Silicium : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

Le silicium est un élément non métallique avec un poids atomique de 28. Les dérivés du silicium sont peu solubles. Leur solubilité est liée à l’abondance des groupements Si - OH et leur accessibilité à l’extérieur de la molécule. Le silicium est très abondant dans la nature, c’est le deuxième élément après l’oxygène, représentant 28% de l’écorce terrestre. On le trouve abondamment dans le monde minéral, où il joue un rôle structurant essentiel (comme le carbone dans la matière organique). On le trouve également chez les végétaux et les animaux où il occupe une place secondaire, le plus souvent liée à la structure ou à la protection. Chez l'homme, la fixation du silicium par l’organisme commence dès la vie fœtale au niveau du cerveau, des muscles et de la rate, avant de se diversifier vers d’autres organes. Le corps adulte contient en globalité environ 7 grammes de silicium, ce qui le place, comme le fer (4 grammes) en situation intermédiaire entre les minéraux (sodium, potassium, calcium, magnésium, phosphore) et les oligoéléments. Le silicium existe sous forme minérale (acide silicique) et sous forme organique, incorporé à des macromolécules. Dans le sang, on en retrouve environ 5 mg/l, majoritairement sous forme libre, non liée à des protéines. Sa répartition est inégale dans les tissus. Il est abondant dans : - Le tissu conjonctif qui assure la jonction, le soutien et la souplesse, - Le tissu cartilagineux, - La peau et les phanères, - Le tissu lymphoïde, - Le poumon et les glandes surrénales. On le trouve principalement dans les zones de croissance et de régénération. Le silicium est présent dans l’eau du robinet, certaines eaux de source et eaux minérales, dans les céréales, les graines et la bière. La présence du silicium est necessaire pour la biosynthèse de certaines molécules comme le collagène, l’élastine et l’acide hyaluronique et influence donc tous les tissus où ces substances jouent un rôle important : tissu conjonctif en général, et plus particulièrement les cartilages, les os, la peau et le système immunitaire.

Autre(s) nom(s) 

Acide Orthosilicique, silice

Nom(s) scientifique(s)

Silicium, Si

Famille ou groupe : 

Minéraux et oligo-éléments


Propriétés


Densité osseuse

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Dans la recherche sur les animaux,un déficit en silicium a entraîné des anomalies structurelles importantes du crâne et des os longs suggérant fortement que le silicium est nécessaire au développement normal des os.  La recherche humaine a montré qu'un apport alimentaire accru en silicium est associé à une augmentation de la densité minérale osseuse chez les hommes et les femmes en préménopause. D'autres études humaines ont démontré une association entre l'apport en silicium et le volume osseux trabéculaire et la densité minérale osseuse (DMO) chez les sujets ostéoporotiques et entre les marqueurs de la formation osseuse et la DMO chez les femmes ayant une faible masse osseuse. L'acide orthosilicique semble stimuler les ostéoblastes chez l'homme. Des recherches in vitro suggèrent que le mécanisme d'action du silicium comprend la stimulation de la synthèse de collagène et d'autres molécules associées à la production de la matrice extracellulaire.

Usages associés

Ostéoporose, Douleurs articulaires

Effet dermatologique

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Le silicium permet la formation de collagène, d’élastine et de glycoprotéines de structure. Il y induit ou régule la multiplication des fibroblastes et favorise la formation de protéines fibreuses (représentées principalement par le collagène et l’élastine). Ces fibres sont responsables de la souplesse et l’élasticité du tissu conjonctif. Le silicium se concentre dans la peau et encore plus dans les ongles, poils et cheveux. Il contribue à la solidité et à la grande résistance des tissus kératinisés. On a observé des teneurs faibles lorsque la kératinisation est incomplète (Psoriasis, dermatose exfoliative) et des teneurs élevées en cas d’hyperkératinisation. D'autre part, le vieillissement cutané est corrélé à une baisse de silicium. Le silicium prévient également la chute des cheveux et dans certains cas, favorise la repousse.

Usages associés

Rides, Beauté des cheveux, Santé de la peau

Anti-âge

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Plusieurs facteurs interviennet dans le processus de vieillissement parmi lesquels la dégénérescence de la matrice fonctionnelle (tissu conjonctif). En effet, la matrice extracellulaire constituée de fibres de collagène et d’élastine, ainsi que de glycosaminoglycanes confère à ces tissus des propriétés mécaniques et aussi de régulation de l’activité métabolique. Le silicium intervient dans le métabolisme du collagène, de l’élastine et des glycosaminoglycanes, donc sa carence favorise le vieillissement au niveau cutané, articulaire (avec un phénomène d’arthrose) et osseux (avec une tendance à l’ostéoporose).


Dépuratif

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Les composés siliciés jouent dans l'organisme un rôle protecteur important, augmentant ses fonctions d'auto-défense et ses facultés de désintoxication. Cela est dû en partie au fait que les composés siliciés facilitent l'élimination par l'urine des métabolites, de dérivés étrangers et toxiques et servent de barrière, freinant l'évolution des processus dégénérateurs et intensifiant la biosynthèse du collagène.


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Ostéoporose
✪✪✪✪✪

Les hommes et les femmes préménopausées qui ont un apport alimentaire plus élevé en silicium semblent avoir une densité minérale osseuse plus élevée, ce qui pourrait réduire le risque d'ostéoporose. Une autre étude clinique suggère qu'un apport plus élevé en silicium augmente la densité minérale osseuse chez les femmes ménopausées sous traitement hormonal substitutif (THS). Cet effet n'a pas été observé chez les femmes qui ne sont pas sous THS. La perte osseuse chez les femmes ménopausées est principalement due à la résorption osseuse. Le silicium semble affecter uniquement la formation osseuse.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie40 mg


Rides
✪✪✪✪✪

Une petite étude clinique préliminaire menée sur des volontaires sains âgés de 40 à 60 ans montre que la prise d'un produit spécifique contenant 600 mg de silicium organique dans du collagène marin hydrolysé une fois par jour pendant 90 jours améliore la fermeté, l'hydratation et la texture de la peau, mais pas les rides, la luminosité ou la douceur, par rapport au placebo. 

Posologie

posologiePar voie orale

posologie600 mg

Synergies

Collagène

Douleurs articulaires
✪✪✪✪✪

Le silicium est proposé pour soulager les rhumatismes (l’arthrose). Dans une étude multcentrique, randomisée en double aveugle, l'acide orthosilicique stabilisé à la choline a montré une amélioration symptomatique chez les hommes, mais pas chez les femmes, après 12 semaines de supplémentation, qui était associée à une réduction légère mais significative des biomarqueurs liés à la dégradation du cartilage

Posologie

posologiePar voie orale

posologie5 mg

Synergies

Choline

Beauté des cheveux
✪✪✪✪✪

Le solicium aide à maintenir la santé des cheveux, des ongles et/ou de la peau. D'autre part, les parois artérielles contiennent de grandes quantités de collagène et d’élastine synthétisées par des fibroblastes. Le silicium intervient dans la synthèse et l’arrangement des fibres d’élastine, de collagène et de mucopolysaccahrides et il est donc essentiel.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie10 mg

Synergies

Choline

Santé de la peau
✪✪✪✪✪

Le silicium aide à maintenir la santé des cheveux, des ongles et/ou de la peau. Le silicium se concentre dans la peau et encore plus dans les ongles, poils et cheveux. Il contribue à la solidité et à la grande résistance des tissus kératinisés.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie10 mg

Synergies

Choline


Dosage de sécurité

Adulte : 20 mg - 50 mg

L'EFSA (European Food Safety Authority), l'Autorité européenne de sécurité des aliments, a rendu un avis scientifique favorable en janvier 2009 sur "l'acide orthosilicique, stabilisé par de la choline à des fins nutritionnelles à des compléments alimentaires". Le groupe scientifique a défini que l'élément silicium est parfaitement biodisponible à partir de l'acide orthosilicique stabilisé par de la choline et que son utilisation dans des compléments alimentaires ne pose aucun problème toxicologique. A ce jour, aucune valeur nutritionnelle recommandée (VNR) n'a été établie en Europe. Cependant, "l'EFSA a estimé que la consommation alimentaire type de silicium est 20-50 mg/jour, ce qui correspond à 0,3-0,8 mg de silicium/kg de poids corporel par jour pour une personne de 60 kg, et a conclu qu’il est peu probable que ces consommations aient des effets nocifs". D'après les études de toxicité sur le silicium, la dose létale est supérieure à 5 g/kg de poids corporel, soit plus de 1000 fois supérieure à la dose utile pour notre organisme.


Précautions

Femme enceinte : éviter

Il n'y a pas suffisamment d'informations fiables disponibles sur la sécurité du silicium lorsqu'il est utilisé à des quantités médicinales.

Femme allaitante : éviter

Il n'y a pas suffisamment d'informations fiables disponibles sur la sécurité du silicium lorsqu'il est utilisé à des quantités médicinales.