BCAAs : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

Les acides aminés à chaîne ramifiée (BCAAs), qui comprennent la leucine, l'isoleucine et la valine, sont des acides aminés essentiels trouvés dans les protéines alimentaires telles que la viande, les produits laitiers et les légumineuses. Représentant 15 à 25 % de l'apport protéique quotidien total, les BCAAs jouent un rôle crucial dans divers processus métaboliques, notamment comme modulateurs et substrats de la synthèse des protéines, ainsi que précurseurs dans la synthèse de l'alanine et de la glutamine. Depuis les années 1980, les BCAAs suscitent un intérêt particulier dans le domaine de la nutrition sportive. Ils stimulent la construction de protéines dans les muscles et peuvent réduire la dégradation musculaire. Les BCAAs sont couramment utilisés pour améliorer la performance athlétique, prévenir la fatigue, réduire la dégradation musculaire, entre autres usages.

Nom(s) scientifique(s)

Acides aminés à chaîne ramifiée

Famille ou groupe : 

Acides aminés


Propriétés


Métabolique

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Les BCAA, en particulier la leucine, agissent comme des molécules de signalisation pour stimuler la synthèse des protéines. En effet, la leucine, plus que l'isoleucine et la valine, a un effet régulateur sur le métabolisme protéique musculaire. Les BCAA stimulent également la synthèse des protéines dans le tissu adipeux et le foie. Au niveau du cœur, ils semblent avoir un effet anabolisant spécifique sur le métabolisme des protéines cardiaques. De plus, les BCAA semblent simuler la libération d'insuline par les cellules des îlots pancréatiques, qui est nécessaire à la stimulation maximale de la synthèse des protéines. La sensibilité des BCAA à stimuler la synthèse des protéines semble diminuer avec l'âge.

Usages associés

Encéphalopathie hépatique, Cachexie, Cirrhose

Effets musculo-squelettiques

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Le métabolisme des BCAA siège en grande partie au niveau musculaire. Leur oxydation libère des substrats utilisables à visée énergétique par les muscles squelettiques et des atomes d'azote destinés à la synthèse in situ d'alanine et de glutamine. La leucine, plus que l'isoleucine et la valine, a un effet régulateur sur le métabolisme protéique musculaire. 

Usages associés

Performance sportive

Neurologique

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Une consommation accrue de BCAA semble diminuer la synthèse des neurotransmetteurs aminés tels que la dopamine, la noradrénaline et la sérotonine. En diminuant la synthèse de sérotonine, les BCAA pourraient augmenter l'appétit. Les BCAA jouent un rôle dans l'oxydation et la synthèse du neurotransmetteur excitateur glutamate. Les chercheurs pensent qu'un apport alimentaire en BCAA pourrait être nécessaire pour maintenir les réserves de glutamate dans le système nerveux central. Enfin, les BCAA pourraient réduire la phénylalanine plasmatique en augmentant la synthèse des protéines et la libération d'insuline, entraînant ainsi une baisse des taux de phénylalanine dans le liquide céphalo-rachidien. Ils pourraient ainsi réduire les symptômes de dyskinésie tardive qui sont liés à une augmentation de la phénylalanine.

Usages associés

Encéphalopathie hépatique, Maladie d'Alzheimer, dyskinésie tardive


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Encéphalopathie hépatique
✪✪✪✪

Les BCAA sont utilisés dans l'encéphalopathie hépatique comme source d'énergie pour prévenir le catabolisme endogène des protéines et réduire la détoxification de l'ammoniac dans le cerveau en augmentant le métabolisme de l'ammoniac dans les muscles squelettiques. Ils sont recommandés pour les patients malnutris, atteints d'encéphalopathie hépatique chronique qui ne tolèrent pas une supplémentation en protéines. La prise quotidienne de BCAA à raison de 240 mg/kg (jusqu'à 25 grammes) en 3 doses fractionnées pendant 3 mois maximum semble améliorer les symptômes, les tests de la fonction hépatique et l'équilibre azoté chez les patients atteints d'encéphalopathie hépatique chronique.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie240 mg/kg

duration3 - mois


Performance sportive
✪✪✪✪✪

Les effets de l'apport de BCAA sur les performances physiques sont très controversés.  Dans la plupart des études, la prise orale de BCAA n'améliore pas les performances sportives mais semble bénéfique pour réduire la fatigue induite par l'exercice et l'effort perçu après un exercice prolongé ou intense.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie0.17 - 0.3 mg/kg


Cachexie
✪✪✪✪✪

La supplémentation en BCAA des patients âgés malnutris semble réduire l'anorexie et améliorer les indices nutritionnels. Les BCAA pourraient rivaliser avec le tryptophane, un précurseur de la sérotonine, pour leur absorption à travers la barrière hémato-encéphalique. En diminuant la synthèse de sérotonine, les BCAA pourraient augmenter l'appétit. Des recherches cliniques préliminaires menées auprès de patients âgés malnutris et hémodialysés montrent que la prise d'une combinaison de BCAA à raison de 4 grammes trois fois par jour améliore l'appétit et l'apport calorique et augmente les taux d'albumine plasmatique et les mesures anthropométriques par rapport au placebo 

Posologie

posologiePar voie orale

posologie12 g


Cirrhose
✪✪✪✪✪

Une petite étude clinique montre que la prise de BCAA à raison de 14,4 grammes par jour pendant 12 mois n'améliore pas la survie ou la fonction hépatique chez les patients atteints de cirrhose hépatique avancée, mais diminue le nombre d'hospitalisations et la prévalence de la cachexie et améliore la qualité de vie par rapport au groupe témoin.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie14.4 g

duration12 - mois


dyskinésie tardive
✪✪✪✪✪

Des recherches cliniques menées auprès de patients prenant des médicaments antipsychotiques, montrent que la prise d'une boisson contenant 222 mg/kg de BCAA, trois fois par jour pendant 3 semaines réduit le symptômes de dyskinésie tardive (des mouvement involontaires répétitifs secondaires en général à la prise de neuroleptiques) de 30 % à 60 % par rapport au placebo.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie222 mg/kg


Maladie d'Alzheimer
✪✪✪✪✪

Des recherches observationnelles ont montré que des taux sanguins élevés de BCAA sont associés à un risque inférieur de 11 à 13 % de maladie d'Alzheimer, sauf que cette association n'était pas significative.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie68 mg/kg


Dosage de sécurité

Adulte à partir de 18 an(s) : 68 mg/kg

Les besoins moyens estimés (BME) en BCAA pour les adultes sont de 68 mg/kg/jour (leucine 34 mg/kg, isoleucine 15 mg/kg, valine 19 mg/kg).

Nourrisson de 1 jusqu’à 3 mois : 98 mg/kg

Les besoins moyens estimés en BCAA pour les enfants sont : 1-3 ans, 98 mg/kg/jour ; 4-8 ans, 81 mg/kg/jour ; hommes de 9 à 13 ans, 81 mg/kg/jour ; femmes de 9 à 13 ans, 77 mg/kg/jour ; hommes de 14 à 18 ans, 77 mg/kg/jour ; femmes de 14 à 18 ans, 71 mg/kg/jour.

Enfant de 4 jusqu’à 8 an(s) : 81 mg/kg

Les besoins moyens estimés en BCAA pour les enfants sont : 1-3 ans, 98 mg/kg/jour ; 4-8 ans, 81 mg/kg/jour ; hommes de 9 à 13 ans, 81 mg/kg/jour ; femmes de 9 à 13 ans, 77 mg/kg/jour ; hommes de 14 à 18 ans, 77 mg/kg/jour ; femmes de 14 à 18 ans, 71 mg/kg/jour.

Homme de 9 jusqu’à 13 an(s) : 81 mg/kg

Les besoins moyens estimés en BCAA pour les enfants sont : 1-3 ans, 98 mg/kg/jour ; 4-8 ans, 81 mg/kg/jour ; hommes de 9 à 13 ans, 81 mg/kg/jour ; femmes de 9 à 13 ans, 77 mg/kg/jour ; hommes de 14 à 18 ans, 77 mg/kg/jour ; femmes de 14 à 18 ans, 71 mg/kg/jour.

Femme de 9 jusqu’à 13 an(s) : 77 mg/kg

Les besoins moyens estimés en BCAA pour les enfants sont : 1-3 ans, 98 mg/kg/jour ; 4-8 ans, 81 mg/kg/jour ; hommes de 9 à 13 ans, 81 mg/kg/jour ; femmes de 9 à 13 ans, 77 mg/kg/jour ; hommes de 14 à 18 ans, 77 mg/kg/jour ; femmes de 14 à 18 ans, 71 mg/kg/jour.

Homme de 14 jusqu’à 18 an(s) : 77 mg/kg

Les besoins moyens estimés en BCAA pour les enfants sont : 1-3 ans, 98 mg/kg/jour ; 4-8 ans, 81 mg/kg/jour ; hommes de 9 à 13 ans, 81 mg/kg/jour ; femmes de 9 à 13 ans, 77 mg/kg/jour ; hommes de 14 à 18 ans, 77 mg/kg/jour ; femmes de 14 à 18 ans, 71 mg/kg/jour.

Femme de 14 jusqu’à 18 an(s) : 71 mg/kg

Les besoins moyens estimés en BCAA pour les enfants sont : 1-3 ans, 98 mg/kg/jour ; 4-8 ans, 81 mg/kg/jour ; hommes de 9 à 13 ans, 81 mg/kg/jour ; femmes de 9 à 13 ans, 77 mg/kg/jour ; hommes de 14 à 18 ans, 77 mg/kg/jour ; femmes de 14 à 18 ans, 71 mg/kg/jour.


Précautions

Femme enceinte : éviter

Eviter l'utilisation par manque d'informations suffisantes et fiables.

Femme allaitante : éviter

Eviter l'utilisation par manque d'informations suffisantes et fiables.