Prêle : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

La prêle (Equisetum arvense) est une plante vivace qui est très répandue dans toute l’Europe, ainsi que dans le reste de l’hémisphère nord : Amérique du Nord et Asie du Nord. Les parties aériennes séchées de la prêle sont utilisées en thérapeutique. La prêle est très riche en silicium (10% avec 1/3 d'acide silicique), calcium et potassium (2 à 3 %). Elle renferme aussi du manganèse, fer, phosphore, flavonoïdes, stérols (bêta-sitostérol notamment). N'ayant ni fleur ni feuille, la prêle renferme ces substances dans sa tige. La prêle est reconnue pour son effet bénéfique dans le traitement des problèmes urinaires bénins, comme la lithiase urinaire. Elle soulage également certains problèmes osseux tels que l'ostéoporose et consolide les fractures grâce à son effet reminéralisant. Aussi, c'est une alliée pour traiter les douleurs articulaires. La prêle possède également un effet cicatrisant sur les plaies superficielles.

Autre(s) nom(s) 

Queue de cheval

Nom(s) scientifique(s)

Equisetum arvense

Famille ou groupe : 

Plantes

Principes actifs :

Saponines

Tanins

Flavonoïdes

Silicium


Propriétés


Reminéralisant

full-leaffull-leaffull-leaffull-leaf

La prêle des champs aide à prévenir la perte osseuse et à la consolidation des fractures. En effet, sa teneur en silice expliquerait ses propriétés thérapeutiques. Le silicium interagit avec le métabolisme phosphocalcique. Cet oligo-élément joue un rôle important dans le maintien et le renouvellement des tissus conjonctifs et il faciliterait la fixation du calcium dans les os.

Usages associés

Ostéoporose, Chute de cheveux

Diurétique

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Les recherches animales et humaines montrent que diverses espèces de prêle présentent des propriétés diurétiques et antilithiasique . Cependant, l'excrétion d'électrolyte n'a pas été affectée. Le mécanisme de cet effet diurétique n’est pas tout à fait clair, mais a été attribué aux flavonoïdes, saponines, aux composés phénoliques et aux constituants des sels minéraux de la prêle (du fait de sa richesse en potassium). L'activité antilithiasique semble en relation avec l'augmentation du pH urinaire.

Usages associés

Troubles urinaires, Calcul rénal

Cicatrisant

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

On sait que la prêle contient de 5 % à 8 % de silice et d’acide silicique, des substances qui jouent un rôle dans la formation du tissus conjonctif. In vitro, le silicium semble augmenter la production de collagène par les ostéoblastes. Il a été également montré qu’un complexe végétal contenant de la silice issue de la prêle a une activité anti-élastase (l’élastase étant une enzyme qui catalyse l'hydrolyse de l’élastine qui est une fibre élastique responsable de l’élasticité du derme). Ces effets justifient l'usage du prêle pour traiter les œdèmes causés par un choc et pour accélérer la cicatrisation des plaies.

Usages associés

Plaie

Anti-inflammatoire

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Des recherches in vitro et sur des animaux montrent que les extraits aqueux et hydroalcooliques de prêle ont à la fois des effets antioxydants et anti-inflammatoires. Les effets anti-inflammatoires semblent être liés à une diminution de la fonction des cellules immunitaires. La prêle a un effet curatif sur l'arthrite rhumatoïde. Elle diminue l'effet du facteurTNFa (pré-infLammatoire) ainsi que le facteur IL-10. Elle inhibe la prolifération des cellules T sans induction d'apoptose ou de nécrose, par inhibition de l'activation des lymphocytes, en diminuant l'expression des récepteurs de surface CD69 et IL-2 et la production d'IL-2 intracellulaire. On pense que les constituants flavonoïdes et d'autres composés phénoliques sont responsables de ces effets.

Usages associés

Douleurs articulaires

Antioxydant

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Des recherches in vitro et sur des animaux montrent que les extraits aqueux et hydroalcooliques de prêle ont à la fois des effets antioxydants et anti-inflammatoires dus à la présence des constituants flavonoïdes et d'autres composés phénoliques.


Analgésique

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Un extrait hydro-alcoolique de prêle a montré une activité antalgique dose-dépendante au cours de différents tests de type anti-inflammatoire (Do Monte et al., 2004). L'extrait hydro-alcoolique (50 %) de tiges sèches semble posséder un effet sédatif. Cet effet ne semble pas lié au système opioïde.

Usages associés

Douleurs articulaires


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Troubles urinaires
✪✪✪✪✪

La prêle est reconnue par son usage traditionnel comme diurétique, ainsi que pour traiter les infections et les inflammations des voies urinaires et évacuer les petits calculs rénaux. Des recherches cliniques préliminaires montrent que la prise de 840 mg, contenant une combinaison contenant de la prêle tous les jours pendant 8 semaines, diminue modestement la fréquence urinaire, l'incontinence d'effort et l'incontinence par impériosité par rapport au placebo chez les patients souffrant d'incontinence urinaire et/ou de vessie hyperactive.

Posologie

posologiePar voie orale : parties aériennes, tige

posologie900 mg

populationAdolescents, Adultes, Seniors

formulationExtrait liquide, Extrait sec


Plaie
✪✪✪✪✪

In vivo, l'application de la prêle sur la plaie, sous forme de décoction ou pommade, a entraîné une cicatrisation. Les auteurs ont conclu que cet effet positif peut provenir de la silice, de l'acide silicique, du silicium et des saponines dans l'extrait d'Equisetum arvense (prêle). La dose utilisée est de 10 g de substance à base de plantes broyée dans 1 litre d’eau en décoction, à appliquer plusieurs fois pendant la journée.

Posologie

posologiePar voie cutanée : parties aériennes, tige

posologie10 g

populationAdolescents, Adultes, Seniors

formulationDécoction aqueuse


Ostéoporose
✪✪✪✪✪

Des études cliniques ont montré que la prise quotidienne de deux comprimés d'extrait sec de prêle ou d'une association spécifique de 540 mg d'extrait de prêle et de calcium tous les deux mois, séparés de deux semaines sans traitement, pendant une année maximum, peut augmenter la densité osseuse par rapport aux femmes ménopausées atteintes d'ostéoporose et non traitées. L'effet de l'extrait de prêle et de calcium semble être plus important que celui de l'extrait sec de prêle sec seul.

Posologie

posologiePar voie orale : parties aériennes, tige

posologie540 mg

duration1 - années

populationAdultes, Seniors

formulationExtrait liquide, Extrait sec

Synergies

Calcium

Calcul rénal
✪✪✪✪

La prêle est reconnue par son usage traditionnel comme diurétique, ainsi que pour traiter les infections et les inflammations des voies urinaires et évacuer les petits calculs rénaux. L'activité antilithiasique semble en relation avec l'augmentation du pH urinaire.

Posologie

posologiePar voie orale : parties aériennes, tige

posologie600 mg

populationAdolescents, Adultes, Seniors

formulationExtrait liquide, Extrait sec


Douleurs articulaires
✪✪✪✪

Selon la Commission E, la prêle (Equisetum herba) est indiquée en cas d'oedème post-traumatique et d'oedème statique. Grâce à ses effets anti-inflammatoires et analgésiques , la prêle est traditionnellement utilisée dans les douleurs articulaires et rhumatismales. Les effets anti-inflammatoires semblent être liés à une diminution de la fonction des cellules immunitaires. Par exemple, la prêle pourrait avoir un effet curatif sur l'arthrite rhumatoïde.

Posologie

posologiePar voie orale : parties aériennes, tige

posologie600 mg

formulationExtrait liquide, Extrait sec


Chute de cheveux
✪✪✪✪

Les plantes absorbent et accumulent du silicium à partir des solutions de sol qui s'incorporent comme composants structurels, conférant force et rigidité aux tiges, par exemple chez les céréales ainsi que chez certaines plantes comme la prêle. Ainsi, grâce à sa teneur en silicium, la prêle est utilisée contre la chute des cheveux. Bien que l'utilisation de la prêle pour la perte des cheveux suscite un certain intérêt, il n'existe pas suffisamment d'informations fiables sur les effets cliniques de la prêle pour cette indication.

Posologie

posologiePar voie orale : parties aériennes, tige

posologie600 mg

formulationExtrait liquide, Extrait sec


Dosage de sécurité

Adulte à partir de 18 an(s) : 600 mg - 1110 mg (Extrait sec)

La plante est traditionnellement utilisée sur une période de deux à quatre semaines. - drogue brute : dose journalière moyenne de 6 g (poudre séchée) ; - infusion : mettre 2 à 4 g de parties aériennes dans 150 ml d'eau bouillante et laisser infuser durant 10 à 15 minutes - décoction : mettre 15 g par litre d'eau, faire bouillir 30 minutes ; boire 3 tasses par jour. - teinture (1:5) : 10 ml, 3 fois par jour - Extrait sec (DER 4-7:1), à l'eau ; dose quotidienne : 1080-1110 mg - Extrait sec (DER 7,5-10,5:1), solvant d'extraction : éthanol 70% ; dose quotidienne : 600-675 mg

Enfant de 12 jusqu’à 18 an(s) : 600 mg (Extrait sec)

L'utilisation chez les enfants de moins de 12 ans n'a pas été établie par manque de données adéquates.


Interactions

Médicaments

Antidiabétique : interaction modérée

Une espèce spécifique de prêle (Equisetum myriochaetum) a démontré un effet hypoglycémiant dans une recherche clinique. Bien qu'il ne soit pas clair si d'autres espèces de prêle ont des effets hypoglycémiants, théoriquement, elle pourrait avoir des effets additifs en cas d'une association avec des médicaments antidiabétiques.

Diurétiques : interaction modérée

Des recherches in vitro montrent que diverses espèces de prêle ont des propriétés diurétiques. Ainsi, la prise de prêle en association avec des diurétiques fait augmenter le risque d'une hypokaliémie.

Plantes ou autres actifs

Prêle : interaction forte

La prêle des champs contient de la thiaminase, qui décompose la thiamine. Son ingestion pendant une longue durée a été associée à une carence en thiamine chez les animaux. Il peut être conseillé aux personnes souffrant d'une carence en thiamine (vit B1) préexistante ou risquant d'en souffrir d'éviter l'utilisation simultanée de la prêle.


Précautions

Femme enceinte : éviter

La prêle est à éviter au cours de la grossesse par manque d'informations.

Femme allaitante : éviter

La prêle est à éviter en cas d'allaitement par manque d'informations.


Contre-indications

Enfant jusqu’à 12 an(s) : interdit

Eviter pour les enfants de moins de 12 ans.