Infusion de gingembre : bienfaits et conseils de préparation

L’infusion au gingembre est un remède naturel pour soigner de nombreux petits maux, du rhume à la fatigue passagère. Découvrez ses bienfaits, et comment la préparer.
infusion gingembre

L’infusion de gingembre, excellent remède naturel

Le rhizome de gingembre : super aliment

Le gingembre est un super aliment par excellence, puisqu’il nourrit autant qu’il soigne depuis des millénaires. Son usage remonte à plus de 5 000 ans, tant dans la médecine traditionnelle chinoise que dans la médecine traditionnelle indienne, l’Ayurveda.

Le gingembre est utilisé pour se maintenir en bonne santé et éloigner la fatigue, puisqu’il s’agit d’un des aliments les plus riches en antioxydants, d’un excellent anti-inflammatoire et d’une bonne source de vitamines et d’oligo-éléments.

tisane gingembre
Un grand classique : l’infusion gingembre citron

Cette racine est également un « médicament naturel » pour combattre la fièvre, les rhumes et refroidissements, ainsi que les nausées et les vomissements. Il s’agit d’un bon allié contre les problèmes de digestion, et d’un brûle-graisses naturel pour aider à perdre du poids.

Comment consommer le gingembre ?

Le gingembre peut se consommer frais ou sec, sous forme de racine ou de poudre. On peut facilement l’intégrer en cuisine en tant qu’épice pour donner une touche asiatique à ses plats. Mais certaines personnes préfèreront le consommer sous forme de complément alimentaire (gélules ou ampoules).

Si vous aimez les notes épicées et chaudes du gingembre, il serait dommage de vous en priver ! L’une des meilleures façons de consommer le gingembre est sous forme d’infusion.

Le gingembre n’est pas cultivé (ou que très rarement) sous nos latitudes. Celui que l’on trouve sur nos étals vient généralement de Chine ou d’Inde, les plus gros producteurs mondiaux de gingembre. Il est préférable d’acheter du gingembre bio pour éviter les résidus de pesticides mauvais pour notre santé.

Le gingembre, remède connu depuis des siècles

Les médecins traditionnels chinois prescrivaient du gingembre sous forme de tisane ou à croquer pour soigner la fièvre, le rhume, arrêter la toux et soigner les intoxications alimentaires. En Occident, on connaît également le gingembre pour ses propriétés médicinales depuis des siècles. Au XIIe siècle, la célèbre naturopathe Hildegarde de Bingen indiquait déjà : « si on est sec et déjà bien affaibli, réduire du gingembre en poudre et en prendre dans une boisson. On améliorera ainsi son état ».

Dans la médecine ayurvédique également, le gingembre est l’une des épices de base pour la préparation de tisanes. C’est l’un des principaux ingrédients du fameux mélange d’épices masala en Inde.

infusion gingembre
On recommande particulièrement l’infusion de gingembre en hiver

Si le jus de gingembre est idéal pour les grosses chaleurs car il rafraîchit autant qu’il dynamise, l’infusion au gingembre est parfaite pour le froid. Elle réchauffe la température interne du corps.

Comment préparer le gingembre en infusion ?

Gingembre frais ou sec pour une infusion ?

On peut préparer une infusion de gingembre avec la racine fraîche (ou rhizome) ou avec du gingembre en poudre. Voici comment procéder.

Si l’on utilise la racine de gingembre fraîche, pour un litre de tisane ou utilise environ 5 cm de racine, que l’on râpe ou que l’on hache menu. Pour tirer le maximum de vertus de la plante, l’idéal est de réaliser une décoction de gingembre plutôt qu’une infusion, qui convient mieux aux plantes racines.

On fait donc chauffer un litre d’eau dans une casserole, on y jette le gingembre râpé et on continue à faire chauffer à feu doux pendant 20 minutes. On retire du feu et on laisse infuser (et refroidir) 15 minutes.

tisane gingembre citron
Le gingembre frais doit être préparé en décoction

On peut également utiliser du gingembre en poudre pour préparer une tisane, avec 2 cuillères à café de poudre pour un litre d’eau. Dans les deux cas, on filtre avant de consommer chaud, tiède ou froid. La tisane de gingembre en poudre sera moins piquante que celle au gingembre frais. Bref, tout dépend de ses goûts et de ses préférences, mais aussi de son état de santé.

Quand et comment consommer l’infusion au gingembre ?

L’infusion au gingembre peut être consommée à tout moment de la journée. On ne consommera toutefois pas plus de 4 tasses par jour pour éviter les effets secondaires indésirables. En effet, consommer du gingembre en trop grosses quantités peut mener à des troubles digestifs (brûlures d’estomac, diarrhée légère).

On évite aussi de boire de la tisane de gingembre dans la soirée en raison de son effet anti-fatigue qui peut provoquer de légères insomnies.

En cas de coup de fatigue et de baisse de régime général, l’infusion de gingembre est idéale. L’effet « réchauffant » du gingembre et son action anti-fatigue, ainsi que son efficacité sur la circulation sanguine, ont valu au gingembre une réputation d’aphrodisiaque. Si aucune étude scientifique n’est venue confirmer cette efficacité, cela peut toujours valoir le coup d’essayer en cas de baisse de libido !

On recommande aussi le gingembre en infusion en cas de nausées et de vomissements, qu’ils soient dus au mal des transports, à la grossesse ou à un état post-opératoire. Dans ces cas-là, on préfèrera consommer la tisane de gingembre en petites quantités pour éviter les régurgitations, à plusieurs reprises dans la journée ou dès les premiers signes de nausée.

En cas de problèmes de digestion et pour les personnes qui souhaitent maigrir, le gingembre constitue un bon allié. Dans ce cas-là, on boit une grande tasse de tisane avant chaque repas. L’infusion aidera non seulement à mieux digérer, mais également à réguler l’appétit et à éliminer les graisses. En effet, la richesse en manganèse du gingembre en fait un bon brûle-graisses car il aide l’organisme à synthétiser lipides et glucides.

Enfin, l’infusion au gingembre est efficace contre tous les maux de l’hiver : petites angines et grippe, fièvre, rhume, maux de gorge… Consommez l’infusion dès les premiers symptômes (nez qui coule, toux…) et ce pendant deux semaines maximum.

Agrémenter sa tisane de gingembre

Pour maximiser l’effet du gingembre ou pour le plaisir, on peut ajouter du miel et du citron après que la racine ait infusé. Ils aident non seulement à adoucir le piquant du gingembre mais possèdent également des vertus antiseptiques et antibactériennes reconnues.

On peut également acheter dans le commerce ou faire soi-même des tisanes énergisantes à base de gingembre, en ajoutant par exemple du curcuma ou de la cannelle. Vous pouvez vous inspirer des recettes ayurvédiques pour réaliser vos tisanes de gingembre chez vous avec des épices fraîches : essayez par exemple le mélange d’épices du fameux masala chai indien, avec du gingembre, de la cardamome, de l’anis étoilé, du poivre, de la cannelle et des clous de girofle. C’est délicieux !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur twitter
Twitter
NOS DERNIERS DOSSIERS SUPER-ALIMENTS
NOS DERNIERS REPORTAGES
RECHERCHER UN ARTICLE