Les diurétiques naturels, nos meilleurs amis detox

Certains facteurs peuvent perturber le drainage et l’élimination des toxines de notre corps. Heureusement, les diurétiques naturels sont là pour nous aider ! Pourquoi est-il important de stimuler l’élimination des liquides ? Quels sont les aliments detox à privilégier ? Toutes les réponses dans notre article.
diurétique naturel

Les nutriments essentiels à l’élimination

Que signifie « diurétique » ?

Avant de s’intéresser aux nutriments essentiels à l’élimination, un petit rappel pour bien comprendre le système d’élimination du corps humain.

Lorsque nous urinons, notre organisme se débarrasse de nombreux déchets : urée, toxines endogènes (produites au sein du métabolisme) et exogènes (provenant de l’extérieur), eau et minéraux en excès…

Avant que ces déchets ne soient éliminés, l’organisme a préalablement réalisé un travail d’identification, de traitement et de transport. Pour cela, il peut compter sur le système lymphatique, qui assure le transport de certains nutriments, et sur plusieurs organes chargés d’évacuer les déchets : on parle alors d’organes émonctoires.

Les principaux organes émonctoires sont l’intestin, les reins, le foie, les poumons et la peau.

Les aliments dits « diurétiques » sont des aliments qui favorisent la production d’urine (appelée diurèse) et qui stimulent le travail d’élimination de l’organisme.

Si les laxatifs naturels agissent sur le transit intestinal, les diurétiques, quant à eux, travaillent sur les reins car ce sont eux qui filtrent le sang et évacuent les déchets via l’urine.

Mais il arrive que les reins ne parviennent pas à éliminer correctement les fluides. Une alimentation trop salée, des troubles circulatoires, des problèmes hormonaux, une grossesse ou certaines pathologies sont autant de facteurs pouvant altérer le processus d’élimination.

Les principaux symptômes d’une mauvaise élimination des liquides du corps sont :

  • une accumulation d’eau dans certains tissus (ou rétention d’eau)
  • des problèmes veineux (sensation de jambes lourdes, varices…)
  • une sensation de ballonnements
  • une prise de poids
  • des problèmes de peau
  • de l’hypertension artérielle
  • un taux élevé de cholestérol

L’eau, le diurétique n°1

De l’eau et du concombre, deux diurétiques naturels

Boire suffisamment d’eau fait partie des meilleures choses à faire pour aider vos reins à bien fonctionner. L’eau encourage la production d’urine et l’évacuation des liquides. Nous avons trop souvent tendance à croire qu’elle accentue la rétention. C’est une erreur !

Même s’il est constitué majoritairement d’eau (entre 55 et 75 %), le corps humain craint constamment de manquer d’eau. Ainsi, si vous réduisez votre consommation en eau par peur de la rétention, vous le poussez à faire des « provisions ». Votre corps va naturellement stocker de l’eau en excès dans les muscles et les tissus. Boire de l’eau est donc essentiel pour limiter la rétention d’eau.

En diluant l’urine et en aidant à éliminer les déchets de l’organisme, l’eau facilite grandement le travail des reins. Elle contribue à leur bonne santé et les protège des calculs rénaux. Chaque minute, 600 ml d’eau parviennent dans les reins.

Pour vous hydrater, vous pouvez tout simplement boire de l’eau mais aussi consommer des fruits et légumes riches en eau comme le concombre (qui contient 97 % d’eau), le melon et la pastèque (composés à 90 % d’eau) ou encore les cerises (composées jusqu’à 70 % d’eau).

Les fibres soutiennent le travail des reins

Les fibres alimentaires sont des nutriments importants pour les reins. En plus de faciliter le transit et donc l’évacuation des déchets solides, elles aident l’organisme à se débarrasser de l’excès d’eau et des toxines dans le sang.

Les fibres luttent efficacement contre la rétention d’eau, réduisant ainsi la charge de travail des reins. Pour faire le plein de fibres, privilégiez les céréales, les graines de chia et les légumes verts. Pensez aussi aux asperges dont les fibres et l’asparagine augmentent la production d’urine et purifient les reins.

Les 5 meilleurs diurétiques naturels

Le gingembre

draineur naturel
Infusion de citron et gingembre

De part sa composition, le gingembre (Zingiber officinale) est un aliment très intéressant pour favoriser l’élimination des fluides par la miction. Il contient notamment du potassium (1320 mg pour 100 g) qui gère l’équilibre hydrique et régule la quantité de sodium. Attention toutefois à ne pas trop consommer de potassium car ce minéral a tendance à s’accumuler dans l’organisme.

Le gingembre contient aussi de l’eau (9,94 g pour 100 g) et certaines enzymes aux propriétés diurétiques. C’est un excellent aliment pour vous hydrater au quotidien ! L’idéal est de l’associer à du citron ou de réaliser un jus de gingembre, une délicieuse boisson santé.

Découvrez les bienfaits et des recettes de jus de gingembre !

Le thé vert

draineur efficace
Le matcha, préparé à partir de feuilles de thé vert broyées, est un excellent diurétique

Le thé vert (Camellia sinensis) est un puissant antioxydant, détoxifiant et diurétique naturel. Il doit en grande partie ses vertus à la catéchine et à la caféine qu’il contient. En effet, la caféine exerce un effet diurétique et détox (à condition qu’elle ne soit pas consommée en excès). La catéchine, quant à elle, draine l’organisme tout en protégeant le foie et les reins.

Pour profiter pleinement des bienfaits du thé vert sur l’élimination, nous vous conseillons de boire du thé matcha, issu du broyage des feuilles de thé vert séché.

Le chou Kale

boisson drainante
Du kale croquant pour une bonne detox

Le Kale (Brassica oleracea) est la star des légumes verts ! Apprécié pour ses vertus antioxydantes et protectrices et sa faible teneur en calories, ce chou est une excellente source de fibres et de vitamine C. Cette vitamine prévient l’accumulation d’acide urique qui, lorsqu’elle est en excès dans l’organisme, endommage les reins et cause des calculs rénaux.

Le chou Kale peut se cuisiner à toutes les sauces : cru, en salade, cuit, pour concocter une soupe d’hiver, ou même en chips. Vous pouvez aussi réaliser un délicieux smoothie vert diurétique chou kale/pomme/gingembre.

Le citron

diurétiques naturels
Quelques rondelles de citron dans une carafe d’eau suffisent pour réaliser une boisson diurétique

Il est souvent recommandé de boire un verre d’eau citronnée ou de jus de citron le matin, à jeun. C’est en effet une bonne habitude pour gagner en énergie, renforcer le système immunitaire, purifier l’organisme mais surtout favoriser l’élimination des déchets. Le citron (Citrus limon) augmente la quantité d’urine dans le corps et est un excellent « nettoyeur » des vaisseaux sanguins au niveau des reins.

Comme dit précédemment, le citron se marie à merveille avec le gingembre. Vous pouvez réaliser une infusion gingembre/citron/miel ou encore associer le citron au persil. En effet, cette plante aromatique possède une importante action diurétique et dépurative. Petite idée de recette : mélangez le jus d’un citron, un petit bouquet de persil, un verre d’eau et une cuillère à café de sirop d’agave (facultatif). Mixez le tout et savourez !

L’acérola

plante diurétique
Acérolas fraîches

L’acérola (Malpighia emarginata) est un fruit tropical qui prend la forme d’une petite cerise. Mais elle ne doit pas être confondue avec les cerises « classiques ». L’acérola ne fait d’ailleurs pas partie de la même famille que le cerisier. L’acérola est un diurétique puissant à l’effet uricosurique c’est-à-dire qu’il favorise l’élimination urinaire de l’acide urique. Il stimule l’activité des reins et augmente la production d’urine.

L’acérola peut se consommer sous forme de complément alimentaire (en comprimés) ou en poudre. La poudre d’acérola possède un goût fruité et parfumé. N’hésitez pas à ajouter une cuillerée de poudre d’acérola dans vos jus ou smoothies maison !

Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur twitter
Un dossier réalisé par