Gentiane : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

La gentiane, est une plante vivace à une seule tige d'à peu près 1 m, qui pousse dans les massifs montagneux européens. Les feuilles sont opposées et les fleurs, visibles de juin à août, sont de couleur jaune vif, et disposées en grappes compactes. La racine est épaisse, charnue, et pivotante. Le genre Gentiana est dérivé de Gentius, roi de l'ancienne Illyrie, à qui l'on attribue la découverte de ses effets thérapeutiques. Dans la Grèce et la Rome antiques, on l'utilisait pour soulager les symptômes gastro-intestinaux courants. La racine de la gentiane est constituée des organes souterrains séchés et fragmentés, et c'est la partie utilisée pour ses propriétés thérapeutiques. Elle contient des glycosides amers sécoiridoïdes, dont le gentiopicroside (1-4%) et l'amarogentine (0,025-0,4%) ; oligosaccharides, dont le gentianose et le gentiobiose au goût amer ; xanthones (environ 0,1%), principalement la gentisine, l'isogentisine et le gentioside, et traces d'huile essentielle. Le goût amer de la racine de gentiane est dû aux glycosides sécoiridoïdes : le gentiopicroside et l'amarogentine.  L'amarogentine est la substance naturelle la plus amère connue. C'est grâce à l'effet stimulant de ce goût amer que la plupart des effets bénéfiques de la gentiane sont obtenus. La gentiane est utilisée pour les troubles digestifs, comme la perte d'appétit, la plénitude, les flatulences et en cas d'anorexie.

Nom(s) scientifique(s)

Gentiana lutea

Famille ou groupe : 

Plantes


Propriétés


Effet digestif

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Le goût amer de la racine de gentiane est dû aux composés monoterpènes sécoiridoïdes qui la composent. Une petite étude humaine a confirmé que l'administration orale d'un extrait de racine de gentiane augmente la sécrétion de suc gastrique et la vidange de la vésicule biliaire. Cela a également été confirmé par le rapport de l'Agence européenne des médicaments, qui indique que les amers stimulent les nerfs gustatifs dans la bouche, ce qui entraîne une augmentation de la sécrétion de liquide gastrique et de bile.

Usages associés

Troubles de digestion, Stimuler l'appétit, Reflux gastro-œsophagien

Analgésique

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Dans une étude sur les animaux, il a été découvert que le gentiopicroside, un composé de la gentiane, aide à réduire la douleur. Il agit en diminuant l'activité d'une partie spécifique du cerveau appelée le cortex cingulaire antérieur, qui joue un rôle important dans la manière dont nous ressentons et gérons la douleur. Dans cette étude, le gentiopicroside (50-200 mg/kg) a entraîné une réduction significative, proportionnelle à la dose, des stimuli douloureux inflammatoires persistants par la modulation de la transmission synaptique glutamatergique en réponse à une blessure périphérique.


Cholagogue

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Les principes amers induisent une excitation réflexe des récepteurs gustatifs et une augmentation de la sécrétion de salive, de suc gastrique et de bile, stimulant ainsi l'appétit et la digestion selon des expériences in vivo.

Usages associés

Stimuler l'appétit


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Troubles de digestion
✪✪✪✪✪

Le goût amer considérable de la gentiane fournit une base théorique pour son utilisation dans la dyspepsie et les flatulences, pour lesquelles une augmentation de la sécrétion de salive et d'acide gastrique serait bénéfique. La Commission E et la Coopérative scientifique européenne de phytomédecine (ESCOP) approuvent son utilisation dans cette indication.  Dans une étude ouverte, 205 patients présentant divers symptômes dyspeptiques (brûlures d'estomac, vomissements, maux d'estomac, nausées, perte d'appétit, constipation, flatulences) ont été traités avec un extrait hydro-éthanolique sec (5:1) de racine de gentiane à la dose de 240 mg deux ou trois fois par jour (dose quotidienne moyenne de 576 mg d'extrait, équivalente à 2,9 g de racine séchée) pendant environ 15 jours. L'amélioration des symptômes était évidente après 5 jours dans la plupart des cas et, à la fin de l'étude, le niveau moyen d'amélioration était de 68 %. L'efficacité de la préparation a été évaluée par les médecins comme étant excellente (élimination des symptômes) chez 31 % des patients, bonne chez 55 % d'entre eux, modérée chez 9 % et insuffisante chez 5 % des cas.

Posologie

posologiePar voie orale : racine

posologie576 mg


Stimuler l'appétit
✪✪✪✪

Le goût amer de la gentiane fournit une base théorique pour son utilisation dans l'anorexie, car l'augmentation des sécrétions de salive et d'acide gastrique serait bénéfique. La Commission E et l'ESCOP approuvent son utilisation dans cette indication.  Une petite étude humaine a confirmé que l'administration orale d'un extrait de racine de gentiane augmente la sécrétion de suc gastrique et la vidange de la vésicule biliaire. Cela a également été confirmé par le rapport de l'Agence européenne des médicaments, qui indique que les amers stimulent les nerfs gustatifs dans la bouche, ce qui entraîne une augmentation de la sécrétion de liquide gastrique et de bile.

Posologie

posologiePar voie orale : racine

posologie576 mg


Reflux gastro-œsophagien
✪✪✪✪

Usage traditionnel en rapport avec ses propriétés stimulantes des secrétions digestives et de la motilité gastrique.

Posologie

posologiePar voie orale : racine

posologie576 mg


Spasmes digestifs
✪✪✪✪

Le gentiopicroside, un composant de la gentiane, a la capacité de réduire les contractions de l'intestin (spécifiquement de l'iléon, une partie de l'intestin) dans un modèle animal. Il agit en bloquant l'entrée du calcium dans les cellules musculaires lisses de l'intestin, ce qui est similaire à l'action de certains médicaments qui réduisent les contractions intestinales en limitant l'activité du calcium. La gentiane est indiquée dans les colites spasmodiques en rapport avec les propriétés qu'on vient de décrire. Cependant, aucune étude clinique ne vient confirmer cet usage.

Posologie

posologiePar voie orale : racine

posologie576 mg


Dosage de sécurité

Adulte à partir de 16 an(s) : 480 mg - 720 mg (Extrait sec)

- Poudre : 2 à 4 g par jour - Extrait Sec : 2 à 3 fois 1 gélule corresondant à 1,2 g de substance - Teinture (1:5): 3 fois 20 gouttes par jour, soient 3 ml pour la dose journalière - Extrait sec : 480-720 mg 


Interactions

Médicaments

Antihypertenseur : interaction faible

Théoriquement, l'utilisation simultanée avec ces médicaments pourrait augmenter le risque d'hypotension.


Précautions

Femme enceinte : éviter

Les informations disponibles sont insuffisantes pour formuler une recommandation.

Ulcère gastrique : éviter

L’usage de cette plante est déconseillé chez des personnes présentant des ulcères gastriques ou duodénaux évolutifs : hypersécrétion de chlore et d’enzymes.


Contre-indications

Femme allaitante : interdit

La gentiane est contre-indiquée chez la femme allaitante en raison du passage des principes amers dans le lait.