Meilleure gelée royale : l’avis d’une pharmacienne (2022)

Nourriture exclusive de la reine des abeilles, la gelée royale lui apporte longévité et résistance. Comment profiter de ses propriétés et bien la choisir ? Les conseils de Louise Talleu, Docteur en Pharmacie spécialiste des compléments alimentaires.
quelle est la meilleure marque de gelée royale

QUI SOMMES NOUS ?
Une équipe éditoriale spécialisée en nutrition. Auteurs du livre Les aliments bénéfiques (Mango Editions) et du podcast Révolutions Alimentaires (en savoir plus).

Qu’est-ce que la gelée royale

La nourriture de la reine

Dans la ruche, la gelée royale est sécrétée par les glandes pharyngiennes et mandibulaires de jeunes abeilles ouvrières.

Cette substance laiteuse a un rôle central dans la ruche, car elle est la nourriture unique et exclusive des larves pendant les trois premiers jours de vie, puis de la reine pendant toute son existence.

La reine d’une colonie peut vivre 5 à 6 ans, tandis que les abeilles ouvrières vivent environ 45 jours. Seule l’alimentation diffère. 

Les abeilles fabriquent uniquement la quantité nécessaire à leurs besoins. Il n’y a pas de réserve comme le miel.

La gelée royale est un produit noble à la production très limitée : une ruche fournit en moyenne 300 à 800 grammes de gelée royale par an. 

gelée royale bio
La gelée royale fait partie des produits de la ruche au même titre que le miel et la propolis

Une composition unique

La composition unique de la gelée royale explique ses propriétés : elle contient notamment des protéines spécifiques comme la royalisine, aux effets antibactériens.

Et surtout une majorité de Major Royal Jelly Proteins (MRJP), une substance clé qui serait responsable de l’activité immunomodulatrice et protectrice contre le stress oxydant, comme l’indique cette étude.

La gelée royale contient également des glucides (sucres), des lipides, des minéraux (potassium, magnésium, phosphore, zinc, fer, cuivre, manganèse), et des vitamines.

Comme les vitamines A, C, D, E, et en particulier les vitamines du groupe B. Ces dernières sont indispensables à de nombreuses réactions métaboliques du corps humain).

Enfin, la gelée royale contient un acide gras spécifique, le 10-HDA (acide 10-hydroxy-2E-décénoïque). Il est présenté comme étant antibactérien, anti-inflammatoire, et anti-cancérigène.

La concentration en 10-HDA témoigne de la qualité et de l’authenticité de la gelée royale.

Les bienfaits de la gelée royale

Les bienfaits attribués traditionnellement à la gelée royale résultent des observations faites entre les ouvrières et la reine des abeilles.

La durée de vie et la fertilité de la reine ont amené les scientifiques à s’interroger sur les vertus exceptionnelles de la gelée royale. 

La plupart des études étant effectuées sur les animaux, il est à l’heure actuelle difficile de transposer ces résultats chez l’humain

Action sur la glycémie

Lors d’une étude contrôlée par placebo sur cinquante patients atteints de diabète de type 2, la prise de 1000 mg de gelée royale 3 fois par jour pendant deux mois a été corrélée à une réduction du taux de glucose plus élevée que chez les patients non supplémentés.

Une diminution de la concentration des marqueurs du “mauvais” cholestérol a aussi été observée.

Un autre essai mené sur six mois a conclu que l’ingestion de gelée royale pouvait améliorer la tolérance au glucose.  

Longévité et pouvoir antioxydant

Les reines des abeilles ont une longévité différente des autres abeilles ouvrières, alors qu’elles ont le même matériel génétique.

Contrairement aux ouvrières, la reine consomme de la gelée royale toute sa vie : cette substance possède une action antioxydante (qui lutte contre le vieillissement cellulaire) et favorise aussi la croissance cellulaire.

Une revue d’études a indiqué que la consommation de gelée royale pouvait avoir un rôle contre le stress oxydatif. 

La gelée royale contient notamment des protéines antioxydantes, ainsi que du 10-HDA, un acide gras dont les multiples effets pharmacologiques expliquent la longévité des reines, comme le rappelle cet article.

Enfin, lors d’une étude sur des souris, l’administration de gelée royale de manière préventive  a permis une réduction de la taille des tumeurs. L’activité antioxydante de l’organisme était augmentée. 

Fertilité

La gelée royale est traditionnellement utilisée pour favoriser la fertilité en augmentant la mobilité des spermatozoïdes.

Une étude sur les animaux a conclu à une augmentation du taux de survie du sperme animal, et une autre a observé une stimulation des hormones sexuelles chez des rats. 

Action anti-inflammatoire et anti-bactérienne

La gelée royale posséderait une fonction anti-inflammatoire grâce à son actif principal : le 10-DHA.

Ainsi dans cette étude effectuée sur des cellules cancéreuses humaines, la production de molécules favorisant l’inflammation a été réduite après un traitement par 10-DHA.

Ce composé agit également comme un anti-bactérien efficace sur différentes bactéries, notamment sur escherichia coli ou staphylococcus aureus.

Action sur les hormones

La gelée royale est une substance traditionnellement utilisée chez la femme en raison de sa similitude avec les oestrogènes et de sa teneur en acide gras.

Elle serait intéressante pour limiter les symptômes de la ménopause. En effet, le 10-HDA stimulerait la production des oestrogènes : après 8 semaines de prise de gelée royale pendant deux mois chez 200 femmes ménopausées, les symptômes tels que les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes ont diminué significativement, dans cet essai.

Un autre essai clinique mené chez des femmes souffrant de syndrome prémenstruel, a conclu à une efficacité de la gelée royale pour réduire les symptômes du SPM

Enfin, une étude a montré que l’administration de gelée royale pourrait augmenter les taux de grossesses chez des ovins.

N.B : La plupart des recherches sur la gelée royale utilisent des modèles animaux.  Des études supplémentaires doivent être menées pour confirmer ou non ces observations chez l’homme. 

Les différentes formes de gelée royale

 En ampoules

La gelée royale fraîche a un goût particulier, les fabricants ont donc développé des formes permettant de masquer sa saveur. Les ampoules de gelée royale sont une forme couramment retrouvée.

À diluer dans un verre d’eau, les ampoules permettent d’obtenir une concentration suffisante en gelée royale. Une prise unique quotidienne suffit. 

On la mélange généralement à un arôme d’agrumes afin d’avoir un goût plus agréable

Les ampoules peuvent contenir de nombreux conservateurs et substances chimiques, soyez vigilant et lisez les étiquettes.  

gelée royale bienfaits
Vérifiez les ingrédients contenus dans les ampoules de gelée royale

En gélules ou en comprimés

Pratique d’utilisation, la forme gélule permet une conservation correcte de la gelée royale. La prise de plusieurs gélules journalières est souvent nécessaire.

On peut retrouver sous cette forme de la gelée royale dite lyophilisée, qui offre une qualité optimale.

Les fabricants enrichissent parfois les gélules avec d’autres substances actives pour une action en synergie : propolis, spiruline, acérola, ginseng, etc. 

Vérifiez d’avoir assez une concentration suffisante en gelée royale par gélule pour un effet significatif. 

En pot

C’est une forme appréciée car elle permet généralement d’obtenir une gelée royale très nutritive et naturelle.

Facile à utiliser, on peut la consommer pure avec une cuillère, ou l’utiliser comme pâte à tartiner sur du pain. 

Les critères d’achat à prendre en compte

1. Fraîche ou lyophilisée

La gelée royale fraîche

On la retrouve le plus souvent en pot/ C’est une forme pure contenant peu voire pas d’additifs. Elle est issue des cellules de la ruche et ne subit aucune transformation chimique. 

Elle apporte ainsi l’ensemble des vitamines et minéraux contenus dans la gelée royale. 

Sa saveur est aigre et piquante, et son odeur marquée : elle ne plaira pas à tout le monde mais offre une qualité nutritive idéale.

Certaines se conservent à température ambiante, mais on conseille de la conserver au frais afin de garder ses propriétés intactes. 

La gelée royale lyophilisée

C’est une forme de poudre sèche. Elle est principalement conditionnée en gélules ou en comprimés, et parfois retrouvée en ampoules également.

Elle permet d’obtenir une quantité précise en gelée royale. Cette forme n’est pas considérée comme naturelle puisqu’elle fait intervenir des procédés chimiques afin d’éliminer l’eau. 

Les étapes de transformations peuvent altérer les propriétés de la gelée royale : cette substance est fragile et tolère mal les différents traitements de congélation et de séchage inévitable pour obtenir une poudre.

Privilégiez toujours des laboratoires de qualité, qui mettent à disposition les certificats d’analyse des produits. 

2. Origine

Des pays comme la Chine peuvent produire jusqu’à 5 kilos par an et par ruche : la production est alors industrielle, et les propriétés de la gelée royale finale peuvent être altérées.

Plus de 95 % de la gelée royale achetée en France est importée d’Asie, et seulement 2 % est française.

Depuis 2016, une norme internationale encadre les impératifs de production (qualité, sécurité) de la gelée royale.

La norme ISO 12824 demande une concentration minimale de 1,4 grammes de 10-HDA, le composé actif de la gelée royale, pour 100 grammes de gelée royale fraîche, ainsi qu’un taux optimal en protéines. 

Cependant, certains fabricants peu scrupuleux enrichissent de manière artificielle la gelée royale afin d’obtenir ce taux en 10-HDA.

Nous vous conseillons des producteurs et des coopératives locales et françaises.

De plus, cette norme regroupe deux types de gelée royale :

  • la gelée de type 1 sans ajout de nourriture sucrée aux abeilles, assure que les abeilles ont été nourries uniquement de pollen, de miel ou de nectar.
  • La gelée royale de type 2 signifie qu’il y a eu un ajout de sucres ou de protéines.

3. Qualité de la gelée royale

Tournez-vous vers les laboratoires portant le sceau du label GRF : Gelée Royale Française. Ce label a été créé par des apiculteurs français souhaitant mettre en avant une gelée royale locale et à taille humaine.

Le label GRF soutient l’utilisation de la gelée royale de type 1, et assure un respect des abeilles (aucun ajout d’antibiotique à leur nourriture), de leur environnement et des procédés de fabrication. 

La traçabilité est connue sur l’ensemble de la chaîne de production, avec une démarche qualité évitant tout risque de contamination chimique ou bactériologique.

La gelée royale reste ainsi dans son état brut, sans transformation et sans ajout de produits

4. Dosage et Utilisation

Le dosage dépend de la forme utilisée. On recommande une dose moyenne minimale de 500 à 750 mg.

Pour la gelée royale fraîche, on conseille 1 ou 2 grammes par jour en cure d’un ou deux mois.

La gelée royale lyophilisée nécessite plusieurs prises quotidiennes, jusqu’à 5 gélules par jour pour certains laboratoires. Les cures sont un peu plus longues, au minimum deux mois.

Si vous choisissez les ampoules, 1 ampoule par jour suffit si elle est bien dosée (et sans additif). Elle se dilue dans un fond d’eau ou dans un jus de fruit. A prendre en cure d’un mois minimum. 

Quelle que soit la forme utilisée, je vous conseille de la prendre à jeun, afin que votre organisme assimile au mieux les nutriments. 

5. Composition

Recherchez une formule 100 % pure, d’origine naturelle, sans conservateurs, sans colorants, sans ajouts de sucres. 

Vérifiez que le produit contient une concentration minimale de 1,4 % de 10-HDA.

6. Et la Bio ?

La gelée royale bio garantit un produit sans pesticides ni métaux lourds, sans traitements anti-microbiens.

La gelée royale bio répond à une réglementation spécifique : nourriture des abeilles encadrées, utilisation de fleurs biologiques…

Des contrôles sont effectués chaque année sur les lieux de production. La certification bio est rare car cela nécessite que les abeilles ne butinent que les champs certifiés biologiques.

La gelée royale bio répond finalement à des critères semblables à ceux du label GRF.

Mieux vaut acheter une gelée royale non bio mais ayant un label GRF, qu’une gelée royale certifiée bio mais d’origine étrangère.

Celle-ci sera d’ailleurs moins chère qu’une gelée royale bio française. 

Dangers, contre-indications et effets indésirables 

Des allergies sont possibles avec la gelée royale, notamment chez les personnes asthmatiques et en cas d’eczéma atopique.

Je vous conseille de commencer une cure avec des doses progressives, afin d’observer la survenue de symptômes allergiques (urticaires, oedèmes, démangeaisons).

Une attention particulière doit être prise en cas de cancer hormono-dépendant, et elle est déconseillée chez les femmes enceintes et allaitantes.

Pour résumer

Pour être sûr de choisir de la gelée royale de qualité, vérifiez :

  1. Fraîche ou lyophilisée : privilégiez la gelée royale fraîche.
  2. Origine : choisissez des producteurs et coopératives locales et françaises, une gelée royale de type 1 avec concentration minimale de 1,4 grammes de 10-HDA.
  3. Qualité de la gelée royale : privilégiez le label GRF : Gelée Royale Française.
  4. Dosage et utilisation : gelée royale fraîche 1 ou 2 grammes par jour, lyophilisée jusqu’à 5 gélules par jour, ou 1 ampoule par jour, et dans tous les cas plutôt à jeun.
  5. Composition : formule 100 % pure avec une concentration minimale de 1,4 % de 10-HDA.
  6. Bio : Mieux vaut acheter une gelée royale non bio mais ayant un label GRF, qu’une gelée royale certifiée bio mais d’origine étrangère.