sélénium peut avoir des effets néfastes sur la santé : nausées, fatigue, irritabilité, perte de cheveux, ongles fragiles… De plus, la consommation de noix du Brésil présente certaines contre-indications :

  • Les personnes allergiques aux fruits secs et aux oléagineux doivent éviter d’en consommer
  • La consommation de noix d’Amazonie est déconseillée aux personnes souffrant d’hypertension artérielle ou de diabète ;
  • Les personnes en surpoids ou souffrant d’obésité doivent demander conseil à leur médecin avant d’en consommer.

La consommation excessive de noix du Brésil peut entraîner les effets secondaires suivants :

  • Troubles digestifs (ballonnements, flatulences…).
  • Crampes et maux de ventre.
  • Allergies.
  • Prise de poids.

Si vous ressentez des effets secondaires, stoppez votre consommation et consultez un médecin.

Histoire, culture et marché de la noix du Brésil

Des noix consommées depuis toujours

Les noix du Brésil sont consommées depuis des siècles par les populations d’Amérique du sud. Selon cette revue sur leur utilisation en Amazonie, des traces auraient été retrouvées dans une grotte datant du paléolithique ! Cela signifie qu’elles étaient déjà consommées par les anciens chasseurs-cueilleurs d’Amazonie.

Grâce au développement des échanges commerciaux, les noix du Brésil ont finalement atteints l’Europe au XVIIème siècle via l’Espagne et le Portugal. Par la suite, les Pays-Bas, l’Angleterre et les États-Unis en sont devenus particulièrement friands.

les noix
Un noyer d’Amazonie

Une culture en danger

En Amérique du sud, la culture de la noix du Brésil permet de faire vivre de nombreuses familles. Pour les petits producteurs, c’est une source naturelle de nourriture et de revenus. Malheureusement, à partir des années 70, l’intensification de la déforestation au profit de l’élevage, de l’agriculture et de l’extraction minière met en danger cette culture millénaire.

En l’espace de quelques années, des centaines d’hectares de forêts de noyers sont décimés et la production brésilienne s’effondre, passant de 104 000 tonnes en 1970 à 25 000 tonnes en 2003. Heureusement, dans les années 80, des projets de reforestation et de réintroduction du noyer du Brésil permettent de relancer la culture.

Aujourd’hui, le noyer du Brésil est toujours classé parmi les espèces « vulnérables » dans la liste rouge de l’UICN. Des programmes se mettent en place et les petits producteurs s’organisent en coopérative et en communauté.

Dossier réalisé par Julia Perez et Charlotte Jean


Sources et études scientifiques

Thavarith Chunhieng, Thierry Goli, Georges Piombo, Daniel Pioch, José Brochier, Didier Montet, 2004. Recent analysis of the composition of Brazil nut Bertholletia excelsa.

Cardoso BR, Duarte GBS, Reis BZ, Cozzolino SMF, 2017. Brazil nuts: Nutritional composition, health benefits and safety aspects.

Huguenin GV, Oliveira GM, Moreira AS, Saint’Pierre TD, Gonçalves RA, Pinheiro-Mulder AR, Teodoro AJ, Luiz RR, Rosa G, 2015. Improvement of antioxidant status after Brazil nut intake in hypertensive and dyslipidemic subjects.

Clara S. A. Sugizaki and Maria Margareth V. Naves, 2018. Potential Prebiotic Properties of Nuts and Edible Seeds and Their Relationship to Obesity.

Mohammad Abid Keen et Iffat Hassan, 2016. Vitamin E in dermatology.

Ip C, Lisk DJ, 1994. Bioactivity of selenium from Brazil nut for cancer prevention and selenoenzyme maintenance.

Anna Greissing, Florent Kohler, François-Michel Le Tourneau et José Reinaldo Alves Picanço, 2008. Iratapuru et la noix du Brésil : une expérience de durabilité en Amazonie brésilienne.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur twitter
Twitter
POUR APPROFONDIR

Fatigué.e ?

Recevez gratuitement notre ebook 10 aliments exceptionnels pour augmenter son niveau d’énergie