Eucalyptus : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

L'eucalyptus est un genre d'arbres et d'arbustes à fleurs,  appartenant à la famille des Myrtacées. Les eucalyptus sont originaires d'Australie, mais poussent maintenant dans de nombreux climats tropicaux et subtropicaux. Les feuilles d'eucalyptus peuvent être distillées à la vapeur pour en extraire l'huile d'eucalyptus. Les parties de l'eucalyptus utilisées en thérapeutique sont la feuille et l'huile essentielle. Les constituants de la feuille comprennent le sesquiterpénoïde monocyclique litseagermacrane, les phloroglucinols prénylés, les flavons méthylés et les triterpènes. Les autres constituants comprennent les macrocarpiens. L'huile contient des terpènes tels que le 1,8-cinéole (=Eucalyptol, au moins 70%), les pinènes, la phellandrène et le limonène. L’eucalyptus est utilisé pour de nombreuses affections : - Usage interne Traitement adjuvant des affections respiratoires obstructives chroniques, notamment la bronchite et l'asthme, ainsi que le soulagement symptomatique des rhumes et des catarrhes des voies respiratoires supérieures. - Usage externe Traitement symptomatique des rhumes et des affections rhumatismales.

Nom(s) scientifique(s)

Eucalyptus globulus, Eucalyptus radiata

Famille ou groupe : 

Plantes


Propriétés


Mucolytique

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Grâce à sa forte teneur en 1,8-cinéole (eucalyptol), l'huile essentielle est expectorante et mucolytique, elle fluidifie les sécrétions bronchiques, pour faciliter leur expulsion. Elle favorise également le relâchement des muscles lisses des voies aériennes.

Usages associés

Asthme, Bronchite, Rhume

Anti-inflammatoire

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

L'huile essentielle (HE) d'eucalyptus contient 60 à 90 % d'eucalyptol (1,8-cinéole), or il a été démontré que l'eucalyptol possède des effets analgésiques et anti-inflammatoires. Des recherches préliminaires suggèrent que l'eucalyptol pourrait bloquer la production de métabolites de l'acide arachidonique qui interviennent dans la douleur. Il pourrait également inhiber les voies de la cyclooxygénase. L'eucalyptol et d'autres constituants semblent également inhiber la production de cytokines responsables de l'inflammation, comme le facteur de nécrose tumorale (TNF)-alpha, l'interleukine (IL)-1beta, le leucotriène B4 et le thromboxane B2. A côté de l'HE, les extraits éthanoliques de feuilles d'eucalyptus semblent également avoir une activité anti-inflammatoire. Ceci pourrait expliquer son utilisation dans l'asthme.

Usages associés

Asthme, Bronchite, Rhume

Antiparasitaire

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

L'huile d'eucalyptus est utilisée dans certaines solutions topiques contre les poux de tête. Les effets ovicides des terpènes présents dans l'huile ont été démontrés in vitro.

Usages associés

Poux

Antimicrobien

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Les extraits de feuilles d'eucalyptus et leurs composants isolés semblent avoir une activité antimicrobienne et antifongique.

Usages associés

Gingivite, Plaque dentaire

Analgésique

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

L'huile essentielle traditionnellement recommandée pour le soulagement symptomatique des douleurs musculaires localisées.

Usages associés

Rhumatismes

Hypoglycémiant

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Un extrait aqueux de feuilles d'eucalyptus semble avoir une activité hypoglycémique. Des recherches préliminaires montrent qu'il augmente la sécrétion d'insuline et améliore l'absorption et le métabolisme du glucose par les muscles.


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Asthme
✪✪✪✪✪

Des recherches cliniques préliminaires suggèrent que l'eucalyptol, un constituant de l'huile d'eucalyptus, a des propriétés mucolytiques. Lorsqu'il est utilisé par voie orale, il peut permettre de réduire la posologie des stéroïdes oraux chez les patients souffrant d'asthme grave. L'ESCOP indique l'huile d'eucalyptus dans le traitement adjuvant des affections respiratoires obstructives chroniques, y compris l'asthme bronchique.

Posologie

posologiePar voie orale : feuille

posologie200 - 600 mg

formulationHuile essentielle, Extrait sec


Bronchite
✪✪✪✪✪

Certaines recherches cliniques suggèrent que la prise orale d'un produit commercialisé sous le nom de GeloMyrtol®, contenant huiles essentielles de feuilles d'eucalyptus et de myrte avec écorces d'orange douce et de citron, à raison de 900-1200 mg/jour pendant au moins 2 semaines améliore les symptômes et diminue les exacerbations de la bronchite chronique et aiguë. L'ESCOP indique l'huile d'eucalyptus dans le traitement adjuvant des affections respiratoires obstructives chroniques, y compris la bronchite.

Posologie

posologiePar voie orale : feuille

posologie900 - 1200 mg

duration2 - semaines

formulationHuile essentielle, GeloMyrtol®

Synergies

Myrte, Citronnier, Oranger

Poux
✪✪✪✪✪

Des recherches cliniques préliminaires montrent que des préparations contenant de l'huile essentielle d'eucalyptus peut aider à prévenir le retour des poux chez des enfants traités.

Posologie

posologiePar voie orale : feuille

formulationHuile essentielle


Gingivite
✪✪✪✪✪

Des recherches cliniques préliminaires montrent que le chewing-gum contenant de 0,4 à 0,6 % d'extrait d'eucalyptus cinq fois par jour pendant quatre jours améliore la gingivite.

Posologie

posologiePar voie buccale : feuille

formulationHuile essentielle


Plaque dentaire
✪✪✪✪✪

Des recherches cliniques préliminaires montrent que le chewing-gum contenant de 0,3 à 0,6 % d'extrait d'eucalyptus 3 à 5 fois par jour pendant 4 jours à 12 semaines réduit la plaque dentaire par rapport au placebo.

Posologie

posologiePar voie buccale : feuille

formulationHuile essentielle


Rhume
✪✪✪✪

L'EMA indique que l'huile d'eucalyptus est un médicament traditionnel utilisé pour soulager la toux associée au rhume. L'ESCOP l'indique pour le soulagement symptomatique des rhumes et des catarrhes des voies respiratoires supérieures.

Posologie

posologiePar voie orale : feuille

posologie200 - 1000 mg

formulationHuile essentielle, Extrait sec


Rhumatismes
✪✪✪✪

L'application de l'huile essentielle d’eucalyptus peut soulager les douleurs rhumatismales. Usage reconnu par l'EMA.

Posologie

posologiePar voie cutanée : feuille

formulationHuile essentielle


Dosage de sécurité

Adulte à partir de 12 an(s) : 200 mg - 1000 mg

En usage oral, dose unique : 100-200 mg, 2 à 5 fois par jour En usage cutané, quelques gouttes sur la poitrine ou le dos, 2 à 3 fois par jour. Dose unique pour les formes de dosage semi-solides (10 % huile d'eucalyptus) : appliquer une fine couche sur la poitrine et le dos, 2 à 3 fois par jour.

Enfant de 4 jusqu’à 12 an(s) :

Usage cutané uniquement.


Interactions

Médicaments

Aminopyrine : interaction modérée

Dans des études humaines, l'inhalation de 1,8 cinéole a augmenté la disparition de l'aminopyrine plasmatique.

Amphétamines : interaction faible

Des recherches menées sur des animaux suggèrent que l'inhalation d'eucalyptol peut réduire les niveaux d'amphétamines dans le sang.

Antidiabétique : interaction faible

La recherche animale suggère que la feuille d'eucalyptus pourrait avoir une activité hypoglycémique et pourrait avoir des effets additifs lorsqu'elle est utilisée avec des médicaments antidiabétiques.

Pentobarbital : interaction modérée

Des recherches menées sur des animaux suggèrent que l'inhalation d'eucalyptol réduit le niveau de pentobarbital atteignant le cerveau.


Précautions

Diabète type 2 : utiliser avec prudence

Des recherches préliminaires suggèrent que les feuilles d'eucalyptus pourraient avoir une activité hypoglycémiante et pourraient théoriquement avoir des effets cumulatifs quand elles sont utilisées avec des médicaments antidiabétiques. Prendre avis médical avant toute utilisation.

Allergies : éviter

Les huiles d'eucalyptus et de tea tree ont de nombreux constituants en commun. Si un patient est allergique à l'huile d'eucalyptus, une réactivité croisée avec d'autres huiles essentielles, y compris l'huile d'arbre à thé, est possible. Certains composés tels que le 1-8- cinéole (eucalyptol), le limonène et le bêta-caryophyllène sont présents dans presque toutes les huiles essentielles et peuvent être à l'origine de l'observation selon laquelle de nombreux patients présentent une réactivité croisée à plus d'une huile essentielle.

Enfant de 2 jusqu’à 4 an(s) : éviter

L'utilisation chez les enfants entre 2,5 et 4 ans n'a pas été établie en raison de manque de données.

Femme allaitante : éviter

Pas assez de données, éviter par précaution.


Contre-indications

Nourrisson jusqu’à 30 mois : interdit

Contre-indiqué pour les enfants de moins de 30 mois, parce qu'il y a un risque que les préparations contenant du 1,8-cinéole, comme d'autres huiles essentielles, puissent induire un laryngospasme.

Femme enceinte : interdit

L'huile d'eucalyptus n'est pas indiquée pour les femmes enceintes.