Le magnésium peut-il soulager l’apnée du sommeil ?

En apaisant le système nerveux, le magnésium pourrait améliorer la qualité du sommeil. Agit-il également sur l'apnée du sommeil ?
magnésium et apnée du sommeil

Qu’est-ce que le magnésium ?

Le magnésium est un sel minéral naturellement présent au sein de l’organisme et en quantité abondante. Néanmoins, ses réserves s’épuisent rapidement et doivent être reconstituées via l’alimentation.

Essentiel à différentes fonctions biologiques, il contribue notamment au bien-être mental en réduisant le stress et l’anxiété.

Il régule aussi certains neurotransmetteurs comme la dopamine (l’hormone du plaisir) et la sérotonine (l’hormone du bonheur).

De plus, grâce à son action sédative et calmante sur le système nerveux, il peut aider à soulager les troubles du sommeil.

Il est intéressant en cas de difficultés d’endormissement ou d’insomnies.

Lire aussi | Comment choisir le meilleur magnésium ?

Enfin, le magnésium a une action positive sur les muscles. C’est un régulateur musculaire qui prévient les crampes et les spasmes.

Qu’est-ce que l’apnée du sommeil ?

Un trouble de la respiration

L’apnée du sommeil est aussi appelée « syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil » ou SAHOS. Selon l’INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale), elle touche 30 % des personnes âgées de plus de 65 ans.

Elle se traduit par des arrêts involontaires de la respiration pendant le sommeil. Ils sont généralement de courte durée (10 secondes environ) mais répétés tout au long de la nuit. L’apnée s’accompagne également de ronflements plus ou moins sonores.

Ce trouble perturbe le cycle du sommeil. Lorsque l’arrêt de la respiration est trop long (plus de 30 secondes), le cerveau est en manque d’oxygénation. Il envoie donc un signal pour vous réveiller rapidement et rétablir la respiration.

Le réveil est brutal avec une forte sensation d’étouffement. Ce sont ces épisodes répétés de « micro-réveils » qui finissent par dégrader la qualité du sommeil.

L’apnée du sommeil impacte aussi la qualité de vie de la personne pendant la journée. Elle entraîne de la fatigue, une somnolence, des maux de tête, des difficultés de concentration ou encore de l’irritabilité.

À quoi est-elle due ?

En temps normal, les muscles de la gorge se contractent pour maintenir le pharynx ouvert pendant la nuit. En cas d’apnée du sommeil, l’arrêt de la respiration se produit lorsque ces muscles se relâchent.

Cela provoque alors un rétrécissement voire une obstruction du pharynx qui empêche l’air de circuler librement. S’en suit une difficulté à respirer, une diminution du débit respiratoire (hypopnée) puis l’apnée.

Lors des micro-réveils, les muscles du pharynx se contractent pour laisser passer l’air à nouveau.

magnésium
L’apnée du sommeil dégrade la qualité du sommeil

Le magnésium agit-il sur l’apnée du sommeil ?

Pas d’action directe sur l’apnée du sommeil

À ce jour, il n’y a pas d’étude qui fasse le lien direct entre la prise de magnésium et l’amélioration de l’apnée du sommeil.

En revanche, on constate chez les personnes présentant une apnée du sommeil des carences en magnésium, comme le note cet article.

Il réduit le stress et améliore la qualité du sommeil

Le stress et l’anxiété sont souvent des symptômes de l’apnée du sommeil. Ils sont alimentés par un cycle du sommeil déstructuré et la fatigue (physique et mentale) pendant la journée. Tout cela crée un cercle vicieux : l’apnée du sommeil engendre du stress qui altère à son tour le sommeil.

Lire aussi | Sommeil : les 8 aliments qui aident à bien dormir

Comme le montre cette étude, le magnésium agit comme un anti-stress naturel. Il calme l’agitation mentale et équilibre les émotions.

De plus, il augmente l’action du GABA (Acide γ-aminobutyrique), un neurotransmetteur qui favorise la relaxation.

Il peut donc être particulièrement intéressant en cas d’apnée du sommeil pour retrouver un sommeil de qualité et réparateur.

Facebook
Email
Twitter