8 nootropiques naturels pour booster son cerveau

Les nootropiques, du grec noos « esprit » et tropos « façonner », agissent sur le cerveau et améliorent notre capacité cognitive. Quels aliments privilégier pour une concentration et une mémoire au top ?
nootropique

Les 8 meilleurs nootropiques naturels

Un nootropique est une plante, un complément alimentaire, un médicament ou une molécule capable de booster notre cerveau. Il peut par exemple améliorer notre concentration, notre mémoire et nous aider à gérer le stress et notre humeur.

Il existe des nootropiques naturels ou de synthèse. Parmi les nootropiques naturels on distingue les aliments bruts et les compléments alimentaires composés d’extraits naturels. Voici les 8 meilleurs nootropiques naturels. Pour comprendre comment ils agissent sur notre cerveau, rendez-vous après la liste !

L’œuf

nootropique
Les oeufs sont riches en choline, impliquée dans le processus de mémorisation et apprentissage

L’œuf, et plus particulièrement le jaune d’œuf est riche en choline, une vitamine essentielle à la synthèse de l’acétylcholine. L’acétylcholine est un neurotransmetteur contribuant au processus de mémorisation et d’apprentissage, il est impliqué dans l’influx nerveux que les nerfs utilisent pour envoyer les informations dans le cerveau.

Aussi, les œufs contiennent d’autres composants importants tels que des phospholipides essentiels à la construction des membranes des  cellules de notre cerveau, les neurones.

Les poissons gras, riches en oméga 3

meilleur nootropique
Le maquereau fait partie des poissons gras et est à ce titre bénéfique pour le cerveau

Les poissons gras tels que le saumon, les sardines, le thon et le maquereau, sont riches en oméga 3. Ces acides gras et en particulier du DHA (acides docosahexaénoïque) et EPA (acide eicosapentaénoïque) sont bénéfiques pour le cerveau car ils fonctionnent comme des composants des membranes des neurones et ont des propriétés anti-inflammatoires. Ils ont également une capacité à augmenter l’oxygénation du cerveau.

Le ginkgo biloba

Les feuilles de ginkgo biloba se consomment habituellement en gélules

Le ginkgo biloba, arbre originaire de Chine et riche en glycosides flavonoïdes, est reconnu pour booster nos fonctions cognitives. Plusieurs études suggèrent que le ginkgo biloba accroît les capacités de mémorisation et de concentration. Il agirait en augmentant l’afflux de sang vers le cerveau et donc son oxygénation. C’est un nootropique privilégié par les étudiants au moment des examens.

Le thé vert

nootropique le plus puissant
Le thé matcha est riche en L-théanine

Le thé vert présente de puissants antioxydants, protégeant ainsi le cerveau du vieillissement cellulaire. Aussi, le thé vert est très riche en L-théanine, une molécule qui permettrait d’augmenter nos fonctions cognitives.

En effet, une supplémentation en L-théanine suggère une amélioration de la concentration et l’attention. Elle agirait en augmentant les taux de sérotonine et de dopamine (les hormones de « bonheur ») et de GABA (un neurotransmetteur « calmant »), impliqués dans la mémoire et l’apprentissage.

Le matcha, poudre des feuilles de thé vert consommée au Japon depuis bientôt mille ans pour ses vertus à la fois relaxantes et énergisantes, est un bon moyen de profiter des bienfaits du thé vert.

Le lycopode (Lycopodium serratum)

smart drugs
Lycopode dans une forêt japonaise © Keisotyo / creative commons

Le lycopode contient une molécule active nootropique appelée  l’huperzine A, reconnue pour améliorer la mémoire et l’apprentissage. Dans une étude chez des adolescents, l’huperzine A semble améliorer la mémoire et les capacités d’apprentissage par rapport au groupe témoin.

D’autres études montrent qu’une supplémentation en huperzine A améliorerait la fonction cognitive chez des patients atteints de la maladie d’alzheimer. L’huperzine A serait donc bénéfique pour réduire et prévenir la perte de mémoire, notamment chez les personnes âgées.

L’huperzine A agirait en augmentant le taux d’acétylcholine, le neurotransmetteur impliqué dans le transport de l’information nerveuse dans le cerveau.

La bacopa

plante pour la mémoire
La bacopa est un nootropique conseillé pour la mémoire

La bacopa, particulièrement abondante en Inde, est une plante adaptogène c’est-à-dire qu’elle aide à diminuer les effets du stress, physique ou mental et améliore l’humeur. On la considère aussi comme un nootropique. En effet, elle semble être efficace pour améliorer la mémoire, l’attention et l’apprentissage, plus précisément la vitesse d’apprentissage.

Une supplémentation en Bacopa améliore la fonction cognitive chez des personnes âgées et protège contre la neurodégénérescence et le déclin cognitif.

Le mécanisme d’action de la bacopa n’est pas encore bien compris, mais il semblerait que les bacosides A et B, les principales molécules actives du Bacopa, agissent sur l’augmentation du taux du neurotransmetteur l’acétylcholine.

L’hydne hérisson

L’hydne hérisson est un champignon fonctionnel connu pour améliorer les capacités cognitives

L’hydne hérisson ou Crinière de lion est un champignon comestible, faisant partie des champignons fonctionnels. Il présente une multitudes de bienfaits dont être un puissant nootropique. Ce champignon est un neuroprotecteur, et a des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. 

Traditionnellement, on l’utilise aussi pour améliorer les problèmes liés aux capacités cognitives et plus particulièrement la concentration et la mémoire. Ce champignon contient deux molécules actives, l’hericénone et l’érinacine. Celles-ci contribuent à la régénération nerveuse et limitent la perte progressive des neurones.

Aussi, les polysaccharides présents dans le champignon joueraient un rôle important dans l’amélioration des fonctions cognitives. Ils aideraient à réduire les plaques amyloïdes présentes en cas de la maladie d’Alzheimer et protégeraient les neurones des radicaux libres.

La rhodiola

plante cerveau
Racines et fleurs de rhodiola

Les bienfaits de la rhodiola sont nombreux. C’est une plante adaptogène, c’est à dire qu’elle contribue à diminuer les effets du stress. C’est par ailleurs un excellent anti-dépresseur naturel. Elle est aussi connue pour améliorer l’humeur.

En plus d’être une plante adaptogène, elle peut être considérée comme un nootropique. On a découvert qu’elle avait un effet neuroprotecteur contre le stress oxydatif. Une récente méta-analyse semble montrer que le rhodiola améliore l’apprentissage et la mémoire.

Le guarana

poudre et graines
Graines et poudre de guarana, une source intéressante de caféine

Le guarana, source de caféine naturelle, permet de lutter contre la fatigue mais pas seulement. En effet, des études montrent qu’une supplémentation en guarana, améliorerait la mémoire, la concentration, la capacité d’apprentissage et contribuerait à de meilleures performances intellectuelles.

Les tanins présents naturellement dans le guarana ralentissent l’absorption de la caféine, l’effet du guarana dure plus longtemps que celui du café avec une libération d’énergie à longue durée sur plusieurs heures.

Les nootropiques naturels au service du cerveau

Des smart drugs moins les effets secondaires

À l’origine, les nootropes ou les « smart drugs » sont des médicaments avec comme prétention d’aider les consommateur.rice.s à améliorer leur performance intellectuelle et à utiliser les parties inexploitées de leur cerveau. 

Bien qu’elles soient légales et efficaces, ces molécules chimiques actives, ont des effets secondaires. On pense surtout aux maux de tête ou insomnies, mais ils peuvent aussi engendrer une dépendance. 

Aujourd’hui, ces « smart drugs » laissent la place à de meilleures alternatives naturelles dans le secteur du complément alimentaire. Ainsi des nootropiques naturels à base de plantes, promettant un petit coup de pouce pour réveiller nos journées. 

Lire aussi l Concentration, mémoire… Quels sont les aliments bons pour le cerveau ?

De nombreuses plantes et extrait naturels ont fait leur preuves et cela sans effets secondaires. Leurs principes actifs sont principalement capables de :

  • Renforcer la mémoire
  • Augmenter la concentration
  • Contribuer à améliorer l’attention
  • Protéger les cellules du cerveau, les neurones

Comment ces actifs naturels agissent-ils ?

Les nootropiques ont des modes d’action différents sur le cerveau, ils pourraient agir sur :

  • La circulation du sang dans le cerveau et donc son oxygénation. Comme le fait le ginkgo biloba avec ses propriétés fluidifiantes.
  • La régulation des neurotransmetteurs impliqués dans l’influx nerveux. Par exemple, la choline présente dans l’oeuf, l’huperzine A présente dans le Lycopode, les bacosides A et B de la Bacopa.
  • Les inflammations du cerveau. Par exemple, les oméga-3 présents dans les poissons gras agissent comme des anti-inflammatoires naturels.
  • La protection des neurones du vieillissement cellulaire provoqué par les radicaux libres. On pense à tous les antioxydants tels que les flavonoïdes dans le ginkgo biloba, les polyphénols dans le thé vert et les polysaccharides de l’hydne hérisson par exemple. 
  • La régénération nerveuses. Dans le cas du hydne hérisson, l’hericénone et l’érinacine, ses molécules actives, contribuent à la régénération nerveuses et limitant la perte progressive des neurones.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur twitter
Twitter
NOS DERNIERS CONSEILS NUTRITION
NOS DERNIERS REPORTAGES
RECHERCHER UN ARTICLE

Probiotiques naturels

★ Avis clients (Ekomi) : 4,9/5
✔ Code promo -10% : DARWIN10