Yerba Maté, le stimulant des Argentins

Cette petite feuille pourrait être du thé vert, mais non ! Elle est utilisée comme boisson énergisante et médicinale depuis des millénaires. Qui a déjà voyagé en Amérique du Sud le sait : les Argentins, Uruguayens et les Brésiliens du Sud sont accro à cette plante ! Et ils ont bien raison : le yerba maté est une boisson très bienfaisante pour l’organisme. Il arrive également dans nos tasses : découvrez ses bienfaits !
yerba maté

BIENFAITS DU YERBA MATÉ
✓ Améliore la vigilance et combat la fatigue
✓ Un puissant antioxydant
✓ Favorise la perte de poids
✓ Protège l’organisme des infections
✓ Permet de lutter contre l’hypercholestérolémie

Qu’est-ce que le Yerba Maté ?

Le yerba maté est aussi appelé « thé du Paraguay » ou « thé des Jésuites ». La plante n’est pourtant pas de la même famille que le théier. Le yerba maté (en latin, Ilex Paraguariensis) est issu d’une espèce typiquement sud-américaine de la famille du houx. Il s’agit d’un arbuste de la famille des Aquifoliacées dont on utilise les feuilles, séchées, pour produire le yerba maté. 

Il est cultivé principalement en Argentine et au Paraguay, et c’est aussi là qu’il est le plus consommé : c’est la boisson favorite du Sud de l’Amérique du Sud, du Brésil au Chili. Leurs habitants en boivent tout au long de la journée dans un thermos ou, plus traditionnellement, dans une calebasse avec une paille trouée.

yerba maté paris
Le yerba maté est consommé traditionnellement dans une calebasse avec une paille métallique

On parle de maté en ce qui concerne la boisson et de yerba maté pour ce qui est de l’herbe séchée proprement dite. Le maté est consommé traditionnellement par les Indiens Guarani (également grands consommateurs de guarana) qui peuplaient les terres du Sud de l’Amérique avant l’arrivée des colons. Les explorateurs, qui entendent parler d’une « boisson qui rend heureux », la font connaître en Espagne où elle fait fureur. Les Jésuites, implantés au Paraguay, commencent alors à cultiver la plante à partir du XVIe siècle.

Il est vrai que le maté possède un effet euphorisant grâce à la caféine qu’il contient – environ 1% : moins que le café, mais plus que le thé vert. Il présente aussi de la théobromine, une substance que l’on retrouve également dans le cacao et qui procure une sensation de bien-être.

Le yerba maté est intéressant d’un point de vue nutritionnel : il fournit de nombreux nutriments et vitamines sans apport de calorie, et il hydrate l’organisme lorsqu’il est consommé en infusion. 

Les saponosides sont ce qui donnent son goût amer au maté, mais également ce qui lui procure ses vertus anti-cholestérol.  

Composition nutritionnelle

  • Substances actives stimulantes : xanthines, caféine, théobromine. 
  • Composés anti-inflammatoires et antioxydants : des flavonoïdes, des saponosides et des polyphénols.
  • Vitamines A, B et C, magnésium et calcium.
  • 7 des 9 acides aminés dont le corps a besoin. 
yerba maté paris
Du yerba maté à boire en infusion

Les bienfaits du Yerba Maté

★ Améliore la vigilance et combat la fatigue

Le yerba maté est un anti-fatigue puissant. C’est bien sûr la caféine qu’il contient qui lui confère cette vertu.

La consommation de caféine aide à combattre la fatigue et la somnolence et améliore la vigilance lors d’efforts physiques ou mentaux.

Les Indiens Guarani consomment traditionnellement le maté à cet effet, et les études scientifiques sont venues corroborer cette vertu.

Cette méta-analyse de 41 études scientifiques réalisées sur des humains et publiée par la British Nutrition Foundation montre qu’une dose même modérée de caféine a des effets positifs sur l’humeur, les performances cognitives et physiques et la perception de la fatigue.

★ Un puissant antioxydant

Le maté possède des vertus antioxydantes légèrement supérieures à celles du thé vert, déjà réputé pour son pouvoir antioxydant.

Il permet ainsi à l’organisme de lutter contre le vieillissement des cellules : un puissant allié tant au point de vue santé que cosmétique.

Cette étude publiée par l’Université de l’Illinois, a comparé les capacités antioxydantes du thé vert, du maté ainsi que d’une plante africaine, Ardisia Compressa. Les chercheurs ont montré que les feuilles séchées du yerba maté possédaient des composés polyphénoliques et une capacité antioxydante élevée. 

★ Favorise la perte de poids

On retrouve la caféine comme ingrédient dans de nombreux produits brûle-graisses, pour combattre la cellulite ou pour retrouver un ventre plat.

En effet, la caféine joue à la fois un rôle de coupe-faim et incite le corps à brûler davantage de calories lors d’un effort physique.

On ne retrouvera pas la ligne uniquement en consommant du yerba maté, mais il peut aider à favoriser la perte de poids en complément d’une activité physique régulière et d’une alimentation équilibrée.

Cette étude suisse menée par l’Université de Lausanne auprès d’hommes et de femmes, a montré que parmi plusieurs extraits de plantes, le maté était celle qui avait le plus d’impact sur le traitement de l’obésité.

★ Protège l’organisme des infections

La teneur élevée du yerba maté en polyphénols permet à l’organisme de mieux lutter contre les inflammations et les infections.

Cette étude américaine menée par l’université de Tennessee-Knoxville a montré qu’une quantité élevée de yerba maté permettait de lutter contre la bactérie E.Coli, responsable d’intoxications alimentaires et de diarrhée. Cette autre étude menée en 2007 par des chercheurs de l’Université de l’Illinois montre que le yerba maté pouvait avoir un impact pour lutter contre les parasites intestinaux.

Toutefois, il ne s’agit que d’études menées en laboratoire et des recherches plus approfondies devraient être menées pour corroborer ces effets.

★ Permet de lutter contre l’hypercholestérolémie

Les composés antioxydants contenus dans le yerba maté permettent de protéger l’organisme des maladies cardio-vasculaires et de lutter contre l’hypercholestérolémie.

Cette étude menée auprès de 100 personnes en 2009 par des chercheurs de l’Université de Santa Catarina au Brésil a montré que la consommation de 4 tasses de yerba maté pendant 40 jours permettait de diminuer les taux de « mauvais » cholestérol (LDL) des patients entre 8,6 et 13%.

Comment consommer le yerba maté ?

La consommation de maté en Amérique du Sud

yerba mate effet secondaire
En Amérique du sud, le yerba maté est bu tout au long de la journée

Le yerba maté, encore appelé erva mate ou chimarrão au Brésil, se consomme chaud ou froid selon les régions du continent. Il est bu traditionnellement dans une calebasse (le mate) avec une paille trouée. Il peut être consommé pur ou en mélange avec d’autres herbes, comme au Paraguay où il est bu avec de la camomille et de l’anis.

Certains y ajoutent également du lait ou du jus de citron. On peut trouver le yerba maté également en infusettes comme de la tisane. En Amérique du Sud, le maté est bu à tout moment de la journée, seul ou en groupe comme une boisson rituelle.

Consommer le yerba maté en tant que super aliment

yerba maté biocoop
Infusion de yerba maté

En France, on peut adopter le mode de consommation traditionnel ou l’adapter à notre mode de vie. On peut consommer le yerba maté en infusion, avec de l’eau bouillante.

Attention toutefois, le maté trop chaud bu avec la paille traditionnelle peut provoquer des brûlures au niveau de la bouche ou de l’oesophage.

Le maté possède une saveur légèrement amère qui plait ou déplait selon les goûts. On peut y ajouter du sucre, mais on perd dans ce cas l’effet minceur du yerba maté.

Le yerba maté est vendu pur sous forme de feuilles séchées et coupées. On le trouve aussi sous forme de complément alimentaire en gélules.

Il est préférable d’acheter du yerba maté bio et/ou issu du commerce équitable pour éviter les résidus de pesticides et contribuer au développement durable des régions de production en Amérique du sud. En effet, la culture intensive du maté peut conduire à la déforestation dans les zones fragiles du Paraguay et de l’Argentine où il est le plus cultivé.  

Posologie du yerba maté

Il vaut mieux consommer le yerba maté le matin et le midi pour éviter d’occasionner des troubles du sommeil vu sa teneur en caféine.

Les spécialistes conseillent d’en consommer 4 tasses par jour pour que le yerba maté ait un effet sur la santé, soit 4 g de feuilles séchées pour 1 litre d’eau.

Sous forme de gélules, on ne dépasse pas 6 gélules par jour. Il est toutefois recommandé de suivre les conseils d’un naturopathe si l’on souhaite réaliser une cure de yerba maté en gélules.

Les Sud-Américains consomment le maté tout au long de leur vie sans que cela n’occasionne de problèmes sur leur santé. Cependant, si l’on n’est pas habitués, il est préférable dans un premier temps de ne pas dépasser 6 semaines de cure pour ne pas créer d’accoutumance à la caféine.

Contre-indications et effets secondaires du yerba maté

Le yerba maté est à consommer en tant que plante médicinale : il est nécessaire de ne pas en abuser au risque de provoquer des effets secondaires néfastes pour l’organisme.

La consommation excessive de maté peut provoquer des troubles du sommeil ou du stress. Dans tous les cas, on évite de consommer du maté le soir avant d’aller dormir. Il est déconseillé aux personnes souffrant de troubles cardiaques ou sous traitement pour des problèmes cardio-vasculaires.

De même, le yerba maté, s’il possède un effet laxatif et aide à la digestion, peut provoquer des diarrhées s’il est consommé en quantités excessives. Dans tous les cas, respecter la posologie indiquée.

Il est fortement déconseillé de consommer du yerba maté en mélange avec de l’éphédra, une autre plante stimulante, sous peine de provoquer des troubles cardiaques pouvant être sévères.

Histoire et culture actuelle

yerba maté plante
Champs de yerba maté en Argentine

Le yerba maté est une herbe qui fait partie de la pharmacopée et des ingrédients rituels de Indiens Guarani. Dans les premiers temps, elle était consommée mâchée. Sa consommation sous forme d’infusion est postérieure. La légende veut qu’un vieux chef Guarani, qui n’arrivait plus à suivre les pérégrinations de sa tribu à cause de son grand âge, se retrouve à la traîne avec sa fille. Pour qu’il puisse suivre sa tribu, sa fille lui concocte alors un remède à base de yerba maté.

Lorsque les colons espagnols arrivent vers 1500 autour du Rio de la Plata, ils remarquent que les Indiens Guarani sont véritablement accro à cette plante. Ils ne tardent pas à la goûter et à la faire entrer dans leur quotidien. Le premier contact avéré des Espagnols avec le yerba maté date de 1554.

Les Jésuites commencent alors à la cultiver et à exporter la plante au Paraguay et au Nord de l’Argentine : certaines missions font alors fortune avec le commerce de cette plante.

Aujourd’hui, il n’existe quasiment plus de yerba maté à l’état sauvage à cause de la déforestation intensive qui a lieu dans le sud du continent. La forêt primaire, la mata atlântica, n’y existe plus qu’à l’état de traces.

La culture intensive du yerba maté est également une cause de cette déforestation : le maté conventionnel (non bio) est en effet cultivé en monoculture à grands renforts de pesticides. Une culture du yerba maté plus respectueuse de l’environnement et de la forêt est en cours de développement : elle est à privilégier, en achetant de préférence du maté bio.

Dossier réalisé par Pauline Petit et Charlotte Jean

Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur twitter
Un dossier réalisé par

Pour approfondir