Chondroïtine : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

Le sulfate de chondroïtine appartient à une classe de très grosses molécules appelées glycosaminoglycanes (GAG). La chondroïtine est le principal constituant du cartilage où il est essentiel pour la formation et l'entretien du tissu cartilagineux. On peut également la retrouver dans les os, la peau, la cornée et la membrane des artères. Les suppléments sont généralement fabriqués à partir de cartilage de bovins. La chondroïtine soulage les symptômes de l'arthrose légère à modérée, et ralentie son évolution.

Autre(s) nom(s) 

Polysulfate de chondroïtine

Nom(s) scientifique(s)

Chondroïtine 4-sulfate

Famille ou groupe : 

Glucides


Propriétés


Vision

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

La chondroïtine a des propriétés viscoélastiques qui la rendent utile pour les applications ophtalmologiques. Le sulfate de chondroïtine est utilisé comme substance viscoélastique pour protéger et lubrifier les cellules et les tissus pendant la chirurgie ophtalmique, ainsi que pour préserver les cornées avant la transplantation. Dans des cultures d'organes de la cornée in vitro, le sulfate de chondroïtine a inhibé l'adhésion du Candida albicans.

Usages associés

Sécheresse oculaire

Densité osseuse

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

a chondroïtine exerce des effets antiarthritiques via la stimulation de la synthèse des protéoglycanes (c'est une glycoproteine, combinaison d'une proteine et d'un glycosaminoglycane) et la réduction de l'activité catabolique des chondrocytes (les cellules composant le cartilage). En effet, elle inhibe la synthèse des enzymes protéolytiques et elle a une activité anti-inflammatoire et des actions sur les ostéoblastes dans l'os sous-chondral, avec une diminution de la résorption osseuse. De plus, la chondroïtine semble protéger le cartilage contre la dégradation, en inhibant les enzymes du liquide synovial, telles que l'élastase et la hyaluronidase, qui endommagent le cartilage articulaire. Il améliore la nutrition des chondrocytes en augmentant la production d'acide hyaluronique dans les cellules articulaires et donc, la teneur en liquide de la matrice extracellulaire, qui non seulement agit comme un amortisseur mais apporte également des nutriments dans le cartilage.

Usages associés

Arthrose

Anti-inflammatoire

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

La chondroïtine exerce une action anti-inflammatoire avec un effet inhibiteur sur le complément. Dans une étude in vitro du cartilage bovin, la chondroïtine seule, et en association avec la glucosamine, régule l'expression génique et la synthèse de l'oxyde nitrique et de la prostaglandine E2, ce qui peut expliquer ses propriétés anti-inflammatoires. Il a été suggéré que les multiples effets anti-inflammatoires de la chondroïtine dans les chondrocytes et les synoviocytes sont principalement dus à un mécanisme commun, à travers l'inhibition de la translocation nucléaire de NF-κB (protéine impliquée dans la réponse immunitaire et la réponse au stress cellulaire). De plus, il a été également démontré que le sulfate de chondroïtine inhibe la production de prostaglandine E2 et de métalloprotéinases matricielles (famille d'enzyme de la classe des peptidases, présentant dans leur site actif un ion métallique) dans les ostéoblastes, ce qui suggère que l'action de la chondroïtine dans l'arthrose n'est pas seulement due à des effets sur le cartilage, mais peut également être due à des effets sur l'os sous-chondral.

Usages associés

Arthrose, Psoriasis

Anticancer

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Des preuves in vitro suggèrent que le sulfate de chondroïtine exogène régule l'adhésion, la motilité et la migration des cellules du fibrosarcome (tumeur maligne qui prend naissance dans les tissus conjonctifs fibreux). Il existe également des preuves que la chondroïtine pourrait être utile dans la surveillance du cancer.  En effet, la concentration du sulfate de chondroïtine est augmentée dans le tissu prostatique des hommes atteints d'un cancer de la prostate.Il existe des preuves que les mesures du sulfate de chondroïtine endogène dans le tissu stromal péritumoral de la prostate peuvent être un biomarqueur utile dans la progression de la maladie du cancer de la prostate.

Usages associés


Antiviral

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Des recherches préliminaires suggèrent que la forme chimique sursulfaté du chondroïtine a une activité contre le VIH, le virus de l'herpès simplex, le cytomégalovirus humain et le virus de la dengue.

Usages associés


Neurologique

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Des preuves in vitro et in vivo, suggérent que les effets antioxydants et anti-inflammatoires de la chondroïtine contribuent aux propriétés neuroprotectrices.

Usages associés


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Arthrose
✪✪✪✪

La recherche clinique montre que la prise de sulfate de chondroïtine améliore les symptômes de l’arthrose. En effet, plusieurs essais cliniques ont montré que la prise quotidienne de 800 mg à 2000 mg par voie orale en doses uniques ou fractionnées pendant au moins 3 mois atténue la douleur et pourrait améliorer le motricité des patients souffrant de d'arthrose. Des essais cliniques menés sur 2 ans montrent que la prise orale de sulfate de chondroïtine à raison de 800 mg ralentit la progression de l’arthrose de la hanche ou du genou.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie800 - 2000 mg

duration3 - mois

formulationgélule

Synergies

Glucosamine

Sécheresse oculaire
✪✪✪✪✪

Dans une étude menée en double aveugle, l'application de 1% de sulfate de chondroïtine s'est avéré aussi efficace que la formulation de larmes artificielles d'alcool polyvinylique et 0,1% d'acide hyaluronique pour réduire les démangeaisons, les brûlures et la sensation de corps étranger chez les personnes atteintes de kérato conjonctivite sèche.

Posologie

posologiePar voie cutanée

formulationCollyre


Psoriasis
✪✪✪✪✪

Il a été constaté que certains patients atteints de psoriasis présentent une amélioration clinique et histologique significative des lésions psoriasiques après la prise de chondroïtine pour traiter leur arthrose. Cet effet a été confirmé dans un essai clinique qui suggère que la chondroïtine pourrait représenter un bénéfice particulier chez les patients présentant les deux pathologies, surtout que le traitement par les anti-inflammatoires peut induire ou exacerber le psoriasis.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie800 mg

duration2 - mois


Dosage de sécurité

Adulte : 800 mg - 2000 mg

Par voie orale, le sulfate de chondroïtine a été utilisé sans danger à des doses allant jusqu'à 2000 mg par jour pendant 6 ans. On peut, également, utiliser des crèmes destinées à un usage cutanée avec toute sécurité.


Interactions

Médicaments

Warfarine : interaction modérée

La prise de chondroïtine en association avec la glucosamine pourrait augmenter les effets anticoagulants de la warfarine (Coumadine) et augmenter le risque d'ecchymoses et de saignements.


Précautions

Femme enceinte : éviter

Les informations fiables disponibles sont insuffisantes pour donner des conseils sur la sécurité pendant la grossesse.

Femme allaitante : éviter

Eviter l'utilisation par manque d'informations fiables et suffisantes.

Asthme : utiliser avec prudence

On craint que la chondroïtine peut exacerber un asthme. Les patients asthmatiques ont tendance à avoir des concentrations plus élevées d'anticorps anti-chondroïtine dans les voies respiratoires par rapport aux personnes non asthmatiques.