Meilleur Glutathion : Comparatif & Guide d’achat (2022)

Le glutathion est le principal antioxydant de notre organisme. Indispensable à de nombreux processus vitaux, une supplémentation adaptée aide à maintenir un taux suffisant dans notre corps.
acheter glutathion

QUI SOMMES NOUS ?
Une équipe éditoriale spécialisée en nutrition. Auteurs du livre Les aliments bénéfiques (Mango Editions) et du podcast Révolutions Alimentaires.

Qu’est-ce que le glutathion ?

Une protéine antioxydante et détoxifiante

Le glutathion est une protéine dite “tripeptide”, car elle se compose principalement de trois acides aminés : l’acide glutamique, la cystéine, la glycine. 

Cette protéine contribue à détoxifier les métaux lourds et à ralentir le vieillissement des cellules. Ces propriétés en font un allié santé indispensable pour notre santé et notre peau.

Dans l’alimentation

Cette protéine est produite dans nos cellules, mais on la retrouve également concentrée dans certains fruits et légumes, notamment dans les asperges, les avocats, les épinards, la papaye, la fraise, l’orange ou le citron. 

Une étude a montré que le régime méditérannéen est efficace pour augmenter les taux de glutathion dans le corps.

Ce régime se compose de produits céréaliers, de légumineuses, de fruits et de légumes colorés, d’huile d’olive, de poissons gras et d’œufs.

La vitamine C augmente la synthèse et l’assimilation du glutathion. Vous trouverez la vitamine C dans les fruits rouges, les agrumes, tous les types de choux, les brocolis, et les herbes aromatiques comme le persil.

Quels sont les bienfaits du Glutathion ? 

Des propriétés antioxydantes et anti-âge

Le glutathion est l’anti-rouille par excellence de notre organisme.

Ce composé est capable de piéger les molécules chimiques “oxydantes” appelées radicaux libres, à l’origine du vieillissement de nos cellules, comme le montre cette étude.

La capacité d’une personne à en produire est variable, et des prédispositions génétiques existent.

Les personnes soumises à un stress oxydatif (pollution, pesticides, alimentation déséquilibrée, stress chronique) ont un besoin en cette protéine accrue.

En plus de ses effets antioxydants contribuant à la lutte contre le vieillissement global de notre organisme, il possède également des propriétés anti-âge, notamment sur les tissus cutanés.

Une étude expérimentale a montré qu’une prise orale de glutathion pendant trois mois réduisait significativement les rides. La peau était également plus élastique.

Enfin, plusieurs études ont observé un lien entre son faible taux et la survenue de nombreuses maladies : cancer, diabète, maladies cardiovasculaires, troubles cérébraux (Alzheimer ou Parkinson).

Une action détoxifiante pour le foie

Le glutathion est particulièrement concentré au niveau du foie, où il exerce une action majeure de détoxification.

Il contribue ainsi à l’élimination des polluants, des médicaments, des métaux lourds, et des pesticides.

Comment ? Le glutathion, aidé d’autres molécules, peut s’attacher aux toxines afin de les transformer en composés hydrosolubles, et les rend ainsi plus faciles à éliminer de l’organisme par les urines.

De nombreuses recherches sont en cours sur l’utilisation du glutathion dans les maladies du foie (hépatite, alcoolisme, cancer) : cette molécule participe activement à la protection des cellules contre les dommages oxydants et limite l’accumulation des toxines.

glutathion danger
Le glutathion exerce une fonction de détoxification dans le foie

Un rôle dans l’immunité

Le glutathion joue un rôle dans le fonctionnement de notre immunité naturelle.

Ainsi, une étude clinique a montré qu’une supplémentation de deux semaines en glutathion a permis une augmentation de 60 % de la production des lymphocytes, des agents responsables des réactions de défenses de l’organisme contre les substances étrangères. 

Son administration a également été suivie de l’augmentation significative de la production de molécules dites “tueuses”, capables d’éradiquer des cellules cancéreuses ou des cellules infectées par un virus.

Ses super-pouvoirs sont donc étudiés en traitement complémentaire de nombreuses maladies comme la grippe, l’hépatite C, ou le VIH.

Cette étude indique qu’une forte dose améliore la fonction immunitaire et l’activité antivirale de l’organisme.

Sous quelle forme ?

En gélules 

Pratique, c’est la forme majoritairement retrouvée sur le marché des compléments alimentaires.

Cette étude nous montre que la voie orale n’est pas la forme la plus efficace, car le glutathion est rapidement dégradé par les enzymes digestives de l’estomac.

L’assimilation et la qualité des produits varient énormément selon les marques.

Je vous conseille de vous tourner vers des gélules gastro-résistantes. Cette forme préserve le glutathion de sa dégradation dans l’estomac.

De plus, cette forme concentre des quantités élevées de glutathion et permet ainsi d’obtenir un dosage suffisant journalier.

C’est également un bon compromis entre qualité et prix.

L’assimilation est correcte et les gélules gastro-résistantes restent moins chères que les autres formes bien assimilées, car la production est plus facile.

En comprimés sublinguaux

Il s’agit de comprimés à mettre sous la langue. Cette forme permet une assimilation facile, comme le montre cette étude.

La voie sublinguale évite le passage dans l’estomac et le glutathion arrive directement dans la circulation sanguine.

Cependant, la quantité de glutathion présente dans les comprimés sublinguaux est généralement insuffisante pour espérer une action significative, et les comprimés contiennent des additifs, notamment des sucres ou des arômes, à éviter ! 

Sous la forme liposomale

C’est la forme la plus active.

Les liposomes sont des petites gouttelettes renfermées dans des capsules de graisses, afin de protéger les principes actifs de la dégradation dans l’estomac.

La forme liposomale présente une excellente assimilation car le glutathion est diffusé dans toutes les cellules.

Une étude confirme qu’une administration quotidienne de GSH liposomal peut augmenter les réserves du glutathion et ainsi avoir un impact sur l’immunité naturelle et sur le stress oxydatif.

La forme liposomale étant plus complexe à produire, le prix est généralement supérieur aux autres formes.

Quels sont les critères à prendre en compte ?

Une source alimentaire reste la meilleure source de glutathion, car l’absorption est optimale.

L’efficacité des compléments alimentaires n’est pas encore clairement démontrée, car le glutathion doit rentrer dans les cellules pour être totalement actif.

Ainsi, il est essentiel de bien choisir sa complémentation afin d’optimiser l’assimilation.

1. Différentes formes de glutathion

Dans notre corps, on le retrouve sous une forme dite oxydée ou sous une forme dite réduite. Les deux sont indispensables à l’équilibre de nos cellules. 

Dans les compléments alimentaires, il est produit par un procédé naturel, la fermentation

Celle-ci fait appel à des bactéries ou à des levures qui se développent dans du sucre de canne. En résulte une forme oxydée de glutathion (GSSG) ou une forme réduite (GSH). 

Seule la forme réduite GSH est intéressante dans les compléments alimentaires.

En effet, c’est cette forme qui diminue avec l’âge : vous devez retrouver la mention “GSH” ou “réduit” sur l’emballage de la boîte.

Et le glutathion oxydé ? Moins assimilable par l’organisme, je vous le déconseille faute d’études disponibles. Si vous retrouvez la mention  “GSSG” ou “glutathion” sans autres informations sur la boîte, passez votre chemin !

2. Les associations de composés

  • La vitamine C

Certains compléments alimentaires l’associent avec d’autres composés qui stimulent sa production en interne, notamment la vitamine C

Cette vitamine a également un pouvoir antioxydant, elle augmente le taux de glutathion sanguin, et le rend absorbable dans le tube digestif. 

Cette étude a ainsi montré qu’une supplémentation en vitamine C de 500 mg maintient  les concentrations de glutathion dans le sang, tout en améliorant la fonction antioxydante.

Vous retrouverez ainsi une synergie de plusieurs composés antioxydants (vitamine E, sélénium) dans certains produits.

Néanmoins vérifiez toujours que la dose journalière en glutathion est suffisante pour avoir une action significative.

  • La N-acétyl-cystéine

Autre association avec le glutathion, la NAC, pour N-acétyl-cystéine. Cette molécule est une forme particulière de la L-cystéine, l’un des trois acides aminés composant le glutathion.

Cette L-cystéine peut être insuffisante dans l’organisme, et peut ainsi freiner la production de glutathion.

Instable, la L-cystéine est formulée en NAC, afin d’être suffisamment absorbée par l’organisme. Vous retrouverez l’appellation NAC dans la liste des ingrédients. 

  • Le chardon-marie
glutathion liposomal
Chardon-marie

On peut également retrouver le glutathion associé au chardon-marie, une plante contenant un principe actif appelé silymarine.

Ce composé favorise la synthèse de L-cystéine dans le foie.

3. Dosage du glutathion

Il n’y a pas assez de preuves scientifiques pour déterminer la posologie usuelle lors d’une supplémentation. 

La dose qui convient va dépendre de plusieurs facteurs et des indications de prise du glutathion.

Une dose quotidienne de 300 mg minimum est recommandée afin d’obtenir une action suffisante.

Les prises peuvent aller jusqu’à 600 mg dans certaines pathologies, suite à un avis médical.

Une gélule renferme généralement une teneur moyenne de 50 mg de glutathion, obligeant des prises multiples pour atteindre la posologie.

La consommation de glutathion présente-t-elle un danger

Ne dépassez pas 400 mg par jour sans avis médical, et faites des cures courtes, de maximum 3 mois.

Les effets à moyen et long terme d’une supplémentation en glutathion sont peu connus. 

Il n’existe pas de contre-indications connues d’une supplémentation, néanmoins sa prise chez les femmes enceintes ou allaitantes nécessite l’accord du médecin traitant.

Pour résumer

Pour être sûr de choisir du glutathion de qualité, vérifiez :

  • La forme du complément : la forme liposomale est la plus active (mais aussi la plus chère)
  • La forme du glutathion : choisissez la forme réduite GSH ;
  • Les associations de composés : la vitamine C permet de stimuler la production de glutathion en interne ;
  • Le dosage : une dose quotidienne de 300 mg minimum est recommandée, choisissez une haute teneur moyenne de glutathion