Brocoli : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

Le brocoli est l'une des nombreuses variétés cultivées de l'espèce Brassica oleracea. D'autres variétés de cette espèce comprennent le chou frisé, le chou, le chou de Bruxelles et le chou-fleur. Le brocoli présente une tige épaisse ramifiée en petits bouquets et qui sont parsemés de petites fleurs jaunes lors de la floraison. Les parties applicables du brocoli sont les parties aériennes. Comme la plupart des légumes crucifères, les brocolis sont riches en glucosinolates (tels que la glucoraphanine et la glucobrassicine) qui sont des composés soufrés. Les glucosinolates, sous l'action de la digestion, se transforment en isothiocyanates et en 3,3’-diindollyméthane (par exemple, la glucoraphanine est métabolisée en sulforaphane) qui sont des molécules actives dans l’organisme. Le sulforaphane est un composé anticancéreux. Il semble avoir une action antioxydante générale assez puissante et éventuellement anti-inflammatoire. Les extraits de brocoli sont utilisés pour la prévention contre certains cancers, et pour la détoxification du foie.

Nom(s) scientifique(s)

Brassica oleracea var italica

Famille ou groupe : 

Plantes

Principes actifs :

Calcium

Vitamine K -

Chlorophylle

Sélénium

Vitamine C -

Lutéine


Propriétés


Anticancer

full-leaffull-leaffull-leaffull-leaf

Des recherches épidémiologiques suggèrent que la consommation de brocoli réduit le risque de divers types de cancer. In vitro, l'extrait de brocoli inhibe la prolifération des cellules tumorales. Les effets anticancéreux du brocoli sont probablement liés à deux groupes principaux de constituants, les indoles et les isothiocyanates, formés à partir de la digestion du brocoli. Les isothiocyanates semblent induire le système du cytochrome P450 et induire des enzymes de phase II (enzymes de conjugaison, ayant un effet antioxydant et intervenant dans les mécanismes de détoxication), ce qui pourrait expliquer leur rôle dans la prévention du cancer. L'indole-3-carbinol, pourrait être particulièrement utile contre les cancers hormono-dépendants tels que le cancer du sein.

Usages associés

Cancer, Cancer de prostate, Cancer du sein, Cancer colorectal

Antioxydant

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Il existe des preuves que l'indole-3-carbinol pourrait avoir des effets protecteurs, notamment des propriétés antioxydantes, et pourrait également provoquer l'apoptose des cellules cancéreuses et l'arrêt du cycle cellulaire. Le sulforaphane semble induire l'enzyme thiorédoxine réductase, qui a des propriétés antioxydantes. De plus, l'association de sulforaphane et de sélénium (autre composant du brocoli) peut protéger de manière synergique les cellules contre les dommages oxydatifs et induire d'avantage la thiorédoxine réductase.

Usages associés

Troubles hépatiques, Détoxification

Antimicrobien

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

L'indole-3-carbinol semble avoir une activité antivirale contre le virus de l'herpès simplex et le virus du papillome humain. D'un autre côté, le sulforaphane présente une activité anti-microbienne à large spectre, inhibant la croissance de plusieurs bactéries gram-positives et négatives, dont E. coli, Helicobacter pylori, Salmonella, Shigella, Staphylococcus aureus, Streptococcus pyogenes, Pseudomonas aeruginosa et Cryptococcus neoformans.

Usages associés

Infection à Helicobacter pylori

Anti-inflammatoire

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Les effets anti-inflammatoires du sulforaphane, un composant du brocoli, ont été attribués à l'inhibition de molécules de signalisation pro-inflammatoires et de cytokines telles que NFκB, la prostaglandine E2 et l'oxyde nitrique. Le sulforaphane semble également réduire l'inflammation des voies aériennes supérieures, apparemment par une diminution du stress oxydatif cellulaire, une inhibition de la production de cytokines inflammatoires et une diminution de l'inflammation des tissus.

Usages associés


Cardiovasculaires

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

La glucoraphanine et le sulforaphane assurent une protection cardiovasculaire grâce à leurs propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, ce qui entraîne une réduction du stress oxydatif, une amélioration des profils lipidiques et une diminution de la pression artérielle. En effet, un essai clinique, mené chez des sujets fumeurs, a montré une diminution des taux sériques de cholestérol total et de cholestérol LDL et une réduction de tous les marqueurs du stress oxydatif, après la consommation de germes de brocoli (100 g) pendant une semaine.

Usages associés

Maladies cardiovasculaires

Hypoglycémiant

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

En améliorant la réponse glycémique, le brocoli pourrait être bénéfique pour les patients atteints de diabète. L'ajout de brocoli aux repas riches en glucides atténue la réponse glycémique et améliore l'homéostasie du glucose. Des recherches cliniques menées sur des patients en bonne santé montrent que la consommation de deux portions de brocoli avec une purée de pommes de terre réduit le pic glycémique, mais pas le pic d'insuline, par rapport à la consommation de brocoli seul.

Usages associés

Maladies cardiovasculaires


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Maladies cardiovasculaires
✪✪✪✪✪

Des recherches cliniques montrent que la consommation de 160 grammes d'une boisson à base de brocoli et chou pendant 12 semaines peut réduire modestement le taux de cholestérol des lipoprotéines de basse densité (LDL). Une autre étude montre que la consommation de pousses ou germes de brocoli est capable d'affecter les niveaux d'IL-6 et de protéines C-réactives chez les sujets en surpoids, atténuant ainsi l'inflammation chronique. Le surpoids est fréquemment associé à d'autres pathologies comme l'hypertension, les événements cardiovasculaires, l'insulino-résistance ou le diabète de type 2.

Posologie

posologiePar voie orale : Germes, Parties aériennes

posologie160 g

duration12 - semaines

formulationExtrait sec, Jus


Troubles hépatiques
✪✪✪✪✪

Un essai randomisé, contrôlé contre placebo et en double aveugle a été mené sur 55 hommes présentant une ou plusieurs perturbations des marqueurs de la fonction hépatique (sans gravité), a montré que la prise de 30 mg de glucoraphanine (un précurseur du sulforaphane) pendant 2 mois, permettait d'améliorer ces marqueurs. Elle a réduit de manière significative les niveaux sériques des marqueurs de la fonction hépatique tels que l'alanine aminotransférase et la γ-glutamyl transpeptidase. L'effet a été associé à une réduction de la 8-hydroxydeoxyguanosine urinaire, un marqueur du stress oxydatif.

Posologie

posologiePar voie orale : Germes, Parties aériennes

posologie30 mg

duration2 - mois

formulationExtrait standardisé


Détoxification
✪✪✪✪✪

L'indole-3-carbinol induit les cytochromes P450 2B1, 2B2, 3A1 et 3A2, ainsi que les enzymes de phase II (enzymes de conjugaison, ayant un effet antioxydant et intervenant dans les mécanismes de détoxication), notamment la glutathion S-transférase (GST), la quinone réductase et l'uridine diphosphate glucuronide transférase. L'induction des enzymes de phase II semble avoir un effet détoxiquant en augmentant la solubilité dans l'eau et l'excrétion des toxines cancérigènes.

Posologie

posologiePar voie orale : Germes, Parties aériennes

posologie300 - 10000 mg

formulationExtrait standardisé, Extrait sec, Jus


Cancer
✪✪✪✪✪

Des recherches épidémiologiques ont révélé que la consommation quotidienne de légumes crucifères tels que le brocoli ou le chou est associée à une réduction de 30 % du risque de cancer de la vessie chez les hommes et les femmes. D'autres recherches épidémiologiques ont montré que la consommation de brocoli est également associée à une réduction du risque de cancer gastrique, de cancer de prostate ou encore de cancer colorectal.

Posologie

posologiePar voie orale : Germes, Parties aériennes

posologie300 - 10000 mg

formulationJus


Cancer de prostate
✪✪✪✪✪

Certaines recherches épidémiologiques ont montré que la consommation de légumes du genre Brassica, tels que le brocoli, le chou de Bruxelles, le chou-fleur et le chou, est associée à un risque réduit de cancer de la prostate. Cependant, d'autres recherches épidémiologiques n'ont trouvé aucune association. La recherche clinique montre que la prise d'une préparation alimentaire complète contenant 100 mg de poudre de brocoli, 100 mg de poudre de curcuma, 100 mg de poudre de fruit entier de grenade et 20 mg d'extrait de thé vert trois fois par jour pendant 6 mois empêche une augmentation du taux d'antigène spécifique de la prostate (PSA) chez les hommes atteints d'un cancer de la prostate. Les niveaux moyens de PSA ont augmenté de 78,5 % dans le groupe placebo et de 14,7 % dans l'ensemble du groupe ayant consommé la préparation alimentaire. Toutefois, on ne sait pas encore si la synergie réduit le risque de progression ou de récidive du cancer de la prostate, et on ne peut pas non plus conclure sur l'efficacité du brocoli seul.

Posologie

posologiePar voie orale : Germes, Parties aériennes

posologie300 - 10000 mg

duration6 - mois

formulationExtrait sec, Jus

Synergies

Grenade, Thé vert, Curcuma

Cancer du sein
✪✪✪✪✪

Des recherches épidémiologiques ont montré que la consommation de brocoli est associée à une légère réduction du risque de cancer du sein chez les femmes pré-ménopausées. Cependant, la consommation de brocoli ne semble pas être associée à une diminution du risque de cancer du sein chez les femmes ménopausées.

Posologie

posologiePar voie orale : Germes, Parties aériennes

posologie300 - 10000 mg

formulationJus


Fibromyalgie
✪✪✪✪✪

Des recherches cliniques préliminaires montrent que la prise d'une capsule contenant 100 mg d'ascorbigène (glucosinolates) et 400 mg de poudre de brocoli une fois par jour pendant un mois améliore la douleur et réduit la déficience physique chez les patients atteints de fibromyalgie.

Posologie

posologiePar voie orale : Germes, Parties aériennes

posologie400 mg

duration1 - mois

formulationExtrait sec


Cancer colorectal
✪✪✪✪✪

Des recherches épidémiologiques ont montré que les apports les plus élevés en brocoli sont associés à une réduction de 18 à 20 % du risque de développer des cancers colorectaux par rapport aux apports les plus faibles.

Posologie

posologiePar voie orale : Germes, Parties aériennes

posologie300 - 10000 mg

formulationJus


Infection à Helicobacter pylori
✪✪✪✪✪

Le rôle de Helicobacter pylori dans le développement du cancer de l'estomac et des ulcères gastriques est bien établi. La recherche sur les souris montre que le sulforaphane peut éradiquer H. pylori. Chez l'homme, une étude contrôlée randomisée sur 48 patients a permis de mettre en évidence le rôle des pousses de brocoli, en tant que source de glucoraphanine, dans la protection des séquelles causées par l'infection par H. pylori. Le groupe ayant reçu des germes de brocoli a reçu 70 g de germes par jour, contenant 6 µmol de glucoraphanine/g, pendant huit semaines.

Posologie

posologiePar voie orale : Germes, Parties aériennes

posologie70 g

duration8 - semaines

formulationExtrait standardisé


Dosage de sécurité

Adulte : 0.3 g - 30 g

Des doses, allant jusqu'à 30 g par jour, de germes de brocoli ont été utilisés dans les études. Les extraits standardisés en Glucosinolates (150 mg) ou Glucoraphanine (30 mg-50 mg) ont été consommés sans danger pendant 10 semaines.


Interactions

Médicaments

Substrat des cytochromes P450 : interaction modérée

Les résultats de la recherche in vivo suggèrent que la consommation de brocoli induit une activité du cytochrome P450 1A2 (CYP1A2) et 2A6 (CYP2A6). Théoriquement, le brocoli pourrait augmenter le métabolisme et réduire les niveaux des médicaments métabolisés par le CYP1A2 et CYP2A6. Parmi les médicaments métabolisés par le CYP1A2 figurent la clozapine, la cyclobenzaprine, la fluvoxamine, l'halopéridol, l'imipramine, mexilétine, olanzapine, pentazocine, propranolol... Parmi les médicaments métabolisés par le CYP2A6 figurent la nicotine, le chlormethiazole, la coumarine, le méthoxyflurane, l'halothane, l'acide valproïque, le disulfirame et d'autres...

Antiagrégants plaquettaires/Anticoagulant : interaction faible

Le brocoli contient une quantité élevée de vitamine K, nécessaire entre autres à la coagulation du sang. Les personnes prenant des médicaments anticoagulants, (Coumadin®, Warfilone® et Sintrom®), doivent adopter une alimentation dont le contenu en vitamine K est relativement stable d’un jour à l’autre. Le brocoli fait partie d’une liste d’aliments (asperge, bette à carde, chou de Bruxelles, cresson, épinard, etc.) qui doivent être consommés avec modération. Il est fortement conseillé aux personnes sous anticoagulants de consulter une diététiste-nutritionniste ou un médecin afin de connaître les sources alimentaires de vitamine K et de s’assurer d’un apport quotidien le plus stable possible.


Précautions

Femme enceinte : utiliser avec prudence

Il n'existe pas suffisamment d'informations fiables sur la sécurité du brocoli lorsqu'il est utilisé en quantités médicinales pendant la grossesse; évitez de l'utiliser.

Femme allaitante : utiliser avec prudence

Il n'existe pas suffisamment d'informations fiables sur la sécurité du brocoli lorsqu'il est utilisé en quantités médicinales pendant l'allaitement; évitez de l'utiliser.