Pissenlit : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

Le pissenlit est une plante herbacée vivace à forte racine fusiforme, les feuilles sont disposées en rosette à la base et découpées en lobes très irréguliers dentelés, forme caractéristique qui lui a valu le nom de "dent de lion". Les fleurs sont jaunes et groupées en capitules. Tous les organes de la plante sont parcourus par un latex blanc. Cette plante commune des lieux frais et humides, pousse dans les prairies, les jardins et sur les bords des chemins jusqu’à 2000 mètres d’altitude. On la retrouve dans toutes les régions tempérées d’Europe. Les feuilles, cueillies au début du printemps avant floraison, sont consommées en salade, et sont utilisées en phytothérapie. Les racines et les rhizomes sont plus fréquemment utilisés en médecine. Les feuilles et la racine du pissenlit contiennent de l'acide p-hydroxyphénylacétique, des acides germacranolides, de l'acide chlorogénique, de l'acide chicorique et de l'acide monocaffeyltartrique. Ces parties ont également une teneur importante en potassium. Les racines contiennent des lactones sesquiterpéniques (qui sont amers et constituent des actifs majeurs) : du taraxacoside, taraxacolide-β-D-glucopyranoside et guaianolides, mais aussi des stérols et de grandes quantités d'inuline (un polysaccharide). L’usage traditionnel définit le pissenlit comme un dépuratif permettant de drainer l’organisme des déchets et des toxines. Les feuilles, les fleurs et la racine du pissenlit sont utilisées dans la médecine mexicaine et nord-américaine pour traiter les infections virales et bactériennes, les troubles hépatiques et biliaires et même le cancer.  On retiendra ses propriétés diurétiques ainsi que son influence sur les fonctions hépatiques.

Nom(s) scientifique(s)

Taraxacum officinale

Famille ou groupe : 

Plantes


Propriétés


Diurétique

full-leaffull-leaffull-leaffull-leaf

Les feuilles de pissenlit ont un effet diurétique plus important que les racines, avec une activité comparable à celle du frusémide (un médicament diurétique), sans entraîner de perte de potassium en raison de la forte teneur en potassium des feuilles. Un petit essai clinique a confirmé que la prise orale d'un extrait de feuilles de pissenlit augmente significativement le débit urinaire. La racine du pissenlit ne semble pas avoir le même effet diurétique selon des recherches sur des modèles animaux utilisant une infusion de la racine, et aucun métabolite secondaire présentant une activité diurétique majeure n'a été trouvé. Les lactones sesquiterpéniques présents dans le pissenlit sont probablement responsables de ses effets diurétiques.

Usages associés

Infections urinaires, Rétention d'eau, Cellulite

Cholagogue

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Le pissenlit peut exercer un effet direct sur la vésicule biliaire, en provoquant une contraction. Une décoction de racine fraîche de pissenlit (équivalente à 5 g de plante séchée), administrée par voie intraveineuse à des chiens, a doublé le volume de bile sécrétée par le foie pendant une période de 30 minutes.

Usages associés

Stimuler l'appétit, Troubles de digestion, Syndrome de l’intestin irritable, Troubles biliaires

Cholérétique

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Le pissenlit est traditionnellement utilisé pour augmenter l'appétit et la stimulation de la bile tout en réduisant les symptômes de dyspepsie, de flatulence et de calculs biliaires. En tant que cholérétique, le pissenlit est censé augmenter à la fois la production de bile et le flux vers la vésicule biliaire, et en tant que cholagogue, il peut exercer un effet direct sur la vésicule biliaire, en provoquant une contraction. Un effet cholérétique a également été observé chez le rat après administration intraduodénale d'un extrait de pissenlit ; le volume de bile par heure a augmenté d'environ un tiers. Un extrait alcoolique de la plante entière administré par voie intraduodénale à des rats a augmenté la sécrétion biliaire de 40 % au cours des deux heures suivantes. 

Usages associés

Stimuler l'appétit, Troubles de digestion, Syndrome de l’intestin irritable, Troubles biliaires

Dépuratif

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

La feuille est utilisée comme diurétique et dépuratif. Voir effet diurétique et l'action sur le foie (action hépato-protectrice).

Usages associés

Dermatoses, Rhumatismes

Anticancer

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Des études préliminaires indiquent que les extraits de pissenlit possèdent des propriétés antioxydantes et peuvent être toxiques pour les cellules cancéreuses. Utilisé en médecine traditionnelle en Chine, en Arabie et en Amérique du Nord pour diverses maladies, y compris le cancer, l'extrait de feuille de pissenlit a montré des effets prometteurs contre le cancer du sein in vitro. Les racines de Taraxacum japonicum (pissenlit japonais), en particulier, ont démontré un potentiel préventif contre le cancer, induisant la mort des cellules cancéreuses et inhibant les cellules de carcinome hépatocellulaire grâce à la lutéoline, un flavonoïde actif. Des études suggèrent également que l'extrait de racine de pissenlit pourrait être bénéfique pour les patients atteints de cancer colorectal.

Usages associés


Effet digestif

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Historiquement, les plantes à saveur amère sont considérées comme des stimulants de la digestion et de l’appétit par augmentation des secrétions digestives, notamment pancréatiques (stimulation du vague par l’amertume). Deux études chinoises réalisées sur des animaux porteurs de métaplasie, hyperplasie et ulcères gastriques ont montré une amélioration histologique significative avec des préparations contenant du pissenlit. De plus, la racine de pissenlit contient des concentrations élevées d'inuline. Les oligofructanes, comme l'inuline, sont utilisés comme sources de nourriture par les bactéries intestinales bénéfiques. La racine de pissenlit favorise la croissance des bifidobactéries et peut être utile comme "prébiotique".

Usages associés

Troubles de digestion

Anti-inflammatoire

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Des études préliminaires indiquent que le pissenlit pourrait avoir des propriétés anti-inflammatoires. Les composés tels que la lutéoline et la lutéoline-7-O-glucoside présents dans le pissenlit peuvent réduire la production de prostaglandine E2 et d'oxyde nitrique en inhibant les enzymes COX-2 et la synthase d'oxyde nitrique inductible. De plus, les extraits aqueux de pissenlit semblent diminuer les niveaux de certaines cytokines inflammatoires, notamment l'interleukine-6 et le facteur de nécrose tumorale-alpha. Il est également suggéré que l'extrait de racine de pissenlit pourrait inhiber l'activité des leucotriènes, connus pour leur rôle dans l'inflammation.

Usages associés

Rhumatismes

Antiviral

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Le pissenlit est traditionnellement utilisé pour traiter les infections virales. Lors de recherches en laboratoire, des extraits de pissenlit ont eu des propriétés antigrippales et ont inhibé la réplication et l'activité du virus de l'immunodéficience humaine 1 (VIH-1). 

Usages associés


Laxatif

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Le pissenlit exerce un effet laxatif léger dû à l’inuline et à sa richesse en potassium. Dans une série de 24 adultes souffrant de colite chronique, une préparation contenant du pissenlit a amélioré la constipation, la diarrhée et la gêne intestinale chez 96 % des patients.

Usages associés

Constipation

Hépato-protecteur

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Des recherches sur des animaux ont montré que le pissenlit peut jouer un rôle protecteur pour le foie. Ces études révèlent une diminution de l'activité de certaines enzymes hépatiques (CYP1A2 et CYP2E) et une augmentation notable d'une enzyme de détoxification (UDP-glucuronosyltransférase) dans le foie des rats traités avec une infusion de pissenlit. Il est intéressant de noter que le pissenlit n'affecte pas d'autres enzymes hépatiques importantes (CYP2D et CYP3A). Ces résultats suggèrent un effet bénéfique potentiel du pissenlit sur la santé hépatique.

Usages associés

Détoxification, Troubles hépatiques, Troubles biliaires

Antioxydant

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Les diverses parties du pissenlit, y compris les fleurs, les racines, les tiges et les feuilles, ont démontré des propriétés antioxydantes dans des études précliniques. L'extrait de fleur de pissenlit, en particulier, se distingue par son activité antioxydante élevée, attribuée à sa teneur en composés phénoliques. Il a montré une capacité à réduire les espèces réactives de l'oxygène et de l'oxyde nitrique. Des études sur des modèles animaux, notamment sur des rats diabétiques et des modèles de lésions pulmonaires aiguës, ont révélé que l'extrait aqueux de pissenlit peut prévenir les complications liées aux radicaux libres. De plus, l'extrait de racine de pissenlit contribue à la protection du foie contre les maladies liées à l'alcool, tandis que l'extrait de feuille aide à prévenir l'hépatotoxicité induite par le paracétamol. Le taraxastérol, un composant du pissenlit, a démontré des effets bénéfiques sur la fonction hépatique et rénale, contribuant potentiellement à la prévention de la formation de calculs urinaires.

Usages associés

Calcul rénal


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Infections urinaires
✪✪✪✪✪

Le pissenlit est utilisé depuis longtemps comme diurétique dans la médecine traditionnelle ; toutefois, les preuves scientifiques et cliniques à l'appui de cette utilisation se limitent aux études sur les animaux. La forte teneur en potassium du pissenlit est considérée comme étant en partie responsable de son activité diurétique. Une augmentation significative de la fréquence des mictions a été confirmée dans une petite étude (n = 17) dans laquelle on a administré à des volontaires, en une seule journée, 8 ml de d'un extrait hydroéthanolique de feuilles de pissenlit de haute qualité 1 : 1 et on a comparé le débit urinaire aux 2 jours précédents. L'effet était apparent dans la période de 5 heures suivant immédiatement la première dose, indiquant des effets relativement rapides. Il y avait également une augmentation significative du volume d'urine dans la période de 5 heures après la deuxième dose d'extrait. Une étude contrôlée randomisée en double aveugle menée auprès de 57 femmes souffrant de cystite récurrente a révélé qu'une préparation appelée Uva-E (une combinaison de feuilles de busserole et de racine de pissenlit) réduisait de manière significative la fréquence des récidives de cystite par rapport au placebo. Au bout de 12 mois, aucun des patients prenant Uva-E n'avait de récidive de cystite, contre 23 % de récidive dans le groupe témoin. Dans cette combinaison, la busserole est utilisée pour ses propriétés antibactériennes et le pissenlit est utilisé pour augmenter la miction.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine, Feuille

posologie4 - 15 g

formulationPoudre, Teinture mère, Extrait sec

Synergies

Busserole

Constipation
✪✪✪✪

Grâce à sa teneur en inuline et potassium, le pissenlit exerce un léger effet laxatif et s'avère utile pour améliorer la constipation et la gêne intestinale.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine

posologie3 - 15 g

formulationPoudre, Teinture mère, Extrait sec


Troubles de digestion
✪✪✪✪

L'EMA recommande le Pissenlit comme médicament traditionnel à base de plantes pour le soulagement des symptômes liés aux troubles digestifs légers (tels que la sensation de plénitude abdominale, les flatulences et la digestion lente) et la perte temporaire d'appétit. L'European Scientific Cooperative on Phytotherapy (ESCOP) recommande la racine de pissenlit pour "la restauration de la fonction hépatique et biliaire, la dyspepsie et la perte d'appétit".

Posologie

posologiePar voie orale : Racine

posologie3 - 15 g

formulationPoudre, Teinture mère, Extrait sec


Syndrome de l’intestin irritable
✪✪✪✪

Une série de cas de 24 patients souffrant de colite chronique non spécifique et traités avec une formule composée de pissenlit (spécifiquement, T officinal), de millepertuis (Hypericum perforatum), de mélisse (Melissa officinalis), de calendula (Calendula officinalis) et de fenouil (Foeniculum vulgare) a démontré une amélioration symptomatique remarquable en termes de normalisation des selles et de réduction de la douleur. L'utilisation de la racine de Pissenlit n'est pas documentée dans les études pour le SII, mais cet usage est traditionnel et en rapport avec ses propriétés cholagogues et cholérétiques.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine

posologie3 - 15 g

formulationPoudre, Teinture mère, Extrait sec

Synergies

Millepertuis, Mélisse

Stimuler l'appétit
✪✪✪✪

L'EMA et l'ESCOP recommandent le Pissenlit dans la perte temporaire d'appétit.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine

posologie3 - 15 g

formulationPoudre, Teinture mère, Extrait sec


Rétention d'eau
✪✪✪✪

Un petit essai clinique a confirmé que la prise orale d'un extrait de feuilles de pissenlit augmente significativement le débit urinaire.

Posologie

posologiePar voie orale : Feuille

posologie4 - 15 g

formulationPoudre, Teinture mère, Extrait sec


Cellulite
✪✪✪✪

Un petit essai clinique a confirmé que la prise orale d'un extrait de feuilles de pissenlit augmente significativement le débit urinaire.

Posologie

posologiePar voie orale : Feuille

posologie4 - 15 g

formulationPoudre, Teinture mère, Extrait sec


Calcul rénal
✪✪✪✪

Dans la recherche animale, le composant du pissenlit, le taraxastérol, a des effets antiurolithiques. Le taraxastérol améliore probablement la fonction hépatique et rénale en maintenant un environnement antioxydant, ce qui pourrait contribuer à réduire le dépôt de cristaux dans les voies urinaires. Il est possible que d'autres constituants du pissenlit, outre le taraxastérol, jouent un rôle dans les effets antiurolithiques. In vitro, bien que le taraxastérol ait également empêché la cristallisation, les effets n'étaient pas aussi importants que l'extrait de pissenlit lui-même.

Posologie

posologiePar voie orale : Feuille

posologie4 - 15 g

formulationPoudre, Teinture mère, Extrait sec


Rhumatismes
✪✪✪✪

La racine et la feuille de pissenlit sont de puissants dépuratifs. Ils agissent sur le foie, la vésicule biliaire et le rein, et facilitent ainsi l'élimination des toxines. Ces propriétés expliquent en partie l'action positive du pissenlit sur certains troubles cutanés (eczéma, psoriasis, acné), ainsi que sur certains troubles rhumatismaux (goutte, arthrose).

Posologie

posologiePar voie orale : Feuille, Racine

posologie4 - 15 g

formulationPoudre, Teinture mère, Extrait sec


Détoxification
✪✪✪✪

La racine de pissenlit est utilisée depuis longtemps pour soutenir la fonction hépatique et traiter divers troubles dermatologiques et systémiques, sur la base de la théorie selon laquelle la plante améliore la capacité du foie à se détoxifier. Aucune étude clinique pour étayer ces usages. En ce qui concerne la détoxification hormonale, une étude a comparé les effets d'une formule à base de plantes contenant du pissenlit (spécifiquement T officinalis), du curcuma (Curcuma longa), de l'artichaut (Cynara scolymus), du romarin (Rosmarinus officinalis), de la schisandra (Schisandra chinensis) et du chardon-marie (Silybum marianum), avec un placebo sur les niveaux hormonaux de 40 femmes préménopausées. L'étude s'est déroulée sur 4 cycles menstruels. Par rapport aux deux autres traitements, la formule à base de plantes a entraîné une baisse significative des androgènes en phase folliculaire précoce, sans effet sur les niveaux de toute autre hormone stéroïde sexuelle. Les implications de cette étude sont difficiles à déterminer, mais elle suggère que le pissenlit et d'autres plantes pourraient jouer un rôle dans l'amélioration de la détoxification des androgènes.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine, Feuille

posologie4 - 15 g

formulationPoudre, Teinture mère, Extrait sec

Synergies

Romarin, Artichaut, Curcuma, Chardon marie

Troubles hépatiques
✪✪✪✪

La racine de pissenlit est utilisée depuis longtemps comme tonique du foie ; cependant, les preuves scientifiques et cliniques à l'appui de cette utilisation sont limitées. Des études préliminaires suggèrent que la racine de pissenlit stimule l'écoulement de la bile. La Commission E approuve l'utilisation de la racine et de l'herbe de pissenlit pour les troubles de l'écoulement de la bile, la perte d'appétit et la dyspepsie. L'European Scientific Cooperative on Phytotherapy (ESCOP) recommande la racine de pissenlit pour "la restauration de la fonction hépatique et biliaire, la dyspepsie et la perte d'appétit".

Posologie

posologiePar voie orale : Racine

posologie3 - 15 g

formulationPoudre, Teinture mère, Extrait sec


Troubles biliaires
✪✪✪✪

Le pissenlit a longtemps été employé pour stimuler la sécrétion de bile. Grâce à ses effets cholagogue et cholérétique, on considère que les racines de pissenlit sont actives sur le foie et la vésicule biliaire. L'European Scientific Cooperative on Phytotherapy (ESCOP) recommande la racine de pissenlit pour "la restauration de la fonction hépatique et biliaire, la dyspepsie et la perte d'appétit".

Posologie

posologiePar voie orale : Racine

posologie4 - 15 g

formulationPoudre, Teinture mère, Extrait sec


Dermatoses
✪✪✪✪

La racine et la feuille de pissenlit sont de puissants dépuratifs. Ils agissent sur le foie, la vésicule biliaire et le rein, et facilitent ainsi l'élimination des toxines. Ces propriétés expliquent en partie l'action positive du pissenlit sur certains troubles cutanés (eczéma, psoriasis, acné), ainsi que sur certains troubles rhumatismaux (goutte, arthrose).

Posologie

posologiePar voie orale : Racine, Feuille

posologie4 - 15 g

formulationPoudre, Teinture mère, Extrait sec


Dosage de sécurité

Adulte à partir de 12 an(s) : 3 g - 15 g (Poudre)

Feuille : - Infusion d'herbe séchée : 4-10 g trois fois par jour. - Extrait fluide (25%) : 4-10 ml trois fois par jour. - Teinture (1 : 5) : 5-10 ml deux fois par jour. - Jus frais : 10-20 ml trois fois par jour. Racine : - Décoction de racine séchée : 4-5 g trois fois par jour. - Teinture (1 : 5) : 5-10 ml trois fois par jour. - Extrait fluide (30%) : 2-8 ml trois fois par jour. - Jus de la racine fraîche : 4-8 mm trois fois par jour.


Interactions

Médicaments

Diurétiques : interaction modérée

Le pissenlit contient des quantités importantes de potassium. La feuille de pissenlit peut théoriquement potentialiser l'effet diurétique des diurétiques pharmaceutiques.

Quinolones : interaction modérée

La forte teneur en minéraux du pissenlit peut entraîner la formation de complexes chélatés avec les antibiotiques quinolones et réduire leur absorption et leur biodisponibilité. Cela a été démontré chez les rats avec Taraxacum mongolicum (pissenlit chinois). Il est recommandé d'éviter l'utilisation concomitante de ces substances.


Précautions

Femme enceinte : utiliser avec prudence

Sur la base d'une longue histoire d'utilisation en médecine traditionnelle, le pissenlit est généralement considéré comme sûr pendant la grossesse et l'allaitement. La racine et la feuille de pissenlit sont utilisées pour divers troubles, comme les problèmes digestifs et diurétiques .

Femme allaitante : utiliser avec prudence

Sur la base d'une longue histoire d'utilisation en médecine traditionnelle, le pissenlit est généralement considéré comme sûr pendant la grossesse et l'allaitement. La racine et la feuille de pissenlit sont utilisées pour divers troubles, comme les problèmes digestifs et diurétiques .


Contre-indications

Obstruction des voies biliaires : interdit

Contre-indiqué en cas d'obstruction des voies biliaires.

Enfant jusqu’à 12 an(s) : interdit

L'utilisation chez les enfants de moins de 12 ans n'est pas recommandée.