De la plante au gel, l’aloe vera de César à Ibiza

Ibiza n'est pas seulement un haut lieu de la fête dans les Baléares, c'est une terre riche en biodiversité, que ses habitants défendent corps et âme. La preuve avec César et ses aloe vera natifs et bio.
aloe vera ibiza

MÉMO SUR L’ALOE VERA
✓ C’est une plante grasse qui pousse à l’origine dans des milieux arides très pauvres en eau.
✓ Il existe depuis des millénaires au moyen-orient, où on retrouve sa trace en Mésopotamie dès le 2ème millénaire av. J.-C. C’est aussi un puissant remède pour soigner les blessures dans l’Egypte ancienne.
✓ Ses feuilles vertes épineuses, épaisses et charnues, contiennent un précieux gel.
✓ On l’applique en usage externe sur des brûlures, piqûres et autres affections de la peau. Ses propriétés apaisantes, hydratantes et cicatrisantes sont attestées et en font également un allié cosmétique pour l’embellissement de la peau.
✓ En usage interne, c’est une source impressionnante de nutriments et de principes actifs. Son gel peu calorique améliore la digestion, soulage la constipation et détoxifie l’organisme, entres autres.

Ibiza, terre historique d’aloe vera

A l’entrée de la plantation d’aloe vera de César, un sous-marin jaune défraîchi nous rappelle que la mer n’est pas très loin. Nous sommes à Sant Antoni de Portmany, à l’ouest de l’île. Cette année si particulière, Ibiza n’a pas vibré au rythme des soirées jusqu’au petit jour.

Et malgré les problématiques économiques inhérentes à la chute du tourisme et à la fermeture des clubs, les Ibiziens semblent avoir retrouvé une tranquillité trop longtemps bousculée.

César dans sa plantation

C’est dans ce contexte que nous rencontrons César, 33 ans et Ibizien pure souche. Alors qu’il faisait des études de commerce international à Madrid, il déplore la qualité des produits à base d’aloe qu’il trouve dans la capitale.

Il se rappelle la richesse en aloe de ses terres natales, et leurs propriétés thérapeutiques et cosmétiques. Naît alors l’idée de créer une marque de gel d’aloe vera, transparente et à base de plantes ibiziennes sélectionnées.

” A Ibiza, tu connais l’aloe vera dès ton plus jeune âge : si tu te fais mal, si t’as un coup de soleil, c’est avec cette plante que tes parents et tes grands-parents te soignent “

En 2014, il lance Ibizaloe, une marque avec des producteurs locaux. Puis en 2015, il acquiert ses propres plantations et ouvre une boutique d’Ibizaloe à l’aéroport d’Ibiza. Aujourd’hui, en plus d’approvisionner toute l’île en jus d’aloe vera et autres cosmétiques, nombreux sont ses clients venus d’Allemagne, Hollande, Pologne.

Selon César, trois facteurs expliquent la qualité et l’unicité de ses aloe : le microclimat d’Ibiza, sa terre rouge argileuse riche en nutriments, et la quantité et la pureté de ses eaux de source.

L’aloe vera, de la plante au gel

Ses aloe vera biologiques poussent dans 4 plantations réparties sur 5 hectares. Selon les années, il peut récolter entre 30 000 et 100 000 Kg d’aloe. Il a perdu beaucoup de clients à cause de la pandémie, mais les habitants de l’île ne perdent pas l’intérêt pour la plante et ses bénéfices.

Ici, nous sommes dans sa plantation dite “touristique”, celle qui accueille des curieux.ses tout au long de l’année. Elle possède aussi un musée consacré à l’histoire de la plante et à l’étude de ses bienfaits.

On suit César dans la plantation mais pas trop loin quand même

César cultive des Barbadensis Miller, une espèce d’aloès comestible aux bénéfices étudiés et reconnus pour la santé. Au départ, on prélève des feuilles secondaires, “les fils”, sur une aloe vera mature, “la madre”. Ceux-ci sont ensuite replantés, arrosés une seule et unique fois puis on attend un mois avant de les arroser à nouveau.

On recommence cette diète plusieurs fois : de cette manière, les racines vont se développer et aller chercher l’eau sous terre. C’est pour cela qu’elles sont plus résistantes et peuvent lutter contre les maladies, les gels, etc.

Les aloe vera de César fleurissent quatre fois par an, c’est beaucoup plus que la moyenne ! Ce qui témoigne de la bonne santé de ses plantes.

Les jeunes aloe vera vont devoir rester hors de la terre et au sec pour se purger et développer leur résistance

Par ailleurs, il applique une technique singulière pour s’assurer de la résistance et de la haute qualité de ses aloe. Au bout de plusieurs mois, on prélève les plantes dans leur intégralité et on les met à sécher au soleil. Elles se déshydratent et se purgent de parasites et champignons par exemple. C’est une manière écologique et efficace de les “nettoyer”.

Ensuite, on les plante à nouveau. L’aloe se régénère tout seul ! Et les spécimens qui ont survécu à l’opération (il compte seulement 2% de pertes) sont particulièrement sains et résistants.

Il coupe pour nous une feuille : on voit bien les trois parties de l’intérieur de la plante.

On voit bien la diférence entre l’aloïne et le gel
  • Le cortex
  • L’aloïne, une substance jaune, toxique, irritante et très laxative
  • Le gel transparent
Aloe workshop
La pureté

Pour que le gel présente un maximum de propriétés, on arrose les aloes au minimum. Une fois par semaine (et moins que ça en hiver). Lorsqu’il y a plus d’eau, le rendement est certes plus intéressant, mais les qualités du gel diminuent.

Sa qualité justement, peut être évaluée grâce à ce qu’on appelle l’aloeverose (des polysaccharides). Pour un litre de gel, César en compte 1700 mg, bien plus que la moyenne qui se situe à environ 750 mg.

Des cosmétiques 100% maison

Ibizaloe fabrique le gel de manière artisanale et à froid, pour maintenir toutes ses propriétés. Le fait d’être à la fois producteur et transformateur permet de garantir la même qualité de la plante au produit fini. César a ainsi développé une large gamme : jus d’aloe vera 99,98 %, gel d’aloe vera 99%, savons, crèmes hydratantes, crèmes solaires aux filtres minéraux…

Et pour couronner le tout, on conserve les produits à l’aide des citriques qui poussent dans la plantation : citrons, oranges.

The Yellow Submarine
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur twitter
QUI SOMMES NOUS ?

Nous sommes Charlotte et Quentin, deux trentenaires qui voyageons autour du monde. Avec Darwin Nutrition nous partageons nos découvertes superfood avec des reportages sur des producteurs et des innovations qui nous inspirent !

(en savoir plus)

NOS DERNIERS REPORTAGES
SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK