Carence en vitamine B12 : causes, symptômes et solutions

La carence en vitamine B12 touche principalement les personnes consommant peu ou pas de viande mais a aussi d’autres origines.
carence en vitamine B12

Qu’est-ce que la vitamine B12 ?

La vitamine B12, aussi appelée « cobalamine », est naturellement produite par l’organisme au niveau du microbiote intestinal. Mais le plus gros des apports se fait par le biais de l’alimentation.

Une fois consommée, elle est absorbée au niveau de l’estomac grâce à l’acide gastrique et aux enzymes digestives.

Elle est ensuite transportée dans le sang puis stockée dans le foie, le cerveau, le pancréas et le cœur.

Lire aussi | Comment choisir la meilleure vitamine B12 ?

Cette vitamine joue plusieurs rôles majeurs au sein de l’organisme. Ainsi, elle :

  • participe au renouvellement des cellules et au processus de division cellulaire
  • intervient dans la synthèse de l’ADN
  • soutient la production de globules rouges
  • contribue au fonctionnement normal du système nerveux et cérébral

En moyenne, les apports journaliers recommandés sont de 0,1 à 1 µg/jour. Les carences sont rares mais possibles en cas de régime alimentaire particulier, de malabsorption ou de maladie, par exemple.

Quelles sont les causes d’une carence en vitamine B12 ?

Un régime alimentaire spécifique

Cette vitamine est présente principalement dans les produits d’origine animale. Ainsi, on la retrouve dans les viandes rouges et les abats, les fruits de mer et les poissons gras, les œufs et les produits laitiers.

C’est pourquoi la carence en B12 touche souvent les personnes végétariennes ou végétaliennes et les végans. D’une manière générale, elle est courante chez les personnes consommant peu ou pas de viande.

Comme le montre cette étude, les végétariens ont un risque élevé de carence.

Une malabsorption intestinale

Le syndrome de la malabsorption peut être provoqué par une inflammation de l’intestin grêle, une pancréatite, une infection par un germe ou un parasite.

Il ne permet pas une assimilation et une utilisation correcte de la vitamine B12 par l’organisme.

Des troubles digestifs

Les troubles digestifs qui impliquent une diminution de l’acidité gastrique peuvent être à l’origine d’une carence en B12.

En effet, pour être correctement absorbée, cette vitamine nécessite une présence suffisante d’acide gastrique. Une hypoacidité peut donc diminuer son absorption digestive.

Certains médicaments qui diminuent les sécrétions acides de l’estomac. Une infection bactérienne ou l’âge peut aussi expliquer une hypoacidité.

Quels sont les symptômes ?

Une anémie microcytaire

La cobalamine est directement impliquée dans la formation des globules rouges et de l’hémoglobine.

Lorsqu’elle manque à l’organisme, les globules rouges formés sont moins nombreux et plus petits que la normale. On parle alors d’anémie microcytaire.

Cette pathologie se traduit par une pâleur, une fatigue et un essoufflement à l’effort et/ou au repos.

Une grande fatigue

La vitamine B12 intervient également dans le métabolisme du glucose, considéré comme le « carburant » du corps. Il permet de maintenir un bon niveau d’énergie et de prévenir la fatigue.

En cas de carence, vous pouvez ressentir une grande sensation de faiblesse. Des étourdissements peuvent l’accompagner, ainsi que des vertiges et des pertes d’équilibre.

carence vitamine B12 symptômes
Une carence en vitamine B12 peut provoquer une grande sensation de fatigue

Du stress et de l’anxiété

Cette vitamine permet de maintenir l’équilibre nerveux. Ainsi, elle contribue au bien-être mental en limitant le stress et l’anxiété.

Une carence peut être associée à un stress élevé, une forte irritabilité, de la nervosité et des sautes d’humeur. Elle est parfois accompagnée d’un état dépressif.

Lire aussi | Meilleur anti-stress naturel : nos conseils pour bien choisir

Des troubles cognitifs

Comme le montre cette étude, un déficit peut entraîner divers troubles du système nerveux.

En plus de la fatigue, il peut provoquer des difficultés de concentration ou de mémorisation voire des états de confusion.

D’autres symptômes peuvent apparaître tels que :

  • perte d’appétit
  • troubles musculaires
  • essoufflements
  • troubles du sommeil
  • constipation
  • picotements et fourmillements

Quelles solutions en cas de carence en vitamine B12 ?

Privilégier certains aliments

Pour retrouver un taux équilibré, privilégiez certains aliments. Parmi les meilleures sources alimentaires de vitamine B12, on retrouve les :

  • viandes et abats (foie d’agneau ou de veau)
  • crustacés et mollusques (praire, bigorneau, huître)
  • poissons (maquereau, sardine, cabillaud, thon…)
  • œufs
  • produits laitiers (yaourt, fromage, lait…)

On trouve également des sources végétales de vitamine B12 mais attention à la biodisponibilité. Elles ne peuvent pas combler une carence mais peuvent accompagner une supplémentation.

C’est notamment le cas de :

Se complémenter

La supplémentation est particulièrement recommandée aux personnes végétariennes, végétaliennes ou véganes.

Les compléments sont disponibles en gélules ou comprimés, en gouttes, en poudre ou encore en gummies (gommes à mâcher).

Parmi les 4 formes de vitamine B12, la méthycobalamine et l’adénosylcobalamine sont les plus actives et les plus intéressantes.

Avant toute supplémentation, demandez conseil à un médecin.

Facebook
Email
Twitter