Ginseng : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

Le ginseng est une plante herbacée de 30 à 50 cm de hauteur, que l'on ne trouve quasiment plus à l'état sauvage. Aujourd'hui elle est cultivée en Corée et en Chine. Les racines sont charnues et pivotantes dont la forme peut évoquer un corps humain. En chinois, Gin fait référence à l'homme et seng à l'essence, tandis que Panax est dérivé des mots grecs pan (tout) et axos (guérison), ce qui fait référence à son utilisation en tant que remède universel. Plante mythique en Asie, le ginseng est considéré comme le tonique le plus puissant du Qi ou de l'énergie dans la médecine traditionnelle chinoise (MTC). La partie utilisée en thérapeutique est la racine. Elle contient plusieurs composants actifs comme les saponines triterpénoïdes, appelées ginsénosides. De nombreux sous-types de ginsénosides ont été identifiés dans le ginseng. Le ginseng contient également des flavonoïdes, des protéines, des acides aminés, des alcaloïdes, des acides gras, des phytostérols, des vitamines (Vit B1, Vit B2, Vit B3, B8, B9, B12) et des minéraux (manganèse, cuivre...). Dans la MTC, le ginseng est un adaptogène. Il agit sur l'humeur, l'immunité, la cognition et la libido. Plus récemment, on l'utilise en préparation à un effort physique. La commission E et l'OMS reconnaissent comme usage traditionnel, le traitement des symptômes de l'asthénie tels que la fatigue et la faiblesse.

Autre(s) nom(s) 

Ginseng asiatique, Ginseng chinois, Ginseng coréen, Ginseng de Corée, Ginseng oriental, Ginseng rouge, Ginseng rouge coréen

Nom(s) scientifique(s)

Panax ginseng

Famille ou groupe : 

Plantes


Propriétés


Adaptogène

full-leaffull-leaffull-leaffull-leaf

Les racines de ginseng contiennent des saponines triterpéniques, les ginsénosides, dont il existe plusieurs variétés. Les substances adaptogènes lutteraient contre le stress et favoriseraient le retour à l’équilibre. Dans les essais in vitro (sur des cultures de cellules) et chez l’animal, des études ont montré que les extraits de ginseng stimulaient certaines cellules de l’immunité (lymphocytes) et les incitaient à produire des interférons (des substances capables de neutraliser certains virus). De plus, ces extraits semblent capables d’augmenter le taux de cortisol dans le sang (l’hormone qui nous permet de réagir au stress) et d’inhiber l’action de la prolactine (une hormone qui diminue le désir sexuel chez l’homme).

Usages associés

Fatigue, Améliorer la capacité d'adaptation

Antioxydant

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Le ginseng a une activité antioxydante dans la recherche sur l'homme, ce qui serait dû à sa teneur en ginsénosides. Ces composants ont la capacité d'activer les enzymes antioxydantes qui sont importantes pour le maintien de la viabilité des cellules. ils abaissent le niveau du radical oxygène généré par le métabolisme intracellulaire. In vivo chez la souris, le ginseng augmente l’expression protéique et l'activité de la glutathoin peroxydase et de la SOD (superoxyde dismutase) et normalise l'expression du HO-1 (hème oxygénase, enzyme jouant un rôle clé dans les défenses antioxydantes).

Usages associés

Stress oxydatif

Fonction cognitive

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Des essais cliniques et in vivo montrent que la prise de ginseng améliore l’adaptation au stress, l’humeur, les performances cognitives (comme la concentration ou l'attention) et la fatigue intellectuelle. Ces effets sont dus probablement à une régulation des neuromédiateurs cérébraux (dopamine, noradrénaline, GABA).

Usages associés

Alzheimer, Mémoire

Immunostimulant

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Le ginseng semble stimuler l'activité des cellules tueuses naturelles et éventuellement d'autres activités du système immunitaire. Dans la recherche animale, il a été démontré que le ginseng améliore la fonction immunitaire cellulaire en stimulant l'activité des cellules tueuses naturelles et en augmentant la production d'anticorps. Il a également été démontré que le ginseng stimule l'activité des macrophages ainsi que les lymphocytes en général. Les mécanismes d'action sont probablement liés à la stimulation des médiateurs inflammatoires et à la production d'oxyde nitrique.

Usages associés

Renforcement immunitaire

Neurologique

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Le ginseng a des effets anxiolytiques selon des études sur des animaux.  De plus, le ginseng protège le cerveau, notamment grâce à un composant appelé ginsénoside Rg3. Ce composant aide à protéger le cerveau contre les dommages causés par un manque de flux sanguin, une condition connue sous le nom d'ischémie cérébrale. Les ginsénosides contenus dans le ginseng, stimulent également la croissance et la réparation des cellules nerveuses. Ils peuvent aider à protéger le cerveau en activant certains processus naturels du corps. En outre, ces ginsénosides peuvent prévenir la mort des cellules nerveuses et réduire l'inflammation dans les cellules microgliales qui sont responsables de l'élimination des déchets dans le cerveau.

Usages associés

Alzheimer

Effet fertilité

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Le ginseng est couramment utilisé pour augmenter la fertilité et la libido chez les hommes et les femmes. Il a été démontré que le ginseng augmente le nombre de spermatozoïdes chez les animaux et les humains. Les ginsénosides constitutifs peuvent avoir des effets qui améliorent la fonction sexuelle. Il a été démontré que les ginsénosides augmentent la libération d'oxyde nitrique du corps caverneux du lapin in vitro et provoquent une relaxation des muscles lisses.

Usages associés

Troubles de fertilité masculine, Troubles sexuels

Antiagrégants plaquettaires/Anticoagulant

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Les ginsénosides et d'autres constituants du ginseng, comme le panaxynol, semblent interférer avec l'activation, l'agrégation et la coagulation des plaquettes in vitro. De plus, les constituants non saponiques du ginseng inhibent la réponse des plaquettes à la thrombine ainsi que l'activation plaquettaire.

Usages associés


Effet respiratoire

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Les gingénosides ont montré un effet relaxant des muscles lisses des bronches et des tissus pulmonaires améliorant ainsi les fonctions respiratoires.

Usages associés

Infections respiratoires, Grippe

Anti-inflammatoire

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Il a été démontré que le ginseng réduit les lésions et l'inflammation musculaires après un exercice physique en laboratoire et en recherche humaine. Les effets anti-inflammatoires du ginseng sont probablement liés aux effets inhibiteurs des ginsénosides sur les cytokines inflammatoires, l'oxyde nitriques synthase inductible et les eicosanoïdes inflammatoires.

Usages associés


Antiviral

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Quelques études indiquent que le ginseng pourrait avoir une activité antivirale. La recherche clinique suggère que la prise de Panax ginseng réduit la fréquence de développement d'une maladie respiratoire aiguë, comme le rhume ou la grippe. Les effets anti-rotavirus du Panax ginseng semblent être dus à des constituants polysaccharidiques pectiques, qui peuvent inhiber la liaison du virus aux cellules.

Usages associés

Infections respiratoires, Grippe

Hypoglycémiant

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Le ginseng abaisse significativement la glycémie postprandiale et le poids corporel chez des patients diabétiques non-insulino-dépendant. Certaines recherches suggèrent que le ginseng pourrait en fait augmenter la glycémie postprandiale et abaisser les niveaux d'insuline préprandiale. Le ginseng contient des peptidoglycanes, les panaxans, qui ont des effets hypoglycémiques dans la recherche clinique. Les malonyl-ginsénosides, trouvés dans les racines du ginseng, réduisent également les niveaux de glucose sanguin dans un modèle animal diabétique.

Usages associés

Diabète type 2

Hépato-protecteur

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Le ginseng possède un effet hépatoprotecteur grâce à des molécules antioxydantes et anti-inflammatoires

Usages associés


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Troubles de fertilité masculine
✪✪✪✪

Les ginsénosides ont amélioré la libido et la capacité érectile dans la recherche chez l'homme. En effet, il a été démontré que le ginseng augmente le nombre de spermatozoïdes chez les humains. Les ginsénosides peuvent avoir également renforcer la fonction sexuelle. Il a été démontré que les ginsénosides augmentent la libération d'oxyde nitrique du corps caverneux du lapin in vitro et provoquent une relaxation musculaire lisse. Par conséquent, les ginsénosides pourraient aider à améliorer la fonction érectile Une autre étude montre que la prise d'une association de 1660 mg de L-arginine, de 150 mg de L-carnitine, de 50 mg d'acétyl-L-carnitine et de 200 mg de ginseng par jour pendant 3 mois augmente la motilité des spermatozoïdes et la satisfaction sexuelle chez les hommes souffrant de stérilité due à une asthénospermie.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine

posologie2700 mg

duration8 - jours

formulationExtrait standardisé, Extrait sec, G115

Synergies

Acétyl-L-carnitine, L-Carnitine, L-Arginine

Fatigue
✪✪✪✪

L’Organisation mondiale de la santé reconnaît comme « cliniquement établi » l’usage du ginseng pour « améliorer les capacités physiques et mentales lors de fatigue, d’épuisement, de troubles de la concentration et chez les personnes convalescentes ». L'EMA (European medecines agency) indique le ginseng dans les symptômes d'asthénie comme la fatigue et la faiblesse. Quelques études ont démontré son intérêt; un gramme d'extrait de ginseng deux fois par jour pendant 4 semaines réduit de 66 % la fatigue auto-déclarée et de 50 % la fatigue mentale par rapport au placebo chez les patients souffrant de fatigue chronique.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine

posologie200 - 1000 mg

formulationExtrait standardisé, Extrait sec, G115


Renforcement immunitaire
✪✪✪✪

Les Instituts nationaux de la santé américains considèrent comme « fondé sur de bonnes évidences scientifiques » l’usage du ginseng dans « la stimulation du système immunitaire dans le cadre des infections respiratoires ». Chez l'homme, la prise du ginseng associé à un vaccin anti-grippal potentialise l'effet de ce dernier : augmentation des anticorps et des lymphocytes Natural Killer.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine

posologie200 - 670 mg

formulationExtrait standardisé, Extrait sec, G115


Alzheimer
✪✪✪✪✪

La supplémentation quotidienne en ginseng améliore les fonctions cognitives des patients atteints d'Alzheimer.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine

posologie4.5 - 9 g

duration12 - semaines

formulationExtrait standardisé, Extrait sec, G115


Mémoire
✪✪✪✪✪

Quelques études suggèrent que la combinaison du Ginkgo avec du Ginseng pourraient renforcer les fonctions cognitives et la mémoire en particulier chez des sujets jeunes et bien portants, plus efficacement que le Ginkgo seul. La synergie améliore la mémoire d'environ 7.5%. Par ailleurs, la supplémentation quotidienne en ginseng pourrait améliorer les fonctions cognitives des patients atteints d'Alzheimer. Des doses plus importantes ont été utilisées (4 à 9 g).

Posologie

posologiePar voie orale : Racine

posologie60 - 240 mg

duration12 - semaines

formulationExtrait standardisé, Extrait sec, G115

Synergies

Ginkgo biloba
Cognitive effects of a Ginkgo biloba/vinpocetine compound in normal adults: systematic assessment of perception, attention and memory.
Acute, dose-dependent cognitive effects of Ginkgo biloba, Panax ginseng and their combination in healthy young volunteers: differential interactions with cognitive demand.
Panax ginseng enhances cognitive performance in Alzheimer disease.
Panax Ginseng Components and the Pathogenesis of Alzheimer's Disease (Review)
Neuropsychological changes after 30-day Ginkgo biloba administration in healthy participants.
The dose-dependent cognitive effects of acute administration of Ginkgo biloba to healthy young volunteers.
Gincosan (a combination of Ginkgo biloba and Panax ginseng): the effects on mood and cognition of 6 and 12 weeks' treatment in post-menopausal women.
The memory enhancing effects of a Ginkgo biloba/Panax ginseng combination in healthy middle-aged volunteers.
The psychopharmacological effects of Ginkgo biloba extract in normal healthy volunteers.
Modulation of cognition and mood following administration of single doses of Ginkgo biloba, ginseng, and a ginkgo/ginseng combination to healthy young adults.
Specific memory effects of Ginkgo biloba extract EGb 761 in middle-aged healthy volunteers.
Differential, dose dependent changes in cognitive performance following acute administration of a Ginkgo biloba/Panax ginseng combination to healthy young volunteers.
An open-label trial of Korean red ginseng as an adjuvant treatment for cognitive impairment in patients with Alzheimer's disease.
Acute, dose-dependent cognitive effects of Ginkgo biloba, Panax ginseng and their combination in healthy young volunteers: differential interactions with cognitive demand.
The effects of acute doses of standardized Ginkgo biloba extract on memory and psychomotor performance in volunteers.
Treatment of age-related memory complaints with Ginkgo biloba extract: a randomized double blind placebo-controlled study.
Ginkgo biloba special extract LI 1370 improves dual-task walking in patients with MCI: a randomised, double-blind, placebo-controlled exploratory study.
Phase II study of Ginkgo biloba in irradiated brain tumor patients: effect on cognitive function, quality of life, and mood.
Safety and effectiveness of a traditional ginkgo fresh plant extract - results from a clinical trial.
An examination of the efficacy of Ginkgo biloba extract EGb761 on the neuropsychologic functioning of cognitively intact older adults.
Acute cognitive effects of standardised Ginkgo biloba extract complexed with phosphatidylserine.
The Standardised G115® Panax ginseng C.A. Meyer Extract
A double-blind, placebo-controlled, randomized trial of Ginkgo biloba extract EGb 761 in a sample of cognitively intact older adults: neuropsychological findings.
The memory enhancing effects of a Ginkgo biloba/Panax ginseng combination in healthy middle-aged volunteers.
A randomized placebo-controlled trial of Ginkgo biloba for the prevention of cognitive decline.

Stress oxydatif
✪✪✪✪✪

Une augmentation des trois principales enzymes antioxydantes (SOD, glutathion peroxydase et catalase) semble se produire de façon modérée suite à la prise d'extraits de ginseng.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine

posologie2 - 6 g

formulationExtrait standardisé, Extrait sec, G115


Grippe
✪✪✪✪✪

Certaines recherches cliniques préliminaires montrent que la prise d'un extrait standardisé de ginseng (G115) à raison de 200 mg par jour, en commençant 4 semaines avant la vaccination contre la grippe et en continuant pendant 8 semaines par la suite, peut réduire le risque relatif de contracter la grippe ou un rhume de 65 % par rapport au placebo. De même, des recherches cliniques menées chez des adultes en bonne santé montrent que la prise d'un extrait de ginseng à raison de 1 g trois fois par jour pendant 12 semaines réduit le risque relatif de développer une infection grippale aiguë de 45 % par rapport au placebo.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine

posologie200 mg

duration8 - semaines

formulationExtrait standardisé, Extrait sec, G115


Troubles sexuels
✪✪✪✪✪

La prise de ginseng rouge coréen, à raison de 3 g par jour pendant 8 semaines semble améliorer l'excitation et la satisfaction sexuelles par rapport au placebo chez les femmes ménopausés. De plus, d'autres recherches cliniques préliminaires montrent que la prise d'un produit combiné spécifique contenant de l'extrait de feuille de ginkgo, de l'extrait de racine de ginseng, de l'extrait de feuille de damiana, de la L-arginine, des multivitamines et des minéraux pendant 4 semaines peut améliorer la satisfaction sexuelle par rapport au placebo chez les femmes qui se disent atteintes de dysfonctionnement sexuel.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine

posologie3 g

formulationExtrait sec


Infections respiratoires
✪✪✪✪✪

Des recherches cliniques suggèrent que le ginseng peut réduire le risque relatif de développer une infection respiratoire aiguë. Une petite étude clinique montre que la prise d'un extrait spécifique de ginseng (G115) à 100 mg deux fois par jour pendant 9 jours pourrait être bénéfique lorsqu'il est utilisé en complément pour traiter les exacerbations aiguës de la bronchite chronique. Dans ces conditions, le ginseng associé à une antibiothérapie, pourrait réduire le nombre de bactéries bronchiques davantage que l'antibiothérapie seule. Par ailleurs, le ginseng améliore significativement les fonctions pulmonaires et pourrait améliorer les symptômes de la maladie pulmonaire obstructive chronique. En laboratoire, il a été démontré que les ginsénosides induisent un effet de relaxation médié par l'oxyde nitrique dans le muscle lisse bronchique et l'endothélium pulmonaire.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine

posologie200 - 3000 mg

formulationExtrait standardisé, Extrait sec, G115


Diabète type 2
✪✪✪✪✪

Des données préliminaires suggèrent que le ginseng pourrait réduire la résistance à l'insuline tissulaire et les changements dans l'expression génétique relative au diabète de type II.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine

posologie0.2 - 6 g

formulationExtrait standardisé, Extrait sec, G115


Dosage de sécurité

Adulte à partir de 18 an(s) : 200 mg - 2000 mg (Extrait standardisé)

Extrait équivalent à 0,5-2 g de racine brute de ginseng. Extrait standardisé : 0,4-4,0% de ginsénosides totaux calculés en ginsénoside Rg1 et Rb1.


Interactions

Médicaments

Antiagrégants plaquettaires/Anticoagulant : interaction modérée

Des interactions médicamenteuses sont possibles avec les anti-coagulants (warfarine), les inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAO, dont phénelzine), les triptans.

Inhibiteur de la monoamine oxydase (IMAO) : interaction modérée

Des interactions médicamenteuses sont possibles avec les anti-coagulants (warfarine), les inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAO, dont phénelzine), les triptans.

Triptans : interaction modérée

Des interactions médicamenteuses sont possibles avec les anti-coagulants (warfarine), les inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAO, dont phénelzine), les triptans.

Antidiabétique : interaction modérée

Théoriquement, l'utilisation concomitante pourrait renforcer les effets hypoglycémiants. Il est conseillé de surveiller le taux de glucose sanguin.

Immunosuppresseur : interaction modérée

De part ses propriétés immunostimulantes, l'utilisation simultanée du Ginseng avec une thérapie immunosuppressive n'est pas recommandée.

Insuline : interaction modérée

Le ginseng peut avoir des effets hypoglycémiques additifs lorsqu'il est utilisé avec de l'insuline. Des ajustements de la dose d'insuline pourraient alors être nécessaires : prendre un avis médical.

Midazolam : interaction modérée

Le Midazolam est métabolisé par le cytochrome P450 3A4 (CYP3A4). Théoriquement, le ginseng peut induire le CYP3A4 et augmenter la clairance du Midazolam.

Nifedipine : interaction modérée

Des recherches cliniques préliminaires montrent que l'utilisation concomitante peut augmenter les taux sériques de Nifédipine chez des volontaires sains. Cela pourrait avoir un effet sur la baisse de la pression artérielle.

Warfarine : interaction faible

Certaines recherches sur les humains et les animaux suggèrent que le ginseng n'affecte pas la pharmacocinétique de la warfarine. Cependant, d'autres recherches chez l'homme suggèrent que le ginseng pourrait augmenter modestement la clairance de l'isomère S-warfarin.

Plantes ou autres actifs

Hypoglycémiant : interaction faible

Le ginseng peut augmenter l'effet des plantes ou suppléments ayant des propriétés hypoglycémiantes (psyllium, glucomannane, fenugrec, par exemple).

Ginseng : interaction forte

Le ginseng peut augmenter l'effet des aliments, plantes ou suppléments aux propriétés stimulantes (café, thé, guarana, chocolat, etc.).


Précautions

Femme allaitante : éviter

Pas de données suffisantes.

Troubles du sommeil : utiliser avec prudence

Théoriquement, le ginseng pourrait aggraver l'insomnie. De fortes doses de ginseng ont été associées à l'insomnie.

Maladie hormono-sensible : éviter

Théoriquement, le ginseng pourrait augmenter le développement de tumeurs hormono-sensibles comme le cancer du sein, le cancer de l'utérus, le cancer de l'ovaire, l'endométriose et les fibromes utérins. Des preuves préliminaires montrent qu'il peut avoir des effets oestrogéniques. L'activité œstrogénique est attribuée aux ginsénosides.


Contre-indications

Femme enceinte : interdit

Le ginsénoside Rb1, un constituant actif du ginseng, a des effets tératogènes dans des modèles animaux.

Enfant jusqu’à 18 an(s) : interdit

L'utilisation du ginseng chez les nouveau-nés est associée à une intoxication qui peut entraîner la mort. Il existe peu d'informations fiables sur l'utilisation chez les enfants plus âgés.