Éleuthérocoque, le ginseng sibérien

Difficile de prononcer son nom du premier coup ! Découvrez les propriétés de l’Éleuthérocoque ou « ginseng sibérien », un buisson dont la racine possède notamment des propriétés tonifiantes et stimulantes.
eleutherocoque

BIENFAITS DE L’ÉLEUTHÉROCOQUE
✓ Améliore la résistance au stress
✓ Stimule et régule le système immunitaire
✓ Tonifie l’organisme et réduit la fatigue
✓ Améliore les fonctions cognitives
✓ Régule la glycémie

Qu’est-ce que l’éleuthérocoque ?

L’éleuthérocoque est un buisson appartenant à la famille des Araliacées. Il y rejoint le célèbre ginseng (Panax ginseng) et le lierre, communs dans nos contrées. Le genre Eleutherococcus compte une trentaine d’espèces dont l’Eleutherococcus senticosus et l’Eleutherococcus sieboldianus. Si ce dernier fait aussi partie de la pharmacopée traditionnelle chinoise, c’est l’Eleutherococcus senticosus qui est aujourd’hui utilisé pour ses propriétés médicinales dans le monde entier. Ainsi, lorsqu’on parle de l’éleuthérocoque, on désigne communément cette espèce.

L’éleuthérocoque est originaire de Sibérie orientale, la partie asiatique de la Russie. Robuste et capable de résister à des températures très basses, il pousse également dans les régions froides de Chine, du Japon et de la Corée du Sud.

En raison de son origine géographique et de son appartenance à la même famille que le ginseng, l’éleuthérocoque est surnommé le « ginseng sibérien ». Mais, si elles ont certaines propriétés en commun, ces deux plantes ne doivent pas être confondues.

Pouvant atteindre 3 m de hauteur, l’éleuthérocoque est un buisson très épineux ce qui lui a valu le surnom de « buisson du diable ». Il possède des feuilles vertes palmées et a la particularité d’avoir des fleurs de couleurs différentes : le violet pour les fleurs mâles et le jaune-vert pour les fleurs femelles. Après la floraison, le buisson produit de nombreuses baies noires en grappes. Mais l’intérêt médicinal de l’éleuthérocoque se cache dans sa racine…

eleutherocoque avis
Buisson d’éleuthérocoque

Aussi appelé « racine de la taïga », l’éleuthérocoque est utilisé à des fins médicinales depuis l’Antiquité. En Asie du Nord-Est, on le consomme en infusion ou en décoction pour son action tonique et anti-fatigue. Il est notamment réputé pour accroître la longévité et renforcer le système immunitaire. En médecine traditionnelle chinoise, il fait aussi partie des plantes tonifiantes de la rate comme l’astragale (Astragalus membranaceus) et le ginseng.

C’est à partir des années 50, grâce aux recherches scientifiques, que l’éleuthérocoque se fait connaître au-delà des frontières russes et chinoises. Aujourd’hui, c’est une plante réputée dans le monde entier, consommée sous forme de complément alimentaire.

Composition nutritionnelle

  • Acides aminés
  • Vitamines : pro-vitamine A (bêta-carotène), C, E
  • Minéraux et oligo-éléments : calcium, phosphore, potassium, magnésium, sodium, aluminium, fer, brome, cuivre, zinc, chrome, germanium
  • Saponines : éleuthérosides B (syringine), E et A
  • Polysaccharides : éleuthéranes A et G
  • Composés phénoliques : coniférine
  • Acides phénoliques : acide chlorogénique, acide caféique
  • Hétérosides
  • Lignanes
  • Coumarines : isofraxidine
  • Stérols : daucostérol, sistostérol
  • Résines
eleutherocoque ou ginseng russe
Ce sont les racines de l’éleuthérocoque qu’on utilise en phytothérapie

Les bienfaits de l’éleuthérocoque


🙏🏻 Améliore la résistance au stress

Comme le ginseng, la maca (Lepidium meyenii) ou la rhodiola (Rhodiola rosea), l’éleuthérocoque est une plante adaptogène. Il augmente ainsi la résistance de l’organisme face aux différentes situations de stress (physiques ou psychologiques) et l’aide à mieux se défendre.

Les propriétés adaptogènes de l’éleuthérocoque sont dues aux éleuthérosides contenus dans sa racine, et notamment aux éleuthérosides E. D’une part, l’éleuthéroside E agit sur la corticostérone, une hormone libérée par les glandes surrénales en réponse au stress. En réduisant la production de corticostérone, l’éleuthéroside E a donc un effet calmant et anti-stress.

D’autre part, l’éleuthérocoque contribue au maintien de l’homéostasie c’est-à-dire à l’équilibre de l’organisme. Ainsi, il agit comme un stabilisateur pour permettre un retour à l’équilibre en cas de situations stressantes.

Enfin, l’éleuthérocoque contient des vitamines, minéraux et oligo-éléments qui contribuent à réduire le stress et l’anxiété. C’est le cas de la vitamine C (ou acide ascorbique), du zinc, du magnésium et du calcium.

Cette étude de l’université d’Ehime (Japon) montre comment l’éleuthéroside E a réduit le niveau de corticostérone chez des souris en état de stress.


🛡 Stimule ou régule le système immunitaire

De nombreuses études ont démontré que l’éleuthérocoque avait une action bénéfique sur l’immunité. Il agit à la fois sur les défenses naturelles et sur la réponse du système immunitaire.

L’éleuthérocoque accroît la quantité de lymphocytes (globules blancs) qui aident le corps à combattre les maladies et les infections. Il favorise également la production d’interleukine-1 et d’interleukine-6, impliquées dans l’immunité. Enfin, l’éleuthérocoque améliore la réponse humorale c’est-à-dire la production d’anticorps en cas d’agression. En ce sens, il possède des propriétés immunostimulantes.

Mais l’éleuthérocoque peut aussi bien stimuler que freiner les réactions du système immunitaire lorsqu’elles sont trop actives et excessives. C’est le cas lors d’allergies ou de certaines maladies auto-immunes. Ainsi, l’éleuthérocoque régule et exerce un effet immunomodulateur.

Comme le cordyceps (Ophiocordyceps sinensis) et le reishi (Ganoderma lucidum), il contient aussi du germanium, un oligo-élément qui contribue à maintenir le système immunitaire en équilibre.

Cette étude de l’institut national de la tuberculose et des maladies pulmonaires (Pologne), menée sur des souris, démontre que l’éleuthérocoque possède des propriétés immunomodulatrices, améliore la réponse cellulaire et humorale.

Cette autre étude de la compagnie pharmaceutique Boehringer Ingelheim (Allemagne), menée sur des rats, montre également les effets bénéfiques de l’éleuthérocoque sur l’immunité.


⚡️ Tonifie l’organisme et réduit la fatigue

En médecine traditionnelle chinoise, l’éleuthérocoque est considéré comme un tonique général et est indiqué pour lutter contre la fatigue physique ou mentale. Aujourd’hui, cette action est reconnue par l’EMA (Agence européenne des médicaments), l’OMS (Organisation mondiale de la santé) et la Commission E.

Là encore, ce sont les éleuthérosides, et notamment l’éleuthéroside E, qui sont responsables de l’action anti-fatigue de l’éleuthérocoque. Mais il possède également d’autres nutriments tonifiants comme la vitamine C, le calcium, le magnésium et le zinc.

Ainsi, l’éleuthérocoque est particulièrement intéressant pour les personnes âgées, lors d’efforts physiques intenses, de surmenage intellectuel, de fatigue passagère ou chronique, en cas de maladies virales ou pendant une période de convalescence.

Cette étude de la Second Military Medical University de Shanghai (Chine), menée sur des souris, montre l’efficacité des éleuthérosides pour soulager la fatigue physique et mentale.

Cette autre étude de l’université de l’Iowa (États-Unis), menée sur des patients souffrant de fatigue chronique, montre le potentiel de l’éleuthérocoque pour diminuer la sévérité et la durée de la fatigue.


👩🏻‍🏫 Améliore les fonctions cognitives

L’éleuthérocoque possède une action bénéfique sur les fonctions cognitives, notamment sur la concentration et la mémoire à court terme. Comme le ginkgo biloba, c’est un dynamisant intellectuel qui améliore les fonctions cérébrales.

Cette action est due à la présence de pro-vitamine A (ou bêta-carotène) qui protège les cellules du cerveau, limite le déclin des fonctions cognitives et améliore la mémoire. Son effet est démultiplié lorsqu’elle est associée à de la vitamine C.

Enfin, l’éleuthérocoque contient du fer, un oligo-élément essentiel pour les neurones car il favorise leur oxygénation. Ainsi, le ginseng sibérien rend le cerveau plus performant et aide à mieux mémoriser.

Parce qu’il est aussi adaptogène et qu’il permet une meilleure gestion du stress, l’éleuthérocoque est l’allié idéal pour les étudiants pendant les examens.

Cette étude de l’académie médicale de Stavropol (Russie), menée sur l’homme, montre les effets bénéfiques de l’éleuthérocoque sur la mémoire à court terme.


🍭 Régule la glycémie

L’éleuthérocoque semble prometteur pour réguler la glycémie chez les personnes diabétiques. En effet, il contient de la syringine, un principe actif également présent dans certaines plantes comme le lilas, le forsythia ou le troène.

La syringine exerce un effet hypoglycémiant (abaisse le taux de sucre dans le sang) et améliore la synthèse du glycogène dans les cellules. D’autre part, l’éleuthéroside E améliore la résistance à l’insuline tout en réduisant la glycémie et en favorisant l’absorption du glucose.

Cette étude de l’université médicale de Taipei (Taïwan), menée sur des rats diabétiques, confirme l’effet hypoglycémique de la syringine de l’éleuthérocoque.

Cette autre étude du Korea Food Research Institute (Corée du Sud), menée sur des souris, montre l’intérêt de l’éleuthéroside E en cas de diabète sucré de type II.

éleuthérocoque
L’éleuthérocoque est une plante adaptogène : il permet d’augmenter la résistance aux différents stress

Comment consommer l’éleuthérocoque ?

L’éleuthérocoque en comprimés

Les comprimés ou gélules d’éleuthérocoque sont faciles à trouver en magasins bio et spécialisés ou sur Internet. Ils contiennent de la poudre de racine séchée.

Pour profiter pleinement des bienfaits de l’éleuthérocoque, les comprimés doivent être suffisamment titrés en éleuthérosides (au moins 0,8 % soit 3,8 mg d’éleuthérosides pour 480 mg de poudre).

L’éleuthérocoque en poudre

L’éleuthérocoque est également proposé en poudre. Après la récolte, la racine est alors séchée puis réduite en poudre pour être commercialisée. Elle contient généralement entre 0,6 et 0,9% d’éleuthérosides.

La poudre d’éleuthérocoque se mélange facilement avec de l’eau, du jus de fruits ou du lait végétal. Elle permet également de préparer une infusion. Pour cela, versez 2 à 4 g de poudre d’éleuthérocoque dans 150 ml d’eau bouillante. Laissez infuser pendant 10 minutes et sucrez en ajoutant une cuillère de miel.

plante adaptogène
Les racines d’éleuthérocoque sont séchées et réduites en poudre

L’éleuthérocoque en teinture-mère

La teinture-mère d’éleuthérocoque est obtenue par macération hydroalcoolique de la racine. Cette forme de complément alimentaire est généralement concentrée en éleuthérosides. Elle se dilue facilement dans un peu d’eau ou de jus de fruits.

Mais la teinture-mère a l’inconvénient de contenir beaucoup d’alcool. Elle est donc déconseillée aux femmes enceintes, aux enfants ou aux personnes souffrant de certaines pathologies.

Éleuthérocoque et plantes médicinales

L’éleuthérocoque s’associe avec de nombreuses plantes médicinales et super aliments. Contre la fatigue physique, vous pouvez compléter vos prises d’éleuthérocoque avec de la spiruline (Arthrospira platensis) ou de l’acérola (Malpighia emarginata).

En cas de surmenage ou pour améliorer vos performances intellectuelles, associez l’éleuthérocoque avec le bacopa (Bacopa monnieri), le ginkgo biloba ou encore la maca (Lepidium Meyenii) qui boostent la concentration et la mémoire.

Consommer durable : privilégier l’éleuthérocoque bio et équitable

✓ Nous vous conseillons de choisir de l’éleuthérocoque certifié bio, cultivé selon les principes de l’agriculture biologique et donc sans produits chimiques. En plus de préserver l’environnement, vous éviterez les résidus de pesticides dans le produit fini. Privilégiez également des gélules sans OGM, sans excipients, sans conservateurs et non-ionisées.

✓ Aujourd’hui, l’éleuthérocoque provient majoritairement de Chine, de Corée du Sud et du Japon. En Chine, le climat et les sols de la province du Shanxi, au nord-est du pays, et de l’Hebei, à l’est, sont particulièrement propices à sa culture.

✓ Malheureusement, la demande mondiale grandissante engendre des récoltes intensives. En Corée, par exemple, l’éleuthérocoque est une plante protégée car en voie de disparition. Au moment de choisir votre complément alimentaire, vérifiez donc la provenance et privilégiez les filières équitables.

Posologie

⚖️ La posologie recommandée varie de 0,5 à 4 g d’éleuthérocoque par jour.

⏳ Pour obtenir des résultats, les prises doivent être régulières et se poursuivre sur au moins 6 semaines. Toutefois, il est déconseillé de prendre de l’éleuthérocoque plus de 3 mois consécutifs.

⏳ On recommande de ne pas consommer d’éleuthérocoque en fin de journée pour éviter les insomnies. Privilégiez des prises le matin ou le midi. Évitez également de consommer d’autres stimulants comme le café pour ne pas perturber le sommeil.

⏳ Il est possible de consommer l’éleuthérocoque sous forme de cures de 6 semaines, 3 à 4 fois par an, en faisant des pauses entre chaque. Ces cures sont intéressantes en cas de fatigue intense, de convalescence ou en prévention avant les changements de saison pour renforcer l’organisme.

💊 En comprimés : de 0,5 à 4 g par jour, en 1 à 3 prises. 

🥄 En poudre : 1 g, 2 à 3 fois par jour.

🍵 En infusion : 2 tasses par jour.

🧪 En teinture-mère : 3 x 20 à 40 gouttes par jour.

Contre-indications et effets secondaires

La consommation d’éleuthérocoque présente certaines contre-indications :

  • Par mesure de précaution, les jeunes enfants, les femmes enceintes ou allaitantes doivent éviter de prendre de l’éleuthérocoque.
  • Les personnes souffrant d’hypertension, de problèmes cardiaques (cardite rhumatismale, athérosclérose) ou de troubles nerveux doivent éviter d’en consommer ;
  • Les personnes diabétiques, souffrant d’obésité ou atteintes d’un cancer hormono-dépendant doivent consulter leur médecin avant d’en prendre ;
  • L’éleuthérocoque peut interagir avec les médicaments hypoglycémiants, anticoagulants, hypotenseurs ou hypertenseurs.

Une consommation excessive d’éleuthérocoque peut entraîner les effets secondaires suivants :

  • Augmentation de la tension artérielle.
  • Maux de tête.
  • Palpitations et tachycardies.
  • Insomnies.
  • Diarrhées.
  • Irritabilité, hyperexcitation et énervement.

Si vous ressentez des effets secondaires, stoppez votre consommation et consultez un médecin.

Histoire, culture et marché de l’éleuthérocoque

En Chine, l’éleuthérocoque est utilisé depuis plus de 4000 ans en raison de ses propriétés médicinales. À une époque où le ginseng coréen était particulièrement coûteux et victime de récoltes excessives, l’éleuthérocoque était une plante locale, abondante et beaucoup plus abordable d’où son surnom de « ginseng des pauvres ».

Mais ce n’est qu’au XXème siècle que la plante connaît un fort engouement. Dans les années 50, les docteurs Brekhman et Lazarev, qui ont déjà effectué des recherches approfondies sur les plantes adaptogènes, mettent en lumière les bienfaits de l’éleuthérocoque sur la gestion du stress.

Plus tard, dans les années 1970, l’éleuthérocoque devient très populaire en Russie. On raconte alors que les athlètes russes en consommaient pour améliorer leurs performances sportives. Enfin, si l’information n’a pas été vérifiée, les astronautes de la station spatiale Mir auraient également consommé de l’éleuthérocoque pour augmenter leur force, leur endurance et limiter les effets de l’apesanteur.

plante tonique
L’éleuthérocoque tonifie l’organisme et réduit la fatigue

Dossier réalisé par Julia Perez et Charlotte Jean


Sources et études scientifiques

Shu Zhu, Yanjing Bai, Mayuko Oya, KenTanaka, KatsukoKomatsu, Takuro Maruyama, Yukihiro Goda, Takeshi Kawasaki, Masao Fujita, Toshiro Shibata, 2011. Genetic and chemical diversity of Eleutherococcus senticosus and molecular identification of Siberian ginseng by PCR-RFLP analysis based on chloroplast trnK intron sequence.

Kimura Y, Sumiyoshi M, 2004. Effects of various Eleutherococcus senticosus cortex on swimming time, natural killer activity and corticosterone level in forced swimming stressed mice.

Rogala E, Skopińska-Rózewska E, Sawicka T, Sommer E, Prosińska J, Drozd J, 2003. The influence of Eleuterococcus senticosus on cellular and humoral immunological response of mice.

Steinmann GG, Esperester A, Joller P, 2001. Immunopharmacological in vitro effects of Eleutherococcus senticosus extracts.

Huang LZ, Huang BK, Ye Q, Qin LP, 2011. Bioactivity-guided fractionation for anti-fatigue property of Acanthopanax senticosus.

Hartz AJ, Bentler S, Noyes R, Hoehns J, Logemann C, Sinift S, Butani Y, Wang W, Brake K, Ernst M, Kautzman H, 2004. Randomized controlled trial of Siberian ginseng for chronic fatigue.

Arushanian EB, Baĭda OA, Mastiagin SS, Popova AP, Shikina IB, 2003. [Effect of eleutherococcus on short-term memory and visual perception in healthy humans].

Niu HS, Liu IM, Cheng JT, Lin CL, Hsu FL, 2008. Hypoglycemic effect of syringin from Eleutherococcus senticosus in streptozotocin-induced diabetic rats.

Jiyun Ahn, Min Young Um, Hyunjung Lee, Chang Hwa Jung, Seok Hyun Heo, et Tae Youl Ha, 2013. Eleutheroside E, An Active Component of Eleutherococcus senticosus, Ameliorates Insulin Resistance in Type 2 Diabetic db/db Mice.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur twitter
Twitter
POUR APPROFONDIR

Fatigué.e ?

Recevez gratuitement notre ebook 10 aliments exceptionnels pour augmenter son niveau d’énergie