Reishi : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

Ganoderma lucidum, est un champignon oriental, appelé également "champignon de la jeunesse éternelle", utilisé depuis longtemps pour favoriser la santé et la longévité en Chine, au Japon et dans d'autres pays asiatiques.  C'est un grand champignon foncé avec un extérieur brillant et une texture boisée. Le mot latin lucidus signifie « brillant » et fait référence à l'aspect verni de la surface du champignon. En Chine, G. lucidum est appelé lingzhi, alors qu'au Japon, le nom de la famille des Ganodermataceae est reishi ou mannentake. Les polysaccharides (en particulier les -D-glucanes et les glycoprotéines), les peptidoglycanes et les triterpènes sont les trois principaux constituants physiologiquement actifs de G. lucidum. Il contient également d'autres composés qui peuvent contribuer à son effet médicinal signalé, comme les protéines et les lectines. Les applications spécifiques et les avantages pour la santé attribués au Reishi incluent le contrôle de la glycémie, la modulation du système immunitaire, l'hépato-protection, la bactériostase... Le reishi a aussi des effets antioxydants et anticancéreux bien documentés.

Autre(s) nom(s) 

lingzhi, mannentake

Nom(s) scientifique(s)

Ganoderma lucidum

Famille ou groupe : 

Champignons

Principes actifs :

Bêta-glucane


Propriétés


Anticancer

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Le reishi, un champignon aux propriétés anticancéreuses, agit grâce à ses composants, notamment les polysaccharides et les triterpènes. Parmi ces derniers, le ganoderol B se distingue par son action spécifique sur les récepteurs aux androgènes et son inhibition de l'enzyme 5α-réductase, jouant un rôle clé dans la lutte contre le cancer de la prostate. Un type spécifique de polysaccharide, la fraction polysaccharidique F3, a également été identifié pour ses effets bénéfiques. Cette fraction stimule la production de cytokines importantes comme l'IL-1, l'IL-6, l'IL-12, l'IFN-γ, le TNF-α, et les facteurs de stimulation des colonies, renforçant ainsi l'immunité innée et adaptative. En plus d'inhiber la prolifération des cellules tumorales, la F3 améliore la réponse immunitaire de l'organisme, contribuant à une défense accrue contre le développement du cancer.

Usages associés

Chimiothérapie, Cancer

Immuno-modulateur

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Le reishi influence l'immunité en réduisant la prolifération des cellules immunitaires et en améliorant leur réponse. Le composant LZ-8 du reishi réduit la réponse immunitaire aux antigènes, tandis que ses extraits augmentent le nombre de lymphocytes T chez l'homme. Ses polysaccharides stimulent la production de cytokines importantes, renforçant ainsi la lutte contre le cancer. Les triterpénoïdes du reishi ont aussi des effets bénéfiques sur l'immunité et peuvent aider à combattre les tumeurs.

Usages associés

Cancer, Chimiothérapie, Fatigue

Antioxydant

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

On pense que plusieurs constituants sont responsables des propriétés antioxydantes du champignon reishi. Il s'agit notamment des polysaccharides, des complexes polysaccharide-peptide les triterpénoïdes et des polyphénols. Les peptides du champignon reishi semblent être les constituants antioxydants les plus puissants.

Usages associés

Stress oxydatif, Fatigue

Hépato-protecteur

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Une fraction éther d'un extrait de champignon reishi semble inhiber la bêta-glucuronidase et protéger contre les lésions hépatiques dues au tétrachlorure de carbone. Le constituant actif pourrait être l'acide ganodérénique A. Dans un modèle animal cirrhotique, les polysaccharides isolés du champignon reishi ont diminué les niveaux d'enzymes hépatiques dans le sang, suggérant des effets hépatoprotecteurs. Cependant, des effets hépatotoxiques de la poudre de champignon reishi ont été rapportés dans deux rapports de cas.


Anti-âge

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Le reishi est reconnu comme un champignon médicinal depuis plus de 2000 ans, et ses effets puissants ont été documentés dans des écritures anciennes. Dans le supplément au classique de la matière médicale (502-536 après JC) et le Ben Cao Gang Mupar Li Shin-Zhen, qui est considérée comme la première pharmacopée en Chine (1590 après JC; dynastie Ming), le champignon a été attribué à des propriétés thérapeutiques, telles que des effets tonifiants, améliorant l'énergie vitale, renforçant la fonction cardiaque, augmentant la mémoire et ayant des effets anti-vieillissement. 


Antiviral

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Des inhibiteurs de protéase et d'autres substances anti-VIH ont été trouvés dans les champignons reishi. En effet, certains triterpènes de G. lucidum ont été signalés comme ayant un effet inhibiteur contre l'activité de la protéase du virus de l'immunodéficience humaine (VIH)-1. Dans une autre étude, un acide ganodérique isolé de G. lucidum a montré des effets inhibiteurs sur la réplication du virus de l'hépatite B (VHB). Ces composés n'ont pas fait l'objet d'études chez les humains atteints du VIH/SIDA. D'autre part, des polysaccharides liés à des protéines et isolés du reishi inhibent les virus de l'herpès simplex lors de recherches en laboratoire, probablement en empêchant la fixation et la pénétration des cellules. Des triterpénoïdes, dont les acides lucidique et ganodérique, ont également inhibé l'induction de l'antigène précoce du virus Epstein-Barr in vitro.

Usages associés

Zona, Herpès

Hypotenseur

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Les constituants du reishi pourraient affecter la pression artérielle. Dans des modèles animaux, un extrait aqueux de champignon reishi semble diminuer la pression artérielle systolique et diastolique. On pense qu'il diminue la pression artérielle en inhibant l'activité nerveuse sympathique. Un autre mécanisme possible est l'inhibition de l'enzyme de conversion de l'angiotensine par les terpénoïdes qui le composent. Cependant, l'effet hypotenseur du champignon reishi chez l'homme est incohérent.


Hypoglycémiant

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Les recherches sur les animaux indiquent que le reishi (G. lucidum) peut abaisser le niveau de glucose dans le sang grâce à des substances telles que les ganoderans A et B. Ces composés diminuent significativement le glucose chez des souris, tant diabétiques que non diabétiques, et cet effet se maintient pendant 24 heures. Ils augmentent également l'insuline et ajustent le métabolisme du glucose dans le foie. Chez l'homme, une étude a révélé que les polysaccharides du reishi réduisent l'hémoglobine glyquée et les niveaux de glucose, montrant ainsi un potentiel bénéfique pour la régulation du glucose. Toutefois, ces conclusions proviennent surtout d'études sur les animaux, et des recherches cliniques plus approfondies sur les humains sont nécessaires pour confirmer ces effets.


Antibactérien

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Récemment, des études ont démontré que G. lucidum contenait des constituants antibactériens capables d'inhiber les bactéries gram-positives et/ou gram-négatives. L'extrait aqueux des carpophores de G. lucidum a inhibé 15 types de bactéries gram-positives et gram-négatives. D'autres études indiquent que les combinaisons antimicrobiennes d'extrait de G. lucidum avec quatre antibiotiques (ampicilline, céfazoline, oxytétracycline et chloramphénicol) ont entraîné des effets additifs dans la plupart des cas : synergie dans deux cas lorsqu'elle est combinée avec la céfazoline contre Bacillus subtilis et Klebsiella oxytoca, et antagonisme dans deux cas.


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Hypertrophie bénigne de la prostate
✪✪✪✪✪

Des études cliniques menées chez des patients ayant une hypertrophie bénigne de la prostate et présentant des symptômes légers à modérés du bas appareil urinaire comme l'incontinence urinaire ou l'hyperactivité vésicale, ont montré que la prise d'un extrait de champignon reishi à raison de 6 mg par voie orale une fois par jour pendant une période allant jusqu'à 12 semaines améliore modérément la gravité des symptômes mesurée par l'échelle IPSS (International Prostate Symptom Score), et ceci par rapport au placebo.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie6 mg

populationHommes

formulationGanopoly, Extrait sec


Cancer
✪✪✪✪✪

Deux essais contrôlés randomisés ont recruté 134 patients atteints de cancers avancés dans différents sites et les ont supplémentés avec des gélules de _G. lucidum_ à la dose de 1800 mg/jour pendant 12 semaines. L'immunité cellulaire chez 80 % de ces patients était significativement améliorée par augmentation des taux plasmatiques d'interleukine (IL)-2, d'IL-6 et d'interféron γ (IFN-γ) et de l'activité des cellules tueuses naturelles (NK).  Dans une autre étude, le même protocole a été suivi avec 68 patients atteints d'un cancer du poumon chez qui les paramètres immunitaires, y compris les cellules T totales, les cellules NK et le rapport CD4/CD8, ont été significativement améliorés chez les patients traités au G. lucidum. 

Posologie

posologiePar voie orale

posologie1.8 g

formulationExtrait sec


Stress oxydatif
✪✪✪✪✪

Dans une étude animale (rats diabétiques), les niveaux d'antioxydants non enzymatiques et enzymatiques ont augmenté et les niveaux de peroxydation lipidique ont diminué avec le traitement par G. lucidum. Cependant, un lien direct n'a pas été établi entre les propriétés antioxydantes de G. lucidum et ses effets immunomodulateurs et anticancéreux, et le fait que le Reishi agisse comme antioxydant ou pro-oxydant peut dépendre de la concentration et de l'environnement. Une étude randomisée, contrôlée par placebo et menée en double aveugle chez 42 sujets sains, a montré que Ganoderma lucidum a augmenté la capacité antioxydante totale, la teneur totale en thiols et en glutathion dans le plasma ainsi qu'une augmentation significative de l'activité des enzymes antioxydantes.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie225 mg

formulationExtrait sec


Chimiothérapie
✪✪✪✪✪

Une méta-analyse de 9 essais cliniques utilisant divers produits à base de champignons reishi en association avec la chimiothérapie a révélé que les réponses complètes et partielles augmentaient de 30 % avec la thérapie combinée par rapport à la chimiothérapie seule. Cependant, il n'y avait pas de différence dans la survie globale.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie1.4 - 5.4 g

formulationExtrait sec


Zona
✪✪✪✪✪

Certaines petites études chez des patients humains ont également rapporté des effets bénéfiques de la consommation de lingzhi. Un extrait sec à l'eau chaude de G. lucidum pris par voie orale (équivalent à 36 ou 72 g de champignon séché par jour) a été utilisé comme seul traitement des névralgies post-zostériennes (virus varicelle-zona) chez 4 patients âgés. Il a été rapporté que ce traitement diminuait considérablement la douleur et favorisait la cicatrisation des lésions, sans aucune toxicité même à des doses très élevées.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie1.4 - 5.4 g

formulationExtrait sec


Herpès
✪✪✪✪✪

Dans une autre étude, un mélange de G. lucidum avec d'autres herbes a amélioré le temps de récupération chez les patients atteints d'herpès génital et d'herpès labiallis.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie1.4 - 5.4 g

formulationExtrait sec


Fatigue
✪✪✪✪✪

 Une étude clinique contrôlée, randomisée en double aveugle menée sur des patients atteints de syndrome de fatigue chronique ou de neurasthénie, indique que le Ganopoly (une fraction polysaccharide aqueuse extraite du G. lucidum) est plus efficace pour réduire la fatigabilité physique et augmenter le sentiment de bien-être. Le mécanisme d'action n'est pas élucidé, mais ces résultats peuvent être expliqués par l'actions du Reishi sur l'immunité et la modulation de l'activité des systèmes nerveux central et/ou périphérique. L'action antioxydante du Reishi pourrait aussi jouer un rôle.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie1.8 g

duration8 - semaines

formulationGanopoly, Extrait sec


Dosage de sécurité

Adulte : 1.4 g - 5.4 g (Extrait sec)

Le champignon Reishi est généralement utilisé à des doses de 1400 à 5400 mg par jour, généralement en doses fractionnées. Des extraits de champignon reishi ont également été utilisés à des doses plus faibles (par exemple, 6 mg par jour)


Interactions

Médicaments

Antiagrégants plaquettaires/Anticoagulant : interaction faible

Théoriquement, de fortes doses de champignon reishi pourraient augmenter le risque de saignement.

Antidiabétique : interaction faible

La recherche animale suggère que le champignon reishi diminue la glycémie.

Antihypertenseur : interaction faible

Théoriquement, l'utilisation concomitante de champignons reishi avec des médicaments antihypertenseurs pourrait augmenter le risque d'hypotension.


Précautions

Femme enceinte : éviter

Eviter l'utilisation par manque d'informations fiables et suffisantes.

Femme allaitante : éviter

Eviter l'utilisation par manque d'informations fiables et suffisantes.

Trouble de coagulation : utiliser avec prudence

Théoriquement, des doses élevées de champignon reishi pourraient augmenter le risque de saignement chez les personnes atteintes de certains troubles de la coagulation. En effet, une dose de 3 g peut diminuer l'agrégation plaquettaire.