Phycocyanine : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

Les phycocyanines, éléments clés de l’appareil photosynthétique des cyanobactéries, constituent les protéines majeures des algues bleu-vert telles que la spiruline, où elles représentent plus de 15 % du poids frais et plus de 20 % du poids sec, ainsi que dans l'algue de Klamath. Ces pigments, naturellement colorées d'un bleu intense, sont responsables de la couleur bleue caractéristique qui se manifeste lors de la réhydratation de la spiruline séchée. Au sein des algues, la phycocyanine joue un rôle crucial dans la photosynthèse, facilitant la capture de la lumière. Elle absorbe spécifiquement des longueurs d'onde de la lumière que la chlorophylle ne peut pas absorber efficacement, notamment dans le spectre du rouge-orange. Cela permet à l'algue d'améliorer son efficacité énergétique et sa capacité à survivre dans dans diverses conditions lumineuses. La phycocyanine suscite un vif intérêt dans la communauté scientifique à en croire les nombreuses recherches mettant en lumière son potentiel thérapeutique. Nous retiendrons les extraordinaires propriétés antioxydantes (largement supérieure à la vitamine E ) et anti-inflammatoires, qui contribuent à limiter le risque de développer certains cancers. Elle stimule également l'immunité et protège le foie grâce à ses propriétés détoxifiantes.

Autre(s) nom(s) 

C-phycocyanine

Nom(s) scientifique(s)

Phycocyanine

Famille ou groupe : 

Phytosubstances


Propriétés


Antioxydant

full-leaffull-leaffull-leaffull-leaf

La structure chimique de la phycocyanine est très proche de celle de la bilirubine, connue pour être un antioxydant physiologique important contre les espèces réactives à l'oxygène. Les recherches sur la capacité antioxydante de la phycocyanine comparée au trolox, analogue soluble de la vitamine E et antioxydant spécifique des radicaux alkoxyles, montrent que la phycocyanine a une activité non négligeable sur les radicaux alkoxyles. D'autres recherches ont montré que la phycocyanine a une activité antioxydante sur les radicaux peroxyles comparable à l'acide urique. En effet, l'acide urique est connu pour être un antioxydant spécifique des radicaux peroxyles. D'autre part, la phycocyanine naturelle ou réduite semble avoir une action antioxydante et protectrice de la peroxydation lipidique. Cette dernière intervient dans certaines pathologies dans lesquelles le stress oxydant est impliqué comme dans les maladies cardiovasculaires.

Usages associés

Bien-vieillir, Stress oxydatif, Performance sportive

Anti-inflammatoire

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Les propriétés anti-inflammatoires de la phycocyanine ont largement été démontrées. In vitro, le mode d'action invoqué semble être similaire à celui des coxibs, des anti-inflammatoires ciblant directement la cyclo-oxygénase-2 (une enzyme responsable des états inflammatoires). La phycocyanine a aussi des propriétés antioxydantes qui pourraient jouer un rôle dans l'inhibition des réactions inflammatoires. En effet, il est acquis que certains dommages tissulaires inflammatoires ont comme intermédiaires des espèces réactives à l'oxygène. Les oxydants comme les radicaux hydroxyles, superoxydes ou le peroxyde d'hydrogène sont formés sur le site de l'inflammation et contribuent au maintien des dommages tissulaires dans certaines maladies inflammatoires aiguës et chroniques. Ainsi, l'activité anti-inflammatoire de la phycocyanine résulte d'une combinaison d'action non enzymatique, par des propriétés antioxydantes et enzymatique, par inhibition sélective de la cyclo-oxygénase 2 (COX-2).

Usages associés

Bien-vieillir

Hépato-protecteur

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

L'effet hépatoprotecteur de la phycocyanine est principalement possible grâce à son pouvoir piégeur des radicaux libres et l'inhibition de la peroxydation lipidique. Ces différentes propriétés permettent de réduire les pertes enzymatiques dans le foie et par conséquent protège celui-ci d'une éventuelle destruction cellulaire.

Usages associés

Troubles hépatiques

Immunostimulant

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

La phycocyanine affecte les fonctions immunitaires en stimulant la prolifération ou la différenciation des cellules immunitaires dans les organes lymphoïdes. Zhang et al. ont montré que la phycocyanine améliore l'activité des cellules érythropoïétiques, favorisant ainsi la production de globules rouges dans la moelle osseuse ainsi que l'activité des lymphocytes, renforçant sa capacité à prévenir et à résister aux maladies.

Usages associés

Renforcement immunitaire

Anticancer

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Plusieurs études ont mis en évidence que la phycocyanine était capable d'activer l'apoptose dans différents types de lignées cellulaires. L'induction de l'apoptose par la phycocyanine sur les cellules cancéreuses est réalisée de plusieurs manières : premièrement, par son action inhibitrice sur la cyclo-oxygénase 2 (Cox-2), interférant ainsi avec la cascade de l'acide arachidonique ; deuxièmement, par la libération du cytochrome c, qui déclenche une série d'événements conduisant à la mort cellulaire programmée (apoptose) ; troisièmement, par le clivage du PARP, une famille d'enzymes détectant et réparant l'ADN ; et enfin, par la dérégulation des protéines de la famille des Bcl-2, qui jouent un rôle essentiel dans la régulation de l'apoptose.

Usages associés

Bien-vieillir

Chélateur

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

La phycocyanine C est un ligand des métaux lourds dont l'arsenic. Elle permet donc de faciliter l'élimination des métaux lourds présents dans l'organisme.

Usages associés

Détoxification

Hypolipémiant

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Le composé C-Phycocyanine inhibe l'absorption du cholestérol au niveau jéjunal, la réabsorption des acides biliaires au niveau iléal, et inhibe l'activité de la lipase pancréatique (une enzyme permettant la digestion des graisses).

Usages associés

Hypercholestérolémie


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Hypercholestérolémie
✪✪✪✪✪

La phycocyanine permet d'améliorer le profil lipidique d'adultes en bonne santé ou dyslipidémiques sans effet secondaire contrairement aux effets hépatiques et myalgiques des statines. La diminution en LDL et Cholestérol est significative par rapport à un groupe placebo, elle représente une baisse du cholestérol entre 9 et 33 %, de LDL entre 9 et 45 % et une augmentation de HDL entre 4,2 et 15 %. Les doses utilisées dans ces études variaient de 1 à 10 g de spiruline par jour pendant 4 semaines à 6 mois.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie100 - 1000 mg

formulationExtrait aqueux


Performance sportive
✪✪✪✪✪

La phycocyanine pourrait augmenter la performance à l’exercice, l’oxydation des graisses, la concentration en glutathion et atténuer la peroxydation lipidique due à l’activité physique mais les mécanismes restent à étudier.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie100 - 1000 mg

formulationExtrait aqueux


Renforcement immunitaire
✪✪✪✪✪

La phycocyanine stimule la prolifération des cellules immunitaires, renforce l'activité de défense biologique contre les maladies infectieuses en soutenant les fonctions du système immunitaire des muqueuses et en réduisant l'inflammation.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie100 - 1000 mg

formulationExtrait aqueux


Bien-vieillir
✪✪✪✪✪

La phycocyanine a empêché les dommages de l'ADN et a éliminé les radicaux hydroxyle et peroxyle ce qui a pu inhiber l'oxydation des globules rouges. Il a aussi été rapporté que la phycocyanine inhibait près de 95% de la peroxydation lipidique induite par les radicaux peroxyle. Ces effets ont été observés après une supplémentation en spiruline de 8 g par jour pendant 12 à 16 semaines. En plus de ses activités antioxydantes, la phycocyanine a été associé à la protection mitochondriale et neuronale, dans des modèles animaux.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie100 - 1000 mg

duration12 - semaines

formulationExtrait aqueux


Stress oxydatif
✪✪✪✪✪

Une supplémentation en spiruline de 8 g par jour pendant 12 semaines a permis de réduire significativement les niveaux plasmatiques de malondialdéhyde, un biomarqueur du stress oxydatif, chez les patients diabétiques. De même, des sujets coréens âgés et en bonne santé qui ont consommé 8 g par jour de spiruline pendant 16 semaines ont montré une diminution du niveau de peroxydation des lipides, alors que le statut antioxydant total et les niveaux d'enzymes antioxydantes, telles que la SOD et la GPx, étaient élevés dans le plasma, ce qui indique que la supplémentation en spiruline a pu améliorer le statut antioxydant chez les sujets humains. Cette effet a été associé au composant C-Phycocyanine. En outre, la phycocyanine a empêché les dommages à l'ADN et a neutralisé les radicaux libres.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie100 - 1000 mg

formulationExtrait aqueux


Troubles hépatiques
✪✪✪✪✪

L'effet hépatoprotecteur de la phycocyanine est principalement possible grâce à son pouvoir piégeur des radicaux libres et l'inhibition de la peroxydation lipidique. Ces différentes propriétés permettent de réduire les pertes enzymatiques dans le foie et par conséquent protègent celui-ci d'une éventuelle lyse cellulaire.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie100 - 1000 mg

formulationExtrait aqueux


Détoxification
✪✪✪✪✪

La phycocyanine diminue très efficacement la toxicité des produits chimiques (métaux lourds, médicaments). Il est conseillé de l’associer systématiquement dans les cures de détox.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie100 - 1000 mg

formulationExtrait aqueux

Synergies

Zinc


Dosage de sécurité

Adulte à partir de 18 an(s) : 100 mg - 1000 mg

Pas de dosages disponibles pour émettre des recommandations. Une étude indique que 1 g/jour de phycocyanine est généralement reconnu comme sûr.


Interactions

Médicaments

Immunosuppresseur : interaction modérée

La phycocyanine a des effets immunostimulants. Théoriquement la supplémentation en association avec un traitement immunosuppresseur réduit l'efficacité du traitement.


Précautions

Femme allaitante : éviter

Il n'existe pas assez d'informations sur la sécurité de la prise de phycocyanine chez les femmes allaitantes.

Femme enceinte : éviter

Il n'existe pas assez d'informations sur la sécurité de la prise de phycocyanine chez les femmes enceintes.


Contre-indications

Maladies auto-immunes : interdit

La phycocyanine stimule le système immunitaire ce qui pourrait aggraver les maladies auto-immunes.