Aloe vera : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

L’aloe vera est une plante pseudo-cactus de la famille des Liliaceae, qui pousse dans les climats chauds et secs. C’est un arbrisseau vivace, pouvant mesurer jusqu’à 1 mètre de hauteur, avec des feuilles vertes, charnues, triangulaires, et dentelées sur les bords. L’aloe Vera est utilisé depuis plus de 4 000 ans, notamment comme traitement des brûlures, ou comme laxatif. L’aloe vera est composé de trois couches : la couche externe, qui protège et confère la rigidité à la plante. Sous cette couche, on retrouve deux substances, le gel et le latex, qui sont utilisés à des fins médicinales.  Le gel d’aloès est une substance claire, un peu gélatineuse présente dans la partie interne de la feuille, qui a des propriétés fortement émollientes (il amollit et adoucit les tissus). Le latex d’aloès, de couleur jaune se trouve sous la peau de la feuille, il renferme de 20 % à 40 % d’anthranoïdes (principalement l’aloïne), aux effets laxatifs puissants. L'aloe vera est traditionnellement utilisée pour faciliter la digestion, soulager les brûlures externes (usage topique) et plus récemment pour le contrôle du poids.

Autre(s) nom(s) 

aloe, aloes, aloe des Barbares, aloès

Nom(s) scientifique(s)

Aloe barbadensis, Aloe indica, Aloe africana

Famille ou groupe : 

Plantes


Propriétés


Laxatif

full-leaffull-leaffull-leaffull-leaf

La partie externe de la feuille d’Aloe vera secrète un liquide de couleur jaune (appelé latex, ou suc) riche en dérivés hydroxyanthracéniques (DHA), des molécules qui ont un effet laxatif très puissant. Il existe deux mécanismes d'action différents : 1. Une stimulation de la motilité colique entraînant une accélération du transit intestinal. 2. Une inhibition de l'absorption d'eau et d'électrolytes (Na+, Cl-) par les cellules épithéliales du côlon et une augmentation de la sécrétion d'eau et d'électrolytes dans la lumière intestinale.

Usages associés

Constipation

Effet dermatologique

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Il a été démontré in vivo que le gel d'aloès réduit l'érythème induit par les ultraviolets et augmente la teneur en eau de la couche cornée. De plus, il augmente l'élasticité de la peau et la teneur en collagène du derme, et réduit la perte d'eau trans-épidermique, améliorant ainsi les signes de fatigue de la peau. D'autre part, lorsqu'elle est appliquée sur des plaques psoriasiques, la crème d'extrait d'aloès semble réduire la desquamation cellulaire, l'érythème et l'infiltration. Il en résulte une réduction ou une résolution des plaques.

Usages associés

Acné, Brûlures, Psoriasis, Aphtes

Cicatrisant

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Le gel d’aloès peut inhiber la synthèse du thromboxane A2, un puissant vasoconstricteur, ce qui permet d'améliorer la micro-circulation . Cela peut accélérer la guérison des brûlures et des engelures. Les propriétés anti-inflammatoires de l'aloès topique ne semblent pas interférer avec la cicatrisation, mais diminue la traction de la plaie, probablement par stimulation du fibroblaste et par augmentation du développement du collagène, ce qui permet l'accélération de la cicatrisation.

Usages associés

Brûlures, Aphtes

Anti-inflammatoire

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

In vitro, le gel d’aloès a un effet anti-inflammatoire, en diminuant les niveaux de prostaglandine E2 et d’interleukine-8 dans la muqueuse colorectale. De plus, il a été démontré que les composants carboxypeptidase et salicylate du gel d’aloès inhibent la bradykinine (hormone ayant un puissant effet vasodilatateur, impliquée dans le mécanisme de la douleur). Sur le plan local, l'acide salicylique et d'autres composants antiprostaglandines contenus dans l'aloès peuvent être responsables de l'activité anti-inflammatoire locale de l'aloès, ceci est probablement en rapport avec un effet inhibiteur de la voie de l'acide arachidonique via la cyclooxygénase.

Usages associés

Acné, Brûlures

Hypoglycémiant

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Des recherches sur les animaux suggèrent que le gel d’aloès peut avoir des effets hypoglycémiants. Le mécanisme d'action possible est la stimulation des cellules bêta (exploration faite chez les souris diabétiques), entraînant une diminution des taux de glucose dans le sang. Cependant, les résultats des recherche humaines, chez des patients diabétiques, restent contradictoires.

Usages associés

Diabète type 2, Syndrome métabolique

Antioxydant

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Des études sur des modèles animaux ont montré que les effets antioxydants de la pulpe d’aloès sont dues aux dérivés d’aloès et aux glycoprotéines contenues dans l’aloès. Ces effets antioxydants peuvent jouer un rôle dans les effets anti-inflammatoires et cicatrisants de l'aloès.

Usages associés

Dyslipidémie, Obésité, Syndrome métabolique


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Acné
✪✪✪✪✪

Selon les recherches cliniques, une application topique matin et soir d'un gel d’aloès à 50%, associée à une application topique d'un gel de trétinoïne à 0,025% , en plus d'un nettoyage quotidien améliorent les lésions acnéiques d’environ 35% par rapport au gel de trétinoïne et le nettoyage seuls.

Posologie

posologiePar voie orale : Feuille

populationAdolescents

formulationgel


Brûlures
✪✪✪✪✪

Des recherches cliniques ont montré que l’application topique de gel ou de crème d’aloès à raison de deux fois par jour réduit le temps de guérison par rapport au sulfadiazine argentique, à la framycétine, à la gaze de vaseline et au placebo.

Posologie

posologiePar voie orale : Feuille

formulationgel


Constipation
✪✪✪✪✪

L'aloe vera est utilisée dans la constipation occasionnelle chez les sujets âgés de plus de 12 ans. Les dérivés hydroxyanthracéniques (DHA), responsables de l'effet laxatif, sont à l’origine de multiples effets indésirables largement documentés. L’EFSA indique que ces DHA sont également susceptibles d’endommager l’ADN et d’être cancérigènes. Les données disponibles n’ont pas permis à l’EFSA d’établir de dose journalière pour les DHA, sans effet délétère pour la santé. Par ailleurs, L'EMA précise que la dose journalière recommandée dans les préparations à base de plantes standardisées sous forme liquide ou solide, est équivalente à 10 - 30 mg de dérivés d’hydroxyanthracène exprimés en aloïne. La durée d'utilisation ne doit pas dépasser une semaine. Si les symptômes persistent, il faut consulter un médecin.

Posologie

posologiePar voie orale : Feuille

posologie10 - 30 mg

duration1 - semaines

populationAdolescents, Adultes, Seniors

formulationpréparation standardisée


Diabète type 2
✪✪✪✪✪

La plupart des recherches cliniques montrent que la prise d'aloe vera par voie orale peut réduire la glycémie à jeun et l'HbA1c (hémoglobine glyquée) chez les adultes atteints de diabète et en phase de pré-diabète. Une analyse portant sur 92 patients montre que l’aloe vera est associé à une réduction globale de la glycémie à jeun plus importante chez les patients dont le niveau de glycémie à jeun était supérieur ou égal à 200 mg / dL. Une autre analyse incluant 206 patients montre que l’aloe vera augmente les lipoprotéines de haute densité (HDL) et réduit les triglycérides, le cholestérol total et les lipoprotéines de basse densité (LDL) par rapport au placebo chez les adultes pré-diabétiques et diabétiques non traités. La dose et la formulation d'aloès les plus efficaces pour le traitement du diabète ne sont pas claires. La poudre de gel d’aloe vera, les feuilles d’aloe broyées crues et le jus d’aloe vera ont été utilisés pendant 4 à 14 semaines. Des formulations solides d’aloès allant de 100 à 1 000 mg par jour ont été utilisées. Du jus d'aloès allant de 15 à 150 ml par jour a été utilisé.

Posologie

posologiePar voie orale : Feuille

posologie15 - 150 ml

populationAdultes

formulationjus concentré


Psoriasis
✪✪✪✪✪

L'application topique d'une crème d'extrait d'aloès à 0,5% trois fois par jour pendant 4 semaines améliore la résolution des plaques psoriasiques par rapport au placebo. Elle semble réduire la desquamation, l'érythème et l'infiltration.

Posologie

posologiePar voie cutanée : Feuille

duration4 - semaines

populationAdultes

formulationcrème d'extrait d'aloès


Obésité
✪✪✪✪✪

Des recherches cliniques suggèrent que la prise d'un complexe spécifique de gel d'aloès contenant 147 mg de gel d'aloès traité, administré deux fois par jour pendant 8 semaines, réduit le poids de 0,6 kg et la masse grasse de 1,0 kg par rapport au placebo, chez les patients en surpoids ou obèses, diabétiques ou en pré-diabète.

Posologie

posologiePar voie orale : Feuille

posologie294 mg

duration8 - semaines

populationAdultes

formulationgel


Syndrome métabolique
✪✪✪✪✪

Selon une étude, un complexe spécifique de gel d'aloès permettrait de réduire la masse corporelle, l'indice de masse grasse, et la résistance à l'insuline, chez des individus pré-diabétiques ou en diabète de type 2 précoce.

Posologie

posologiePar voie orale : Feuille

posologie294 mg

duration8 - semaines

populationAdultes

formulationgel


Dyslipidémie
✪✪✪✪✪

Les études suggèrent que la prise d'extrait d'aloès 10-20 ml / jour par voie orale pendant 12 semaines peut réduire le cholestérol total d'environ 15%, le cholestérol lié aux lipoprotéines de basse densité (LDL) d'environ 18% et les triglycérides d'environ 25% à 30% chez les patients présentant une hyperlipidémie.

Posologie

posologiePar voie orale : Feuille

posologie10 - 20 ml

duration12 - semaines

populationAdultes

formulationjus concentré


Aphtes
✪✪✪✪✪

Une étude a montré que l'application d'un gel d'aloe vera 3 fois par jour, en cas d'aphtose buccale récurrente mineure, était associée à une augmentation du taux de guérison et à une diminution de la douleur par rapport au gel placebo. Une autre preuve clinique suggère que l’utilisation d’un pansement contenant de l’acémannane, un polysaccharide extrait de l'aloe vera, diminue le temps de guérison moyen des aphtes par rapport à un analgésique oral.

Posologie

posologiePar voie orale : Feuille

formulationgel


Dosage de sécurité

Adulte à partir de 12 an(s) : 10 mg - 30 mg (préparation standardisée)

L'aloe vera est sans danger lorsqu'il est utilisé par voie locale sous forme de gel d'aloès. Par voie orale, le gel d'aloès peut être utilisé sans danger. Il a été utilisé en toute sécurité à raison de 15 ml par jour pendant 42 jours au maximum. Par contre, le latex d'aloès, utilisé en cas de constipation, contient les dérivés hydroxyanthracéniques (DHA) qui sont à l’origine de multiples effets indésirables largement documentés. L’EFSA indique que ces DHA sont susceptibles d’endommager l’ADN et d’être cancérigènes et que les données disponibles n’ont pas permis à l’EFSA d’établir de dose journalière pour les DHA, sans effet délétère pour la santé. Par ailleurs, L'EMA précise que la dose journalière recommandée dans les préparations à base de plantes standardisées sous forme liquide ou solide, est équivalente à 10 - 30 mg de dérivés d’hydroxyanthracène exprimés en aloïne, et ceci pour les sujets âgés de plus de 12 ans et sans dépasser une semaine de traitement.


Interactions

Médicaments

Antiagrégants plaquettaires/Anticoagulant : interaction modérée

L'aloe vera semble inhiber le thromboxane A2, les prostaglandines, donc peut réduire l'agrégation plaquettaire. Théoriquement, l'utilisation concomitante d'aloès et d'autres médicaments antiplaquettaires peut réduire l'agrégation plaquettaire et augmenter le risque de saignement.

Antidiabétique : interaction modérée

Des recherches cliniques suggèrent que le gel d'aloès peut abaisser la glycémie et augmenter le risque d'hypoglycémie lorsqu'il est utilisé avec des antidiabétiques.

Digoxine : interaction forte

Théoriquement, le latex d'aloès augmente le risque d'effets indésirables et la toxicité des médicaments à base de glycosides cardiaques en raison de la perte de potassium.

Diurétiques : interaction modérée

L'abus de latex d'aloès peut aggraver la perte de potassium induite par les diurétiques et augmenter le risque d'hypokaliémie.

laxatif : interaction modérée

En raison des effets laxatifs du latex d'aloès, l'utilisation concomitante avec d'autres laxatifs peut aggraver la perte d'eau et d'électrolytes.


Précautions

Diabète type 2 : utiliser avec prudence

Les recherches suggèrent que le gel d’aloès a un effet hypoglycémiant. Il faut surveiller attentivement la glycémie.


Contre-indications

Femme enceinte : interdit

L'aloe vera est contre indiqué chez la femme enceinte en raison de l'effet potentiellement mutagène des anthraquinones présentes dans les extraits de feuilles d'aloès et du latex d'aloès.

Femme allaitante : interdit

L'aloe vera est contre indiqué chez la femme allaitante en raison du passage dans le lait maternel des anthraquinones présentes dans l'extrait de feuilles d'aloe, du latex..

Troubles de digestion : interdit

En raison de l'effet irritant des anthranoïdes, le latex d'aloès est contre-indiqué chez les personnes présentant une inflammation intestinale aiguë (maladie de Crohn, colite ulcéreuse), des ulcères ou souffrant de douleurs abdominales, de nausées et de vomissements non encore diagnostiqués.

Insuffisance rénale : interdit

Théoriquement, la prise de latex d'aloès par voie orale peut entraîner un déséquilibre électrolytique et aggraver les troubles rénaux.

Hémorroïdes : interdit

Le latex d'aloès est contre-indiqué dans les hémorroïdes en raison du risque de sténose, de thrombose et de prolapsus.