aliments moral

Ces aliments qui ont des effets antidépresseurs

Nous sommes tous touchés à un moment ou à un autre par des épisodes de dépression, qu'elle soit chronique ou passagère. Ces dernières années de nombreuses études et experts ont mis en avant le rôle central de l'alimentation pour retrouver le moral. Quels sont les aliments à privilégier lorsque notre moral baisse?

Dépression et alimentation

Les liens entre bonheur et aliments sont très forts, car notre cerveau a besoin de nutriments spécifiques pour bien fonctionner. Certains nutriments sont particulièrement indispensables à notre bonne humeur compte tenu de leur rôle dans notre organisme.

Ainsi les aliments riches en oméga-3 sont à privilégier car ils agissent sur les messages chimiques cérébraux qui gèrent l’humeur, notamment la serotonine et la dopamine.

Les vitamines B9, B12 et B6 ont également un rôle important. Une corrélation a été constatée entre de faibles niveaux en vitamine B, et un état de dépression. Ces vitamines ont en effet un rôle important dans la production de certains neuro-transmetteurs.

Même si les études ne sont pas encore assez nombreuses sur le sujet, il a été observé un lien entre une carence en vitamine D et un état dépressif.

Enfin le tryptophane, un acide aminé essentiel (c’est à dire qu’on ne trouve que dans notre alimentation) est à l’origine de la sécrétion de sérotonine, l’hormone du bonheur !

6 aliments anti-déprime

L’avocat

omega 3 moral

L’avocat est un légume particulièrement riche en nutriments, et notamment en tyrosine, un acide aminé à partir duquel sont élaborées la dopamine et la noradrénaline, deux neuromédiateurs agissant sur notre bonheur. L’avocat contient aussi du tryptophane, des vitamines du groupe B, bénéfiques pour le système nerveux, et en magnésium.

L’avocat peut être consommé plusieurs fois par semaine.

Le cacao

magnesium moral

Le cacao, ou chocolat contenant plus de 70% de cacao, est bon pour le moral à plusieurs titres. Pour son gout bien sûr, mais aussi par les nutriments qu’il contient. Particulièrement riche en minéraux, en magnésium surtout et en vitamines du groupe B, il est une valeur sûre contre les coups de déprime.

Le cacao se consomme de préférence cru, c’est à dire non torréfié. On peut manger directement les fèves, ou le consommer sous forme de poudre.

La banane

antidépresseur naturel

La banane est une source privilégiée de tryptophane et de vitamines B. Elle contient aussi du potassium, qui régule l’influx nerveux, et du magnésium, dont on a vu l’effet positif sur notre humeur.

La banane se consomme de préférence crue, seule ou en salade de fruits par exemple.

Les baies de Goji

alimentation bonheur

Leur nom signifierait “fruit du bonheur” en chinois. Ces petites baies rouges sont riches en acides aminés, et notamment en tryptophane, en vitamines B et en magnésium. Elles sont également très riches en vitamines C (plus que l’orange) et donc bonnes pour notre énergie générale.

En France on les trouve généralement sous forme de fruits séchés. Elles peuvent agrémenter des desserts, ou se grignoter seules.

Explorez tous les bienfaits des baies de goji.

La noix

moodfood

La noix est constituée aux deux tiers d’acides gras, indispensables à notre cerveau. Elle est aussi une source de tryptophane et en mélatonine, hormone positive pour le sommeil et donc l’humeur quotidienne. La noix du Brésil est, elle, très riche en sélénium, un oligo-élément très important pour la prévention du stress, mais aussi de certains cancers.

Il est recommandé de consommer environ 30 grammes d’oléagineux par jour. Les noix se dégustent seules, de préférence fraiches, en salade de fruits ou sur des desserts.

Le saumon

omega 3

Le saumon est particulièrement riche en oméga-3 dits “à longue chaînes”, comme l’EPA et le DHA. Ce sont ceux la qui sont particulièrement bénéfiques pour la santé et le cerveau, car si ils viennent à manquer, le cerveau contiendra moins de neurotransmetteurs. Plusieurs études ont montré un lien direct entre la faible consommation de poissons gras et la survenue de dépression.

Le saumon se consomme 1 à 2 fois par semaine. Cru, ou cuit à faible température au four ou au court bouillon, pour ne pas altérer les oméga-3. Il n’est pas recommandé d’en manger tous les jours compte tenu de la présence de polluants dans le gras qu’il contient.

Partagez