Épilobe : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

L'épilobe est une plante vivace à fleurs des climats froids et nordiques, pouvant faire jusqu'à 1 mètre de haut. Elle affectionne les sables humides, et pousse au bord des chemins et de l'eau, jusqu'à 2000 m d'altitude. Les feuilles sont longues et fines. Les fleurs de couleur rose ou violette sont groupées en grappes tout au long de la tige recourbée vers le bas. Elles s'épanouissent de Juin à Septembre. Les parties aériennes de l'épilobe sont utilisées pour leurs propriétés médicinales. L'épilobe contient des flavonoïdes (myricétine, quercétine), des oenothéines (A et surtout B), des phytostérols, des tanins, des mucilages, de la vitamine C, de la bêta-carotène. L'épilobe est réputé pour ses effets sur la prostate, notamment en cas d'hypertrophie bénigne de la prostate.

Autre(s) nom(s) 

Herbe de saint Antoine, Épilobe à épi

Nom(s) scientifique(s)

Epilobium angustifolium, Chamaenerion angustifolium

Famille ou groupe : 

Plantes

Principes actifs :

Quercétine

Vitamine C -

Bêta carotène

Bêta sitostérol


Propriétés


Antiandrogénique

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Les recherches en laboratoire suggèrent que les extraits et les composants de l'épilobe pourraient avoir des effets bénéfiques sur la prostate, éventuellement par la régulation à la baisse de la production d'androgènes, la suppression de l'expression de NF-kB et l'atténuation des facteurs de stress inflammatoire et oxydatif dans le tissu prostatique.

Usages associés

Hypertrophie bénigne de la prostate

Anti-inflammatoire

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

L'oenothéine B inhibe l'activation des cellules inflammatoire et la production de molécules inflammatoires.

Usages associés

Hypertrophie bénigne de la prostate

Anticancer

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

L'oenothéine B inhibe l'endopeptidase empêchant ainsi la prolifération cellulaire, et déclenche l'apoptose des cellules tumorales.

Usages associés

Hypertrophie bénigne de la prostate

Antimicrobien

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

L'extrait d'épilobe a des effets antibactériens et antifongiques in vitro. L'œnothéine B, son constituant, a montré des effets inhibiteurs contre Helicobacter pylori et Staphylococcus aureus, ainsi que contre certaines espèces de champignons (Candida albicans). L'extrait d'épilobe agit sur P.acnes et pourrait donc un intérêt dans le traitement de l'acné.

Usages associés

Acné


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Hypertrophie bénigne de la prostate
✪✪✪✪✪

L'épilobe est utilisée traditionnellement pour améliorer les symptômes urinaires de l'hyperplasie bégnine de la prostate (HBP) y compris la prostatite. Des études cliniques préliminaires sur des patients souffrant d'hyperplasie bénigne de la prostate (HBP) ont étudié l'effet de l'épilobe. Dans une étude, la prise quotidienne de 500 mg d'extrait d'épilobe, standardisé pour contenir au moins 15 % d'œnothéine B pendant 6 mois, a réduit le volume résiduel post-mictionnel et le besoin d'uriner la nuit, améliorant ainsi le score spécifique de la prostate, mais sans modifier le volume de la prostate. Une autre étude a examiné l'efficacité d'un supplément contenant de l'épilobe et d'autres extraits (Fluxonorm®) sur l'HBP pendant 30 jours, observant une amélioration de plusieurs symptômes, y compris le débit urinaire maximal. Ces résultats sont encourageants et confirment l'usage traditionnel.

Posologie

posologiePar voie orale : Parties aériennes, Sommités fleuries

posologie500 - 2000 mg

formulationInfusion, Extrait standardisé


Acné
✪✪✪✪

Les principaux composants actifs de l'épilobe comprennent des polyphénols, des flavonoïdes, des tanins, et d'autres substances bioactives. Ces composés lui confèrent des effets bénéfiques pour la peau, notamment en combattant le stress oxydatif, en réduisant l'inflammation, et en favorisant la cicatrisation des plaies. La recherche suggère que l'épilobe pourrait être un composant utile dans les formulations de produits cosmétiques et dermatologiques, pour traiter diverses affections cutanées dont l'acné.

Posologie

posologiePar voie cutanée, orale : Parties aériennes, Sommités fleuries

posologie1.5 g

formulationInfusion, crème


Dosage de sécurité

Adulte à partir de 18 an(s) : 500 mg - 1500 mg (Infusion, Extrait sec)

En infusion : 1 cuillère à thé (1 - 2 g) pour 250 ml d'eau bouillante pendant 15 minutes ; à boire 3 fois par jour; Des extraits standardisés à 15 % en oenothéine B ont été utilisés aussi à raison de 500 mg par jour.


Précautions

Femme enceinte : éviter

Pas d'informations fiables sur l'utilisation d'épilobe chez les femmes enceintes.

Femme allaitante : éviter

Pas d'informations fiables sur l'utilisation d'épilobe chez les femmes allaitantes.