5 anti-vomitifs naturels pour soulager la nausée et les vomissements

Traitements médicamenteux, grossesse, mal des transport, les causes des nausées et vomissements sont multiples. Heureusement, il existe des solutions naturelles pour soulager ces réflexes de l'organisme assez incommodants.
anti vomitif naturel

Un trajet en bateau, un repas trop copieux ou trop arrosé, un gastro-entérite sont autant de situations pendant lesquelles ont peut se sentir barbouillé voir régurgiter le contenu de son estomac.

Les antiémétiques ou anti-vomitifs sont des substances qui permettent de soulager les spasmes et diminuer les nausées. Voici 5 anti-vomitifs naturels. Rendez-vous après la liste pour comprendre le mécanisme complexe à l’origine de ces symptômes. 

N.B : Même s’il s’agit de substances naturelles, il convient de vérifier avec son médecin le risque d’interactions médicamenteuses. Attention aux éventuelles contre-indications avec les huiles essentielles notamment. En cas de vomissements prolongés ou suspects, consultez votre médecin.

1. Gingembre

anti vomitif naturel
L’infusion de gingembre est efficace contre les vomissements

Le gingembre est une épice d’origine indienne appartenant à la même famille que le curcuma. C’est un rhizome reconnu pour son action antiémétique. Il contient des gingérols et des shogaols qui permettent de lutter contre la nausée et les vomissements de toute cause. Son action préventive sur les nausées et les vomissement des femmes enceintes est reconnue par l’OMS depuis 1999. 

Comment le consommer : on peut préparer une infusion à base de poudre ou de gingembre frais. On sirotera de petites quantités plusieurs fois par jour ou dès les premiers hauts-le-coeur. On peut aussi mordiller un morceau de rhizome cru ou confit en cas de mal des transports. 

2. Menthe poivrée

nausée
L’huile essentielle de menthe poivrée, à diluer ou inhaler

Un excellent anti-vomitif naturel. Le parfum de cette herbe aromatique est tonique et vivifiant ! Cette étude suggère l’effet bénéfique de l’inhalation de l’huile essentielle pour diminuer les nausées suite à une intervention chirurgicale cardiaque. Cette autre étude souligne son effet sur la réduction des nausées et des vomissements provoqués par à une chimiothérapie.  

Comment la consommer :  la menthe poivrée peut se consommer en infusion ou en décoction avec une prise entre les repas ou à la fin. On peut aussi l’utiliser sous forme d’huile essentielle, pour cela il faudra la diluer dans une huile végétale par exemple. Lors d’un épisode de mal des transports, on peut aussi l’inhaler !

3. Camomille allemande 

remède naturel vomissements
Aussi appelée camomille sauvage, la camomille allemande soulage les nausées et vomissements

Cette plante est très connue des fans de tisanes ! Elle permet d’améliorer la digestion et de tomber plus facilement dans les bras de Morphée. C’est une plante qui apaise les maux de l’estomac et en particulier les nausées et les vomissements comme le suggère cette étude

Comment la consommer : en infusion, elle a une saveur légère et florale. On privilégie la camomille bio. Avis aux puristes : on peut la trouver en poudre ou sous forme de jolies fleurs entières ! Elle est notamment indiquée en cas de gastro-entérite afin d’adoucir les désordres intestinaux et de diminuer les nausées.

4. Desmodium

desmodium nausées
A consommer en infusion ou décoction

Le desmodium est une plante originaire d’Afrique tropicale. L’espèce Desmodium adscendens est la plus concentrée en principes actifs. C’est une plante protectrice du foie et qui permettrait de réduire les nausées dues aux effets secondaires d’une chimiothérapie. Ces effets ont été analysés dans cette étude. C’est un anti-vomitif naturel particulièrement efficace.

Comment le consommer : demander conseil à votre pharmacien et à votre médecin avant la prise dans le cadre d’une chimiothérapie. On peut la consommer en infusion ou en décoction. Elle existe aussi sous forme de gélules ou de solution concentrée buvable. 

5. Aneth

que manger en cas de gastro
Facile à ajouter à son alimentation, l’aneth constitue un bon anti-vomitif naturel

Parfois surnommé du sobriquet peu élégant de “fenouil puant”, l’aneth est une plante alliée de la santé digestive et un anti-vomitif naturel. Sa saveur anisée révèle le goût de plats à base de poissons notamment. Elle présente des propriétés antispasmodiques, c’est à dire qu’elle réduit les spasmes musculaires et en particulier ceux qui accompagnent les vomissements.

Comment la consommer : en infusion plusieurs fois par jour, on mettra quelques graines broyées ou des feuilles dans une tasse d’eau chaude. On peut aussi ajouter quelques feuilles dans un plat. Il est recommandé de les utiliser fraîches pour bénéficier au maximum de leurs vertus. On la trouve aussi sous forme d’huile essentielle pour atténuer les nausées.

Quel est le mécanisme à l’origine des vomissements et comment les atténuer ?

Selon les cas, les causes liées aux nausées et vomissements peuvent être anodines, on pense au mal de mer, à une migraine, à un repas trop copieux. Ces symptômes sont beaucoup plus préoccupants lorsqu’ils concernent une intoxication alimentaire ou une occlusion intestinale par exemple ! Il s’agit dans tous les cas d’un réflexe commandé par le cerveau.

Vomissements : une réaction mécanique déclenchée par le cerveau

En général, les nausées et les vomissements s’apparentent à un réflexe de protection de l’organisme pour lutter contre l’absorption de substances qui peuvent se révéler nocives. Le centre du vomissement est situé dans le cerveau.

Il peut recevoir des stimulations provenant du tube digestif, de l’oreille interne, de certaines zones cérébrales. Une fois alerté, le cerveau va déclencher une réaction mécanique de notre corps.

Par exemple lorsqu’on a surchargé son foie après un repas trop copieux ou trop arrosé, un message va être expédié au cerveau et déclencher les vomissements. Lors du mal des transports, on observe une disparité de perception entre les yeux qui voient défiler le paysage, l’oreille interne qui considère que le corps est en mouvement et l’immobilité du tissu musculaire.

anti vomitif naturel
Certaines émotions peuvent aussi provoquer des nausées

Le cerveau va rapidement être alerté ! Une simple émotion, un souvenir peuvent aussi susciter un haut-le-corps : se remémorer un plat qui nous a écœuré dans notre enfance par exemple.

Après cette sensation d’être barbouillé qui caractérise les nausées, une réaction physique désagréable se prépare. La sangle abdominale se contracte et le corps va expulser dans un mouvement de pression le contenu de l’estomac dans l’oesophage puis dans la bouche.

Comment agissent les antiémétiques ou anti-vomitifs ?

En latin emeticus signifie “vomitif”, susceptible de provoquer des vomissements. Un antiémétique est une substance qui va bloquer les vomissements. 

Les antiémétiques désignent communément des médicaments qui bloquent l’action de stimulation au niveau du cerveau. Il permettent aussi de relâcher l’estomac. On les utilise largement dans les cas de mal des transports, au cours d’une grossesse, pour atténuer les effets de la chimiothérapie anticancéreuse, etc. 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur twitter
Twitter
DERNIERS CONSEILS NUTRITION
DERNIERS REPORTAGES
RECHERCHER UN ARTICLE

Fatigué.e ?

Recevez gratuitement notre ebook 10 aliments exceptionnels pour augmenter son niveau d’énergie