Phytase : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

La phytase est une enzyme qui élimine le phosphate de l'acide phytique ou phytate. On le trouve naturellement en petites quantités dans l'alimentation, dans les micro-organismes et les plantes, et dans l'intestin grêle. Le phytate alimentaire peut se lier aux minéraux et réduire leur biodisponibilité. C'est pourquoi des suppléments de phytase sont parfois utilisés pour décomposer le phytate alimentaire. La phytase est présente dans l'intestin grêle des animaux ; cependant, dans l'intestin humain, l'activité de la phytase est faible. La phytase, une 6-phytase, est présente dans certaines céréales, légumineuses et oléagineux. On trouve des activités élevées dans le son de blé. Le trempage, la germination et la fermentation augmentent l'activation des phytases des céréales, des légumineuses et des graines. Les sources de phytase supplémentaire, généralement la 3-phytase, comprennent des microorganismes tels que Aspergillus niger. La phytase a été identifiée pour la première fois en 1907. L'ajout de phytase aux aliments pour animaux a été introduit au début des années 1990. En raison des économies et des avantages environnementaux associés à la réduction de l'excrétion de phosphore, la phytase représente plus de 60 % du marché des enzymes pour l'alimentation animale. Par voie orale, la phytase est utilisée pour augmenter l'absorption de minéraux tels que le calcium, le fer et le zinc. Elle est également utilisée pour le vieillissement de la peau, l'anémie et la carence en zinc.

Famille ou groupe : 

Enzymes


Propriétés


Reminéralisant

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Le phytate alimentaire ou l'acide phytique se lie aux minéraux et réduit leur biodisponibilité. La phytase décompose le phytate alimentaire en catalysant l'élimination progressive des phosphates du phytate, ce qui augmente la libération des minéraux chélatés. Les phytases microbiennes sont actives à un pH de 2,0 et résistent à la chaleur et aux acides gastriques. Les phytases endogènes présentes dans les aliments sont généralement actives à un pH de 4,5-6,0 et dans une plage de température de 45-60° C. Le trempage des sources alimentaires de phytase dans la plage de température appropriée a un effet significatif sur la biodisponibilité des minéraux. La fermentation avec des micro-organismes producteurs de phytase augmente également la biodisponibilité des minéraux.

Usages associés


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Rides
✪✪✪✪✪

Chez les patients présentant des rides profondes, des recherches cliniques préliminaires montrent que la prise de 50 mg de citrate de zinc et de 3 000 unités de phytase par jour pendant quatre jours avant un traitement à la toxine botulique augmente la durée des effets de la toxine botulique rapportée par le patient d'environ 25 %, alors qu'il n'y a aucune amélioration chez les patients prenant du gluconate de zinc 10 mg ou un placebo. L'efficacité du traitement par la toxine botulique a également été améliorée.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie3000 UI

Synergies

Zinc

Anémie
✪✪✪✪✪

La prise de phytase avec un repas contenant du phytate et du fer augmente l'absorption du fer. Cependant, l'effet de la phytase spécifiquement pour le traitement de l'anémie ferriprive reste peu clair. Dans une petite étude portant sur des femmes, dont certaines souffraient d'anémie ferriprive, l'incubation du blé comme source de phytase avec une céréale traditionnelle riche en phytate a augmenté l'absorption du fer du repas de 2,6 % à 8,3 %. De même, l'ajout de phytase microbienne à des petits pains de blé entier contenant du phytate augmente l'absorption du fer d'un repas d'environ 82 % par rapport aux petits pains sans phytase ajoutée. Dans une autre petite étude, l'ajout d'une phytase microbienne à un repas de maïs simple contenant des micronutriments ajoutés augmente de 1,85 fois l'absorption du fer et son incorporation dans les globules rouges après 14 jours, par rapport au repas sans phytase ajoutée.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie1000 UI


Carence en Zinc
✪✪✪✪✪

Des recherches cliniques préliminaires montrent que l'ajout de phytase à raison de 20,5 unités à un plat à base de millet enrichi en zinc augmente l'absorption du zinc d'environ 68 % chez les enfants âgés de 12 à 24 mois. Certains de ces enfants avaient de faibles taux plasmatiques de zinc au départ. Cependant, l'utilisation de la phytase spécifiquement pour le traitement de la carence en zinc n'a pas été étudiée.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie20.5 UI


Dosage de sécurité

Adulte à partir de 18 an(s) : 3000 UI - 10000 UI

L'activité de la phytase est mesurée en unités phytase, ou FTU, une unité représentant la quantité d'enzyme qui libère 1 mmol de phosphore inorganique par minute.


Précautions

Femme enceinte : éviter

Données insuffisantes.

Femme allaitante : éviter

Données insuffisantes.