Chêne : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

Le chêne est un arbre à croissance lente, de la famille des Fagacées, qui peut atteindre de fortes dimensions. Il est caractérisé par sa grande taille et son tronc épais, ses feuilles vertes, lobées et caduques, et ses fruits : les glands. Il vit au moins 500 ans, dans les forêts mixtes de l’hémisphère Nord. L’écorce, les bourgeons et les feuilles sont utilisés en thérapeutique. On retrouve dans le chêne : des saponines, des tanins, de la pectine, des glycosides triterpéniques. Les exemples incluent les roburines, la castalagine, la vescalagine et la grandinine. L’écorce du chêne est utilisée sous forme de tisane pour l’arthrite, la diarrhée, la fatigue, la stimulation de l’appétit et l’amélioration de la digestion. En gemmothérapie, les bourgeons de chêne ont une action régénératrice et tonifiante sur les glandes surrénales. Ils sont utilisés en cas de fatigues générales et sexuelles en particulier.

Autre(s) nom(s) 

Chêne blanc

Nom(s) scientifique(s)

Quercus pedunculata, Quercus robur, Quercus petraea, Quercus pubescens

Famille ou groupe : 

Plantes

Principes actifs :

Saponines

Tanins

Pectine


Propriétés


Bioénergisant

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

En gemmothérapie, les bourgeons sont utilisés comme stimulant cortico-surrénalien. Un extrait breveté de bois de chêne de l'espèce Quercus robur (Robuvit®), est obtenu par extraction à l'eau. Il contient un mélange d'antioxydants, d'ellagitanins, de roburins et de bioflavonoïdes. Cet extrait agit au niveau cellulaire sur les mitochondries, grâce à son métabolite, l'Urolithine A, qui active la mitophagie (dégradation et recyclage des mitochondries) pour la régénération mitochondriale. Il a également des effets sur la croissance musculaire et la synthèse protéique, grâce à l'Urolithine B, et réduit le stress oxydatif en augmentant la capacité antioxydante du plasma sanguin. En termes d'effets cliniques, l'utilisation de Robuvit® a montré des améliorations dans le sommeil, la performance sportive, la réduction des symptômes de fatigue chronique, l'amélioration de l'humeur, la fonction érectile, et la récupération après une chirurgie.

Usages associés

Fatigue, Troubles sexuels

Antioxydant

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Des recherches en laboratoire ont suggéré que ces activités antioxydantes jouent un rôle dans les effets anti-inflammatoires. Chez l'homme, l'utilisation d'un extrait spécifique de bois de chêne (Robuvit) augmente la capacité antioxydante totale du sang, probablement en augmentant les activités des enzymes antioxydantes. L'oxydation des lipides et des protéines est réduite. On pense que ces activités antioxydantes jouent un rôle dans les divers effets cliniques observés dans la recherche clinique, notamment la réduction des œdèmes, de la fatigue et des lésions hépatiques. Les effets antioxydants de l'extrait de l'écorce de chêne pourraient également jouer un rôle dans l'amélioration des performances physiques et l'augmentation de l'énergie chez les personnes vieillissantes. L'activité antioxydante des feuilles de chêne a également été démontrée dans des modèles de laboratoire et pourrait être supérieure à celle de l'écorce de chêne.


Anti-inflammatoire

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Le chêne possède une action cortisone-like, il est utilisé en cas d'inflammations gastro-intestinales.

Usages associés

Diarrhée, Stomatites, Hémorroïdes

Astringent

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

La teneur en tanins dans l’écorce de chêne favorise les propriétés astringentes.


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Fatigue
✪✪✪✪✪

Quelques études cliniques préliminaires menées sur un extrait breveté Robuvit® d'écorce de chêne (Quercus robur) montrent des améliorations sur la fatigue et les marqueurs du stress oxydatif. Dans une autre étude, le même extrait a été examiné, 70 femmes ont été réparties en deux groupes : un groupe a reçu 300 mg/jour de Robuvit® et l'autre un placebo, pendant 8 semaines. Après 4 semaines, une amélioration significative de la santé générale et mentale a été observée dans le groupe Robuvit® par rapport au placebo. En gemmothérapie, le chêne est recommandé en cas de fatigue ou surmenage et pendant les convalescences. Les bourgeons ont une action régénératrice et stimulante des glandes surrénales.

Posologie

posologiePar voie orale : bourgeons, écorce

posologie300 mg

formulationGemmothérapie, Extrait standardisé


Troubles sexuels
✪✪✪✪

Le bourgeon de chêne est connu pour son action sur les troubles sexuels : stimulant, il peut être utilisé pour lutter contre l’impuissance masculine, la frigidité et le manque de libido (asthénie sexuelle).

Posologie

posologiePar voie orale : bourgeons, écorce

posologie300 mg

formulationGemmothérapie, Extrait standardisé


Diarrhée
✪✪✪✪

Pendant longtemps, les écorces ont été utilisées comme remède astringent contre les diarrhées, vomissements, saignements... L'EMA indique que l'écorce du chêne est utilisée pour le traitement symptomatique de la diarrhée légère.

Posologie

posologiePar voie orale : écorce

posologie560 mg

formulationTisane/Thé/Infusion, Décoction aqueuse, Extrait sec


Stomatites
✪✪✪✪

L'EMA indique que l'écorce du chêne est utilisée pour le traitement symptomatique des inflammations mineures de la muqueuse buccale ou de la peau.

Posologie

posologiePar voie buccale : écorce

posologie560 mg

formulationTisane/Thé/Infusion, Décoction aqueuse, Extrait sec


Hémorroïdes
✪✪✪✪

L'EMA indique que l'écorce du chêne est utilisée pour le soulagement symptomatique des démangeaisons et des brûlures associées aux hémorroïdes.

Posologie

posologiePar voie Bain de siège : écorce

posologie560 mg

formulationTisane/Thé/Infusion, Décoction aqueuse, Extrait sec


Dosage de sécurité

Adulte à partir de 18 an(s) : 300 mg - 560 mg (Extrait sec)

L'utilisation orale de l'écorce de chêne est sans danger chez l'adulte, pour une durée de 3 à 4 jours, notamment dans le traitement de diarrhée. Par voie orale : - 3 g dans 250 ml d'eau, 3 fois par jour. - 1 g de poudre en gélules, 3 fois par jour. - Extrait sec 140 mg ; 4 fois par jour. Pour le bain de bouche : - Décoction 20 g par litre d'eau. Pour le bain de siège : - 5 g par litre d'eau, durée du bain 20 minutes.


Précautions

Enfant jusqu’à 18 an(s) : éviter

L'utilisation chez les enfants et les adolescents de moins de 18 ans n'est pas recommandée.

Femme enceinte : éviter

En l’absence de données suffisantes, l’utilisation pendant la grossesse et l'allaitement n'est pas recommandée.

Femme allaitante : éviter

En l’absence de données suffisantes, l’utilisation pendant la grossesse et l'allaitement n'est pas recommandée.

Troubles hépatiques : éviter

Théoriquement, l'utilisation orale d'écorce de chêne blanc pourrait aggraver un dysfonctionnement hépatique.

Insuffisance rénale : éviter

Théoriquement, l'utilisation orale d'écorce de chêne blanc pourrait aggraver un trouble rénal.