Alkylglycérol : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

Les alkylglycérols sont des corps gras naturellement présents chez l'homme dans les organes immunitaires (moelle osseuse, foie, rate) ainsi que dans le lait maternel. Cette huile est issue du foie de requin ou de certaines espèce de poissons proches des raies comme les chimères. Les alkylglycérols sont les précurseurs des phospholipides qui participent aux structures et aux fonctions des membranes dans certaines cellules de l'immunité telles que les globules blancs ou les macrophages. La découverte des alkylglycérols remonte aux années 50, quand le Dr suédois Astrid Brohult a découvert que l'administration de la moelle osseuse de veau aidait dans la récupération des globules blancs chez les enfants qui suivaient une radiothérapie pour la leucémie. Le principe actif isolé a été identifié comme étant des alkylglycérols. Les alkylglycérols contribuent au fonctionnement normal du système immunitaire. Traditionnellement, les alkylglycérols sont utilisés pour renforcer le système immunitaire, notamment en cas de rhume ou de grippe, mais aussi pour la cicatrisation des plaies et comme adjuvant dans le traitement du cancer.

Autre(s) nom(s) 

AKG, alkyl-Gro

Nom(s) scientifique(s)

Alkylglycérol

Famille ou groupe : 

Acides Gras


Propriétés


Immunostimulant

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Les alkylglycérols pourraient augmenter le nombre de leucocytes et de thrombocytes. Lors des études cliniques, l'huile de foie de requin semble modifier l'activité des globules blancs et les taux des médiateurs tels que les cytokines. Une étude publiée par Kantah et al. a démontré que sur des souris supplémentées par voie orale en alkylglycérols à hauteur de 2 mg/jour/souris pendant 3 semaines, le nombre de lymphocytes a été augmenté de presque 40 % dans l'intestin grêle ainsi que leur production en cytokines.

Usages associés

Cancer

Anticancer

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

L'effet anticancéreux de l'AKG pourrait être dû à la propriété d'activer les macrophages et d'augmenter la production de cytokines telles que l'IL-12 et l'IFN-gamma. Le recrutement et l'activation des macrophages sont reconnus dans la défense antitumorale primaire, tandis que l'IFN-gamma, une lymphokine dérivée des cellules T, inhibe un grand nombre de cellules malignes, soit en s'opposant directement à la croissance des cellules cancéreuses, soit par ses propriétés immunomodulatrices. Une autre hypothèse serait que les cellules tumorales ne seraient pas capables de faire face à l'accumulation anormale des groupes O-alkyles (une forme de lipides) dans leur tissu, ce qui entrainerait leur destruction.

Usages associés

Cancer

Effet fertilité

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Les spermatozoïdes produisent le facteur d'activation plaquettaire (PAF), et ce médiateur joue un rôle important dans la physiologie du sperme en ce qui concerne la capacitation, la réaction des acrosomes et la fusion des gamètes. Une hypothèse intéressante était que les Alkylglycérols, qui sont des précurseurs du PAF, pourraient avoir des effets sur les fonctions des spermatozoïdes. Des études in vivo sur des sangliers ont montré que l'apport oral d'huile de foie de requin (40 g/jour, 28 jours) améliorait la motilité et la vitesse du sperme, ainsi qu'une augmentation des niveaux d'Alkylglycérols dans le sperme. Ces données suggèrent la possibilité d'améliorer la fertilité par une supplémentation orale en huile de foie de requin, mais ces résultats restent à confirmer.


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Cancer
✪✪✪✪✪

Les allégations au sujet des vertus anticancer et immunostimulantes des suppléments d'huile de foie de requin reposent principalement sur des études in vitro ou sur des animaux. Certains auteurs concluent toutefois que les alkylglycérols de l'huile de foie de requin peuvent être utiles comme adjuvant aux traitements classiques du cancer et comme prophylactique. En effet une étude a montré une inhibition de la croissance tumorale et une diminution du nombre de radiations et de lésions complexes lorsque de l'Alkylglycérol a été administré avant le traitement par radiations de patients atteints d'un cancer du col de l'utérus.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie600 mg

formulationHuile

Synergies

Romarin

Renforcement immunitaire
✪✪✪✪✪

Une étude a été menée sur 40 patients très âgés devant subir un acte chirurgical et qui ont reçu sous forme de gélules de 500 mg d'alkyglycérol deux fois par jour, pendant 4 semaines. Les résultats ont montré que les risques de complications ont été réduits significativement dans le groupe traité par les alkylglycérols. Une augmentation significative du nombre de globules blancs et des IgG est observée ainsi qu’une diminution des neutrophiles, suggérant une protection contre les risques infectieux.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie1000 mg

formulationHuile


Dosage de sécurité

Adulte à partir de 18 an(s) : 400 mg - 1500 mg

L'huile de foie de requin, source d'alkylglycérols, est sans danger lorsqu'il est utilisé à court terme. Il a été utilisé à raison de 1,5 g une fois par jour pendant 8 semaines. Par ailleurs, il n'existe pas une dose standardisée. En recherche clinique, on a utilisé un produit à base d'huile de foie de requin, formulé en capsules de 400 mg contenant chacune 250 mg d'huile de foie de requin, 97 mg de gélatine, 34 mg de glycérol et 19 mg d'amidon. L'huile de foie de requin contenue dans ce produit était normalisée à 38,8% de squalène et à 43,6% d'alkylglycérols, avec une quantité minimale d'acides gras oméga-3.


Précautions

Femme enceinte : éviter

Eviter l'utilisation d'huile du foie de requin chez la femme enceinte par manque d'informations fiables et suffisantes.

Femme allaitante : éviter

Eviter l'utilisation d'huile du foie de requin chez la femme allaitante par manque d'informations fiables et suffisantes.

Hypercholestérolémie : éviter

Les patients souffrant d'hypercholestérolémie doivent éviter, ou utiliser l'huile de foie de requin seulement avec modération.