Shiitake : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

Le Shiitake est un champignon comestible originaire d'Asie orientale, son nom vient du Japonais Shii (une variété de châtaignier) et Take (champignon de bois). Le shiitake est cultivé dans le monde entier pour ses effets bénéfiques sur la santé. Considéré comme un champignon médicinal, il est employé en médecine traditionnelle et également apprécié comme agent anticancéreux. Le champignon shiitake contient de très faibles concentrations (0,02 %) de lentinane, un polysaccharide. Il contient également le composé bioactif éritadénine, des tocophérols et des composés phénoliques, dont les acides p-hydroxybenzoïque, p-coumarique et vanillique. Le shiitake est une source alimentaire de protéines, d'acides gras (acides linoléique, palmitique et oléique), de glucides, de vitamines et de minéraux. Il contient également de grandes quantités de fibres alimentaires, dont 83 % sont insolubles. Le lentinane, a été largement étudié pour ses effets biologiques et serait responsable des effets bénéfiques du champignon. Il a été démontré que le lentinane exerce des effets anticancéreux in vitro. Le lentine, composant protéique du shiitake, a démontré des propriétés antifongiques et antiprolifératives et a permis de supprimer l'activité de la transcriptase inverse du VIH-1. De plus, des essais préclinique avec des extraits entiers de shiitake ont révélé des effets antiprolifératifs, immunomodulateurs, hépatoprotecteurs, antimutagènes et anticaries.

Nom(s) scientifique(s)

Lentinus edodes, Lentinula edodes

Famille ou groupe : 

Champignons

Principes actifs :

Polysaccharides

Acide linoléique

GABA

Alpha-Glucane

Lentinan


Propriétés


Immuno-modulateur

full-leaffull-leaffull-leaffull-leaf

Le lentinane est un polysaccharide capable de restaurer ou d'augmenter la réactivité des cellules hôtes aux lymphocytokines, hormones et autres substances biologiquement actives en stimulant la maturation, la différenciation ou la prolifération des cellules impliquées dans les mécanismes de défense de l'hôte. Ainsi, le lentinane est capable d'augmenter la résistance de l'hôte contre divers types de cancer et de maladies infectieuses, y compris le syndrome d'immunodéficience acquise (SIDA). De nombreuses activités biologiques intéressantes du lentinane ont été rapportées, notamment une augmentation de l'activation des réponses inflammatoires non spécifiques, une activation et génération des lymphocytes T auxiliaires et cytotoxiques et une augmentation des médiateurs immunitaires tels que IL-1 et IL-3. D'autre part, le lentinane peut activer les voies normales et alternatives du système du complément et peut diviser C3 en C3a et C3b améliorant ainsi l'activation des macrophages.

Usages associés

Renforcement immunitaire

Hypocholestérolémiant

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

La capacité du shiitake à réduire le cholestérol sanguin a été rapportée pour la première fois par Kaneda et Tokuda (1966), qui ont découvert qu'un régime alimentaire complété par les sporophores séchés et broyés de shiitake réduisait le cholestérol plasmatique moyen chez les rats. Chez des rats hypertendus, le shiitake diminue les niveaux de cholestérol VLDL et HDL. Dans des études sur l'homme, le cholestérol sérique était réduit chez des groupes de femmes nourries de shiitake frais, séché ou irradié aux UV. Une expérience similaire, menée sur des personnes de 60 ans ou plus, a montré que le cholestérol sérique diminuait après 1 semaine.


Anticancer

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

En utilisant des méthodes de fractionnement et de purification des polysaccharides, Chihara et al. ont isolé un polysaccharide antitumoral soluble dans l'eau nommé « lentinane ». Ce dernier a montré une activité antitumorale importante non seulement contre les tumeurs allogéniques telles que le sarcome 180, mais également contre diverses tumeurs synergiques et autochtones. En effet, des injections de lentinane à des souris ont produit soit une réduction de 80 % de la taille de la tumeur, soit une régression complète chez la plupart des animaux testés. Cet effet anticancéreux nécessite un système immunitaire intact et un thymus fonctionnel. L'administration des agents immunosuppresseurs tels que la b-benzylthioguanosine ou les rayons X avec le lentinane, diminue l'effet antitumoral. Le lentinane et les autres polysaccharides des champignons shiitake n'attaquent pas directement les cellules cancéreuses, mais produisent leurs effets antitumoraux en activant différentes réponses immunitaires chez l'hôte.

Usages associés

Cancer, Cancer gastrique, Chimiothérapie

Antiviral

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Le lentinane est capable d'inhiber la réplication de l'adénovirus de type 12, du virus Abelson et du virus de l'encéphalite (VSV). Le lentinane et la forme sulfatée ont présenté une puissante activité anti-VIH in vitro entraînant une inhibition de la réplication virale et de la fusion cellulaire. D'autre part, un extrait hydrosoluble de mycélium connu sous le nom de JLS et JLS-18 a la capacité de bloquer la libération du virus de l'herpès simplex de type 1 chez les animaux.

Usages associés

Infection par HIV

Cardiovasculaires

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Le shiitake est capable de réduire le cholestérol sérique sanguin via un facteur connu sous le nom d'éritadénine, également appelée « lentinacine » ou « lentysine ». Chez la souris, l'éritadénine semble réduire le taux de cholestérol, par l'accélération de l'excrétion du cholestérol ingéré et de sa décomposition métabolique et non pas par l'inhibition de sa biosynthèse.


Hypolipémiant

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Dans la recherche animale, le champignon shiitake réduit les taux plasmatiques de cholestérol, de triglycérides et de phospholipides.  Bien que le mécanisme d'action ne soit pas clair, les constituants actifs potentiels incluent l'éritadénine, qui a montré des effets hypocholestérolémiants dans la recherche animale.

Usages associés

Hypercholestérolémie

Hépato-protecteur

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Une fraction polysaccharidique des champignons shiitake a montré un effet protecteur hépatique chez les animaux ainsi que la capacité d'améliorer la fonction hépatique et d'augmenter la production d'anticorps contre l'hépatite B. Le lentinane a amélioré la transaminase glutamique pyruvique sérique (SGPT) et a complètement restauré les taux des transaminases (GPT) dans le foie des souris atteintes d'hépatite toxique.


Antifongique

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Des recherches en laboratoire suggèrent que l'extrait de champignon shiitake inhibe la croissance de divers types de bactéries et de champignons. En effet, il a présenté une activité contre le Candida albicans et Saccharomyces cerevisiae.


Antioxydant

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Dans la recherche humaine, le champignon shiitake a augmenté les niveaux de glutathion réduit. Dans un modèle de diabète gestationnel chez le rat, il a été rapporté que l'activité antioxydante du champignon shiitake protège le fœtus des dommages causés par l'hyperglycémie.

Usages associés

Chimiothérapie

Antibactérien

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Le lentinane est efficace contre Mycobacterium tuberculosis et Listeria monocytogenes. L'acide oxalique est un agent responsable de l'effet antimicrobien du Shiitake. Il était bactériostatique contre Streptococcus pyogenes, Staphylococcus aureus et Bacillus megaterium.


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Hypercholestérolémie
✪✪✪✪✪

Une étude a montré que la prise de Shiitake séché (9 g/jour), chez 10 jeunes femmes japonaises, a entrainé une diminution du cholestérol sérique de 7 % après une semaine. Un autre groupe qui a mangé 90 g de Shiitake frais par jour a montré une baisse de 12 % du cholestérol sérique après 7 jours. Une autre étude menée auprès de personnes de 60 ans ou plus a révélé que la baisse du cholestérol était de 9 %, avec du shiitake séché ou frais.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie4 - 6 g

formulationExtrait sec


Renforcement immunitaire
✪✪✪✪✪

Des recherches récentes ont montré que le LEM (une préparation de matière soluble dans l'eau à partir d'extrait de mycélium en poudre de Lentinula edodes) et le lentinane sont de véritables immuno-potentialisateurs, car l'administration de ces polymères bioactifs augmente la prolifération des cellules mononucléaires périphériques (PMNC) de donneurs sains. En effet, le lentinane et le LEM semblent agir comme un potentialisateur de défense de l'hôte capable de restaurer ou d'augmenter la réactivité des cellules hôtes aux lymphocytokines, aux hormones et à d'autres substances biologiquement actives. Les preuves suggèrent que cette potentialisation immunitaire se produit en stimulant la maturation, la différenciation ou la prolifération des cellules impliquées dans les mécanismes de défense de l'hôte. Ainsi, il a été démontré que le lentinane augmente la résistance de l'hôte contre divers types de cancer et a le potentiel de restaurer la fonction immunitaire des individus affectés.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie4 - 6 g

formulationExtrait sec


Chimiothérapie
✪✪✪✪✪

Le Shiitake (en particulier son composant lentinane ) administré une ou deux fois par semaine avec une chimiothérapie à un patient atteint d'un cancer évolutif mais sans dysfonctionnement grave du foie, des reins ou de la moelle osseuse, a produit une amélioration statistiquement significative des fonctions immunitaire et anticancéreuse par rapport à la chimiothérapie seule. Deux cent soixante-quinze patients atteints d'un cancer gastrique avancé ou récidivant ont reçu l'un des deux types de chimiothérapie (mitomycine C avec 5-fluorouracile ou tégafur) seule ou avec des injections de lentinane. Statistiquement, les meilleurs résultats ont été obtenus lorsque le lentinane était administré avant la chimiothérapie.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie4 - 6 g

formulationExtrait sec


Infection par HIV
✪✪✪✪✪

Des études in vitro montrent que le lentinane, lorsqu'il est utilisé en association avec l'azidothymidine (AZT), supprime l'expression d'antigènes de surface du virus de l'immunodéficience humaine (VIH) sur les lymphocytes T plus que l'AZT seul. Lorsqu'il a été utilisé pour traiter des patients séropositifs présentant des symptômes du SIDA, le nombre de lymphocytes T est passé d'une ligne de base de 1250/mm3 après 30 jours à 2550/mm3 après 60 jours. Une amélioration des symptômes cliniques a également été notée. Pour traiter les stades initiaux du SIDA, la meilleure dose orale de LEM (une préparation de matière soluble dans l'eau à partir d'extrait de mycélium en poudre de Lentinula edodes) se situe entre 2 et 6 g / jour en 2 à 3 doses fractionnées. Si la maladie est stable, la posologie peut être diminuée à 0,5–1 g/jour.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie2 - 6 g

formulationExtrait sec


Cancer
✪✪✪✪✪

Il a été démontré que le lentinane restaure ou augmente la capacité des cellules hôtes à répondre aux lymphocytokines ou à d'autres facteurs bioactifs intrinsèques et protège les patients contre les maladies infectieuses et les métastases cancéreuses. Le lentinane peut également améliorer la constitution physiologique des mécanismes de défense de l'hôte en restaurant l'homéostasie et l'amélioration de la résistance intrinsèque aux maladies.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie4 - 6 g

formulationExtrait sec


Dosage de sécurité

Adulte à partir de 18 an(s) : 4 g - 8 g (Extrait sec)

Le champignon shiitake est prescrit sous diverses formes. Il peut être injecté sous forme de solution (1 mg/ampoule) ou ingéré sous forme de comprimé, de gélule, de concentré, d'extrait en poudre, de sirop, de thé, de vin et/ou de plat médicinal. L'effet anticancéreux du lentinane est fortement dépendant de la dose. La dose standard de fructification séchée dans le thé ou dans les plats de champignons est de 6 à 16 g, ce qui équivaut à environ 90 g de fructification fraîche. Sous forme de comprimé, la posologie est généralement sous forme de comprimés de 2 g à raison de 2 à 4 comprimé/jour. Les comprimés sont généralement fabriqués à partir d'un extrait aqueux séché du mycélium ou des fructifications car le séchage concentre le lentinane et d'autres principes actifs.


Interactions

Médicaments

Immunosuppresseur : interaction modérée

Des preuves in vitro suggèrent que les extraits de Shiitake pourraient stimuler la fonction immunitaire et diminuer les effets du traitement immunosuppresseur.


Précautions

Maladies auto-immunes : utiliser avec prudence

Le shiitake pourrait stimuler la fonction immunitaire. Théoriquement, il pourrait exacerber les maladies auto-immunes en stimulant l'activité de la maladie. 

Trouble de coagulation : utiliser avec prudence

Un extrait aqueux de Shiitake diminue l'efficacité des plaquettes sanguines pendant le processus de coagulation. Les personnes qui saignent facilement ou qui prennent des anticoagulants doivent être prudents.

Femme enceinte : éviter

Eviter la consommation de quantités supérieures à celles trouvées dans la nourriture, par manque d'informations fiables.

Femme allaitante : éviter

Eviter la consommation de quantités supérieures à celles trouvées dans la nourriture, par manque d'informations fiables.