Reishi, le champignon apaisant

L’univers des champignons fonctionnels est d’une richesse incroyable. Parmi les champignons médicinaux venus d’Asie, on peut citer le Cordyceps ou le Shiitaké. Mais connaissez-vous le Reishi, aussi appelé Ganoderma et surnommé le « roi des herbes » ? Celui-ci agit sur de nombreux aspects de l’organisme : système immunitaire, bien-être mental, vitalité, cholestérol… Le reishi est un champignon bienfaisant prisé dans le monde entier.
reishi

BIENFAITS DU REISHI
✓ Régule le système immunitaire
✓ Apaise l’esprit
✓ Réduit le taux de cholestérol et la tension artérielle
✓ Potentiellement anti-cancer
✓ Améliore la résistance de l’organisme

Qu’est-ce que le reishi ?

Le reishi, aussi appelé Ganoderma, a pour nom scientifique Ganoderma lucidum. Cette dénomination est tirée du latin lucidus , signifiant « brillant », et fait référence à l’aspect verni du champignon. Le reishi, nom japonais du champignon, est parfois appelé différemment en fonction des pays. En Chine, par exemple, il est connu sous le nom de « Lingzhi » ou de « Mannentake ».

Au cours des siècles, les propriétés médicinales du reishi lui ont aussi valu de nombreux surnoms. Dans toute l’Asie, il est considéré comme le « roi des herbes », l’« herbe de l’immortalité » ou encore l’« herbe de l’esprit ». Des surnoms qui en disent long sur ses bienfaits et vertus…

Le Ganoderma lucidum appartient à la famille des Ganodermataceae dont il est le principal représentant. C’est un champignon lignicole qui pousse uniquement sur le bois, les troncs d’arbres morts ou sur les racines affleurant à la surface du sol. Il apprécie particulièrement les chênes, les pruniers et les merisiers dont il absorbe les nutriments pour se nourrir et se développer.

Dans la forêt, le reishi est reconnaissable entre tous grâce à son aspect laqué, semblable à celui d’un bois vernis. Son chapeau mesure jusqu’à 20 cm de diamètre et peut prendre différentes couleurs. En tout, on distingue 6 sortes de Reishi présentes dans la nature : le reishi bleu, rouge, jaune, blanc, noir et pourpre.

reishi bienfaits
Un reishi sauvage © caspar s

À l’état sauvage, le reishi pousse majoritairement en Chine, en Corée et au Japon. Il prospère dans les forêts d’altitude mais apprécie également des conditions chaudes et humides. C’est pourquoi on le retrouve aussi dans les régions subtropicales (Vietnam, Laos…) et dans certaines régions tempérées d’Europe.

Encore aujourd’hui, c’est un champignon incontournable de la médecine traditionnelle chinoise. Selon cette revue, il est connu pour ses propriétés depuis plus de 2 000 ans. De nombreux récits anciens retracent son utilisation dont le célèbre « Bencao gangmu », un recueil de médecine chinoise rédigé par Li Shizhen durant la dynastie Ming.

La culture artificielle du Ganoderma lucidum et les recherches scientifiques, qui se sont intensifiées à partir des années 70, ont permis au reishi de se faire connaître à travers le monde. Depuis, ce champignon jouit d’une grande renommée en phytothérapie.

Il fait partie des champignons fonctionnels, c’est-à-dire qu’au-delà de ses propriétés nutritives, il présente des vertus thérapeutiques. Il est recommandé pour améliorer la résistance de l’organisme, réguler le système immunitaire, apaiser l’esprit, réduire le taux de cholestérol et la tension artérielle. Certaines études ont également mis en lumière de potentielles propriétés anti-cancer.

Composition nutritionnelle

  • 17 acides aminés dont 9 essentiels
  • Vitamines : B5, B9, C, D
  • Minéraux et oligo-éléments : potassium, calcium, phosphore, magnésium, sélénium, fer, zinc, cuivre, germanium
  • Triterpènes : lanostanes, acides ganodériques, lucidéniques, ganolucidiques…
  • Stéroïdes
  • Phénols
  • Flavonoïdes
  • Stérols : ergostérol
  • Nucléosides : adénosine, guanosine
  • Polysaccharides : bêta-glucanes, glycoprotéines, b-D-glucaniques, hétéroglucides…
  • Protéines
  • Glucides
  • Fibres
  • Lectines
  • Matières grasses
champignon chinois
Le reishi est consommé depuis plus de 2 000 ans pour ses propriétés thérapeutiques © Jeff Moore

Les bienfaits du reishi


🛡 Régule le système immunitaire

Le Reishi est un puissant régulateur du système immunitaire. D’une part, il est capable de stimuler l’immunité en augmentant la production de lymphocytes T (globules blancs) et de macrophages. Il induit également la libération de cytokines, des médiateurs chimiques qui permettent la communication entre les cellules et qui sont impliqués dans la régulation des réponses immunitaires.

D’autre part, il module l’immunité en cas de réaction excessive de notre système de défense ou de maladies auto-immunes. Cette action est due aux polysaccharides et aux triterpènes présents en grande quantité dans le champignon.

Cette étude de l’Université de Pékin (Chine), menée sur des animaux, démontre l’effet immunomodulateur du Reishi.

Cette autre étude de l’Academia Sinica (Taïwan), menée sur des souris, montre comment le Reishi active les cytokines du système immunitaire.


🙏 Apaise l’esprit

De nombreuses études ont mis en évidence les bienfaits du reishi sur le mental. Sa composition le rend particulièrement intéressant pour soulager l’anxiété, les troubles de l’humeur, l’agitation, la fatigue… En plus de son effet adaptogène, il favorise la relaxation du système nerveux en exerçant une action anxiolytique. 

Les phénols et les flavonoïdes qu’il contient sont les substances responsables de cette propriété. L’activité anti-anxiété du champignon s’est montrée comparable à celle du Diazépam, un médicament utilisé pour ses propriétés anxiolytiques et sédatives.

Le reishi contribue également au bien-être mental grâce à la vitamine B5, surnommée la « vitamine anti-stress », au zinc et au magnésium qu’il renferme. Enfin, le champignon est une excellente source d’acides aminés essentiels. Il est particulièrement riche en lysine qui joue un rôle important sur la fatigue et qui aide à réduire l’anxiété.

Cette étude de la Punjabi University (Inde), menée sur des souris, montre le potentiel anti-anxiété de 4 espèces de Reishi.


❤️ Réduit le taux de cholestérol et la tension artérielle

Le reishi agit directement sur l’absorption des lipides dont fait partie le cholestérol. En effet, les fibres solubles qu’il contient capturent le cholestérol et l’éliminent via les selles. Les bêta-glucanes, quant à eux, réduisent le cholestérol-LDL ou « mauvais cholestérol » tout en améliorant le taux de cholestérol-HDL ou « bon cholestérol ».

Il exerce également un effet hypotenseur. Cette action est due aux triterpènes et plus particulièrement aux acides ganodériques qui abaissent la pression artérielle et le taux de triglycérides dans le sang. De cette façon, le champignon contribue à la bonne santé cardiovasculaire et prévient de nombreuses maladies.

Cette étude de l’université de Malaya (Malaisie), menée sur des rats, montre la capacité du reishi à réduire le taux de mauvais cholestérol.

Cette autre étude de la Russian Academy of Sciences, menée sur des rats, a évalué l’effet hypotenseur du reishi. Les résultats obtenus montrent qu’il est comparable à celui du Losartan, un médicament prescrit en cas d’hypertension artérielle.


🔬 Potentiellement anti-cancer

Le reishi semble montrer une activité anti-cancer prometteuse grâce aux triterpènes (acides ganodériques) et aux polysaccharides qu’il renferme. D’une part, il stimule la production de macrophages et active les cellules tueuses naturelles (lymphocytes NK), capables de tuer les cellules tumorales.

D’autre part, il limite la prolifération des cellules malades, induit l’apoptose (mort cellulaire programmée), réduit les métastases et l’angiogenèse. Il inhibe ainsi le développement et la propagation des cellules cancéreuses.

De nombreuses recherches ont déjà montré le potentiel du reishi en cas de cancer du sein, de la prostate, de l’utérus, du côlon ou de la vessie.

Cette étude de l’université Hacettepe (Turquie), menée sur des patients cancéreux, montre les effets bénéfiques des polysaccharides du Reishi.

Cette autre étude de l’université de Pékin (Chine), basée sur des études cliniques, explique l’effet anti-tumoral et le mécanisme d’action du Reishi.


🧘🏻‍♀️ Améliore la résistance de l’organisme

Comme le cordyceps (Ophiocordyceps sinensis), la rhodiole (Rhodiola rosea), le ginseng (Panax ginseng) ou encore la maca (Lepidium Meyenii), le reishi possède des propriétés adaptogènes. Ainsi, il est capable d’améliorer la résistance de l’organisme au stress. En médecine traditionnelle chinoise, ce champignon fait partie des « toniques supérieurs » qui régularisent les fonctions du corps tout en exerçant une action stimulante.

Le reishi peut se consommer de façon ponctuelle lorsqu’on doit faire face à un stress important ou surmonter des situations difficiles : examen, compétition sportive, voyage en avion… Mais le champignon est également intéressant sur le long terme, en cas de troubles plus profonds (anxiété, angoisse, surmenage, stress chronique…).

S’il est aussi efficace pour améliorer la résistance de l’organisme, c’est parce qu’il agit sur les glandes surrénales. Situées au-dessus des reins, elles sont chargées de produire des hormones dont le cortisol, l’hormone du stress. En soutenant leur bon fonctionnement, le champignon contribue à une meilleure gestion des situations de stress.

D’autres études sont encore nécessaires pour évaluer l’action adaptogène du reishi.

champignon japonais
Le reishi apaise l’esprit

Comment consommer le reishi ?

Le reishi en comprimés

Le reishi est le plus souvent proposé en gélules ou en comprimés comprenant du champignon réduit en poudre. C’est un format facile à trouver et qui a l’avantage de ne pas avoir de goût, le reishi ayant une saveur très prononcée et amère.

Cependant, pour profiter au maximum de ses bienfaits, les gélules doivent être suffisamment titrées en polysaccharides (30 % minimum). Choisissez de préférence des gélules certifiées bio, sans OGM, sans additifs, sans conservateurs et non-ionisées.

Le reishi ainsi que d’autres champignons fonctionnels sont disponibles en gélules

Le reishi en poudre

La poudre est obtenue après récolte, séchage et broyage du champignon. Elle contient généralement une bonne quantité de principes actifs. Là aussi on privilégie du reishi bio.

Lire aussi l On peut désormais manger des champignons au petit-déjeuner

Si le goût de champignon ne vous dérange pas, vous pouvez facilement mélanger la poudre dans de l’eau, du lait, du jus de fruits ou un smoothie. La poudre de reishi peut aussi être incorporée dans des soupes, des bouillons et des desserts à base de cacao. On peut par exemple se préparer un chocolat chaud au reishi. Il existe à présent des mélanges pour le petit-déjeuner ou le soir.

Le reishi en teinture-mère

La teinture-mère de reishi est un format plus difficile à trouver que les gélules ou la poudre. Elle est obtenue par percolation à froid des champignons pour en extraire tous les actifs.

Si elle se dilue facilement dans de l’eau ou du jus de fruit, elle a l’inconvénient de contenir beaucoup d’alcool. Elle n’est donc pas recommandée aux femmes enceintes, aux enfants ou aux personnes souffrant de certaines pathologies.

Le reishi séché

Il est possible de trouver dans le commerce ou sur Internet du reishi séché et coupé en lamelles. Vendu en vrac ou en sachet, c’est un format intéressant pour réaliser des infusions ou des décoctions.

Il suffit alors de laisser mijoter quelques lamelles dans de l’eau bouillante pendant au moins 1h. Pour adoucir le goût du reishi, il est possible de rajouter quelques baies de goji.

Reishi et champignons médicinaux chinois

champignon fonctionnel
Reishi et autres champignons fonctionnels ou champignons médicinaux

Le reishi est d’autant plus efficace lorsqu’il est associé à d’autres champignons fonctionnels comme le shiitaké ou le maitaké. En médecine chinoise, il fait traditionnellement partie du célèbre « Trio impérial » associant le reishi au cordyceps et au ginseng. Un combo idéal pour retrouver énergie et vitalité en cas de fatigue.

Pour lutter contre le stress et apaiser le mental, il est possible de consommer de la rhodiole ou de l’ashwagandha (Withania somnifera) en parallèle.

Posologie du reishi

⚖️ La posologie recommandée varie entre 1 et 10 g de reishi par jour. On conseille de commencer par de petites doses avant d’augmenter progressivement selon les réactions de votre corps.

⏳ La consommation de Reishi doit se faire sur le long terme pour obtenir des résultats. Cependant, pour ne pas trop habituer l’organisme, il est important de faire une pause d’une semaine toutes les 3 semaines.

💊 En comprimés : jusqu’à 5 par jour pour des gélules de 250 mg.

🥄En poudre : jusqu’à 10 g par jour.

🧪 En teinture-mère : 20 gouttes, 3 fois par jour.

☕️ En infusion : 1/2 tasse, 2 fois par jour (matin et soir).

Contre-indications et effets secondaires

Le reishi présente certaines contre-indications et sa consommation est déconseillée aux personnes suivantes :

  • Par mesure de précaution, les jeunes enfants, les femmes enceintes ou allaitantes doivent éviter d’en consommer.
  • Il peut interagir avec l’action des médicaments pour la tension artérielle, des anticoagulants et n’est pas conseillé avant une intervention chirurgicale.
  • En raison de son effet hypotenseur, sa consommation est déconseillée aux personnes souffrant d’hypotension artérielle.

La prise de reishi peut entraîner les effets secondaires suivants :

  • Bouche sèche.
  • Démangeaisons.
  • Saignements de nez.
  • Troubles abdominaux.
  • Diarrhées.

Si vous ressentez des effets secondaires, stoppez votre consommation et consultez un médecin.

Histoire, culture et marché du reishi

reishi rouge
Culture de reishi rouge

À l’état sauvage, le reishi est un champignon rare qui ne se laisse pas trouver facilement. Ceux qui souhaitent le récolter devront se rendre dans les forêts d’altitude et sur les hauts plateaux. La perception du reishi dans la culture chinoise et occidentale est intéressante : on pensait que ce champignon ne poussait que dans une région très précise de Chine, réservée aux immortels et aux bénis.

Le reishi était si précieux que sa consommation était réservée à l’Empereur, aux nobles et aux personnes privilégiées. Le champignon représentait alors la puissance spirituelle, la divinité et l’immortalité.

Aujourd’hui, c’est au Japon que le reishi est le plus cultivé. Devenu le premier producteur mondial, on l’y fait pousser sur du substrat de paille, de la sciure de bois, des bûches ou des souches. Mais en Chine aussi, les champignons « médicaments » occupent une place très importante dans la société.

Dossier réalisé par Julia Perez et Charlotte Jean


Sources et études scientifiques

Sissi Wachtel-Galor, John Yuen, John A. Buswell, et Iris F. F. Benzie. 2011. Herbal Medicine: Biomolecular and Clinical Aspects.

Wang X, Lin Z, 2019. Immunomodulating Effect of Ganoderma (Lingzhi) and Possible Mechanism.

Chen HS, Tsai YF, Lin S, Lin CC, Khoo KH, Lin CH, Wong CH, 2004. Studies on the immuno-modulating and anti-tumor activities of Ganoderma lucidum (Reishi) polysaccharides.

Singh R, Dhingra GS, Shri R, 2016. Evaluation of Antianxiety Potential of Four Ganoderma (Agaricomycetes) Species from India in Mice.

Rahman MA, Abdullah N, Aminudin, 2018. Evaluation of the Antioxidative and Hypo-cholesterolemic Effects of Lingzhi or Reishi Medicinal Mushroom, Ganoderma lucidum (Agaricomycetes), in Ameliorating Cardiovascular Disease.

Shevelev OB, Seryapina AA, Zavjalov EL, Gerlinskaya LA, Goryachkovskaya TN, Slynko NM, Kuibida LV, Peltek SE, Markel AL, Moshkin MP, 2018. Hypotensive and neurometabolic effects of intragastric Reishi (Ganoderma lucidum) administration in hypertensive ISIAH rat strain.

Sohretoglu D, Huang S, 2018. Ganoderma lucidum Polysaccharides as An Anti-cancer Agent.

Lin Z, Sun L, 2019. Antitumor Effect of Ganoderma (Lingzhi) Mediated by Immunological Mechanism and Its Clinical Application.

Dorothy McMeekin, 2007. The perception of Ganoderma lucidum in Chinese and Western culture.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur twitter
Twitter
POUR APPROFONDIR