Meilleure Quercétine : les conseils d’une pharmacienne (2022) 

Sur le marché, on retrouve de nombreux compléments alimentaires à base de quercétine, une molécule aux propriétés biologiques uniques. Comment la choisir au mieux ?
la meilleure quercétine

QUI SOMMES NOUS ?
Une équipe éditoriale spécialisée en nutrition. Auteurs du livre Les aliments bénéfiques (Mango Editions) et du podcast Révolutions Alimentaires.

Quels sont les bienfaits de la quercétine ? 

Une molécule naturelle 

La quercétine est un pigment appartenant à un groupe de composés végétaux appelés flavonoïdes.

Elle est extraite de différentes sources végétales, et est présente dans une large variété d’aliments.

On la retrouve dans les fruits (pommes, baies rouges ou noires, cerises), dans les légumes (oignons, poivrons, épinards, brocolis, tomates), dans les herbes aromatiques (persil, ciboulette, aneth), dans le thé et le vin rouge. 

Une action antioxydante

C’est en particulier pour ses propriétés antioxydantes puissantes (protection face au vieillissement cellulaire) que la quercétine est recherchée. 

Elle lutte contre le stress oxydatif, un phénomène d’oxydation chimique qui accélère le vieillissement de notre organisme, et qui est impliqué dans la survenue de nombreuses pathologies. 

Plusieurs recherches ont validé ses effets antioxydants.

En effet, cette étude a observé qu’un apport plus élevé en quercétine contribue à la protection face à la survenue de maladies chroniques.

Cette autre étude a montré un effet protecteur contre le déclin cognitif lié à l’âge.

Une action anti-inflammatoire et immunologique

De nombreuses études ont confirmé qu’elle diminue l’inflammation.

Dans cette étude, une supplémentation en quercétine de 2 mois chez des personnes souffrant d’une maladie inflammatoire chronique, la polyarthrite rhumatoïde, a significativement réduit les symptômes cliniques de la maladie, notamment les douleurs matinales ou suite à un effort. 

La quercétine est également un soutien de l’immunité naturelle.

Lors d’une autre étude, la prise pendant deux semaines de quercétine a permis la réduction de la survenue d’infections chez des sportifs stressés par l’exercice, ainsi qu’une augmentation de leur fonction immunitaire. 

Une action anti-allergique 

Ses propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes en font un actif privilégié dans le traitement des rhinites allergiques et de l’asthme.

En effet, la quercétine réduit la libération de l’histamine, la substance responsable de la réaction allergique.

Lire aussi | Les meilleurs anti histaminiques naturels

De nombreuses études ont démontré son efficacité dans les maladies allergiques, comme l’asthme, la rhinite allergique ou la dermatite atopique, en améliorant les symptômes cliniques, sans effets secondaires. 

quercétine covid
La quercétine présente une action anti-allergique

Une action intestinale

Elle a également des effets bénéfiques sur notre intestin. En effet, une étude a montré qu’elle serait efficace pour rééquilibrer le microbiote intestinal suite à la prise d’antibiotique, et pourrait également avoir une action prébiotique.

Une autre étude démontre que la quercétine améliore la barrière intestinale.

Quelle forme pour la meilleure quercétine ? 

En gélules  

On la rencontre majoritairement sous la forme de gélules, généralement d’origine végétale. Les gélules contiennent soit de la quercétine dihydrate soit de la quercétine anhydre.  

La gélule à l’avantage d’allier efficacité et praticité. La concentration en actifs est souvent plus élevée que dans les liquides, et le dosage est mieux maîtrisé.

Cette forme permet également une bonne conservation dans le temps, en limitant le risque d’humidité et d’oxydation. Son usage nomade permet de l’emporter avec soi et favorise la bonne observance du traitement. 

Enfin, les gélules ont souvent une plus faible concentration en excipients

En liquide 

La forme liquide permet une très bonne assimilation de la quercétine. Les fabricants l’encapsulent dans des liposomes, des vésicules de graisses permettant son passage dans l’intestin plus facilement.

L’inconvénient de la forme liquide est le prix élevé des compléments alimentaires, car le processus de fabrication est complexe. 

Les critères à prendre en compte

Différentes formes

Elle existe sous différentes formes dans les compléments alimentaires.

La forme principalement retrouvée est la quercétine dihydrate : le produit contient alors des molécules d’eau en plus de la quercétine. C’est une forme bon marché, à l’assimilation correcte.  

La quercétine anhydre est une autre forme de quercétine, qui ne contient pas d’eau. Cette forme est pure, et donc mieux assimilée.

Son seul désavantage est son prix, mais l’efficacité est augmentée

On retrouve ces deux formes dans les gélules. On retrouve une autre forme, généralement dans les formes liquides : la quercétine liposomale. Son assimilation est excellente, mais elle est plus rare et plus coûteuse. 

Dosage

Il n’y a pas de recommandations officielles de posologie pour la quercétine, mais les études scientifiques utilisent généralement des doses entre 500 et 1500 mg par jour pour un adulte selon les pathologies.

Pour un effet significatif, il est important que le complément alimentaire soit composé d’au moins 500 mg de quercétine par gélule

Qualité des gélules 

Les gélules de quercétine sont généralement d’origine naturelle. Ce sont soit des gélules d’HPMC ou de pullulane

  • L’HPMC, de son vrai nom hydroxypropylméthylcellulose, est issue de cellulose de pin ou de riz, et est majoritaire sur le marché des compléments alimentaires. Il est important de choisir des gélules d’HPMC de bonne qualité,  afin d’éviter la présence éventuelle de traces de solvants. D’où l’importance de se tourner vers des marques de compléments alimentaires transparentes (certification sur la qualité et l’origine de leurs gélules).
  • Le pullulane est quant à lui produit par fermentation d’amidon de tapioca grâce à un champignon. Sa fabrication ne fait pas intervenir d’agent chimique, mais ne peut pas être d’origine biologique (à cause du procédé de fermentation). Les enveloppes ne présentent pas d’OGM, de solvants et de substances allergènes. 

Origine et traçabilité 

Comment est-elle extraite ? Où sont fabriqués les produits ? Il est important d’avoir ces informations afin de faire son choix.

On extrait généralement la quercétine des fleurs de Sophora Japonica, un arbre de Chine introduit ensuite en Occident.

On trouve une autre alternative, l’extrait d’oignon.  

Il convient de vérifier la pureté des produits (absence de solvants et de résidus chimiques) et la quantité de molécule active afin de garantir un produit de qualité. 

Attention, une formule affichant 95 % de pureté peut ne contenir que 85 % de quercétine pure, par exemple avec la forme dihydrate où elle est associée à de l’eau. 

Vous trouverez les informations directement sur la boite, sur le site du fabricant, ou sur demande auprès du laboratoire (origine des extraits de quercétine, lieu de fabrication, analyse des lots). 

Quercétine bio

Dans l’alimentation bio, elle est présente en quantité supérieure aux aliments non bio.

Sur le marché des compléments alimentaires, la quercétine bio est encore très rare. Soyez vigilant ! De nombreux laboratoires jouent sur l’appellation “quercétine biologique”, mais ne sont pas certifiés bio.

Sur la boite, vous devez retrouver un logo ou un label attestant de la certification “Agriculture biologique” par un organisme agréé.

L’absence d’excipients 

Plus la liste des ingrédients est longue, plus la concentration en actif et la qualité du produit ont tendance à diminuer.

Il en est de même pour les produits associant quercétine et d’autres molécules. La présence de conservateurs, d’arôme, d’agents d’enrobage est à éviter, notamment le dioxyde de silicium (nanoparticules) ou le stéarate de magnésium, allergisant. 

Y a- t’il un danger à consommer de la quercétine ? 

Cure court terme

Naturellement présente dans de nombreux aliments, une supplémentation adaptée en quercétine ne pose pas de problèmes majeurs. Néanmoins, il convient de respecter des précautions d’emplois.

Lorsqu’elle est prise en cure, à court terme, elle peut être utilisée en toute sécurité dans les doses usuelles. Comme pour tout antioxydant, on ne connaît pas les effets d’une supplémentation à long terme.

Contre-indications et effets indésirables

En cas de problèmes rénaux ou thyroïdiens, il est conseillé d’éviter la prise de quercétine.

Si vous prenez un traitement médicamenteux, je vous invite à demander l’aval de votre médecin ou de votre pharmacien avant toute utilisation : elle pourrait diminuer les effets de certains médicaments antibiotiques, hypotenseurs, antidiabétiques et anticoagulants. 

Enfin, elle peut provoquer des maux de tête et des maux d’estomac, notamment avec un dosage élevé. 

Pour résumer

Pour être sûr de choisir la meilleure quercétine, vérifiez :

  1. La forme : la quercétine anhydre possède une meilleure assimilation
  2. Le dosage : le complément alimentaire doit contenir au moins 500 mg de quercétine par gélule
  3. La qualité des gélules : celles en pullulane sont dépourvues d’OGM, de solvants et de substances allergènes
  4. L’origine et la traçabilité : origine des extraits de quercétine, lieu de fabrication, analyse des lots
  5. L’absence d’excipients : notamment le dioxyde de silicium (nanoparticules) ou le stéarate de magnésium, allergisant
  6. Les précautions d’emploi : il existe des contre-indications en cas de problèmes rénaux ou thyroïdiens, et si vous prenez certains médicaments antibiotiques, hypotenseurs, antidiabétiques et anticoagulants. Demandez l’aval de votre médecin ou de votre pharmacien
Facebook
Email
Twitter