Rhodiola : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

La rhodiola est une plante vivace haute de 20 à 40 cm, qui se développe en touffes. Elle présente des fleurs jaunes. Les rhizomes sont odorants et leur odeur rappelle celle des roses. La rhodiola est une plante très résistante qui pousse jusqu’à 4000 m d’altitude. On la trouve dans les régions froides du monde comme la Sibérie, la Scandinavie, l'Islande, dans les montagnes de la frontière Chino-Tibétaine jusqu’aux hautes montagnes de l’Europe. Les racines sont utilisées en thérapeutique. La rhodiola contient plus de 30 composés, dont des phénéthanoïdes, des phénylpropanoïdes, des flavonoïdes, des cyanoglycosides, des monoterpènes et des triterpènes. Le glycoside phénylpropanoïde appelé salidroside, rhodioloside ou rhodosine est considéré comme responsable de nombreux effets stimulants ou "adaptogènes" du rhodiola. Les autres constituants isolés du rhodiola sont le rhodioniside, le rhodioloside A-E, la rhodioline, la colophane, la rosavine, la rosarine, la rosiridine, le rosiridol, la rhodalgine, l'acétylrhodalgine et la lotaustraline. Le constituant rosavine est spécifique à Rhodiola rosea et la distingue des autres espèces du genre Rhodiola. Les extraits doivent contenir salidrosides et rosavines : Le plus souvent 3 % de rosavines et 1 % de salidrosides. Le rhizome et les racines de la rhodiola sont utilisés pour augmenter l’énergie, l’endurance, la force et la capacité mentale. Elle est aussi utilisée pour ses propriétés adaptogènes afin d’aider le corps à s’adapter et à résister au stress physique, chimique et environnemental.

Autre(s) nom(s) 

Orpin rose

Nom(s) scientifique(s)

Rhodiola rosea

Famille ou groupe : 

Plantes

Principes actifs :

Bêta sitostérol


Propriétés


Adaptogène

full-leaffull-leaffull-leaffull-leaf

Les propriétés adaptogénique de la Rhodiola montrent une protection contre le stress, une augmentation de la capacité de travail et apprentissage et de la mémoire. Des études sur les animaux ont montré que la prise chronique d'extrait de Rhodiola, standardisé à 3% de rosavine et 1% de salidroside, inhibe efficacement les changements comportementaux et physiologiques induits par une exposition prolongée à des stress légers. Cette action est comparable à celle de la fluoxétine, un médicament couramment utilisé pour traiter la dépression. Les effets bénéfiques de la Rhodiola, lorsqu'elle est administrée en plusieurs doses, sont principalement liés à son action sur l'axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien (HPA), un système central dans la réponse du corps au stress. Une dose unique de Rhodiola peut être utile dans des situations nécessitant une réaction rapide au stress, en agissant sur le système sympatho-surrénalien. La Rhodiola commence à agir dans les 30 minutes suivant l'administration et son effet stimulant peut durer entre 4 et 6 heures. Cette action rapide est attribuée aux composés actifs de la plante, la salidroside et la rosavine. Ces effets ont été observés chez l'homme, une étude clinique récente en double aveugle contre placebo sur de jeunes volontaires démontre que la prise d’extraits standardisés de Rhodiola augmente l’endurance.

Usages associés

Stress, Améliorer la capacité d'adaptation, Performance sportive

Antidépresseur

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Les composants de la Rhodiola : le rhodioloside, le salidroside et le tyrosol sont associés à son activité antidépresseur. Ils inhibe l'activité de la monoamine oxidase A, une enzyme liée à un bon nombre de troubles psychiatrique tels que la dépression, agressivité et les comportements antisociaux. Ils stimuleraient aussi les fonctions cognitives tels que la mémoire et l'apprentissage. Toutefois, le mécanisme n'est pas documenté. L’effet de la Rhodiola a été testé dans une étude clinique en double aveugle contre placebo chez des patients avec une dépression légère à modérée avec épisodes récurrents. Les résultats indiquent qu’après 6 semaines de traitement avec l’extrait de Rhodiola, il y a une amélioration significative notamment de la dépression globale, de l’insomnie.

Usages associés

Dépression, Stress

Antioxydant

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Le Rhodiola à des propriétés antioxydantes et protège les cellules contre le stress oxydatif et le vieillissement, notamment les cellules du foie grâce à l'action des salidroside. Ses effets antioxydants sont potentiellement supérieurs à ceux d'autres adaptogènes tels que l'éleuthérocoque.

Usages associés


Bioénergisant

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Les extraits de la Rhodiola augmenteraient la production d'ATP dans les muscles, favorisant ainsi une endurance à l'effort.

Usages associés

Performance sportive, Fatigue

Hépato-protecteur

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

La Rhodiola produit un effet hépato-protecteur se manifestant par la normalisation de l’activité de l’aspartate-aminotransférase et de la phosphatase alcaline et ramène à des valeurs normales l’urée et la bilirubine. La Rhodiola réduit également l’activité de l’alanine aminotransférase et de la glutathion-S-transférase dans le plasma des rats dans le modèle hépatique toxique.

Usages associés


Cardiovasculaires

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Les extraits de Rhodiola pourraient prévenir les dommages cardiaques induits par le stress en empêchant l'augmentation des catécholamines cardiaques et de l'AMP cyclique. Chez l’animal, l’administration d’un extrait de Rhodiola prévient la diminution de la force contractile après l’exposition au froid. Une autre étude montre un effet préventif marqué sur les arythmies induites par l’adrénaline et le chlorure de calcium (CaCl2). Le salidroside semble responsable de ces effets.

Usages associés


Neurologique

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

La Rhodiola, et plus particulièrement un de ses composants appelé salidroside, a démontré des effets neuroprotecteurs dans des études sur les animaux. Le salidroside agit de manière dose-dépendante pour protéger les cellules du cerveau contre différents types de dommages. L'une des principales façons dont le salidroside protège le cerveau est en combattant le stress oxydatif, un processus qui peut endommager les cellules et est impliqué dans de nombreuses maladies neurodégénératives. Le salidroside prévient l'apoptose, c'est-à-dire la mort cellulaire programmée qui est souvent déclenchée par un stress oxydatif excessif. Il inhibe également la production de molécules réactives de l'oxygène (ROS), qui sont des sous-produits nocifs du métabolisme cellulaire pouvant causer des dommages importants aux cellules. D'autres études ont montré que la Rhodiola inhibe l'activité monoamine oxydase B et offre donc une protection contre les maladie neurodégénérative associées à cette enzyme telles que Alzheimer et Parkinson. En plus de cela, le salidroside aide à restaurer le potentiel de membrane des mitochondries, essentiel pour le bon fonctionnement des cellules, et réduit la concentration de calcium libre à l'intérieur des cellules, un facteur qui peut contribuer aux dommages cellulaires en cas d'excès. Grâce à ces propriétés, le salidroside de la Rhodiola pourrait jouer un rôle important dans la prévention et le traitement de maladies liées à des lésions cérébrales, telles que les accidents vasculaires cérébraux ischémiques et les maladies neurodégénératives.

Usages associés

Performances cognitives, Bien-vieillir

Fonction cognitive

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Une étude clinique a mesuré l’effet de la Rhodiola sur les performances mentales de jeunes médecins. Une augmentation significative des fonctions cognitives a été observée dans le groupe traité avec la Rhodiola. Les effets bénéfiques de la Rhodiola sur les performances mentales peuvent s’expliquer en partie par son action anti-cholinestérase. L'action anti-cholinestérase est la capacité de la Rhodiola à inhiber l'activité de l'enzyme cholinestérase. Cette enzyme est cruciale dans le fonctionnement du système nerveux car elle décompose l'acétylcholine, un neurotransmetteur essentiel impliqué dans de nombreuses fonctions, notamment la mémoire, la concentration et le processus d'apprentissage. Son inhibition entraîne une augmentation de la concentration d'acétylcholine dans le cerveau avec un potentiel impact positif sur les fonctions cognitives.

Usages associés

Performances cognitives

Anti-âge

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Des preuves préliminaires issues de la recherche animale suggèrent que le rhodiola pourrait augmenter la durée de vie en réduisant le stress oxydatif. En outre, le salidroside, un constituant du rhodiola, protège les cellules fibroblastes humaines du vieillissement prématuré en modulant l'état oxydatif.

Usages associés

Bien-vieillir

Anxiolytique

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Chez la souris, l'extrait de Rhodiola a induit des effets anxiolytiques significatifs.

Usages associés

Anxiété

Antiviral

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Les recherches en laboratoire suggèrent que le salidroside possède des activités antivirales contre le coxsackievirus B3 (agent pathogène humain lié aux arythmies cardiaques et à l'insuffisance cardiaque aiguë) in vitro et in vivo. De plus, les flavonols isolés de la Rhodiola semblent avoir une activité antigrippale virale in vitro.

Usages associés


Anti-inflammatoire

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Le Rhodiola est anti-inflammatoire par la diminution du niveau de protéine C réactive et l'inhibition d'enzymes impliquées dans la cascade d'inflammation.

Usages associés


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Fatigue
✪✪✪✪

Des recherches cliniques préliminaires montrent que l'extrait de racine de Rhodiola pourrait diminuer la fatigue dans les situations de stress. La plupart des essais cliniques préliminaires ont évalué un extrait spécifique (SHR-5®) à différentes doses et dans différentes populations allant de 50 mg à 555 mg. Cet extrait a été normalisé pour contenir de 2,6 % de salidroside par comprimé ; ou 2,3 % de salidroside, 0,4 % de p-tyrosol et 2,7 % de rosavine par comprimé de 144 mg.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine, Rhizome

posologie50 - 288 mg

duration7 - jours

formulationExtrait standardisé de Rhodiola, Extrait sec

Rosenroot (Rhodiola Rosea): Traditional Use, Chemical Composition, Pharmacology and Clinical Efficacy
Multicenter, Open-Label, Exploratory Clinical Trial With Rhodiola rosea Extract in Patients Suffering From Burnout Symptoms
The Effectiveness and Efficacy of Rhodiola Rosea L.: A Systematic Review of Randomized Clinical Trials
Therapeutic Effects and Safety of Rhodiola Rosea Extract WS® 1375 in Subjects With Life-Stress Symptoms--Results of an Open-Label Study
A Randomized Trial of Two Different Doses of a SHR-5 Rhodiola Rosea Extract Versus Placebo and Control of Capacity for Mental Work
Rhodiola Rosea in Subjects With Prolonged or Chronic Fatigue Symptoms: Results of an Open-Label Clinical Trial
Rhodiola Rosea (SHR-5), Part I: A Proprietary Root Extract of Rhodiola Rosea Is Found to Be Effective in the Treatment of Stress-Related Fatigue
Rhodiola rosea for mental and physical fatigue in nursing students: a randomized controlled trial.
The Influence of Adaptogens on Ultraweak Biophoton Emission: A Pilot-Experiment
Rhodiola rosea in stress induced fatigue--a double blind cross-over study of a standardized extract SHR-5 with a repeated low-dose regimen on the mental performance of healthy physicians during night duty.
Acute Rhodiola rosea intake can improve endurance exercise performance.
A Double-Blind, Placebo-Controlled Pilot Study of the Stimulating and Adaptogenic Effect of Rhodiola Rosea SHR-5 Extract on the Fatigue of Students Caused by Stress During an Examination Period With a Repeated Low-Dose Regimen
The Effects of Rhodiola Rosea L. Extract on Anxiety, Stress, Cognition and Other Mood Symptoms

Améliorer la capacité d'adaptation
✪✪✪✪

Les propriétés adaptogénique de la Rhodiola montrent une protection contre le stress, une augmentation de la capacité de travail et apprentissage et de la mémoire. Une étude clinique récente en double aveugle contre placebo sur de jeunes volontaires démontre que la prise d’extraits standardisés de Rhodiola augmente l’endurance. L'EMA indique la Rhodiola pour le soulagement temporaire des symptômes du stress, tels que la fatigue et la sensation de faiblesse.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine, Rhizome

posologie50 - 680 mg

formulationExtrait standardisé de Rhodiola, Extrait sec


Bien-vieillir
✪✪✪✪✪

La Rhodiola pourrait jouer un rôle important dans la santé cérébrale et le bien-être général, en particulier dans le contexte du vieillissement. Compte tenu de ses diverses propriétés neuroprotectrices, la Rhodiola présente un intérêt particulier pour les personnes âgées. La Rhodiola a montré sa capacité à protéger les neurones contre le stress oxydatif et les dommages cellulaires, deux facteurs majeurs dans le développement de maladies neurodégénératives comme Alzheimer et Parkinson. En outre, la Rhodiola est indiquée dans la gestion des troubles cérébrovasculaires chez les personnes âgées.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine, Rhizome

posologie50 - 680 mg

formulationExtrait standardisé de Rhodiola, Extrait sec


Anxiété
✪✪✪✪✪

Des recherches cliniques préliminaires montrent que la prise d'un extrait sec spécifique de Rhodiola à raison de 200 mg deux fois par jour pendant 14 jours réduit légèrement les niveaux d'anxiété signalés de 11 % par rapport à la base, ainsi que les niveaux de colère, de confusion, d'humeur négative et de stress signalés chez les étudiants anxieux. Par rapport à un groupe de contrôle, ces changements sont significatifs.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine, Rhizome

posologie170 - 240 mg

duration10 - semaines

formulationExtrait standardisé de Rhodiola, Extrait sec


Dépression
✪✪✪✪✪

Des recherches cliniques préliminaires montrent que la prise d'un extrait standardisé de Rhodiola (SHR-5®) à raison de 340 mg une ou deux fois par jour réduit les symptômes de la dépression légère à modérée après 6 semaines de traitement par rapport au placebo. La Rhodiola a diminué les symptômes de dépression générale, l'instabilité émotionnelle, l'insomnie et la somatisation.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine, Rhizome

posologie340 - 680 mg

duration6 - semaines

formulationExtrait standardisé de Rhodiola, Extrait sec


Performance sportive
✪✪✪✪✪

Des études suggèrent que la supplémentation en Rhodiola (extrait standardisé à 3% de Rosavine et 1% de Salidroside) améliore les performances athlétiques comme l'épuisement, la consommation maximale d'oxygène, le temps d'exécution, et la puissance.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine, Rhizome

posologie200 - 500 mg

formulationExtrait standardisé de Rhodiola, Extrait sec


Stress
✪✪✪✪✪

Les études cliniques ont démontré une baisse considérable du stress chez les patients traités avec la Rhodiola comparé à un placebo.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine, Rhizome

posologie200 - 400 mg

duration4 - semaines

formulationExtrait standardisé de Rhodiola, Extrait sec


Dosage de sécurité

Adulte à partir de 18 an(s) : 100 mg - 600 mg (Extrait standardisé)

Les extraits de Rhodiola sont souvent normalisés en fonction de leur teneur en rosavine et/ou en salidroside, les quantités les plus courantes étant de 2,7 % à 3 % pour la rosavine et de 1 % à 2,7 % pour le salidroside. Il est déconseillé de dépasser 800 mg d'extrait par jour.


Interactions

Médicaments

Antidiabétique : interaction modérée

In vitro et chez l'animal, l'extrait de Rhodiola peut diminuer la glycémie par inhibition de l'alpha glucosidase (c'est une enzyme qui intervient dans le dernier stade de digestion des sucres) . Théoriquement, la Rhodiola peut avoir des effets additifs avec les médicaments antidiabétiques et augmenter le risque d'hypoglycémie.

Antihypertenseur : interaction modérée

In vitro et chez l'animal, l'extrait de Rhodiola inhibe l'enzyme de conversion de l'angiotensine ( c'est une enzyme qui catalyse la conversion de l'angiotensine I en angiotensine II qui est un puissant vasoconstricteur) et peut abaisser la tension artérielle. Théoriquement, la Rhodiola peut avoir des effets additifs sur les anti-hypertenseurs et augmenter le risque d'hypotension.

Substrat des cytochromes P450 : interaction modérée

In vitro, la Rhodiola inhibe le cytochrome P450 3A4 (CYP3A4). Théoriquement, l'utilisation de Rhodiola avec des médicaments métabolisés par le CYP3A4 peut augmenter le taux de ces médicaments et augmenter par conséquence le risque d'effets indésirables.

Escitalopram : interaction modérée

Dans un rapport de cas, un patient prenant l'escitalopram (inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine à effet antidépresseur) avec Rhodiola, a présenté une tachyarythmie. L'escitalopram est partiellement métabolisé par le cytochrome P450 3A4 qui est inhibé par la Rhodiola. Théoriquement, l'utilisation concomitante d'escitalopram et de Rhodiola peut augmenter les niveaux d'escitalopram et augmenter le risque d'effets indésirables.

Immunosuppresseur : interaction modérée

In vitro et chez l'animal, la Rhodiola a des effets immunostimulants. Théoriquement, elle peut interférer avec le traitement immunosuppresseur.

Substrats du glycoprotéine P : interaction modérée

Des recherches in vitro ont montré que la Rhodiola inhibe la glycoprotéine P (c'est une protéine qui agit en tant qu'une pompe capable d'expulser, grâce à l'énergie fournie par l'ATP, des substrats spécifiques qui peuvent être des molécules endogènes ou des substances exogènes xénobiotiques), favorisant ainsi l'absorption des substrats de la glycoprotéine et augmentant par conséquence le risque d'effets indésirables de ces médicaments.


Précautions

Femme enceinte : éviter

Eviter l'utilisation par manque d'informations fiables et suffisantes.

Maladies auto-immunes : utiliser avec prudence

La Rhodiola peut avoir des effets immunostimulants. Théoriquement elle peut exacerber les maladies auto immunes tel que la sclérose en plaque, le lupus érythémateux disséminé, la polyarthrite rhumatoïde.

Diabète type 2 : utiliser avec prudence

La Rhodiola semble avoir une activité alpha-glucosidase (c'est une enzyme qui intervient dans le dernier stade de digestion des sucres) et peut réduire les taux de glucose sanguin. Des ajustements posologiques des médicaments antidiabétiques peuvent être nécessaires.

Hypotension : utiliser avec prudence

L'extrait de Rhodiola peut inhiber l'enzyme de conversion de l'angiotensine (c'est une enzyme qui catalyse la conversion de l'angiotensine I en angiotensine II qui est un puissant vasoconstricteur) et abaisser la tension artérielle. Théoriquement, la Rhodiola pourrait augmenter le risque d'hypotension chez les patients hypotendus.

Femme allaitante : éviter

Eviter l'utilisation par manque d'informations fiables et suffisantes.

Enfant jusqu’à 18 an(s) : éviter

L'utilisation chez les enfants et les adolescents de moins de 18 ans n'a pas été établie en raison du manque de données adéquates.

Bipolarité : éviter

Eviter chez les personnes bipolaires risque d'épisodes maniaques en relation avec les effets antidépresseurs de la Rhodiola.