Les probiotiques sont-ils efficaces contre la constipation ?

Les probiotiques sont des micro-organismes protecteurs, aux effets bénéfiques pour notre microbiote intestinal. Comment aident-ils à soulager la constipation ?
probiotique constipation

Que sont les probiotiques ?

Les probiotiques sont un groupe de micro-organismes composé de bactéries, de levures et de champignons.

Ils constituent les différents microbiotes du corps humain comme le microbiote cutané, buccal ou encore intestinal. Ils se nourrissent de prébiotiques, un type de fibres avec qui on les confond souvent.

Lire aussi | Comment choisir les meilleurs probiotiques ?

Ils sont avant tout chargés de protéger l’environnement dans lequel ils se développent et de maintenir son équilibre.

Ainsi, ils améliorent l’immunité des cellules au sein du microbiote. De plus, ils renforcent la fonction barrière des muqueuses et luttent contre les attaques microbiennes.

C’est ce qui explique, entre autres, leurs bienfaits sur l’acné et les maladies de peau.

Les probiotiques ont aussi des effets bénéfiques sur le microbiote intestinal. Ils permettent notamment de soulager la constipation qui se traduit par une difficulté à éliminer les selles.

Pour cela, ils enrichissent la flore microbienne et favorisent le transit des selles dans le côlon. En même temps, ils améliorent les symptômes et les inconforts associés : ballonnements, maux de ventre, flatulences…

Ainsi, prendre des probiotiques serait intéressant si vous souffrez de constipation passagère ou chronique.

Vous pouvez en trouver dans les yaourts, la levure de bière et les boissons fermentées comme le kéfir ou le kombucha. Ils peuvent aussi être consommés sous forme de compléments alimentaires.

probiotiques
Les probiotiques enrichissent le microbiote intestinal

Comment aident-ils à soulager la constipation ?

Ils équilibrent et enrichissent le microbiote intestinal

Ces micro-organismes sont indispensables à l’équilibre du microbiote intestinal. Grâce à eux, les bonnes bactéries sont toujours en surnombre par rapport aux mauvaises bactéries.

À défaut, un déséquilibre peut se traduire par des troubles digestifs, des ballonnements, des douleurs abdominales, de la diarrhée ou de la constipation.

Cette étude montre le lien entre la dysbiose (déséquilibre du microbiote intestinal) et la constipation.

En plus de maintenir l’équilibre, les probiotiques enrichissent la flore déjà en place. Ainsi, ils augmentent la population de bonnes bactéries, améliorant ainsi la composition du microbiote intestinal.

Cette étude montre les mécanismes d’action des probiotiques pour soulager la constipation.

Ils améliorent le transit

En cas de constipation, le transit est lent et paresseux. Les aliments ont du mal à progresser le long du côlon.

Cela se traduit par des selles moins fréquentes, sèches et dures. Consommer des probiotiques permet d’améliorer ce transit et le passage des selles.

En effet, ils favorisent les contractions intestinales qui permettent aux aliments de progresser jusqu’au rectum.

Pour cela, ils régulent le pH de façon à maintenir un environnement acide au sein du microbiote.

Cette acidification est essentielle au péristaltisme c’est-à-dire aux contractions musculaires de l’intestin.

Cette étude montre leurs effets bénéfiques sur le transit, la fréquence et la consistance des selles.

Ils soulagent les symptômes associés

Les probiotiques ne font pas que soulager la constipation. Ils améliorent également les symptômes associés et les sensations d’inconfort.

En effet, cette pathologie peut provoquer des douleurs abdominales, des ballonnements, des flatulences ou encore une sensation de pesanteur.

Ces micro-organismes aident à retrouver un bien-être et un confort intestinal.

Au cours de cette étude, ils ont amélioré les symptômes du syndrome de l’intestin irritable qui s’accompagne souvent de constipation.

probiotique pour maigrir
Les probiotiques soulagent les symptômes et l’inconfort associé à la constipation

Lesquels choisir ?

Les probiotiques regroupent plusieurs centaines d’espèces différentes de bactéries. Les plus connues sont les bifidobactéries et les lactobacilles.

Parmi elles, certaines souches se sont montrées très efficaces. C’est le cas du Lactobacillus plantarum qui, au cours de cette étude, a amélioré la consistance des selles.

Ainsi, en cas de constipation, privilégiez les souches suivantes :

  • Bifidobacterium lactis
  • Bifidobacterium longum
  • Lactobacillus plantarum
  • Lactobacillus rhamnosus
Facebook
Email
Twitter