SIBO : 5 traitements naturels pour soulager les symptômes

Le SIBO se traduit par une surpopulation bactérienne au sein de l’intestin grêle, entraînant troubles digestifs et fatigue. Voici 5 traitements naturels pour soulager ses symptômes.
sibo traitement naturel

Le terme SIBO provient de l’anglais « Small Intestinal Bacterial Overgrowth » qui signifie « Colonisation Bactérienne Chronique de l’Intestin Grêle ».

Cette pathologie du système digestif se caractérise par une prolifération importante de bactéries dans le petit intestin.

En cas de SIBO, la concentration bactérienne est supérieure à 105 bactéries/ml. On retrouve principalement les espèces Streptococcus, Bacteroides, Escherichia coli et Staphylococcus.

Présentes en excès, elles engendrent un déséquilibre du microbiote intestinal (ou dysbiose) et une hyperperméabilité de la paroi de l’intestin.

Parce qu’elles consomment une grande quantité de nutriments (vitamines et glucides), elles peuvent causer des carences nutritionnelles chez l’hôte.

De plus, elles entraînent une fermentation intestinale qui provoque des gaz et des ballonnements. Les problèmes digestifs sont donc fréquents et peuvent s’accompagner de fatigue (physique et/ou mentale) et de troubles cognitifs.

Nous vous présentons ci-dessous 5 traitements naturels pour soulager les symptômes du SIBO.

Précaution : en fonction de vos symptômes et avant de prendre un complément alimentaire, nous vous conseillons de consulter un médecin.

1. La gomme de guar

sibo maladie
La gomme de guar est aussi utilisée comme coupe-faim

Le guar est une plante cultivée pour ses graines. Une fois broyées, elles permettent d’obtenir de la gomme de guar, reconnue pour son action coupe-faim.

Très riche en fibres solubles, elle soutient la santé digestive.

D’une part, la gomme de guar améliore les symptômes associés au SIBO comme la diarrhée, les flatulences, les ballonnements et les douleurs abdominales. E

n même temps, elle modifie de façon bénéfique la composition du microbiote intestinal et rééquilibre la concentration bactérienne.

Lors de cette étude, la gomme de guar a permis d’obtenir de meilleurs résultats sur le SIBO qu’avec l’antibiotique seul.

Comment la consommer : elle peut se prendre en complément alimentaire, sous forme de gélules, de comprimés ou de poudre. La poudre de guar se dilue dans un verre d’eau ou s’utilise en cuisine comme agent épaississant et liant.

2. La berbérine

bacterie intestinale
Épine-vinette, riche en berbérine

La berbérine est un alcaloïde végétal, extrait de racines et d’écorces de plusieurs plantes. On la retrouve principalement dans l’hydraste du Canada, le Berberis aristata et l’épine-vinette. Elle est reconnue pour lutter contre les infections gastro-intestinales.

Grâce à son action antibactérienne, elle ralentit la prolifération des bactéries au sein de l’intestin grêle. La prise de berbérine permet aussi de diminuer la fréquence des diarrhées et des douleurs abdominales en cas de SIBO.

Au cours de cette étude, la berbérine a montré des résultats comparables à l’administration d’un antibiotique pour traiter le SIBO.

Comment la consommer : elle se prend sous forme de complément alimentaire, en gélules ou en poudre.

Attention : elle est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes.

3. La propolis

propolis
La propolis se rencontre souvent en solution liquide

La propolis possède des propriétés antibiotiques et antibactériennes naturelles. Elle constitue donc un précieux allié en cas de SIBO.

Elle améliore la composition du microbiote et lutte contre certaines bactéries tel que Escherichia coli. De plus, elle réduit l’hyperperméabilité et répare les lésions de la muqueuse intestinale comme le montre cette étude.

Comment la consommer : elle est disponible en gélules, en gummies, en ampoules, en solution liquide sans alcool ou en teinture-mère.

4. Les probiotiques

probiotiques SIBO
Les probiotiques sont disponibles dans certains aliments et en compléments alimentaires

La prise de probiotiques peut être bénéfique mais uniquement en complément et/ou à la suite d’un traitement antibiotique. En effet, les bactéries étant déjà très nombreuses dans l’intestin grêle, il convient de les réduire avant de prendre des probiotiques.

Les souches Saccharomyces boulardii et Lactobacillus rhamnosus sont intéressantes pour renforcer la perméabilité intestinale et la fonction barrière de la muqueuse de l’intestin. Elles permettent de retrouver progressivement un microbiote sain.

Au cours de cette étude, la prise de lactobacilles a permis de réduire les douleurs abdominales, les flatulences, les reflux gastro-œsophagiens et la diarrhée associés au SIBO.

Comment les consommer : en gélules, en comprimés ou en poudre. Choisissez un complément naturel renfermant au moins 15 milliards de bactéries.

Lire aussi l Quels sont les meilleurs compléments probiotiques ?

5. Le reishi

reishi
Le reishi est un champignon fonctionnel

Le reishi est un champignon originaire d’Asie. Booster d’immunité, il est aussi antibactérien. Il inhibe notamment la croissance des souches Escherichia coli et Staphylococcus.

Il contient des sucres appelés « bêta-glucanes » qui améliorent la santé du microbiote intestinal. Après un traitement antibiotique contre le SIBO, le reishi agit comme un prébiotique en stimulant la production de bonnes bactéries comme le montre cette étude.

De plus, le reishi possède de nombreux bienfaits sur le mental. Il soulage le stress, l’anxiété et la fatigue dont souffrent souvent les personnes atteintes de SIBO.

Comment le consommer : il est proposé en gélules, en comprimés, en poudre ou en teinture-mère. On peut aussi l’acheter séché pour réaliser des infusions ou des décoctions.

Qu’est-ce que le SIBO ?

Causes et facteurs de risque

Le SIBO est une pathologie encore peu connue, on n’a pas clairement défini ses causes exactes. Les personnes souffrant du syndrome du côlon irritable, cœliaques ou diabétiques semblent les plus touchées.

Il peut aussi être causé par une autre pathologie comme l’hypochlorhydrie (faible acidité gastrique), l’insuffisance biliaire ou par la prise de médicaments.

Enfin, la consommation excessive de café ou d’alcool, le stress ou une alimentation trop riche en sucres sont des facteurs favorisant le SIBO.

Les principaux symptômes

Parmi les symptômes les plus fréquents, on trouve :

  • les troubles digestifs : ballonnements, flatulences, douleurs abdominales, diarrhée…
  • la fatigue chronique
  • les troubles cognitifs : brouillard cérébral, difficultés de concentration…
  • les carences nutritionnelles en vitamines du groupe B, en vitamines A et D, en oméga-3, en magnésium et en zinc
  • la perte de poids

Les symptômes du SIBO sont variés et peuvent toucher aussi bien le physique que le mental. Ainsi, chercher à éradiquer l’excès de bactéries de l’intestin grêle ne suffit pas.

Il convient d’avoir une approche globale via une alimentation saine et équilibrée, la pratique d’une activité physique ou encore une meilleure gestion du stress. Il est important de réduire tous les facteurs favorisant la pullulation bactérienne.

Facebook
Email
Twitter

Fatigué.e ?

Recevez gratuitement notre ebook 10 aliments exceptionnels pour booster son énergie.
1 mardi sur 2, conseils, recettes et réductions pour changer votre vie grâce à votre alimentation.