Figue de Barbarie : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

Originaire d'Amérique centrale, le nopal ou Figue de Barbarie est une plante arborescente de la famille des cactus, qui peut atteindre de 3 à 5 mètres de haut. Son organisation en cladodes (équivalent feuilles), couramment appelés « raquettes », recouvertes d'épines, la rend particulière. Elle s'adapte aux climats les plus arides et fait partie de l’alimentation des populations indigènes. La figue de Barbarie s'est naturalisée dans d'autres continents, notamment le pourtour méditerranéen, en Afrique du Sud et en Afrique du Nord. Contrairement à la plupart des cultures, la figue de Barbarie peut être cultivée sous des climats arides et semi-arides. Les fruits de la figue de Barbarie sont des baies ovales à peau épaisse et à chair pulpeuse, comestibles. Les parties utilisée en thérapeutiques sont les cladodes, les fleurs, et les fruits. On retrouve des alcaloïdes, des polyphénols, de la vitamine C, des fibres, des polysaccharides, de la pectine, des phéophorbide A et pyrophéophorbide A, des protéines de choc thermique (HSP), des pigments (caroténoïdes, bétalaïnes dont la bétanine, l'indicaxanthine). En médecine traditionnelle, le nopal a été utilisé pour le traitement des brûlures, des plaies, des oedèmes, de l'hyperlipidémie et de l'obésité. Les tiges de certaines espèces sont utilisées pour traiter les troubles digestifs avec diarrhée, et seraient efficaces contre le diabète de type 2.

Autre(s) nom(s) 

Nopal, Prickly pear cactus

Nom(s) scientifique(s)

Opuntia ficus indica

Famille ou groupe : 

Plantes

Principes actifs :

Vitamine C -


Propriétés


Antioxydant

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Dans une étude comparative contre la vitamine C (un standard contre lequel les antioxydants sont testés), la figue de barbarie (250 g de pulpe) a pu affecter de manière bénéfique divers marqueurs de l'oxydation, contrairement à la vitamine C seule. Une étude plus récente a examiné l'effet de la consommation de jus de figuier de Barbarie (Opuntia ficus-indica, OFI) sur l'équilibre redox et les paramètres de variabilité de la fréquence cardiaque après un test d'effort maximal chez des femmes physiquement actives. Huit femmes ont participé à une étude croisée en double aveugle, où elles ont consommé du jus de figue de Barbarie ou un placebo pendant plusieurs jours avant et après un test d'effort maximal. Les résultats ont montré une diminution significative du stress oxydatif et une amélioration de l'équilibre autonome chez les participantes ayant consommé le jus de figue de Barbarie. L'équilibre autonome est l'équilibre entre le système nerveux sympathique et parasympathique. Il contrôle de nombreuses fonctions involontaires telles que le rythme cardiaque, la digestion, la réaction au stress et la relaxation. Un bon équilibre autonome est essentiel pour une réaction appropriée aux situations de stress ou de relaxation. Un déséquilibre peut conduire à divers problèmes de santé, y compris des troubles cardiovasculaires, du sommeil, et d'autres conditions liées au stress.

Usages associés

Santé de la peau, Diabète type 2

Hypoglycémiant

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

La figue de barbarie, à la dose de 500 g de fruit, semble pouvoir réduire les niveaux de glucose dans le sang après un repas. Les composés responsables de cet avantage ne semblent pas être affectés par différentes méthodes de préparation et semblent être stables à la chaleur jusqu'à 60 ° C. On pense que la figue de Barbarie pourrait également augmenter la sensibilité à l'insuline. Une méta-analyse récente a montré que par rapport au groupe modèle, les polysaccharides de la figue de Barbarie améliorent significativement les niveaux de glucose sanguin, le poids corporel, le cholestérol total, les triglycérides, le cholestérol HDL et LDL.

Usages associés

Diabète type 2, Syndrome métabolique, Contrôle du poids

Hypolipémiant

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Riche en fibres, la figue de Barbarie permettrait d'entraîner les graisses dans les selles et réduirait ainsi leur absorption. En effet, le mucilage obtenu à partir de la figue de Barbarie a réduit les niveaux de triglycérides chez les rats d'après une étude. Une méta-analyse récente a montré que par rapport au groupe modèle, les polysaccharides de la figue de Barbarie améliorent significativement les niveaux de glucose sanguin, le poids corporel, le cholestérol total, les triglycérides, le cholestérol HDL et LDL.

Usages associés

Hypercholestérolémie, Contrôle du poids

Anticancer

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Les recherches ont examiné comment les extraits de cladode et les glycosides d'isorhamnetine de l'O. ficus-indica (var. Jalpa) affectent les cellules cancéreuses du côlon humain. Ces composés étaient plus toxiques pour certaines cellules cancéreuses par rapport à d'autres ou à des cellules normales, et induisent l'apoptose (mort cellulaire programmée) via la cascade de caspases. Une autre étude a révélé que l'extrait aqueux de fruit d'O. ficus-indica et l'indicaxanthine, un pigment qu'il contient, avaient un effet sur les cellules cancéreuses du côlon, notamment en modifiant l'expression d'un gène suppresseur de tumeur. Enfin, des études ont montré que les extraits de cladode peuvent réduire le stress oxydatif et la génotoxicité induits par certaines mycotoxines.

Usages associés


Anti-inflammatoire

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Des chercheurs ont étudié les effets anti-inflammatoires du Nopal sur des cellules cancéreuses humaines de l’épithélium intestinal stimulées par IL-1 β en cotraitement avec l’indicaxanthine, un pigment tiré du fruit du Nopal. Cette co-administration prévient l’activation de NOX-1 et NF-kB et diminue la hausse de la NO synthase inductible. Le pigment peut donc influencer directement les mécanismes inflammatoires intestinaux.

Usages associés

Syndrome métabolique

Neurologique

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Des études in vitro ont montré la capacité du fruit à inhiber les lésions neuronales induites par les radicaux libres. Des rapports ont également révélé que la prise de O. ficus-indica var. saboten pendant 7 jours, augmente les niveaux de plusieurs protéines importantes dans le cerveau, en particulier dans l'hippocampe. Ces protéines incluent le BDNF, qui est essentiel pour la santé des cellules nerveuses, ainsi que le pCREB et le pERK 1/2, qui sont impliqués dans la signalisation cellulaire. Ces résultats suggèrent que la prise régulière de O. ficus-indica var. saboten pourrait améliorer la mémoire à long terme. Cette amélioration semble être due à l'activation de certaines protéines et voies de signalisation dans le cerveau, notamment ERK, CREB et BDNF. Ces composants jouent un rôle crucial dans la croissance et la survie des neurones, particulièrement dans les régions du cerveau impliquées dans la mémoire.

Usages associés

Performances cognitives


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Diabète type 2
✪✪✪✪✪

Des recherches cliniques préliminaires indiquent que la figue de Barbarie pourrait aider à baisser la glycémie chez les personnes souffrant de diabète de type 2. Une étude spécifique sur des adultes diabétiques a révélé que l'inclusion de figues de Barbarie au petit-déjeuner peut diminuer la glycémie après le repas. Néanmoins, l'impact à long terme de la figue de Barbarie sur la glycémie et le taux d'hémoglobine glyquée (HbA1c) reste à clarifier.

Posologie

posologiePar voie orale : Fruit, cladodes

posologie500 mg

formulationPoudre, jus concentré, Extrait aqueux, Pulpe, Extrait éthanolique


Hypercholestérolémie
✪✪✪✪✪

Des recherches cliniques préliminaires suggèrent que, lorsqu'elle est utilisée en combinaison avec un régime alimentaire, la prise quotidienne de 250 g de pulpe comestible de figue de Barbarie peut réduire le cholestérol total de 12 %, le cholestérol des lipoprotéines de basse densité (LDL) de 15 % et les triglycérides de 12 % chez les patients atteints d'hypercholestérolémie primaire isolée ou d'hyperlipidémie combinée ; cependant, les niveaux de cholestérol des lipoprotéines de haute densité (HDL) ne semblent pas être affectés.

Posologie

posologiePar voie orale : Fruit, cladodes

posologie250 g

formulationPoudre, jus concentré, Extrait aqueux, Pulpe, Extrait éthanolique


Syndrome métabolique
✪✪✪✪✪

Une autre petite étude menée chez des adultes présentant 1 à 2 facteurs de risque de syndrome métabolique montre que la consommation de 500 mg de pâtes de blé dur contenant 3 % d'extrait de cactus de figue de Barbarie, chaque semaine pendant 1 mois, réduit modestement le tour de taille, la glycémie et les triglycérides, mais pas les autres paramètres lipidiques ni le poids, par rapport à la situation de départ. La validité de ces résultats est limitée par l'absence d'un groupe de contrôle.

Posologie

posologiePar voie orale : Fruit, cladodes

posologie500 mg

formulationPoudre, jus concentré, Extrait aqueux, Pulpe, Extrait éthanolique


Performances cognitives
✪✪✪✪✪

Les protéines de choc thermique (HSP) sont des protéines hautement conservées, dont on a montré qu'elles protégeaient les organismes contre le stress physique et physiologique. Des extraits breveté du fruit d'Opuntia ficus indica TEX-OE™, ont démontré qu'ils accélèrent le développement des HSP chez plusieurs espèces animales. Chez l'humain, les extraits ont démontré leur intérêt sur le système cognitif après une consommation d'alcool. Aucune étude à date pour confirmer ces propriétés dans la résistance au stress chez l'homme. Une étude récente a examiné l'efficacité d'un extrait éthanolique de tiges d'Opuntia ficus-indica var. saboten pour améliorer la fonction cognitive chez les personnes âgées. Elle a été menée sous forme d'un essai randomisé en double aveugle contrôlé par placebo avec 81 participants. Après 12 semaines d'administration, une amélioration significative de la fonction cognitive a été observée chez les participants de moins de 70 ans.

Posologie

posologiePar voie orale : Péricarpe, Fruit, cladodes

posologie200 - 400 mg

formulationExtrait standardisé, Extrait éthanolique


Contrôle du poids
✪✪✪✪✪

Dans une étude clinique en double-aveugle, randomisée et contrôlée contre placebo, de la LITRAMINE®, un complexe de fibres naturelles dérivé d'O. Ficus-indica, a été associée à un régime hypocalorique, plus une activité physique modérée (30 minutes de marche ou de vélo), dans un traitement de 12 semaines sur un panel de 125 volontaires en surpoids et obèses. L'étude a pu montrer une perte de poids d'au moins 5% du poids corporel initial des volontaires par rapport au placebo, avec une réduction significativement importante de l'IMC (indice de masse corporelle), de la composition de la graisse corporelle et du tour de taille. Dans une autre étude récente concernant les aliments mexicains ancestraux et leur utilité pour les problèmes cardiovasculaires chez les personnes obèses, les effets du nopal (Opuntia ficus-indica) ont été spécifiquement examinés. La consommation de nopal variait de 6,2 g à 300 g par jour. Les participants ont consommé quotidiennement 2 tasses (280 g) de nopal. La consommation quotidienne de nopal a entraîné une diminution significative du poids, de l'indice de masse corporelle (IMC), ainsi que des circonférences de la taille et des hanches.

Posologie

posologiePar voie orale : Fruit, cladodes

posologie280 g

duration12 - semaines

formulationjus concentré, Pulpe


Santé de la peau
✪✪✪✪✪

L'étude est une revue systématique et une méta-analyse évaluant les effets bénéfiques de l'Opuntia humifusa (variété appelée figuier d'Inde), aussi connue sous le nom de Cheonnyuncho en Corée, sur la santé humaine en se concentrant sur ses propriétés antioxydantes. Les résultats indiquent que l'Opuntia humifusa est efficace pour améliorer la synthèse du collagène. Les auteurs concluent que les extraits de cette variété de figuier de Barbarie, en tant qu'antioxydants, sont prometteurs pour le traitement du vieillissement de la peau. Traditionnellement, la figue de Barbarie est utilisée contre les brûlures. L'huile des graines est hydratante et indiquée pour lutter également contre les rides.

Posologie

posologiePar voie cutanée : Fruit, Graine

formulationExtrait aqueux, Huile


Troubles de digestion
✪✪✪✪✪

Dans une étude clinique, 100 individus souffrant de troubles digestifs ont été recrutés pour mesurer l'efficacité d'un extrait combinant la figue de Barbarie et l'olive (Mucosave). Il ont été répartis en deux groupes : 60 recevant le traitement et 40 un placebo. Le traitement a été administré quotidiennement pendant 8 semaines. Les résultats ont révélé une amélioration significative des symptômes gastro-intestinaux chez les participants recevant l'extrait Mucosave. Notamment, ils ont expérimenté une diminution des douleurs abdominales, de la sensation de plénitude, des flatulences et du reflux. Ces constatations suggèrent que cette synergie pourrait être un moyen efficace et bien toléré pour améliorer le confort gastro-intestinal. Ces résultats sont cohérents avec l'usage traditionnel de la figue de Barbarie en Afrique du Nord, où il est souvent utilisé dans les troubles digestifs avec diarrhée.

Posologie

posologiePar voie orale : cladodes

posologie400 mg

formulationPoudre, jus concentré, Extrait éthanolique

Synergies

Olivier


Dosage de sécurité

Adulte à partir de 18 an(s) : 200 mg (Extrait standardisé)

Il n'y a pas de dosage typique documenté, mais les extraits sous forme de poudre, extrait sec, jus concentré ou décoction ou extraits éthanoliques ont été utilisés.


Interactions

Médicaments

Antidiabétique : interaction faible

Des études de cas montrent que l'association de figue de Barbarie avec les médicaments antidiabétiques : chlorpropamide, glyburide, glipizide, metformine, ou une combinaison de ces médicaments, peut entraîner une baisse additive du glucose sanguin et une hypoglycémie chez les patients atteints de diabète de type 2. Il est conseillé de surveiller étroitement leur taux de glucose. Des ajustements de dose peuvent être nécessaires.


Précautions

Femme enceinte : éviter

Par manque d'informations fiables, éviter l'usage.

Femme allaitante : éviter

Par manque d'informations fiables, éviter l'usage.

Diabète type 2 : utiliser avec prudence

La figue de Barbarie peut réduire la glycémie chez les patients atteints de diabète de type 2. Il est conseillé de prendre un avis médical.