Guarana : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

Le guarana est une liane ligneuse à feuilles persistantes, originaire des forêts tropicales amazoniennes. Les fruits présentent une coloration allant du rouge foncé à l’orange, voire jaune. Ils sont partiellement ouverts, laissant apparaître 1 à 3 graines de couleur châtain foncé, dont la partie inférieure est recouverte d’un épais membrane blanc. Les tribus indigènes de la région de l'Amazone ont une longue histoire d'utilisation traditionnelle des graines de guarana, généralement dans une boisson, pour ses propriétés stimulantes et aphrodisiaques. Dans la préparation traditionnelle, les graines de guarana sont grillées pour faciliter l'élimination de la "testa" (enveloppe ou coque de la graine) qui est jetée. Les grains sont pilés pour les réduire en poudre et mélangés avec de l'eau pour former une pâte ; celle-ci est roulée et séchée pour produire des barres dures (ou "bâtons"), dont la poudre peut être grattée au besoin. La graine est la partie de la plante utilisée à des fins médicinales. Le "testa" représente 15 à 20 % du poids de la graine et contient jusqu'à 4 % de caféine (contre 1 à 2 % dans le café), des tanins (3 à 5 %) et d'autres constituants. Les principaux constituants caractéristiques des graines sont la caféine (1 à 5,8%), et d'autres méthylxanthines comme la théobromine (0,01 à 0,17%) et la théophylline (0,006 à 0,25%). Les autres constituants sont les tanins (5-16%), principalement des proanthocyanidines, de la catéchine (1,3-6%) et de l'épicatéchine (1,2-3,8%), des huiles grasses (2,2-3,7%) contenant des acylglycérols et des cyanolipides, une fraction volatile (0.4%) constituée essentiellement de Carvacrol. Par voie orale, le guarana est utilisé pour les fonctions cognitives, les performances sportives, contre la fatigue, l'obésité, pour améliorer le libido et comme tonique. Il est également utilisé par voie orale pour prévenir la malaria, ainsi que pour la diarrhée, la fièvre, les maladies cardiovasculaires. L’intérêt thérapeutique du guarana est dû à l’interaction de ses différents composés et non seulement à sa forte teneur en caféine. La teneur importante en caféine ne provoque pas de forte excitation du fait de sa liaison avec les tanins. La présence de saponosides, lipides et tanins ralentirait l’absorption intestinale de la caféine.

Autre(s) nom(s) 

Cacao Brésilien

Nom(s) scientifique(s)

Paullinia cupana

Famille ou groupe : 

Plantes

Principes actifs :

Caféine

Tanins

Flavonoïdes

Théophylline

Théobromine

Polysaccharides


Propriétés


Neurologique

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Bien que les effets du guarana sur le le système nerveux central (SNC) n'aient pas fait l'objet d'études cliniques, de nombreuses preuves montrent que la caféine, principal constituant du guarana, stimule le SNC. Les mécanismes possibles comprennent le blocage des récepteurs de l'adénosine et l'inhibition de la phosphodiestérase. En bloquant les récepteurs de l'adénosine, la caféine augmenterait la libération de neurotransmetteurs tels que la dopamine. Il pourrait en résulter une réduction de l'expression clinique de la maladie de Parkinson. Il a également été proposé que la caféine puisse diminuer la signalisation du GABA et de la sérotonine. Les effets stimulants de la caféine sur le SNC sont censés améliorer la vigilance et les performances psychomotrices. La caféine augmente les taux plasmatiques de catécholamines, probablement par le biais d'un antagonisme des récepteurs de l'adénosine et d'une réduction du captage extraneuronal des catécholamines. Dans une petite étude clinique randomisée, en simple aveugle, contrôlée par placebo, 15 sujets (dormeurs normaux) ont reçu 250 ml d'une boisson aux graines de guarana (500 mg de poudre de graines de guarana dans 100 ml) ou un placebo. Après une nuit de sommeil limitée à 4 heures, la graine de guarana a amélioré les performances psychomotrices et a produit des tendances positives sur l'humeur.

Usages associés

Équilibre émotionnel

Bioénergisant

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

La caféine, principal constituant du guarana, serait responsable de l'augmentation de l'énergie. Cependant, certains chercheurs pensent que d'autres composés présents dans le guarana peuvent également jouer un rôle dans l'effet "boosteur" de l'énergie, ce qui peut entraîner des effets stimulants accrus par rapport à la caféine seule. L'extrait de guarana est capable d'induire un effet stimulant dans un modèle de laboratoire spécifique utilisant un organisme insensible à la caféine. Ces résultats ont été retrouvés chez l’homme.

Usages associés

Fatigue, Performance sportive

Métabolique

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

La caféine, principal constituant du guarana, augmente la dépense énergétique au repos et la thermogenèse cellulaire. Elle provoque également une augmentation du renouvellement non oxydatif des acides gras et de l'oxydation des lipides ; toutefois, l'effet net sur l'oxydation des lipides est faible. Les effets de la caféine sur la dépense énergétique et le métabolisme lipidique semblent être médiés par des mécanismes sympathiques et non sympathiques. La caféine est souvent utilisée en association avec l'éphédra pour la perte de poids et semble avoir des effets pharmacodynamiques additifs. Une dose unique d'éphédra en combinaison avec de la caféine peut augmenter la fréquence cardiaque de 67 battements par minute à 82 battements par minute chez des personnes jeunes et en bonne santé. Cette association augmente également la pression artérielle systolique et, dans une moindre mesure, la pression diastolique. La caféine associée à l'éphédra augmente également la consommation d'oxygène. Une étude clinique chez des sujets sains a montré que l’ingestion d’une dose unique de 2,72g de guarana augmente significativement le quotient respiratoire (reflet de l’oxydation des lipides) et la pression artérielle systolique.

Usages associés

Contrôle du poids

Fonction cognitive

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Des études chez l’animal ont montré que l’administration de guarana améliorait les performances cognitives et physiques. En effet, Il a été noté une action positive du guarana sur les capacités physiques, notamment en période de stress, et une amélioration des capacités mnésiques (mémoire). Dans un autre essai de phase II, les effets de différentes doses de guarana sur les capacités cognitives chez l’homme ont été évalués. L’analyse a été menée en double aveugle, contre placebo sur 26 patients pendant 6 jours. Différentes doses d’un extrait standardisé de guarana ont été étudiées. L’impact de ce traitement sur la cognition et l’humeur a été mesuré grâce à deux échelles : les évaluations automatisées du CDR (Cognitive Drug Research) et les échelles de l’humeur de Bond et Lader. Le guarana a donc induit une amélioration de la mémoire, vivacité d’esprit et satisfaction. Les auteurs suggèrent que la caféine n’est pas le seul principe actif à l’origine des effets décrits. D’autres composants de cette plante pourraient également intervenir.

Usages associés

Performances cognitives

Hypoglycémiant

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Des recherches in vitro suggèrent que les polyphénols isolés de la poudre de guarana inhibent les enzymes alpha-glucosidase et alpha-amylase, ce qui pourrait contribuer aux effets hypoglycémiant. In vivo, il a été montré qu’un extrait aqueux de guarana modifie la réponse glycémique suite à un effort. Ainsi, 60 min après un exercice, les souris prétraitées avec l’extrait maintenaient leur glycémie alors que celle-ci chutait dans le groupe contrôle. Après 2h, la baisse de glycémie était moindre chez les souris prétraitées avec l’extrait de guarana. Le mécanisme à l’origine de cette action serait dû à une augmentation de la dégradation du glycogène qui permettrait à l’organisme d’avoir une source d’énergie plus importante.


Gastroprotecteur

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Une étude, sur des rats prétraités avec un extrait de guarana, a montré que le guarana entraînait une réduction significative de lésions gastriques induites par l’éthanol ou l’indométhacine. La caféine ne serait pas le seul constituant à l’origine de cette action protectrice. Le guarana pourrait aussi augmenter la sécrétion d'acide gastrique et retarder la vidange gastrique. Cela a été démontré dans une étude clinique utilisant une combinaison de plantes connue sous le nom de YGD, qui contient du yerba mate (feuilles d'Ilex paraguayensis), du guarana (graines de Paullinia cupana) et du damiana (feuilles de Turnera diffusa var. aphrodisiaca).


Satiétogène

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Une étude clinique en double aveugle contre placebo a montré l’influence d’un traitement à base de guarana sur le transit intestinal de 13 sujets sains. Les chercheurs ont constaté que la préparation à base de guarana ralentissait de 53% la progression des aliments au niveau de l’estomac par rapport au placebo et ainsi augmentait la durée de la période de satiété.

Usages associés

Contrôle du poids

Antibactérien

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Des données in vitro ont démontré les effets antibactériens et antioxydants de l'extrait éthanolique de guarana, que l'on pense être dus aux composés phénoliques. Le guarana s'est révélé efficace contre de nombreux agents pathogènes du tube digestif, notamment Escherichia coli, Salmonella typhimurium et Staphylococcus aureus. Cela donne une base théorique à l'utilisation traditionnelle du guarana contre la diarrhée. Plus récemment, des recherches in vitro ont démontré une activité antibactérienne contre Streptococcus mutans, ce qui pourrait avoir des applications dans la prévention de la plaque dentaire. L'activité antimicrobienne a été confirmée in vitro en testant des extraits de graines de guarana contre des champignons et des bactéries d'origine alimentaire.


Antioxydant

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

In vitro, il a été montré que de la poudre de guarana réduit la peroxydation lipidique spontanée. Dans un autre modèle, un extrait hydro-alcoolique de guarana a limité la mortalité des fibroblastes et les effets pro-oxydants (peroxydation lipidique, dommage à l’ADN, stress oxydant) induits par un agent chimique. Enfin, une étude chez des sujets âgés sains a montré que les individus qui consommaient régulièrement du guarana (au moins 5 fois/semaine), comparativement au individus n’en consommant pas, avaient une meilleure protection de leurs LDL vis-à-vis d’un agent oxydant (diminution statistiquement significative de 27% d’oxydation de leurs LDL).


Métabolisme hormonal

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Dans la recherche humaine, l'ingestion aiguë de caféine induit une augmentation des niveaux d'épinéphrine et de norépinéphrine, ce qui a pour résultat d'augmenter la fréquence cardiaque et fournir plus d'énergie au corps. Il existe également des preuves que la caféine pourrait être associée à une diminution des niveaux de testostérone et à une augmentation des niveaux d'œstrone et de globuline liant les hormones sexuelles. Ces résultats pourraient expliquer pourquoi certaines études ont rapporté des associations entre la caféine et des affections hormono-dépendantes telles que la maladie fibrokystique, l'ostéoporose, le cancer du sein et l'endométriose.


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Fatigue
✪✪✪✪✪

Le guarana a également été évalué chez des patientes atteintes d'un cancer du sein et souffrant de fatigue pendant un traitement de chimiothérapie. L'étude randomisée portant sur 32 patientes a révélé qu'une dose quotidienne de 50 mg de guarana prise pendant 21 jours a entraîné une réduction significative de la fatigue pendant cette période par rapport au placebo et n'a pas été associée à une toxicité ou à des effets indésirables. Le Brief Fatigue Inventory (BFI) s'est significativement amélioré après un traitement avec un extrait sec de guarana (37,5 mg deux fois par jour) administré une semaine après le début de la chimiothérapie. L'étude menée auprès de 40 personnes atteintes de tumeurs solides a révélé que les scores de fatigue BFI se sont améliorés ou stabilisés chez 36 des 40 patients. Il est intéressant de noter que les avantages ont perduré pendant plusieurs semaines après l'arrêt du traitement au guarana. l'ESCOP et l'EMA recommandent le guarana comme tonique en cas de fatigue, d'épuisement ou de convalescence.

Posologie

posologiePar voie orale : graine

posologie50 - 450 mg

duration21 - jours

populationAdultes

formulationpoudre, extrait sec


Équilibre émotionnel
✪✪✪✪✪

Des preuves anecdotiques suggèrent que le guarana produit des effets similaires à ceux de la caféine sur les sentiments subjectifs de bien-être, d'énergie, de motivation et de confiance en soi. Des tests sur des modèles animaux indiquent que le guarana exerce un léger effet antidépresseur, ce qui confirme les effets observés sur l'humeur. L'amélioration de l'humeur a été démontrée dans une récente étude clinique multidose en double aveugle, contrôlée par placebo, impliquant 26 volontaires qui ont testé un extrait de guarana à faible teneur en caféine. Quatre concentrations ont été étudiées (37,5 mg, 75 mg, 150 mg et 300 mg). Le traitement à chaque niveau de dose a produit un effet significatif sur l'humeur. Étant donné les faibles niveaux de caféine mesurés dans l'extrait de guarana, l'élévation de l'humeur ne peut pas être expliquée par la seule teneur en caféine. Une autre recherche clinique montre que la prise de deux comprimés d'un produit contenant de l'aubépine (10 mg), de la ballote noire (10 mg), de la passiflore (40 mg), de la valériane (50 mg), de la noix de cola (15mg) et du guarana (15 mg), trois fois par jour pendant 28 jours, peut réduire la gravité de l'anxiété chez un plus grand pourcentage de patients présentant un trouble de l'adaptation avec humeur anxieuse, par rapport au placebo.

Posologie

posologiePar voie orale : graine

posologie222 - 450 mg

formulationpoudre, extrait sec

Synergies

Valériane, Ballote, Colatier, Passiflore, Aubépine

Performance sportive
✪✪✪✪✪

Pour améliorer la performance sportive, il a été démontré que la caféine pourrait diminuer les niveaux d'effort perçus, ce qui permet à l'athlète de se sentir moins fatigué et d'augmenter ses performances. La caféine peut améliorer la performance de l'exercice anaérobie. Elle semble améliorer le métabolisme musculaire et augmenter le temps jusqu'à l'épuisement et le déficit en oxygène, ce qui peut mener à une meilleure performance. Une étude montre que la prise d'une dose unique d'un produit contenant 222 mg de guarana, des vitamines B, de la vitamine C et des minéraux améliore légèrement la tolérance à l'effort chez les personnes entraînées, d'environ 2 % par rapport au placebo. La dose contenait 222,2 mg de guarana (standardisé à 40 mg de caféine), 1,4 mg de vitamine B1, 1,6 mg de vitamine B2, 18 mg de vitamine B3, 6 mg de vitamine B5, 2 mg de vitamine B6, 150 mcg de biotine, 200 mcg d'acide folique, 1 mcg de vitamine B12, 60 mg de vitamine C, 100 mg de calcium, 100 mg de magnésium et 9,5 mg de zinc a été utilisée.  On note que certaines études n'ont pas pu confirmer ces effets. Une étude récente a montré que la prise d'un supplément contenant uniquement du guarana et de la caféine (teneur totale en caféine de 300 mg) n'améliore pas l'agilité ou la hauteur des sauts. Il est possible que la combinaison de guarana, vitamines et de minéraux soit plus efficace.

Posologie

posologiePar voie orale : graine

posologie2222 - 450 mg

populationAdultes

formulationextrait standardisé

Synergies

Vitamine B3, Vitamine B8, Vitamine B5, Vitamine B1, Zinc, Vitamine B2, Magnésium, Vitamine C, Vitamine B9, Calcium, Vitamine B12, Vitamine B6

Contrôle du poids
✪✪✪✪✪

Le guarana est traditionnellement utilisé comme adjuvant des régimes amaigrissants. Un essai contrôlé randomisé en double aveugle testant une combinaison de yerba mate (feuilles d'Ilex paraguayensis), de guarana (graines de Paullinia cupana) et de damiana (feuilles de Turnera diffusa var. aphrodisiaca) a montré que la préparation retardait significativement la vidange gastrique, réduisait le temps de perception de la plénitude gastrique et induisait une perte de poids significative sur 45 jours chez des patients en surpoids. La même combinaison de plantes a été testée dans une étude ouverte sur 73 professionnels de la santé en surpoids pendant 6 semaines. Le traitement actif a entraîné une réduction significative du poids et du tour de taille et de hanche autodéclarés, ainsi qu'une augmentation de la satiété après les repas. Une perte de poids significative a été rapportée par 22% des volontaires. Une autre étude, en double aveugle, contrôlée par placebo et randomisée, a testé une combinaison de plantes à plusieurs composants contenant des extraits d'asperges, de thé vert, de thé noir, de guarana, de maté, de haricots rouges, de Garcinia cambogia et de levure de chrome. Elle a constaté, sur une période de 12 semaines, un changement significatif de l'indice d'amélioration de la composition corporelle et une diminution de la graisse corporelle par rapport au placebo. La formule était plus efficace pour les participants qui entreprenaient en même temps un programme d'exercice que pour ceux qui restaient sédentaires. Ces études montrent que la caféine ou le guarana associés à d’autres plantes ont des effets significatifs sur la perte de poids, et sur la dépense énergétique chez des sujets sains. Bien qu'encourageants, les effets du guarana en tant que seul traitement doivent être confirmés.

Posologie

posologiePar voie orale : graine

posologie855 mg

duration45 - jours

populationAdultes, Hommes, Femmes

formulationpoudre, extrait sec

Synergies

Yerba mate, Damiana

Performances cognitives
✪✪✪✪✪

Plusieurs études cliniques menées chez des adultes en bonne santé, montrent que l'extrait de guarana standardisé en caféine, seul ou avec des vitamines et minéraux, améliore la vitesse d'exécution des tâches cognitives, la mémoire, le temps de réaction et les scores de vigilance par rapport à un placebo. Il a est noté que des doses plus élevées n'avaient pas plus d'efficacité. La dose médiane était de 222 mg et la teneur en caféine de 4 à 100 mg.

Posologie

posologiePar voie orale : graine

posologie37.5 - 500 mg

formulationpoudre, extrait sec


Dosage de sécurité

Adulte à partir de 16 an(s) : 37.5 mg - 450 mg (poudre, extrait sec)

- Cognition, vigilance et humeur : des doses comprises entre 37,5 et 222 mg standardisées en caféine, sont suffisantes pour fournir des effets pendant au moins 6 heures. - Pour les autres indications, prendre l'équivalent de 1 à 3 g de poudre de Guarana ou 450 mg jusqu'à 5 fois par jour.


Interactions

Médicaments

Amphétamines : interaction forte

Théoriquement, la caféine du guarana pourrait augmenter le risque d'effets additifs sur le système nerveux central.

Antiagrégants plaquettaires/Anticoagulant : interaction modérée

Les recherches in vitro et sur les animaux suggèrent que l'extrait de guarana pourrait inhiber l'agrégation plaquettaire. Cet effet pourrait être dû à la caféine, qui est également connue pour son activité antiplaquettaire. Parmi les agents antiplaquettaires, on compte l'aspirine, le clopidogrel (Plavix), le dipyridamole (Persantine), la ticlopidine (Ticlid), entre autres. Les agents anticoagulants incluent l'héparine et la warfarine (Coumadin).

Éphédrine : interaction forte

L'utilisation d'éphédrine avec de la caféine, un constituant du guarana, peut augmenter le risque d'effets indésirables. Il existe des preuves que l'utilisation de l'éphédrine avec de la caféine pourrait augmenter le risque d'hypertension, d'infarctus du myocarde, des accidents vasculaires cérébraux et les convulsions. Le guarana ne doit pas être pris avec d'autres stimulants.

Adenosine : interaction modérée

La caféine contenue dans le guarana est un inhibiteur compétitif de l'adénosine au niveau cellulaire.

Cimétidine : interaction modérée

L'utilisation concomitante de cimétidine et de guarana pourrait augmenter les concentrations sériques de caféine, augmentant ainsi le risque d'effets indésirables, en raison de la présence de caféine dans le guarana

Clozapine : interaction modérée

Théoriquement, la co-administration de clozapine et de guarana pourrait exacerber de façon aiguë les symptômes psychotiques, en raison de la caféine contenue dans le guarana. En effet, la caféine est susceptible d'augmenter les effets et la toxicité de la clozapine. Des doses de caféine allant de 400 à 1000 mg par jour peuvent inhiber le métabolisme de la clozapine

Contraceptifs oraux : interaction faible

Théoriquement, l'utilisation concomitante de contraceptifs oraux et de guarana pourrait augmenter les concentrations sériques de caféine, et par conséquent, le risque d'effets indésirables, en raison de la caféine contenue dans le guarana. Les contraceptifs oraux sont connus pour diminuer le taux de clairance de la caféine de 40 à 65 %.

Dipyridamole : interaction modérée

La caféine présente dans le guarana pourrait inhiber la vasodilatation induite par le dipyridamole.

Sédatifs : interaction faible

Des effets antagonistes pourraient théoriquement se produire en raison de l'activité stimulante du guarana sur le système nerveux central (SNC). Cependant, une étude in vivo n'a révélé aucune interaction significative avec la pentobarbital.


Précautions

Femme enceinte : éviter

Pas assez de données pour conclure.

Femme allaitante : éviter

Pas assez de données pour conclure.

Anxiété : utiliser avec prudence

La caféine pourrait exacerber les troubles d'anxiété.


Contre-indications

Enfant jusqu’à 16 an(s) : interdit

Le Guarana n'est pas recommandé pour les enfants de moins de 16 ans.

Hypertension artérielle : interdit

Contre indiqué en cas de troubles cardiovasculaires tels que l'hypertension et les arythmies.

Ulcère gastrique : interdit

Contre indiqué en cas de ulcères gastriques et duodénaux.

Troubles cardiaques : interdit

Contre indiqué en cas de troubles cardiovasculaires tels que l'hypertension et les arythmies.