Chicorée, la racine prébiotique

La chicorée est certainement l’alternative la plus populaire au café. Ses racines torréfiées permettent d’obtenir une délicieuse boisson chaude, sans caféine et nutritive.
chicorée

BIENFAITS DE LA CHICORÉE
✓ Améliore le confort gastro-intestinal
✓ Anti-inflammatoire
✓ Antioxydante
✓ Améliore le diabète
✓ Protège le coeur

Qu’est-ce que la chicorée ?

La chicorée est une plante de la famille des Astéracées, au même titre que la stévia ou l’achillée millefeuille. Le genre Cichorium regroupe de nombreuses variétés sauvages ou cultivées, consommées soit pour leurs feuilles soit pour leurs racines.

La Cichorium intybus ou « chicorée sauvage » est la plus connue de toutes. Ce sont ses racines qui sont récoltées, torréfiées puis réduites en poudre pour obtenir la célèbre boisson chaude.

Elle pousse naturellement en Europe, en Inde et en Afrique du Nord. Souvent considérée comme une mauvaise herbe, elle se développe rapidement dans les prés, les friches et les bords des chemins. La plante possède une racine pivotante, de couleur jaune-brun et pouvant atteindre 75 cm de long.

Si les feuilles de la chicorée sont aussi comestibles, ce sont ses racines qui sont avant tout utilisées en phytothérapie. Dans les médecines traditionnelles, on les utilise pour soulager diverses affections : traitement des plaies, diabète, inflammation…

À partir des années 80, les recherches se sont multipliées. Elles ont mis en évidence une composition exceptionnelle et de nombreux bienfaits sur l’organisme. Ainsi, elle améliore le confort gastro-intestinal et exerce une action antioxydante et anti-inflammatoire. De plus, elle soulage le diabète et protège le cœur.

Aujourd’hui, elle est principalement cultivée pour ses racines qui servent à la fabrication du succédané de café. Mais l’inuline qu’elle contient est aussi utilisée comme agent sucrant et comme agent de texture dans l’agro-alimentaire. Grâce à sa saveur sucrée, elle pourrait remplacer les édulcorants et réduire la quantité de sucres dans les aliments industriels.

Composition nutritionnelle

  • Acides aminés
  • Vitamines : pro-vitamine A, B1, B2, B3, B9, E, K
  • Minéraux et oligo-éléments : potassium, magnésium, sodium, fer, phosphore, calcium
  • Protéines
  • Fibres : inuline
  • Sucres
  • Glucides
  • Acides naturels : chicorique, chlorogénique, linoléique, alpha-linoléique, stéarique, myristique, palmitique
  • Actifs antioxydants : flavonoïdes, coumarines, polyphénols
  • Tanins
  • Substances amères : intybine, taraxarcine, lactucopricine, lactucine
chicorée sauvage
Racines de chicorée

Les bienfaits de la chicorée


♻️ Améliore le confort gastro-intestinal

Avec environ 3 g pour 100 g, la chicorée est une source intéressante de fibres. Elle renferme notamment des fibres solubles dont de l’inuline. Également présente dans l’artichaut et le pissenlit, cette fibre particulière améliore le confort gastro-intestinal.

L’inuline exerce une action prébiotique c’est-à-dire qu’elle nourrit les bonnes bactéries du microbiote. Elles peuvent alors pleinement jouer leur rôle et se développer dans de bonnes conditions. Ainsi, elle fait partie des meilleurs aliments prébiotiques, aux côtés de la caroube ou des graines de chia. On la conseille en cas de transit paresseux, de digestion difficile, de ballonnements et de constipation.

Cette étude de l’université d’information de Hokkaido (Japon), menée chez l’homme, montre comment la chicorée améliore le transit intestinal.


🔥 Anti-inflammatoire

Grâce à ses effets anti-inflammatoires, la chicorée est intéressante pour soulager les douleurs musculaires et articulaires liées à l’arthrose et à l’arthrite. Elle permet aussi d’accélérer la cicatrisation des plaies et de soulager certains problèmes de peau comme l’acné et l’eczéma.

De plus, elle contient de l’intybine, une substance amère aux propriétés sédatives et analgésiques. Elle calme et diminue la sensation de douleur.

Cette étude du centre médical du sud-ouest de l’Université du Texas (États-Unis), menée sur des patients souffrant d’arthrose, montre le potentiel anti-inflammatoire de la chicorée.


🥝 Antioxydante

La racine de chicorée renferme de nombreux actifs antioxydants : flavonoïdes, coumarines, polyphénols… Ces composés luttent efficacement contre les radicaux libres et protègent l’organisme de leurs dommages. Ils piègent les radicaux libres réactifs, stimulent le système immunitaire et boostent l’activité des enzymes antioxydantes.

Ses antioxydants ont aussi des effets hépatoprotecteurs et atténuent les lésions au niveau du foie.

Cette étude de l’université de Damanhour (Égypte), menée sur des rats, montre l’activité antioxydante de la chicorée.


🍭 Améliore le diabète

La consommation régulière de chicorée permet d’améliorer le diabète. En plus de réduire le taux de glucose dans le sang, elle abaisse la pression artérielle, souvent très élevée chez les personnes diabétiques.

Ses fibres solubles, dont l’inuline, limitent les pics de glycémie après le repas, ralentissent l’absorption des glucides et améliorent la résistance à l’insuline.

Cette étude de l’université des sciences médicales de Tabriz (Iran), menée chez des patients diabétiques, montre l’efficacité de la chicorée dans l’amélioration de la maladie.


❤️ Protège le cœur

La chicorée est une grande protectrice du cœur et soutient son bon fonctionnement. L’acide caféique qu’elle contient inhibe l’agrégation plaquettaire, responsable de thrombus (caillots sanguins).

De plus, en réduisant la pression artérielle systolique et diastolique, cette plante prévient de nombreuses maladies cardio-vasculaires. Enfin, elle diminue la viscosité du sang et du plasma pour une meilleure circulation dans les artères.

Cette étude de l’université de Pécs (Hongrie), menée chez l’homme, montre les effets cardioprotecteurs de la chicorée.

meilleurs probiotiques sur le marché
La chicorée améliore le confort intestinal

Comment consommer la chicorée ?

La chicorée soluble

Récoltées à l’automne, les racines de chicorée sont ensuite lavées, coupées puis séchées. Elles sont découpées en « cossettes » et subissent une torréfaction qui leur confère une saveur caramélisée. Enfin, elles sont transformées en grains puis atomisées dans une tour de séchage afin d’obtenir une fine poudre.

Mélangée à de l’eau, du lait animal ou végétal, la forme soluble permet d’obtenir une délicieuse boisson chaude qui remplace avantageusement le café. Elle se prépare de la même façon et peut se déguster à tout moment de la journée, même en soirée.

prébiotique
Les racines séchées, torréfiées puis réduites en poudre

Les racines séchées de chicorée

Il est aussi possible de trouver des racines séchées de chicorée. Cette forme est intéressante pour préparer une décoction afin de soulager les troubles gastro-intestinaux. Pour cela, il suffit de faire bouillir 50 g de racines dans 50 cl d’eau et de laisser infuser pendant environ 10 minutes. Filtrez puis dégustez.

Consommer durable : privilégier la chicorée locale, bio et équitable

✓ La chicorée est cultivée dans de nombreux pays du monde (Afrique du Sud, États-Unis, Australie, Inde…) et en Europe (Belgique, Pays-Bas, Allemagne…). La France est tout simplement le premier producteur européen. Avec 50 000 tonnes récoltées chaque année, la région Nord-Pas-de-Calais assure 95 % de la production française !

✓ On trouvera donc facilement de la chicorée cultivée en France. Privilégiez celle issue de l’agriculture biologique et/ou de filières équitables.

Posologie

La posologie recommandée est de 3 à 5 g de chicorée par jour.

Contre-indications et effets secondaires

La consommation de chicorée présente certaines contre-indications :

  • Par mesure de précaution, on la déconseille aux femmes enceintes et allaitantes et aux jeunes enfants ;
  • Sa consommation est déconseillée en cas de calculs biliaires ;
  • Les personnes allergiques aux plantes de la famille des Astéracées doivent éviter d’en consommer ;
  • Parce qu’elle est riche en vitamine K, elle est déconseillée en cas de traitement anticoagulant.

La consommation de chicorée présente certains effets secondaires :

  • Douleurs gastriques
  • Flatulences
  • Diarrhées
  • Réaction allergique

Si vous ressentez des effets secondaires, stoppez votre consommation et consultez un médecin.

Reportage sur la chicorée du Nord

Dossier réalisé par Julia Perez


Sources et études scientifiques

Renée A Street, Jasmeen Sidana, Gerhard Prinsloo, 2013. Cichorium intybus : Traditional Uses, Phytochemistry, Pharmacology, and Toxicology.

Mie Nishimura, Tatsuya Ohkawara, Toshiyuki Kanayama, Kazuya Kitagawa , Hiroyuki Nishimura, Jun Nishihira, 2015. Effects of the extract from roasted chicory (Cichorium intybus L.) root containing inulin-type fructans on blood glucose, lipid metabolism, and fecal properties.

Nancy J Olsen, Valerie K Branch, Geetha Jonnala, Mira Seskar, Melisa Cooper, 2010. Phase 1, placebo-controlled, dose escalation trial of chicory root extract in patients with osteoarthritis of the hip or knee.

Yasser El-Sayed, Mohamed Lebda, Mohammed Hassinin, Saad A Neoman, 2015. Chicory (Cichorium intybus L.) Root Extract Regulates the Oxidative Status and Antioxidant Gene Transcripts in CCl4-Induced Hepatotoxicity.

Mahdieh Abbasalizad Farhangi, Ahmad Zare Javid, Parvin Dehghan, 2015. The effect of enriched chicory inulin on liver enzymes, calcium homeostasis and hematological parameters in patients with type 2 diabetes mellitus: A randomized placebo-controlled trial.

Edit Schumacher, Eva Vigh, Valéria Molnár, Peter Kenyeres, 2011. Thrombosis Preventive Potential of Chicory Coffee Consumption: A Clinical Study.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur twitter
Twitter
POUR APPROFONDIR

Fatigué.e ?

Recevez gratuitement notre ebook 10 aliments exceptionnels pour booster son énergie.
1 mardi sur 2, conseils, recettes et réductions pour changer votre vie grâce à votre alimentation.