Vigne rouge : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

La vigne est un arbuste à tige grimpante qui pousse sous des climats doux et tempérés, en particulier dans les régions méditerranéennes. Les feuilles sont palmées, découpées en lobes dentées. Les fleurs, de couleur verdâtre, forment des fruits en grappes, les raisins. Depuis l'époque de la Grèce antique, les feuilles, les fruits et le jus du raisin sont utilisés en médecine pour traiter diverses affections, telles que l'irritation de la peau et des yeux, les varices, la diarrhée et les hémorragies. Les parties utilisées en thérapeutique sont le fruit, la peau, les graines et la feuille. La teneur en anthocyanes doit être de 0,3 % de la feuille sèche. Les graines contiennent des proanthocyanidines oligomères (OPC), des flavonols et des tanins. Les proanthocyanidines sont responsables de la couleur rouge du raisin. Les flavonoïdes spécifiques des produits du raisin comprennent la quercétine, la catéchine, la myricétine et le kaempférol. Le vin rouge contient environ 10 fois la quantité de flavonoïdes du vin blanc. Les extraits de feuilles de raisin et de pépins de raisin sont traditionnellement utilisés pour aider à soulager différents problèmes liés à la faiblesse des vaisseaux sanguins, tels que les bleus et les petites tâches rouges sur la peau. Les extraits de vigne rouge sont également réputés pour apporter du soulagement dans les cas de jambes lourdes ou de problèmes veineux, et pour aider à gérer les symptômes liés aux hémorroïdes.

Autre(s) nom(s) 

Pepins de Raisin, Raisin

Nom(s) scientifique(s)

Vitis vinifera, Vitis labrusca

Famille ou groupe : 

Plantes

Principes actifs :

Oligo-ProAnthocyanidines

Quercétine

Polysaccharides

Vitamine B3

Vitamine C

Vitamine K


Propriétés


Antioxydant

full-leaffull-leaffull-leaffull-leaf

Il semble y avoir une forte relation entre la quantité totale de phénols et de proanthocyanidines dans les produits dérivés du raisin et leur capacité à agir comme antioxydants. Les proanthocyanidines, en particulier celles extraites des pépins de raisin, ont prouvé leur efficacité à neutraliser les radicaux libres, surpassant même les vitamines C, E et le bêta-carotène. Ces composés peuvent offrir une protection contre les dommages oxydatifs causés par les radicaux libres, y compris la peroxydation lipidique et les altérations de l'ADN, selon les résultats de recherches cliniques. En outre, une étude a révélé qu'une dose quotidienne de 400 mg d'extrait de pépins de raisin riche en catéchines pendant un mois a eu un effet positif sur les marqueurs oxydatifs chez les adultes obèses, se montrant plus efficace que le resvératrol seul et équivalent au triphosphate de resvératrol, une forme plus stable du resvératrol.

Usages associés

Stress oxydatif, Rides

Anti-inflammatoire

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

La feuille de raisin aurait des propriétés anti-inflammatoires. Ces propriétés semblent être les plus importantes dans les feuilles rouges. Dans divers modèles animaux et dans une étude humaine, il a été démontré que l'extrait de pépins de raisin atténue l'inflammation en réduisant les cytokines pro-inflammatoires.

Usages associés

Syndrome métabolique, Maladies cardiovasculaires, Rhumatismes

Effet vasculaire

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Des études in vivo ont montré que les proanthocyanidines stabilisent la paroi capillaire et empêchent l'augmentation de la perméabilité capillaire. Les composants de l'extrait de pépins de raisin ont la capacité de réticuler les fibres de collagène, renforçant ainsi la matrice de collagène. Des études cliniques confirment que l'extrait de pépins de raisin améliore la résistance capillaire lorsqu'il est utilisé à une dose de 150 mg par jour. De plus, les anthocyanosides et les procyanidines extraits des feuilles (vigne rouge) inhibent in vitro l’activité d’enzymes protéolytiques (collagénase, élastase, hyaluronidase, glycosidase, β-glucuronidase) qui interviennent dans la dégradation des composants structuraux majeurs du tissu conjonctif, des fibres élastiques et de la matrice extravasculaire (collagène, élastine, acide hyaluronique).

Usages associés

Fragilité capillaire

Cardiovasculaires

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Les polyphénols trouvés dans le raisin, notamment les flavonoïdes, ont plusieurs bienfaits pour la santé, comme la protection contre les maladies cardiaques. Ils agissent en neutralisant les substances nocives dans notre corps, aidant à détendre les vaisseaux sanguins, protégeant contre l'oxydation des mauvais cholestérols (LDL), et empêchant les plaquettes sanguines de former des caillots dangereux. Des études ont montré que la consommation de raisin peut réduire le risque de problèmes cardiaques, diminuer la pression sanguine, améliorer la circulation sanguine et réduire l'inflammation des vaisseaux sanguins. De plus, les composés spécifiques du raisin, comme les proanthocyanidines des pépins de raisin, pourraient aider à diminuer l'incidence des arythmies cardiaques qui se produisent parfois lors de lésions de reperfusion cardiaque. Ils pourraient également ralentir le développement de l'athérosclérose, caractérisée par un dépôt de graisse dans les artères, en empêchant l'oxydation des LDL.

Usages associés

Hypertension artérielle, Hypercholestérolémie, Syndrome métabolique, Maladies cardiovasculaires

Veinotonique

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Des études cliniques ont montré qu’un extrait de vigne rouge comprenant notamment des flavonoïdes (quercétine) était efficace dans le traitement des insuffisances veineuses chroniques. On observe en effet une diminution des symptômes (volume, circonférence, fatigue, tension, douleur et picotements dans les jambes) après l’administration d’un traitement à base de vigne rouge.

Usages associés

Insuffisance veineuse, Hémorroïdes, Varices

Cicatrisant

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Des recherches cliniques préliminaires montrent que l'application d'un extrait de pépins de raisin, qui contient des proanthocyanidines, peut réduire le temps nécessaire à la cicatrisation complète d'une blessure. Des recherches animales et in vitro montrent que l'extrait de proanthocyanidine de pépins de raisin peut augmenter la cicatrisation des plaies en augmentant le facteur de croissance endothélial vasculaire et l'expression de la ténascine.

Usages associés

Cicatrisation de la peau

Anticancer

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

L'extrait de pépins de raisin et ses proanthocyanidines réduisent la croissance de plusieurs types de cancers, tels que l'adénocarcinome gastrique, le cancer du sein, colorectal, du poumon, de la prostate, la leucémie, et le glioblastome. Ils agissent en freinant la multiplication des cellules cancéreuses et en favorisant leur destruction. Ces composés semblent particulièrement efficaces pour bloquer l'angiogenèse, un processus crucial pour la croissance tumorale, en ciblant le facteur de croissance endothélial vasculaire. De plus, ils préviendraient la propagation des cancers du poumon, de la prostate et du sein en empêchant les métastases.


Neurologique

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Un extrait de proanthocyanidines de pépins de raisin a démontré une action neuroprotectrice in vivo. Certaines études in vivo ont montré que l'extrait de pépin de raisin réduit les dommages oxydatifs de l'ADN liés à l'âge et améliore les performances cognitives, très probablement grâce à son action antioxydante. La capacité de l'extrait de pépins de raisin à protéger les protéines du cerveau qui sont les plus touchées dans La maladie d'Alzheimer suggère une potentielle application clinique.

Usages associés

Performances cognitives


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Insuffisance veineuse
✪✪✪✪

La prise orale d'extrait de pépins de raisin ou de ses constituants proanthocyanidiques semble réduire les symptômes subjectifs de l'insuffisance veineuse chronique (IVC) et améliorer le tonus veineux. Dans certains essais cliniques, un extrait de feuilles de vigne rouge, a été administré par voie orale à des patients atteints d'IVC. L'œdème des jambes a diminué de manière significative après 6 semaines de traitement par rapport au placebo. Les patients ont également signalé une diminution significative des plaintes subjectives telles que les jambes fatiguées ou lourdes, la tension, les picotements et la douleur après 2 à 12 semaines de traitement. Une vaste étude portant sur 4729 sujets atteints d'insuffisance veineuse périphérique due à l'hormonothérapie substitutive a montré que l'extrait de pépins de raisin diminuait la sensation de lourdeur dans les jambes chez un peu plus de la moitié des sujets au jour 45, alors que 89,4% des sujets connaissaient une amélioration au jour 90. Selon une étude multicentrique ouverte menée auprès de femmes âgées de 18 à 50 ans souffrant d'un œdème dû au syndrome prémenstruel, l'extrait de pépins de raisin administré du 14e au 28e jour a amélioré divers symptômes de rétention d'eau, tels que le gonflement abdominal, la prise de poids et les douleurs pelviennes, ainsi que l'insuffisance veineuse. L'EMA préconise les feuilles de Vitis Vinifera pour le traitement de l'insuffisance veineuse chronique, qui se caractérise par des jambes gonflées, des varices, une sensation de lourdeur, des douleurs, de la fatigue, des démangeaisons, des tensions et des crampes dans les mollets.

Posologie

posologiePar voie orale : feuille, pépins, graine

posologie150 - 720 mg

formulationExtrait standardisé, Extrait sec


Rétinopathie diabétique
✪✪✪✪✪

Des recherches cliniques préliminaires montrent que la prise quotidienne d'un extrait de pépins de raisin contenant 100-120 mg du constituant proanthocyanidine pendant une période allant jusqu'à 3 mois peut stabiliser et ralentir la progression de la rétinopathie diabétique. D'autres recherches cliniques préliminaires supplémentaires chez des patients atteints de rétinopathie diabétique non proliférative montrent que la prise d'un extrait de pépins de raisin à raison de 50 mg trois fois par jour pendant 12 mois réduit de façon significative la gravité des exsudats durs par rapport au placebo. Le succès du traitement a été défini comme une diminution de la gravité de l'exsudat dur. Un exsudat dur fait référence à des dépôts jaunes ou blancs sur la rétine, souvent associés à des troubles rétiniens comme la rétinopathie diabétique. Il est important de noter que bien que la réduction des exsudats durs ait été observée, aucune amélioration significative du degré de rétinopathie ou de l'acuité visuelle n'a été rapportée avec l'utilisation de l'extrait.

Posologie

posologiePar voie orale : pépins, graine

posologie100 - 150 mg

formulationExtrait standardisé, Extrait sec


Santé oculaire
✪✪✪✪✪

Une étude en double aveugle impliquant 75 patients souffrant de fatigue oculaire causée par la visualisation d'un écran d'ordinateur a montré qu'une dose de 300 mg d'extrait de pépins de raisin par jour améliorait significativement les mesures objectives et subjectives. Il a également été démontré que l'extrait de pépins de raisin améliore de manière significative l'adaptation visuelle à la lumière vive et à partir de celle-ci dans une étude en double aveugle impliquant 100 volontaires. Une dose de 200 mg par jour pendant 5 semaines a été utilisée. Il a été proposé que l'extrait de pépins de raisin augmente la teneur en rhodopsine (ou pourpre rétinien : est un pigment protéique photosensible) de la rétine ou accélère sa régénération après une exposition à une lumière vive. Des recherches cliniques préliminaires montrent que l'extrait de pépins de raisin contenant des proanthocyanidines pourrait améliorer également la vision nocturne.

Posologie

posologiePar voie orale : pépins, graine

posologie200 - 300 mg

formulationExtrait standardisé, Extrait sec


Hypertension artérielle
✪✪✪✪✪

L'impact de l'extrait de pépins de raisin et des polyphénols de raisin sur la pression artérielle présente des résultats variés. Certaines études ont noté une légère amélioration chez les personnes avec pré-hypertension, hypertension légère ou syndrome métabolique, mais les données ne sont pas uniformes. Une analyse de neuf études cliniques avec 390 participants a montré une réduction modeste de la pression artérielle systolique sans effet sur la pression diastolique. Une autre méta-analyse de seize essais sur 810 patients a trouvé une réduction plus significative de la pression artérielle, surtout chez les patients obèses ou ceux souffrant de syndrome métabolique.

Posologie

posologiePar voie orale : pépins, graine

posologie150 - 2000 mg

duration8 - semaines

formulationExtrait standardisé, Extrait sec


Maladies cardiovasculaires
✪✪✪✪✪

Il existe des preuves préliminaires que la prise de produits à base de raisin, tels que le jus de raisin concentré ou les extraits de pépins de raisin, pourrait améliorer la vasodilatation endothéliale, prévenir l'oxydation des lipoprotéines de basse densité (LDL), réduire les marqueurs de l'inflammation et supprimer la thrombose à médiation plaquettaire. L'ingestion chronique de ces produits pourrait réduire le risque de maladie cardiovasculaire chez diverses populations de patients, notamment les adultes atteints de diabète de type 2 ou d'hypercholestérolémie, les personnes soumises à une hémodialyse et les enfants atteints du syndrome métabolique.

Posologie

posologiePar voie orale : pépins, graine

posologie150 - 2000 mg

formulationExtrait standardisé, Extrait sec, Jus


Syndrome métabolique
✪✪✪✪✪

Des recherches cliniques préliminaires montrent que le raisin entier pourrait améliorer certains des facteurs de risque associés au syndrome métabolique chez l'homme. La consommation de jus de raisin naturel ou de marc de raisin, a permis d'améliorer la fonction endothéliale et les niveaux d'insuline à jeun. D'autres recherches cliniques ont montré que la prise d'un extrait de pépins de raisin à 150-300 mg par jour pendant 4 semaines réduit la pression artérielle systolique de 11 mmHg et la pression artérielle diastolique de 6-7 mmHg par rapport au niveau de base chez les patients atteints du syndrome métabolique ; par rapport au placebo, ces réductions étaient significatives. Cependant, il n'y a aucun effet sur les lipides sanguins, ou le glucose à jeun. On ne sait pas si ces changements diminuent le risque de diabète et/ou d'événements vasculaires associés au syndrome métabolique.

Posologie

posologiePar voie orale : pépins, graine

posologie150 - 300 mg

formulationExtrait standardisé, Extrait sec, Jus


Rides
✪✪✪✪✪

Des recherches cliniques préliminaires montrent que la prise d'un complexe contenant un extrait de peau de raisin 10 mg, des peptides de collagène marin 570 mg, de la coenzyme Q10 10 mg, de la lutéoline 10 mg et du sélénium 0,05 mg, pourrait améliorer l'élasticité de la peau et la production de sébum chez les adultes présentant des signes de vieillissement cutané. La prise de ce produit combiné semble également améliorer l'épaisseur du derme.

Posologie

posologiePar voie orale : pépins, graine

posologie10 mg

formulationExtrait standardisé, Extrait sec

Synergies

Collagène, Sélénium, Coenzyme Q10, Lutéoline

Hypercholestérolémie
✪✪✪✪✪

Les effets de l'extrait de pépins de raisin chez les patients atteints d'hypercholestérolémie sont incohérents. Une étude clinique chez des patients atteints d'hypercholestérolémie légère montre que la prise d'un extrait de pépins de raisin rouge à raison de 100 mg deux fois par jour pendant 8 semaines réduit les niveaux de cholestérol total et de cholestérol des lipoprotéines de basse densité (LDL) oxydées d'environ 5 % et 9 %, respectivement, par rapport à la valeur de référence. Par rapport au groupe placebo, ces changements sont statistiquement significatifs. Cependant, il n'y a pas eu de différences significatives entre les groupes en ce qui concerne le cholestérol LDL, les triglycérides, le cholestérol des lipoprotéines de haute densité (HDL) ou le cholestérol des lipoprotéines de très basse densité (VLDL) après 8 semaines.

Posologie

posologiePar voie orale : pépins, graine

posologie200 mg

formulationExtrait standardisé, Extrait sec


Cicatrisation de la peau
✪✪✪✪✪

Des recherches cliniques préliminaires montrent que l'application d'une crème à 2 % d'extrait de pépins de raisin deux fois par jour après l'enlèvement d'une lésion cutanée réduit le temps de cicatrisation complète d'environ 6 jours par rapport à une crème placebo. Des recherches cliniques préliminaires menées chez des femmes se remettant d'une césarienne montrent également que l'application d'une pommade à base d'extrait de pépins de raisin à 5 % deux fois par jour sur les plaies de césarienne pendant 14 jours améliore la cicatrisation, telle que mesurée par un système de notation évaluant la rougeur, l'œdème, l'ecchymose, l'écoulement et la fermeture de la plaie, par rapport à une pommade placebo.

Posologie

posologiePar voie cutanée : pépins, graine

formulationcrème


Performances cognitives
✪✪✪✪✪

Des recherches cliniques menées sur des patients âgés de 55 à 75 ans ne présentant aucun déclin cognitif au départ montrent que la prise d'un extrait de fruit de raisin à raison de 250 mg par jour pendant 12 semaines améliore modestement le fonctionnement cognitif et l'humeur. Le fonctionnement cognitif s'est amélioré de 4,5 %, et l'état neuropsychologique global, y compris l'attention, le langage et la mémoire, s'est amélioré de 6,2 % par rapport au groupe placebo qui n'a connu aucun changement. En outre, une étude clinique préliminaire menée chez des femmes d'âge moyen soumises à un stress modéré montre que la consommation quotidienne de 355 ml de jus de raisin pendant 12 semaines améliore la mémoire spéciale immédiate et peut améliorer la fonction exécutive et le souvenir verbal par rapport au placebo.

Posologie

posologiePar voie orale : pépins, graine

posologie250 mg

formulationExtrait standardisé, Extrait sec, Jus


Varices
✪✪✪✪

L'EMA recommande les feuilles de Vitis Vinifera pour le traitement de l'insuffisance veineuse chronique, qui se caractérise par des jambes gonflées, des varices, une sensation de lourdeur, des douleurs, de la fatigue, des démangeaisons, des tensions et des crampes dans les mollets.

Posologie

posologiePar voie orale : feuille, bourgeons, graine

posologie360 - 720 mg

formulationGemmothérapie, Extrait sec


Hémorroïdes
✪✪✪✪

L'EMA recommande les feuilles de Vitis Vinifera pour le soulagement symptomatique des démangeaisons et des brûlures associées aux hémorroïdes.

Posologie

posologiePar voie orale : feuille, bourgeons, graine

posologie810 - 1750 mg

formulationPoudre, Gemmothérapie


Fragilité capillaire
✪✪✪✪

Les feuilles de Vitis Vinifera sont utilisées pour le traitement symptomatique de la fragilité capillaire cutanée, selon l'EMA.

Posologie

posologiePar voie orale : feuille, bourgeons, graine

posologie810 - 1750 mg

formulationPoudre, Gemmothérapie


Rhumatismes
✪✪✪✪

Dans le traitement des rhumatismes déformants, les bourgeons de vigne sont employés pour prévenir le développement de l'arthrose. La vigne, en association avec le cassis (Ribes nigrum) et le pin (Pinus montana), est fréquemment utilisée en gemmothérapie pour combattre l'arthrose et l'ostéoporose.

Posologie

posologiePar voie orale : bourgeons

posologie50 gouttes

formulationGemmothérapie


Dosage de sécurité

Adulte à partir de 18 an(s) : 150 mg - 720 mg

Substance végétale broyée sous forme de tisane. - Tisane : 5 à 10 g de feuilles séchées dans 250 ml d'eau bouillante en infusion, 2 fois par jour. - Substance végétale en poudre 270-350 mg, 3-5 fois par jour - Extrait sec (4-6:1) : 360-720 mg par jour. Dans la recherche clinique, les extraits sont standardisés afin de fournir 150 à 300 mg d'OPC par jour.


Interactions

Médicaments

Cyclosporine : interaction modérée

Des recherches cliniques préliminaires montrent que la consommation de jus de raisin en même temps que la cyclosporine peut réduire l'absorption de la cyclosporine jusqu'à 30%. Il faut séparer les doses de jus de raisin et de cyclosporine d'au moins 2 heures pour éviter cette interaction.

CYTOCHROME P450 1A2 : interaction modérée

On pense que le jus de raisin induit le métabolisme du cytochrome P450 1A2 (CYP1A2) et peut diminuer les niveaux plasmatiques des substrats du CYP1A2. Les médicaments métabolisés par le CYP1A2 comprennent l'Amitriptyline, la caféine, le Chlordiazépoxide, la Clomipramine...


Précautions

Femme enceinte : éviter

Eviter par manque de données

Femme allaitante : éviter

Eviter par manque de données

Enfant jusqu’à 18 an(s) : éviter

Eviter par manque de données

Intervention chirurgicale : éviter

Arrêt 3 jours avant une intervention chirurgicale.