La théobromine, le stimulant doux du cacao

Le cacao est plein de bonnes intentions à l’égard de notre organisme. Il contient notamment de la théobromine, une molécule stimulante aux nombreux bienfaits.
theobromine

Qu’est ce que la théobromine ?

L’alcaloïde du chocolat

Originaire d’Amérique, le cacao, principal ingrédient du chocolat, renferme une multitude de molécules à fort potentiel nutritionnel. Elles ont aussi de nombreux bienfaits pour la santé.

Le cacao est très riche en magnésium, en triglycérides, en antioxydants mais pas seulement. Il contient une autre molécule d’intérêt pour la santé : la théobromine. Découverte en 1878 dans les graines du cacaoyer, la théobromine est un alcaloïde, une substance organique d’origine naturelle appartenant à la famille des méthylxanthines.

Son nom, la « théobromine » vient de theobroma, nom générique du cacaoyer, composé des racines grecques theo (“dieu”) et broma (“nourriture”), signifiant “nourriture des dieux”. On lui a ajouté le suffixe “-ine”, donné aux alcaloïdes. 

theobromine
Le chocolat noir, si possible cru, est riche en théobromine

Comment la théobromine agit sur notre organisme ?

La théobromine est une molécule très proche de la caféine. Elle aussi a un effet énergisant et stimulant, mais son action est plus longue et plus douce. Tout comme la caféine, elle agit en bloquant les récepteurs de l’adénosine, une substance qui inhibe l’excitation, provoquant une augmentation de la sécrétion de l’epinéphrine (une hormone «stimulante » cousine de l’adrénaline).

Pas d’inquiétude, le chocolat peut-être consommé en toute sécurité (dans la limite du raisonnable tout de même, et s’il s’agit d’un chocolat de qualité à la traçabilité claire !). En effet le dosage en théobromine est suffisamment faible dans le chocolat pour n’avoir aucun effet néfaste sur l’organisme. Des doses de plus de 1000 mg ont été utilisées en toute sécurité dans des essais cliniques sans effet nocif, mais peuvent cependant causer une légère gêne gastrique. 

cacao barry
Quelques fèves de cacao cru : dans l’idéal, choisir la variété criollo pour les arômes les plus fins et les meilleurs bienfaits

Dans quels aliments peut-on la retrouver ?

La théobromine se retrouve en plus grande proportion dans le cacao mais pas seulement. Elle est également présente à plus faible dose dans les graines de café, dans les feuilles du maté, dans le guarana, dans la noix de cola et aussi dans le thé que nous buvons. Sa concentration est assez variable :

  • Fève de cacao: 1100 – 4300 mg pour 100 g
  • Poudre de cacao: 530 – 2600 mg pour 100 g
  • Feuille du maté : 450 – 900 mg 100 g
  • Guarana: 20 – 60 mg 100 g
  • Chocolat noir: 450 – 1600 mg pour 100 g
theobromine
Le yerba maté contient aussi de la théobromine !

Tous les produits au chocolat contiennent de la théobromine, mais le chocolat noir en renferme des dosages plus élevés puisqu’elle n’est pas diluée avec des ingrédients tels que le lait et la crème. Le chocolat au lait en contient moins dû à l’ajout de sucre et de matières grasses. C’est valable pour tous les autres nutriments présents dans le cacao !

Quels sont les bienfaits de la théobromine ?

Ce qu’en dit la science

La théobromine peut avoir de nombreux effets sur le corps humain et notamment :

  • Une sensation de bien-être : cette substance serait une des causes des effets positifs du chocolat sur l’humeur. La théobromine, au niveau du système nerveux central, stimulerait la production d’endorphines, une molécule (neurotransmetteur) provoquant le bien-être.
  • En médecine, elle est utilisée comme stimulant cardiaque, diurétique et vasodilatateur (elle dilate les vaisseaux sanguins menant à une baisse de la tension artérielle).

Effet boost sur le cerveau

cacao cru danger
La théobromine a un effet stimulant

En provoquant la sécrétion de l’épinéphrine (une hormone “stimulante” qui permet à l’organisme de répondre à un stress), la théobromine provoque l’activité nerveuse et une augmentation du rythme cardiaque maintenant notre organisme en éveil.

Dans une étude clinique d’une large gamme de doses orales de théobromine (250, 500 et 1000 mg) chez 80 participants en bonne santé, la théobromine a montré des effets différentiels en fonction de la dose. À 250 mg, elle a montré des effets positifs sur l’humeur qui sont devenus négatifs à des doses plus élevées. Elle a également augmenté la fréquence cardiaque en fonction de la dose.

Ces résultats suggèrent que la théobromine à des niveaux d’apport normaux, comme on peut le trouver dans une barre standard de 40 g de chocolat noir, peut contribuer aux effets positifs du chocolat sur notre humeur.

théobromine
et positif sur l’humeur !

Protection cardiovasculaire et action sur le cholestérol

Plusieurs essais cliniques suggèrent un effet bénéfique sur la sphère cardiovasculaire. Une étude scientifique sur la consommation de 850 mg/jour de théobromine pendant 4 semaines suggère une augmentation du cholestérol HDL (le « bon cholestérol »), réduisant le risque de maladies cardio-vasculaires.

Une méta-analyse semble montrer une corrélation entre une consommation plus élevée de chocolat noir et la diminution de maladies cardiovasculaires.

Action sur la toux

Des données scientifiques démontrent que la théobromine aurait des propriétés antitussives, c’est-à-dire qu’elle soulagerait la toux. La théobromine agirait en inhibant l’activité du nerf vague (le nerf vague innerve certains muscles constricteurs du pharynx et du larynx), ce qui réduirait la fréquence du réflexe qui provoque la toux.

Eloignez vos plaques de chocolat de votre animal à quatre pattes !

La théobromine est toxique pour les chiens et les chats

La théobromine présente dans le cacao et les produits à base de chocolats peut être toxique pour certains animaux domestiques tels que le chien et le chat.

Alors que le corps humain est capable d’assimiler cette substance, les animaux domestiques, l’accumulent longtemps dans le sang provoquant des arythmies cardiaques et des convulsions pouvant mener à la mort. Les premiers signes d’empoisonnement sont des nausées, vomissements et des diarrhées.


Sources et études scientifiques

Franco R, Oñatibia-Astibia A, Martínez-Pinilla E. Health benefits of methylxanthines in cacao and chocolate. Nutrients. 2013;5(10):4159‐4173. Published 2013 Oct 18. doi:10.3390/nu5104159

Theobromine, IARC Monographs, vol. 51, 1991, p. 421 – 441

Baggott, M.J., Childs, E., Hart, A.B. et al. Psychopharmacology of theobromine in healthy volunteers. Psychopharmacology 228, 109–118 (2013). https://doi.org/10.1007/s00213-013-3021-0

Neufingerl N. et al, « Effect of cocoa and theobromine consumption on serum HDL-cholesterol concentrations: a randomized controlled trial », American Society for Nutrition, 2013

H Franco  O. et al., « Chocolate consumption and cardiometabolic disorders: systematic review and meta-analysis », BMJ, 343 : d4488, 2011

Usmani, O. S. et al.,  » Theobromine inhibits sensory nerve activation and cough », Faseb Journal Vol 17, doi:10.1096/fj.04-1990fje, 2004

Kovalkovicova N., « Some food toxic for pets », Interdisciplinary Toxicology, (2009),  Vol.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur twitter
Twitter
NOS DERNIERS DOSSIERS SUPER-ALIMENTS
NOS DERNIERS REPORTAGES
RECHERCHER UN ARTICLE