Les probiotiques soulagent-ils l’intestin irritable ?

Les probiotiques rééquilibrent le microbiote intestinal et renforcent la fonction barrière de l’intestin. peuvent-ils aider en cas d'intestin irritable ?
probiotique intestin irritable

Que sont les probiotiques ?

Le corps humain est composé de différents microbiotes, des environnements dans lesquels se développent des micro-organismes.

Ces derniers sont appelés « probiotiques » et regroupent des bactéries, des levures et des champignons.

Le microbiote intestinal est le plus grand de tous : on y dénombre 100 000 milliards de bactéries et des centaines de souches différentes.

Les lactobacilles et les bifidobactéries sont les plus représentées. Ces micro-organismes jouent un rôle majeur au sein du microbiote intestinal.

Lire aussi | Comment choisir les meilleurs probiotiques ?

Ils permettent avant tout de maintenir l’équilibre entre les bonnes bactéries et les bactéries pathogènes. Les premières doivent toujours rester en surnombre. Ainsi, ils préviennent la dysbiose c’est-à-dire le déséquilibre de la flore intestinale.

En même temps, ils renforcent la fonction barrière des muqueuses. De cette façon, ils luttent contre les attaques microbiennes qui peuvent altérer la santé intestinale.

Au cours d’études, les probiotiques se sont montrés intéressants pour soulager le Syndrome de l’Intestin Irritable (SII) aussi appelé Syndrome du Côlon Irritable (SCI).

Si elle peut être d’origine infectieuse, cette pathologie est souvent provoquée par un déséquilibre du microbiote intestinal.

En cas de côlon irritable, il est donc conseillé d’avoir une alimentation riche en probiotiques. Les produits laitiers, la levure de bière et les boissons fermentées, comme le kéfir ou le kombucha, en sont de bonnes sources.

Il existe également des compléments alimentaires à base de probiotiques et composés de différentes souches.

probiotiques
Les probiotiques peuvent contribuer à rééquilibrer le microbiote intestinal

Comment aident-ils à soulager le syndrome de l’intestin irritable ?

Ils rééquilibrent et améliorent la composition du microbiote intestinal

Comme le montre cette étude, les personnes souffrant du syndrome du côlon irritable présentent un déséquilibre du microbiote intestinal.

Ainsi, il contient moins de lactobacilles et de bifidobactéries. En revanche, il renferme plus de streptocoques et de bactéries de type Escherichia coli et Clostridium.

Ces bactéries sont naturellement présentes dans les intestins. Cependant, elles ont un caractère pathogène et peuvent se multiplier de façon anormale.

Elles provoquent alors des inconforts et des troubles du transit.

Consommer des probiotiques permet de rééquilibrer l’environnement et d’améliorer la composition bactérienne. Ils inhibent la croissance des bactéries nocives et augmentent la population de bonnes bactéries.

Cette étude montre le lien entre la composition du microbiote et le syndrome du côlon irritable.

Ils renforcent la barrière intestinale

Comme en cas de SIBO (Colonisation Bactérienne Chronique de l’Intestin Grêle), les personnes atteintes de l’intestin irritable présentent une hyperperméabilité intestinale.

La muqueuse est fragilisée et moins performante pour lutter contre les éléments pathogènes. Cela engendre de nombreux troubles digestifs.

Les probiotiques viennent renforcer cette fonction barrière et stimuler l’immunité au sein du microbiote intestinal.

Cette étude montre leurs effets bénéfiques sur le renforcement de la barrière intestinale.

Ils soulagent les symptômes

Le syndrome du côlon irritable provoque des ballonnements, des flatulences, des problèmes de digestion et des douleurs abdominales. Il peut aussi s’accompagner de constipation et/ou de diarrhée.

Grâce à leurs différentes actions sur le microbiote, les probiotiques peuvent diminuer ces symptômes. Ils aident à retrouver un bien-être et un confort intestinal.

Au cours de cette étude, ils ont amélioré les symptômes du côlon irritable.

digestion
Les probiotiques contribuent à retrouver un confort intestinal

Lesquels choisir ?

Parmi les centaines d’espèces différentes de bactéries, certaines sont plus efficaces que d’autres pour soulager le syndrome de l’intestin irritable.

Les souches les plus intéressantes sont les suivantes :

  • Lactobacillus rhamnosus
  • Lactobacillus plantarum
  • Bifidobacterium infantis
  • Bacillus coagulans

Au cours de cette étude, la bactérie Bacillus coagulans a permis d’améliorer les symptômes dont les ballonnements et les douleurs abdominales.

Facebook
Email
Twitter