Millefeuille : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

L’achillée est une plante vivace herbacée qui se répand rapidement dans les bois, aux bords des chemins, dans les champs et les endroits tempérés bénéficiant d'un bon ensoleillement. Elle est commune en Europe et en Amérique du Nord, même si on peut la trouver aussi en Afrique du nord et en Asie. Les parties utilisées en thérapeutique sont les sommités fleuries, qui contiennent au moins 2 ml/kg d'huile essentielle et pas moins de 0,02 % de proazulènes, exprimés en chamazulène. L'achillée millefeuille contient des lactones sesquiterpéniques, des polyacétylènes, des coumarines, de l'achilleine, de l'achilline et des flavonoïdes tels que l'apigénine et la lutéoline. L'achillée millefeuille contient également de l'huile essentielle (0,2 à 1 %) : l'eucalyptol, du camphre, du terpinéol, du pinène, du bornéol, du chamazulène, d'autres azulènes et des traces de thujone. La teneur en huiles essentielles, et en particulier la teneur en azulène, varie considérablement en fonction de la source. L'achillée est traditionnellement utilisée comme antiseptique, astringente et antispasmodique pour les troubles dyspeptiques tels que des plaintes spasmodiques légères dans la région abdominale. Par voie cutanée, elle est préconisée en cas d'inflammations légères de la peau et des muqueuses.

Autre(s) nom(s) 

Achillée millefeuille

Nom(s) scientifique(s)

Achillea millefolium

Famille ou groupe : 

Plantes


Propriétés


Antispasmodique

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

L'achillée millefeuille est traditionnellement utilisée en médecine populaire pour ses propriétés antispasmodiques, en particulier pour traiter les troubles gastro-intestinaux. Le mécanisme d'action antispasmodique est principalement attribué aux flavonoïdes qu'elle contient. Des études ont démontré que les extraits d'achillée millefeuille agissent de manière similaire à certains médicaments antispasmodiques connus, en inhibant les contractions intestinales de manière dose-dépendante. En outre, l'achillée millefeuille offre un potentiel intéressant comme traitement naturel antispasmodique, agissant principalement par le blocage des canaux calciques et l'implication des systèmes nitrique et adrénergique, grâce à la présence de flavonoïdes actifs comme l'apigénine.

Usages associés

Troubles de digestion, Dysménorrhée

Gastroprotecteur

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

L'achillée millefeuille est traditionnellement utilisée pour les ulcères d'estomac et autres problèmes gastro-intestinaux. Dans la recherche animale, l'extrait d'achillée millefeuille protège la muqueuse gastrique contre les ulcères en inhibant la sécrétion gastrique ou en augmentant le flux sanguin dans la muqueuse gastrique.

Usages associés

Troubles de digestion

Antimicrobien

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

L'achillée millefeuille agit efficacement contre diverses bactéries, champignons et levures. Les recherches ont révélé que l'huile essentielle présente une activité antimicrobienne notable contre 8 bactéries, 14 champignons et la levure C. albicans, tandis que l'extrait méthanolique se montre inactif. Par ailleurs, l'huile essentielle s'est avérée efficace contre Streptococcus mutans, une bactérie impliquée dans les caries dentaires. Les extraits de plusieurs espèces d'achillée, dont A.millefolium, ont démontré une activité antimicrobienne à large spectre, efficace contre des bactéries telles que S. aureus, E. coli, K. pneumoniae, P. aeruginosa et Salmonella enteritidis, ainsi que contre les champignons A. niger et C. albicans. Ces résultats suggèrent que l'achillée millefeuille pourrait être particulièrement utile dans le traitement des infections résistantes aux antibiotiques, comme certaines souches d'E. coli productrices de β-lactamases à spectre étendu, responsables d'infections urinaires et sanguines. L'activité antimicrobienne de l'achillée millefeuille ne se limite pas à ces exemples. En effet, des études ont également montré que les extraits de cette plante inhibent la croissance de l'Helicobacter pylori, une bactérie associée aux ulcères gastroduodénaux et au cancer gastrique.


Effet hématologique

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

L'achilléine, un alcaloïde constitutif de l'achillée, pourrait réduire le temps de coagulation et être responsable de ses propriétés hémostatiques.


Effet microcirculatoire

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

L'achillée améliorerait les échanges au travers des capillaires et des veinules. Souvent ajouté dans les mélanges pour améliorer le retour veineux. Pas d'études à date pour appuyer cette propriété.


Action œstrogénique

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

L'achillée millefeuille est couramment employée en médecine traditionnelle pour favoriser et réguler le cycle menstruel. Des études de laboratoire indiquent que les extraits de cette plante possèdent des propriétés légèrement œstrogéniques, attribuées principalement à la présence de composés comme l'apigénine et la lutéoline.


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Cicatrisation de la peau
✪✪✪✪✪

L'achillée millefeuille est traditionnellement utilisée pour son soutien dans la guérison des petites blessures. Une étude clinique préliminaire, axée sur le traitement des inflammations et des fissures des mamelons chez les patientes allaitantes, a dévoilé des résultats prometteurs. L'étude a impliqué l'application topique d'une préparation d'achillée millefeuille, administrée deux fois par jour immédiatement après l'allaitement sur une période de sept jours. Pour obtenir cette préparation, 30 g d'achillée millefeuille ont été bouillis dans un litre d'eau durant dix minutes. Les résultats observés ont été encourageants : une réduction notable de la rougeur et de la douleur, signes d'une amélioration de l'état inflammatoire initial. Les bienfaits observés grâce à l'application de l'achillée millefeuille n'étaient pas significativement différents de ceux obtenus par l'application topique de miel ou de lait maternel, deux autres remèdes naturels traditionnellement recommandés pour des symptômes similaires. D'autres recherches cliniques menées chez des femmes en post-partum ayant subi une épisiotomie montrent que l'application d'une pommade contenant 5 % d'achillée millefeuille sur la zone de suture propre et séchée deux fois par jour pendant dix jours réduit la douleur, la rougeur et l'œdème périnéal 1 à 2 semaines après l'intervention par rapport à une pommade placebo ou à l'absence de traitement. Ces résultats viennent donc confirmer l'utilisation traditionnelle de l'achillée millefeuille dans le soin des petites blessures et soutiennent l'intérêt pour des études plus approfondies sur ses propriétés cicatrisantes. L'huile essentielle est également utilisée, en mélange avec une crème ou une huile végétale, pour une application cutanée.

Posologie

posologiePar voie cutanée : sommités fleuries

posologie1.5 - 2 g

formulationHuile essentielle, pommade, Teinture mère


Dysménorrhée
✪✪✪✪✪

L'efficacité de l'achillée millefeuille dans le traitement des symptômes liés aux périodes menstruelles est liée à son action antispasmodique. L'Agence européenne des médicaments (EMA) l'a officiellement classé comme médicament traditionnel à base de plantes, spécifiquement pour son action sur les spasmes mineurs associés aux menstruations. Cette reconnaissance est soutenue par des recherches scientifiques, notamment une étude clinique préliminaire ciblant des patientes souffrant de dysménorrhée. L'étude a révélé que la consommation régulière d'une tisane d'achillée millefeuille peut contribuer à atténuer ces douleurs. La méthode spécifique employée consistait en la prise de 4 g d'achillée millefeuille sous forme de tisane, à raison de trois fois par jour pendant les trois premiers jours de deux cycles menstruels consécutifs. Les résultats ont démontré une réduction modeste mais significative des douleurs liées à la dysménorrhée, en comparaison avec une tisane placebo. L'huile essentielle peut-être également utilisée en mélange avec une huile végétale, appliquée en massage sur l'abdomen.

Posologie

posologiePar voie cutanée, orale : sommités fleuries

posologie4 g

formulationHuile essentielle, Tisane/Thé/Infusion


Syndrome de l’intestin irritable
✪✪✪✪✪

La recherche clinique montre que la prise d'une capsule contenant du gingembre, de la boswellia et de l'achillée millefeuille trois fois par jour pendant 30 jours améliore la douleur de 46% et les symptômes gastro-intestinaux de 60% par rapport au placebo chez les patients atteints d'un SII léger à modéré. Les patients ont également constaté une amélioration de l'humeur générale par rapport au placebo.

Posologie

posologiePar voie orale : sommités fleuries

posologie1.5 - 2 g

formulationTisane/Thé/Infusion

Synergies

Boswellia, Gingembre

Stimuler l'appétit
✪✪✪✪

L'Agence européenne des médicaments (EMA) et le Comité scientifique européen pour la phytothérapie (ESCOP) recommandent l'utilisation de l'achillée millefeuille en tant que remède traditionnel à base de plantes, spécifiquement destiné au traitement des épisodes temporaires de perte d'appétit.

Posologie

posologiePar voie orale : sommités fleuries

posologie1.5 - 2 g

formulationTisane/Thé/Infusion


Troubles de digestion
✪✪✪✪

L'Agence européenne des médicaments (EMA) reconnaît l'achillée millefeuille comme une option thérapeutique traditionnelle à base de plantes, efficace pour le traitement symptomatique de troubles gastro-intestinaux légers et spasmodiques, y compris les ballonnements et les flatulences. Parallèlement, le Comité scientifique européen pour la phytothérapie (ESCOP) souligne son utilité dans le cadre des troubles dyspeptiques, notamment pour apaiser les plaintes spasmodiques légères dans la région abdominale. L'huile essentielle peut-être également utilisée en mélange avec une huile végétale, appliquée en massage sur l'abdomen.

Posologie

posologiePar voie cutanée, orale : sommités fleuries

posologie1.5 - 2 g

formulationHuile essentielle, Tisane/Thé/Infusion


Dosage de sécurité

Adulte à partir de 18 an(s) : 600 mg (Extrait sec)

- Tisane : 1,5-2 g de substance végétale broyée dans 250 ml d'eau bouillante en infusion 2 fois par jour. Pour l'indication "perte d'appétit", la tisane doit être prise 30 minutes avant les repas. - Teinture TM : 20-30 gouttes dans 50 ml d'eau, 2 fois par jour une demi-heure avant le repas. - Extrait sec : 600 mg/jour.


Plantes ou autres actifs

Millefeuille : interaction faible

L'utilisation concomitante peut augmenter le risque de toxicité de la Thujone. Les herbes contenant de la Thujone comprennent la sauge, le cèdre, et l'absinthe.

Millefeuille : interaction faible

L'utilisation concomitante peut augmenter le risque de toxicité de la Thujone.

Précautions

Enfant de 12 jusqu’à 18 an(s) : éviter

L'utilisation chez les enfants de moins de 12 ans n'a pas été établie en raison de manque de données.

Femme allaitante : éviter

La sécurité pendant l'allaitement n'a pas été établie.

Allergies : utiliser avec prudence

Hypersensibilité à la substance active et aux autres plantes de la famille des Asteraceae.


Contre-indications

Femme enceinte : interdit

L'Achillée millefeuille est réputée être abortive, et affecte le cycle menstruel.