Chrysanthellum : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

Le Chrysanthellum est une plante herbacée de la famille des Asteraceae originaire du Pérou et de Bolivie. Elle est aussi commune en Afrique où elle croît au bord des chemins, dans les friches et autour des habitations, surtout dans les régions de hauts plateaux. Elle se développe dès la fin de la saison des pluies. Le mot Chrysanthellum vient du grec « chrusos » qui veut dire l’or et de « anthemis » qui veut dire camomille. En effet le Chrysanthellum est appelé aussi « Camomille d’or » et ressemble dans son ensemble à la Camomille. Le Chrysanthellum possède des fleurs jaunes-orangées groupées en petits capitules. Les parties utilisées en phytothérapie sont les parties aériennes en fin de floraison. Les substances actives sont les flavonoïdes, les saponosides et les Chrysanthellines A et B. Traditionnellement, le Chrysanthellum était indiqué dans les troubles gastro-intestinaux. Le Chrysanthellum possède essentiellement des propriétés hépatoprotectrices. Il est notamment utilisé dans les troubles hépatobiliaires tel que les hépatites ou les lithiases biliaires. Il est également veinotonique et peut bénéficier aux troubles liés à l'insuffisance veineuse, y compris l'artérite.

Autre(s) nom(s) 

Camomille d'or, Chrysanthellum d’Amérique, Camomille dorée

Nom(s) scientifique(s)

Chrysanthellum indicum subsp. Afro americanum B. L. Turner

Famille ou groupe : 

Plantes

Principes actifs :

Flavonoïdes

Saponosides

Tanins

Alcaloïdes

Acide chlorogénique

Acide caféique


Propriétés


Hépato-protecteur

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

L'activité principale du chrysanthellum est la détoxification du foie et la régénération des hépatocytes. Cet effet est dû à la présence des flavonoïdes et des saponines. Le mécanisme de régénération du tissu hépatique se fait par induction de réactions enzymatiques microsomales, en particulier par induction du cytochrome P450. Le chrysanthellum favorise également le drainage biliaire et facilite l'élimination des triglycérides et du cholestérol.

Usages associés

Détoxification, Calculs biliaires, Troubles hépatiques

Effet microcirculatoire

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Le chrysanthellum est proposé dans le traitement préventif ou curatif des affections vasculaires. En effet, il possède des effets positifs sur la perméabilité et la fragilité capillaire, ainsi que sur la microcirculation périphérique, grâce à ses propriétés vitaminiques P. D'autres données suggèrent que le chrysanthellum pourrait augmenter la vasodilatation coronarienne et le flux sanguin sans augmenter la contractilité coronarienne ou la consommation d'oxygène. Il peut également réduire la perméabilité capillaire induite par l'histamine.

Usages associés

Insuffisance veineuse, Artériopathie des membres inférieurs

Antioxydant

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Il a été montré in vitro que les flavonoïdes diminuent la peroxydation lipidique. En effet, les flavonoïdes sont des capteurs de radicaux libres.


Anti-inflammatoire

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Les flavonoïdes ont des propriétés anti-inflammatoires en inhibant la 5 lipo-oxygnéase et donc la production de leucotriènes médiateurs de l’inflammation et des manifestations allergiques.


Hypolipémiant

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Le chrysanthellum possèderait des propriétés hypolipémiantes. Une étude a examiné l'action du Chrysanthellum sur le cholestérol et les triglycérides, d'une part chez les malades ne recevant que le Chrysanthellum seul, et chez d'autres où le chrysanthellum était associé à diverses médications, généralement de nature végétale. On a constaté que lorsque le Chrysanthellum est utilisé seul, on retrouve une diminution moyenne du cholestérol de 17 % et une diminution moyenne des triglycérides de 66 %. Quand le Chrysanthellum est utilisé en association, une diminution moyenne de 16 % est constatée pour le cholestérol et de 72 % pour les triglycérides. De plus, les triglycérides sont plus fortement influencés par le Chrysanthellum que le cholestérol.

Usages associés

Hypercholestérolémie

Effet uricosurique

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

L’extrait du chrysanthellum a un effet antilithiasique à la fois biliaire et urinaire. Une combinaison d'extrait de fleur de Chrysanthellum et d'extrait d'écorce de cannelle cassia réduit les niveaux d'acide urique sérique chez les rats et favorise l'excrétion de l'acide urique dans l'urine

Usages associés

Calcul rénal


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Insuffisance veineuse
✪✪✪✪✪

La richesse du Chrysanthellum en flavonoïdes et en saponosides lui confère une action bénéfique sur le système circulatoire. Il soulage les jambes lourdes par son action veinotonique. En général, on utilise 12 à 16 g de plante sèche par jour ou son équivalent. En tisane (1 cuillerée à café = 2 g de plante), 3 à 4 tisanes par jour à consommer de préférence après les repas. La tisane se prépare par décoction et infusion dans l'eau.

Posologie

posologiePar voie orale : parties aériennes

posologie1.2 - 2.4 g

populationAdultes

formulationpoudre, tisane/thé/infusion, extrait sec


Détoxification
✪✪✪✪✪

Le chrysanthellum est une plante connue pour ses vertues hépato-protectrices. En effet, elle peut être utilisée en cas d'intoxication alimentaire ou alcoolique. Des études françaises ont démontré que la Chrysanthellum offre également des effets spectaculaires sur l’élimination de l’alcool dans le sang, avec une augmentation de près de 5 fois la vitesse normale. Elle possède également des vertus pour la régénération des cellules hépatiques endommagées par l’alcool. En général, on utilise 12 à 16 g de plante sèche par jour ou son équivalent. En tisane (1 cuillerée à café = 2 g de plante), 3 à 4 tisanes par jour à consommer de préférence après les repas. La tisane se prépare par décoction et infusion dans l'eau.

Posologie

posologiePar voie orale : parties aériennes

posologie1.2 - 2.4 g

populationAdultes

formulationpoudre, tisane/thé/infusion, extrait sec


Hypercholestérolémie
✪✪✪✪✪

Une étude a été menée chez 46 malades, qui ont reçu un extrait concentré de Chrysanthellum par séquence de 10 jours chaque mois durant 3 mois. Lorsque le Chrysanthellum est utilisé seul, on retrouve une diminution moyenne du cholestérol de 17 % et une diminution moyenne des triglycérides de 66 %. En général, on utilise 12 à 16 g de plante sèche par jour ou son équivalent. En tisane (1 cuillerée à café = 2 g de plante), 3 à 4 tisanes par jour à consommer de préférence après les repas. La tisane se prépare par décoction et infusion dans l'eau.

Posologie

posologiePar voie orale : parties aériennes

posologie1.2 - 2.4 g

duration3 - mois

populationAdultes

formulationpoudre, tisane/thé/infusion, extrait sec


Artériopathie des membres inférieurs
✪✪✪✪✪

Une évaluation clinique a porté sur 26 malades artéritiques qui ont reçu 300 mg par jour d'extrait de Chrysanthellum durant 3 mois face à 32 autres auxquels ne fut administré qu'un placebo. Les malades traités rapportent une amélioration de leurs symptômes et un accroissement de leur activité spontanée. Il existe une excellente corrélation entre l'amélioration clinique et celle du débit sanguin mesuré par effet doppler tant au niveau des membres inférieurs qu'à celui des artères supra-aortiques. En général, on utilise 12 à 16 g de plante sèche par jour ou son équivalent. En tisane (1 cuillerée à café = 2 g de plante), 3 à 4 tisanes par jour à consommer de préférence après les repas. La tisane se prépare par décoction et infusion dans l'eau.

Posologie

posologiePar voie orale : parties aériennes

posologie1.2 - 2.4 g

duration3 - mois

populationAdultes

formulationpoudre, tisane/thé/infusion, extrait sec


Calculs biliaires
✪✪✪✪✪

Le Chrysanthellum possède un effet cholérétique prolongé et par conséquence un effet antilithiasique. En général, on utilise 12 à 16 g de plante sèche par jour ou son équivalent. En tisane (1 cuillerée à café = 2 g de plante), 3 à 4 tisanes par jour à consommer de préférence après les repas. La tisane se prépare par décoction et infusion dans l'eau.

Posologie

posologiePar voie orale : parties aériennes

posologie1.2 - 2.4 g

populationAdultes

formulationpoudre, tisane/thé/infusion, extrait sec


Troubles hépatiques
✪✪✪✪✪

L'activité principale du chrysanthellum est la détoxification du foie et la régénération des hépatocytes. Cet effet est dû à la présence des flavonoïdes et des saponines. Le mécanisme de régénération du tissu hépatique se fait par induction de réactions enzymatiques microsomales, en particulier par induction du cytochrome P450. Le chrysanthellum favorise également le drainage biliaire et facilite l'élimination des triglycérides et du cholestérol.

Posologie

posologiePar voie orale : parties aériennes

posologie1.2 - 2.4 g

formulationpoudre, tisane/thé/infusion, extrait sec


Calcul rénal
✪✪✪✪

Réduire les niveaux d'acide urique peut aider à limiter le risque de formation de calculs rénaux, en particulier ceux composés d'acide urique. Dans une étude clinique, chez les patients souffrant d'hyperuricémie asymptomatique, la prise d'une combinaison spécifique d'extrait de fleur de Chrysanthellum et d'extrait d'écorce de cannelle à raison de 4 grammes deux fois par jour pendant 12 semaines réduit l'acide urique sérique par rapport aux patients sous placebo.

Posologie

posologiePar voie orale : parties aériennes

posologie8 g

duration12 - semaines

formulationpoudre, tisane/thé/infusion, extrait sec

Synergies

Cannelle


Dosage de sécurité

Adulte à partir de 18 an(s) : 1.2 g - 2.4 g (poudre, tisane/thé/infusion)

En extrait sec (gélules à 400 mg) : 1 200 à 2 400 mg d’extrait sec par jour en quatre ou six prises en fin ou en milieu de repas.


Précautions

Allergies : éviter

Le chrysanthellum contient des lactones sesquiterpéniques. Ainsi, il est déconseillé aux personnes allergiques aux plantes de la famille des astéracées.

Dyspepsie biliaire : éviter

Le chrysanthellum est contre-indiqué aux personnes souffrant de dyspepsie biliaire.


Contre-indications

Femme enceinte : interdit

Le chrysanthellum est contre-indiqué aux femmes enceintes.

Femme allaitante : interdit

Le chrysanthellum est contre-indiqué aux femmes allaitantes.

Enfant jusqu’à 18 an(s) : interdit

Le chrysanthellum est contre-indiqué aux enfants.