Quercétine : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

La quercétine est un bioflavonoïde présent dans les fruits et les légumes, de façon plus importante dans les pommes et les oignons. Les autres sources alimentaires comprennent, les baies (cassis, airelles rouges et myrtilles), le thé noir, le thé vert, les brocolis, les raisins, et le vin rouge. Une évaluation des aliments indique que 750 ml de vin rouge contiennent 14 mg de quercétine, 50 g d'oignons jaunes contiennent 5-26 mg de quercétine, 375 ml de thé noir contiennent 2-14 mg de quercétine et un litre de jus de cassis ou de pomme contient 6,4 mg de quercétine. L'apport alimentaire typique de quercétine se situe entre 5 mg et 40 mg par jour. La quercétine est généralement considérée comme peu soluble et instable. La biodisponibilité et le métabolisme de la quercétine après absorption orale chez l'homme ont donné jusqu'à présent des résultats très variables. Des études suggèrent que des synergies peuvent améliorer la biodisponibilité de la quercétine : la quercétine avec de la poudre d'oignon ou encore la poudre de pelure de pomme, la consommation simultanée de graisses alimentaires ou de bromélaïne et de papaïne. Par voie orale, la quercétine est utilisée comme un antioxydant puissant, contre les maladies cardiovasculaires, en cas d'allergies ou encore dans les infections virales. Elle est également utilisée pour prévenir certains cancers et améliorer les performances sportives, même si les preuves scientifiques pour ces derniers usages restent limitées.

Autre(s) nom(s) 

Quercétol

Famille ou groupe : 

Phytosubstances


Propriétés


Antioxydant

full-leaffull-leaffull-leaffull-leaf

Les effets antioxydants de la quercétine jouent probablement un rôle dans la plupart de ses effets cliniques potentiels. En tant que flavonoïde alimentaire, la quercétine a des effets antioxydants comme d'autres flavonoïdes. Des recherches préliminaires montrent que la quercétine empêche l'oxydation des lipoprotéines de faible densité et peut supprimer les réactions physiologiques des ions de métaux lourds qui sont connus pour générer des radicaux libres. Comparée à la curcumine, la quercétine présente un potentiel de réduction plus élevé avec une capacité antioxydante totale 3 fois supérieure à celle de la curcumine. Cependant, des recherches préliminaires chez l'homme suggèrent que la quercétine ne réduit pas les biomarqueurs du stress oxydatif, ce qui indique que les effets antioxydants observés in vitro et in vivo pourraient ne pas se traduire par des bénéfices cliniquement significatifs. Les recherches suggèrent également que la réduction du stress oxydatif ne peut être attendu que chez les personnes présentant un stress oxydatif ou une inflammation accrus, ce qui pourrait expliquer le résultat négatif de nombreuses études cliniques, où des antioxydants ont été fournis à des sujets sains. De plus, lorsqu'elle agit comme antioxydant, la quercétine peut être convertie en substances qui libèrent des espèces réactives d'oxygène lorsqu'elles sont reconverties en quercétine. Elle peut donc avoir une activité pro-oxydante, en particulier à fortes doses. Il est suggéré que dans son processus de protection, la quercétine épuise les niveaux de GSH et se transforme en produits potentiellement toxiques (métabolites de la quercétine réagissant au thiol). En l'absence de GSH, des produits d'oxydation potentiellement nocifs tels que l'orthoquinone peuvent être produits lorsque la quercétine exerce son activité antioxydante. Par conséquent, des niveaux adéquats de GSH devraient être maintenus lorsque la quercétine est complétée.

Usages associés


Antiviral

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

La quercétine démontre une activité contre les rétrovirus ainsi que contre l'herpès simplex, la polio, le parainfluenza et les virus respiratoires syncytiaux (à l'origine d'infections respiratoires). Les preuves in vitro et in vivo suggèrent également que la quercétine a la capacité de bloquer la réplication du rhinovirus, responsable du rhume. Dans les cultures cellulaires, la quercétine réduit la capacité des virus à infecter, probablement en stimulant la production d'interféron et en bloquant certaines protéines nécessaires au virus pour se répliquer. Les effets antioxydants de la quercétine pourraient également protéger les poumons contre les effets délétères des radicaux libres lors d'une infection grippale. Une recherche sur l'effet de la quercétine sur le SARS-CoV-2 (le virus responsable du COVID-19) indique la quercétine semble capable de se lier aux enzymes du virus, bloquant ainsi son entrée dans les cellules. De plus, ses propriétés anti-inflammatoires pourraient aider à contrôler et prévenir la réaction inflammatoire grave, souvent observée dans les cas sévères de COVID-19.

Usages associés

Infections respiratoires, COVID-19

Antihistaminique

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Des preuves préliminaires suggèrent que la quercétine pourrait avoir un effet similaire à celui du cromolyn (antihistaminique), en inhibant la libération d'histamine stimulée par l'antigène des mastocytes des patients souffrant de rhinite allergique. D'autres recherches montrent que la quercétine pourrait inhiber la prolifération des mastocytes in vitro. La quercétine a été proposée comme un traitement utile pour les maladies inflammatoires allergiques dérivées des mastocytes, y compris la dermatite de contact et la photosensibilité, en particulier dans les formulations avec une absorption orale efficace.

Usages associés

Asthme, Allergies

Immuno-modulateur

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Les recherches in vitro ont montré que la quercétine induit des cytokines dérivées de Th1 (favorisant l'immunité cellulaire) et inhibe les cytokines dérivées de Th2 impliquées dans les allergies, ce qui fournit une base théorique pour l'utilisation de la quercétine comme substance antiallergique. À l'inverse, des études animales ont démontré que la quercétine est capable d'inhiber la différenciation Th1 et la signalisation de l'interleukine (IL)-12 et semble exercer un effet sur les réponses immunitaires à médiation Th1 par la suppression de la production de cytokines interféron-gamma et IL-2. Par conséquent, il est possible que la quercétine exerce un effet immunomodulateur sur ces cellules.

Usages associés

Asthme

Anti-inflammatoire

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Dans des études animales et in vitro, la quercétine a montré une capacité à réduire l'inflammation, notamment en influençant la fonction des neutrophiles et en inhibant la production de certaines cytokines inflammatoires comme le facteur de nécrose tumorale-alpha (TNF-α) et en modulant la synthèse de l'oxyde nitrique. Toutefois, les études sur l'homme n'ont pas toujours confirmé ces effets. Une méta-analyse de 10 études cliniques a révélé que la quercétine n'affectait pas significativement les niveaux de protéine C-réactive (CRP), d'interleukine-6 (IL-6) ou de TNF-α par rapport à un placebo. Des résultats légèrement positifs ont été observés chez les patients atteints de maladies avec une composante inflammatoire, comme le diabète ou le syndrome métabolique.

Usages associés

Prostatite, Allergies, COVID-19

Cardiovasculaires

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Les effets cardioprotecteurs de la quercétine peuvent être liés à ses propriétés vasorelaxantes, anti-inflammatoires et antioxydantes et à l'inhibition de la prolifération et de la migration des cellules musculaires lisses vasculaires, comme l'ont démontré des modèles animaux et in vitro. Chez l'homme, la quercétine inhibe l'agrégation et la signalisation plaquettaires ainsi que la formation de thrombus à une dose de 150 ou 300 mg de glucoside de quercétine. Un petit essai contrôlé randomisé impliquant 12 hommes en bonne santé et testant les effets de l'administration orale de 200 mg de quercétine, d'épicatéchine ou de gallate d'épigallocatéchine sur l'oxyde nitrique, l'endothéline-1 et le stress oxydatif a montré que la quercétine augmentait le statut de l'oxyde nitrique et réduisait les concentrations d'endothéline-1, suggérant ainsi le potentiel d'améliorer la fonction endothéliale. Les flavonoïdes tels que la quercétine inhibent également l'oxydation des LDL, qui est un événement clé dans la genèse des plaques d'athérosclérose. Bien que les chercheurs pensent que la quercétine pourrait protéger contre les maladies cardiovasculaires, une supplémentation à court terme ne semble pas affecter les niveaux de cholestérol et ses effets sur la pression artérielle sont mitigés.

Usages associés

Hypertension artérielle

Anticancer

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

La quercétine pourrait réduire le risque de cancer en inactivant les précurseurs malins ou en inhibant la cancérogenèse. Des études épidémiologiques ont montré qu'un apport alimentaire élevé en quercétine et en flavonols apparentés pourrait réduire le risque de cancer du pancréas, en particulier chez les fumeurs masculins, et également réduire le risque de cancer du poumon. Des études préliminaires suggèrent que la quercétine pourrait avoir des effets inhibiteurs sur divers types de cancer, notamment le cancer du sein, la leucémie, du côlon, des ovaires, des cellules squameuses orales, de l'endomètre, de l'estomac et du poumon.

Usages associés

Cancer

Hypoglycémiant

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Des recherches sur les animaux et en laboratoire ont montré que la quercétine améliore le métabolisme du glucose. Des rats diabétiques recevant de la quercétine (15 mg/kg/jour) pendant 4 semaines ont également connu une diminution de la glycémie et une augmentation de l'insuline plasmatique, du calcium et du magnésium. Dans la recherche humaine, la prise de quercétine a augmenté les niveaux d'adiponectine, une hormone impliquée dans le contrôle de la glycémie. La quercétine diminue également la résistine, une adipokine impliquée dans l'induction de l'insulinorésistance.

Usages associés


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Hypertension artérielle
✪✪✪✪✪

Une méta-analyse d'études cliniques principalement de petite taille montre que la prise quotidienne de 500 à 1000 mg de quercétine pendant 4 à 10 semaines diminue la pression artérielle systolique de 3,04 mmHg et la pression artérielle diastolique de 2,63 mmHg par rapport au placebo. Le bénéfice de la quercétine sur la pression artérielle semble modeste.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie500 - 1095 mg

duration10 - semaines


Prostatite
✪✪✪✪✪

Des recherches cliniques préliminaires montrent que la prise de 500 mg de quercétine deux fois par jour pendant un mois réduit la douleur et améliore la qualité de vie, mais ne semble pas affecter le dysfonctionnement mictionnel, chez les patients souffrant de prostatite chronique non bactérienne. La combinaison avec de la bromélaïne et de la papaïne peut améliorer l'absorption et les résultats selon ces études. Les activités anti-inflammatoires, antioxydantes et immunomodulatrices de la quercétine pourraient contribuer à expliquer ces résultats.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie1000 mg

duration1 - mois

Synergies

Papaïne, Bromélaïne

Allergies
✪✪✪✪✪

La quercétine est utilisée dans le traitement des symptômes allergiques aigus et chroniques, tels que le rhume des foins et la rhinite chronique. L'activité anti-inflammatoire de la quercétine et sa capacité à bloquer les médiateurs allergiques justifient son utilisation dans ces indications. La quercétine a inhibé la libération d'histamine de 46 à 96 %, de façon proportionnelle à la dose, dans une étude portant sur 123 patients présentant des symptômes de rhinite allergique légère à sévère. D'autres essais sur l'homme sont nécessaires pour explorer plus avant le potentiel de la quercétine à agir comme agent antihistaminique dans diverses conditions allergiques.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie2000 mg


Infections respiratoires
✪✪✪✪✪

Un essai clinique sur 40 cyclistes masculins recevant 1000 mg/jour de quercétine ou de placebo pendant 2 semaines a montré que le traitement actif entraînait une réduction significative de l'incidence des infections des voies respiratoires supérieures pendant une période de 2 semaines après l'exercice. Un autre essai clinique randomisé en double aveugle a étudié l'effet de deux doses différentes de quercétine (500 mg/jour et 1000 mg/jour) sur l'incidence et la gravité des infections des voies respiratoires dans un grand groupe d'adultes (n = 1002) âgés de 18 à 85 ans. Dans l'ensemble, la supplémentation en quercétine pendant 12 semaines n'a pas eu d'influence significative sur les taux des infections des voies respiratoires ou la symptomatologie par rapport au placebo. Une réduction du nombre de jours de maladie ainsi que la gravité liés aux infections des voies respiratoires, a été observée dans le groupe consommant 1000 mg de quercétine par jour.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie500 - 1000 mg


Asthme
✪✪✪✪✪

Des recherches cliniques préliminaires menées sur des patients souffrant d'asthme léger à modéré montrent que la prise de quercétine à raison de 250 mg ou 500 mg par jour pendant 30 jours en association avec un traitement classique réduit les symptômes d'asthme diurnes et nocturnes, améliore les mesures de spirométrie et diminue l'utilisation d'inhalateurs de secours par rapport à la situation de départ. La quercétine a également été utilisée comme adjuvant dans la gestion de l'asthme, souvent en combinaison avec la vitamine C en raison de son activité antiallergique.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie250 - 500 mg

duration1 - mois

Synergies

Vitamine C -

COVID-19
✪✪✪✪✪

Deux petits essais cliniques ouverts menés au Pakistan auprès d'adultes symptomatiques dont le test COVID-19 était positif et dont la saturation en oxygène était supérieure à 93 % ont évalué la quercétine comme traitement d'appoint aux soins standard comprenant des analgésiques, des antipyrétiques et des antibiotiques. Une étude montre que la prise de 200 mg trois fois par jour pendant 7 jours suivie de 200 mg deux fois par jour pendant 7 jours semble réduire le temps nécessaire à la résolution des symptômes et à l'obtention d'un résultat négatif au test COVID-19, mais ne prévient pas l'hospitalisation, l'admission en unité de soins intensifs ou le décès, par rapport aux soins standard seuls. Un autre essai clinique mené auprès de la même population montre que la prise de la quercétine à raison de 200 mg deux fois par jour pendant 30 jours réduit le risque d'hospitalisation de 68 %, la durée de l'hospitalisation (parmi les personnes hospitalisées) d'environ 5 jours et le besoin d'oxygène supplémentaire de 93 % par rapport aux soins standard seuls. Aucun patient recevant de la quercétine n'a été admis en soins intensifs ou n'est décédé, alors que 10,5 % des patients du groupe de soins standard ont été admis en soins intensifs et près de 4 % sont décédés.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie400 - 600 mg


Syndrome des ovaires polykystiques
✪✪✪✪✪

Des recherches cliniques menées chez des patients atteints de SOPK montrent que la prise de 1000 mg de quercétine par jour pendant 12 semaines réduit les taux de testostérone et d'hormone lutéinisante (LH) par rapport aux valeurs de départ ; ces deux améliorations sont significatives par rapport au placebo. La résistance à l'insuline s'est également améliorée de 18% par rapport à la ligne de base, ce qui était significatif par rapport au placebo.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie1000 mg


Endométriose
✪✪✪✪✪

Dans une étude contrôlée menée sur 90 patientes souffrant d'endométriose, une combinaison de complément alimentaire comprenant 1002 mg d'acide linoléique, 432 mg d'acide alpha linolénique, 200 mg de quercétine, 20 mg de nicotinamide, 400 mcg de folate, 20 mg de curcuma titré, 19,5 mg de parthenium titré, a montré une réduction significative des symptômes à la fin du traitement sur la cohorte de patients traités avec l'association pendant trois mois, par rapport au groupe placebo. Les symptômes comprenaient : maux de tête, cystite, douleurs musculaires, côlon irritable, dysménorrhée, douleur pelvienne chronique. Il a été constaté que l'inflammation dans l'endométriose entraîne une augmentation des cytokines par les monocytes et les macrophages, stimulant la production de PGE2 (prostaglandine E2) dans le tissu endométriotique. Ainsi, la réduction des niveaux de PGE2 par certains compléments alimentaires pourrait expliquer l'amélioration clinique observée chez les patientes après le traitement.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie200 mg

Synergies

Grande Camomille, Curcumine, nicotinamide, Acide alpha-linolénique, Vitamine B9


Dosage de sécurité

Adulte à partir de 18 an(s) : 200 mg - 1000 mg

La quercétine a été utilisée avec sécurité à des doses allant jusqu'à 500 mg deux fois par jour pendant une période pouvant aller jusqu'à 12 semaines.


Interactions

Médicaments

Antidiabétique : interaction modérée

Les résultats de la recherche chez l'homme suggèrent qu'une combinaison de quercétine, de myricétine et d'acide chlorogénique réduit les taux de glucose à jeun chez les patients atteints de diabète de type 2, même ceux sous antidiabétique. Bien que l'effet de la quercétine seule ne soit pas connu, en théorie, l'utilisation concomitante de quercétine et d'antidiabétiques pourrait augmenter le risque d'hypoglycémie. Il peut être nécessaire d'ajuster la dose.

Antihypertenseur : interaction modérée

La quercétine peut diminuer légèrement la tension artérielle chez les personnes souffrant d'hypertension légère. Théoriquement, la combinaison de la quercétine avec d'autres herbes et des suppléments ayant des effets hypotenseurs pourrait augmenter le risque d'hypotension.

Ciclosporine : interaction modérée

Une petite étude chez des volontaires sains montre qu'un prétraitement à la quercétine augmente les taux plasmatiques et prolonge la demi-vie d'une dose unique de cyclosporine, peut-être en raison de l'inhibition de la p-glycoprotéine ou du métabolisme du cytochrome P450 3A4 (CYP3A4) de la cyclosporine.

Cytochrome P450 2C9 : interaction modérée

Une petite étude clinique menée sur des volontaires sains montre que la prise de 500 mg de quercétine deux fois par jour pendant 10 jours avant la prise de diclofénac augmente les taux plasmatiques de diclofénac de 75 % et prolonge la demi-vie de 32,5 %. Le diclofénac est un substrat du cytochrome P450 2C9 (CYP2C9). Les recherches sur les animaux montrent également que le prétraitement à la quercétine augmente les niveaux plasmatiques et prolonge la demi-vie du losartan, un substrat du CYP2C9. En outre, les recherches en laboratoire montrent que la quercétine inhibe le CYP2C9. Théoriquement, l'utilisation de la quercétine avec des médicaments métabolisés par le CYP2C9 pourrait entraîner une réduction de l'élimination des médicaments, une augmentation des niveaux sériques de médicaments et une augmentation des effets. Certains substrats du CYP2C9 comprennent le célécoxib, le diclofénac (Voltaren), la fluvastatine, le glipizide, l'ibuprofène (Advil), l'irbésartan, losartan, phénytoïne, piroxicam, tamoxifène, tolbutamide, torsémide et warfarine.

Diclofénac : interaction modérée

Une petite étude clinique menée sur des volontaires sains montre que la prise de 500 mg de quercétine deux fois par jour pendant 10 jours avant la prise de diclofénac augmente les taux plasmatiques de diclofénac de 75 % et prolonge la demi-vie de 32,5 %. La prise concomitante de quercétine et de diclofénac pourrait augmenter les effets et les effets secondaires du diclofénac.

Diltiazem : interaction modérée

Le prétraitement in vivo avec la quercétine a entraîné une augmentation de la biodisponibilité du diltiazem, un inhibiteur des canaux calciques, qui pourrait être le résultat de l'inhibition de la P-glycoprotéine et du CYP 3A4. Utiliser avec précaution ; il peut être nécessaire d'ajuster les doses en conséquence.

Midazolam : interaction modérée

Une petite étude clinique montre que la quercétine peut augmenter le métabolisme du midazolam.

Substrat de P-GLYCOPROTEIN : interaction modérée

Il existe des preuves préliminaires que la quercétine inhibe la pompe d'efflux gastro-intestinal de la glycoprotéine P. Cette inhibition pourrait augmenter la biodisponibilité et les niveaux sériques des médicaments transportés par la pompe, tels que le paclitaxel, le diltiazem, le losartan, la cyclosporine, le saquinavir et la digoxine. Utiliser la quercétine avec précaution en combinaison avec des substrats de glycoprotéine P. Parmi les médicaments transportés par la pompe figurent certains agents chimiothérapeutiques (étoposide, vinblastine, vincristine, vindésine), des antifongiques (kétoconazole, itraconazole), des inhibiteurs de protéase (amprénavir, indinavir, nelfinavir), antagonistes H2 (cimétidine, ranitidine), vérapamil, corticostéroïdes, érythromycine, fexofénadine, lopéramide, quinidine, et autres.

Pravastatine : interaction modérée

Des preuves in vitro montrent que la quercétine peut inhiber l'absorption de la pravastatine médiée par l'OATP 1B1. En outre, des preuves préliminaires montrent que l'absorption de quercétine en même temps que la pravastatine augmente la concentration maximale de pravastatine de 24 %, prolonge la demi-vie de la pravastatine de 14 % et diminue la clairance apparente de la pravastatine de 18 % chez les hommes en bonne santé, ce qui suggère que la quercétine inhibe légèrement l'absorption de la pravastatine dans les cellules hépatiques. Théoriquement, l'utilisation concomitante de la quercétine et de la pravastatine pourrait augmenter les effets thérapeutiques et les effets secondaires de la pravastatine.

Quinolones : interaction modérée

Théoriquement, la quercétine pourrait inhiber de manière compétitive les antibiotiques quinolones en se liant au site de l'ADN gyrase sur les bactéries. Les quinolones (fluoroquinolones) comprennent la ciprofloxacine, la gémifloxacine, la lévofloxacine, la moxifloxacine, et d'autres.

Pioglitazone : interaction modérée

La quercétine pourrait augmenter la biodisponibilité de la pioglitazone. En raison du potentiel de toxicité, une surveillance attentive des fonctions hépatique et cardiaque est nécessaire.

Plantes ou autres actifs

Hypotenseur : interaction faible

La quercétine peut diminuer la tension artérielle chez les personnes souffrant d'hypertension légère. Théoriquement, la combinaison de la quercétine avec d'autres herbes et des suppléments ayant des effets hypotenseurs pourrait augmenter le risque d'hypotension.

Quercétine : interaction faible

La quercétine est un chélateur du fer et ne doit donc pas être ingérée en même temps que des compléments de fer ou des aliments riches en fer pour éviter la réduction de l'absorption. Distancier de 2 heures.


Précautions

Femme enceinte : utiliser avec prudence

La quercétine est largement disponible dans l'alimentation et est considérée comme sûre lorsqu'elle est consommée en quantités alimentaires (4 à 40 mg par jour). La sécurité de doses orales plus élevées n'est pas claire, car certaines recherches indiquent que la quercétine traverse le placenta et s'accumule dans le fœtus, et une consommation relativement élevée de quercétine (200 à 1800 mg/jour) peut avoir des effets néfastes.

Femme allaitante : utiliser avec prudence

Absence de données, utiliser avec prudence à des doses alimentaires.

Troubles thyroïdiens : éviter

La quercétine pourrait posséder certaines propriétés antithyroïdiennes, d'après une étude menée par Giuliani C et al. (2008). Elle doit être utilisée avec prudence en cas de maladies de la thyroïde.