Bergamote : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

La bergamote est un agrume probablement issu d’un croisement entre une orange amère et un citron vert, principalement cultivée dans la région de Calabre en Italie. Pendant longtemps, l'huile essentielle obtenue à partir de l'écorce de l bergamote a été principalement utilisée pour ses propriétés olfactives dans les parfums. L’huile de zeste de bergamote et l’extrait de jus de fruit sont utilisés en thérapeutique. Le jus de bergamote contient des flavonoïdes tels que la néoeriocitrine (15%), la néohespéridine, la naringine (moins de 14%) et la rutine. Elle est également riche en néohespéridosides d'hespérétine et de naringénine, tels que la mélitidine et la brutieridine, deux composants actifs uniques. L'huile essentielle de bergamote est obtenue par pression à froid de l'épicarpe et, en partie, du mésocarpe du fruit frais. Elle est peu soluble dans l'eau, peu stable et sa biodisponibilité est limitée. Elle se compose d'une fraction volatile (93-96%) qui contient les hydrocarbures monoterpéniques et sesquiterpéniques et des dérivés tels que le limonène, le γ-terpinène et le β-pinène, l'alcool monoterpénique, le linalol et l'ester monoterpénique, l'acétate de linalyle qui, au total, constituent plus de 90 % de l'huile. La bergamote a gagné de l'intérêt ces dernières années pour ses effets sur la dyslipidémie. Les extraits de bergamote peuvent réduire les lipides et présenter donc un choix intéressant de prévention dans le syndrome métabolique et plus généralement dans les maladies cardiovasculaires. Par ailleurs, l’huile essentielle de bergamote est couramment utilisée pour améliorer l'humeur et réduire le stress ainsi que l'anxiété. Il faut rester vigilant quant à l'utilisation de l'huile car elle contient plusieurs composants qui peuvent provoquer des photosensibilités, tels que le bergaptène, le citroptène, le bergamotène et d'autres furocoumarnes.

Nom(s) scientifique(s)

Citrus bergamia

Famille ou groupe : 

Plantes


Propriétés


Hypolipémiant

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Le jus de bergamote contient deux flavonoïdes plutôt rares, qui sont la brutieridine et la mélitidine (des dérivés des flavonoïdes naringine et hespéridine). Ils semblent agir comme des inhibiteurs directs de l'HMG CoA réductase, une enzyme impliquée dans la voie métabolique qui produit les précurseurs du cholestérol (nommément le mévalonate une produit de conversion du HMG-CoA). Ces deux flavonoïdes contiennent une fraction suffisamment proche pour se lier à HMG-CoA et empêcher sa conversion en mévalonate. Cependant, des préparations pures de naringine et d'hespéridine n'ont pas réduit les taux sanguins de cholestérol, de LDL cholestérol et de triglycérides chez des patients modérément hyperlipidémiques. En fait, il est possible que l'inhibition de la HMG-CoA réductase in vivo soit un phénomène plus complexe qui fait intervenir d'autres propriétés des flavonoïdes.

Usages associés

Dyslipidémie, Syndrome métabolique

Anxiolytique

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Il est connu que l'inhalation des composants volatils des huiles essentielles peut influencer l'activité de certaines zones du cerveau, telles que l'hypothalamus, l'hippocampe et le cortex pyriforme. Une hypothèse consiste à dire que la stimulation de ces zones améliore les troubles de l'humeur légers et peut réduire l'anxiété induite par le stress. Il a été suggéré que les composants volatils de l'huile essentiel du bergamote, entre autre le 5-méthoxypsoralène (5-MOP), aussi connu sous le nom de bergaptène, pourraient être responsables de ces effets bénéfiques. De plus, il a été rapporté que les effets positifs des huiles essentielles de bergamote sur le cerveau sont dus à la libération accrue des acides aminés, qui peuvent moduler la plasticité synaptique.

Usages associés

Stress, Équilibre émotionnel

Hypoglycémiant

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Plusieurs études ont démontré que différents flavonoïdes issus de la bergamote peuvent activer l'AMPK (AMP-activated protein kinase), à la fois in vitro et in vivo. L'AMPK joue un rôle essentiel dans la régulation du métabolisme du glucose et des lipides et la production d'énergie dans plusieurs organes. L'activation de l'AMPK augmente l'absorption intracellulaire du glucose. Cela se produit via différents manières. Par exemple, il active un "transporteur" de glucose appelé GLUT1, qui fonctionne dans toutes les cellules, et un autre appelé GLUT4, spécifique aux cellules musculaires. En cas de diminution du glucose dans le sang, l'AMPK empêche la formation de glycogène (une forme de stockage de glucose) pour s'assurer qu'il y a suffisamment de glucose disponible pour nos besoins immédiats. En même temps, il encourage la glycolyse, un processus par lequel le glucose est décomposé pour produire de l'énergie. La metformine, un médicament antidiabétique prescrit en cas de diabète type 2, active lui aussi l'AMPK. Cette activation est responsable des effets hypoglycémiants du médicament.

Usages associés

Syndrome métabolique

Antibactérien

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

L'activité antimicrobienne des polyphénols a fait l’objet de plusieurs recherches approfondies contre divers micro-organismes. Certains auteurs ont décrit une activité uniquement contre les bactéries à Gram négatif tandis que d’autres ont montré une activité contre des bactéries à Gram positif. On a démontré que l'activité antimicrobienne de l'extrait de bergamote peut être particulièrement liée à sa teneur élevée en néoériocitrine, néohéspéridine et les flavanones d'hespérétine. Cette activité est sélective contre les souches pathogènes et aucun effet n'a été observé avec les bactéries bénéfiques intestinales (appartenant au microbiote intestinal).

Usages associés


Anti-inflammatoire

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Certains études in vitro ont montré que le traitement à la bergamote pourrait inhiber l'inflammation intestinale causée par les lésions d'ischémie reperfusion, en réduisant l'expression des gènes ainsi que les niveaux de cytokines pro-inflammatoires (IL-6, IL-1β, TNF-α), en diminuant la production des espèces réactives d'oxygène et en réduisant l'infiltration de neutrophiles et l'expression des molécules d'adhésion.

Usages associés


Antioxydant

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Certains études in vitro ont montré que la fraction flavonoïde de jus de bergamote réduit la génération d'espèces réactives de l'oxygène et la peroxydation des lipides membranaires, améliore la fonctionnalité mitochondriale et prévient les dommages oxydatifs de l'ADN.

Usages associés


Antifongique

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Certaines études in vitro ont montré que l'huile essentielle de bergamote a une activité contre plusieurs espèces de dermatophytes telles que les espèces Trichophyton, Microsporum et Epidermophyton. De plus, elle a une activité in vitro contre des espèces de Candida.

Usages associés


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Dyslipidémie
✪✪✪✪

Il a été démontré qu'une fraction polyphénolique de jus de bergamote a une action positive pour réduire l'excès de lipides plasmatiques (hyperlipidémie), notamment en améliorant le profil des lipoprotéines circulantes. De fait, une étude clinique de 2013 a été effectuée durant 1 mois sur des patients présentant à la fois une hypercholestérolémie et une hypertriglycéridémie. Les auteurs de l'étude rapportent qu'un extrait de flavonoïdes aide non seulement à réduire les niveaux de cholestérol LDL (mauvais cholestérol), cholestérol total et de triglycérides plasmatiques mais permet également d'augmenter le taux de cholestérol HDL (bon cholestérol). Les mêmes résultats ont été obtenus avec un extrait de flavonoïdes dérivé de la bergamote lors d'une étude clinique de 2016 réalisée durant 6 mois sur des sujets présentant une hypercholestérolémie modérée. La bergamote a également été évaluée en association avec d'autres actifs naturels tel que des phytostérols, de l'artichaut et d'autres. Une composition particulièrement synergique, contenant 600 mg de phytosome de bergamote et 100 mg d'extrait de feuille d'artichaut, a montré son efficacité chez des patients souffrant d'hypercholestérolémie légère lorsqu'elle est prise deux fois par jour pendant 2 mois.

Posologie

posologiePar voie orale : Fruit

posologie500 - 1000 mg

duration1 - mois

formulationjus concentré, Extrait sec

Synergies

Artichaut

Stress
✪✪✪✪✪

Des études ont rapporté l'usage bénéfique en aromathérapie de l'huile essentielle de bergamote pour réduire les symptômes liés au stress physique et psychologique. A ce titre, une étude clinique randomisée et contrôlée par placebo, réalisée en 2013, a évalué l'effet d'une huile essentielle de bergamote pure 100 % naturelle sur les symptômes de stress liés au travail. Les résultats montrent une diminution significative de la fréquence cardiaque des sujets (enseignants) stressés testés, associée à une réduction des symptômes de stress physique et psychologique. Une étude clinique similaire de 2013 a montré l'action anxiolytique de l'exposition à des vapeurs d'huile essentielle de bergamote chez des patients en état d'anxiété préopératoire devant subir une chirurgie ambulatoire. Il a été observé notamment une réduction significative de la fréquence cardiaque et de la tension artérielle chez ce groupe. Une étude clinique de 2015 a permis de rendre compte de la diminution des taux de cortisol salivaire de volontaires femmes en bonne santé soumises à des charges de travail variables suite à des inhalations expérimentales de vapeur d'huile essentielle de bergamote. Ceci en bonne corrélation avec les tests psychologiques réalisés.

Posologie

posologiePar voie Inhalation : Fruit

populationFemmes, Hommes

formulationHuile essentielle


Syndrome métabolique
✪✪✪✪✪

Une étude suggère que les antioxydants naturels contenus dans l'huile essentielle de bergamote pourraient être utiles dans le traitement des désordres vasculaires impliquant la prolifération des cellules musculaires lisses et le dysfonctionnement endothélial de cellules oxy-LDL. Dans d'autres études, l'extrait de jus de bergamote a réduit les taux de cholestérol total et LDL (un effet associé à l'élévation de la cHDL), les niveaux de triglycérides et a produit une baisse significative de la glycémie.

Posologie

posologiePar voie orale : Fruit

posologie500 - 1000 mg

formulationjus concentré, Extrait sec


Psoriasis
✪✪✪✪✪

L'huile essentielle de bergamote pourrait aider à traiter naturellement le psoriasis en plaques. Traditionnellement, elle a été utilisée en médecine populaire comme antiseptique, pour faciliter la cicatrisation des plaies.

Posologie

posologiePar voie cutanée : Fruit

formulationHuile essentielle


Équilibre émotionnel
✪✪✪✪✪

Des recherches cliniques préliminaires montrent qu'une combinaison d'huiles essentielles de lavande, d'orange et de bergamote, administrée par inhalation ou par massage, deux fois par semaine pendant 8 semaines, améliore les symptômes de la dépression chez 55 à 65 % des patients par rapport au groupe témoin. D'autres études ont montré que le traitement à base de huile essentielle de bergamote améliore le système parasympathique et nerveux : diminution de la pression sanguine et rythme cardiaque. Les sujets avec des degrés d'anxiété élevés ont plus bénéficié du traitement que le groupe souffrant d'une anxiété légère.

Posologie

posologiePar voie Inhalation : Fruit

duration8 - semaines

formulationHuile essentielle


Dosage de sécurité

Adulte à partir de 18 an(s) : 500 mg - 1000 mg

L'extrait de bergamote a le plus souvent été utilisé à des doses allant de 500 à jusqu'à 1000 mg par jour pendant 4 à 12 semaines. Parfois il est normalisé à 11 % à 19 % de flavonones totales. L'huile essentielle de bergamote est généralement appliquée en usage externe pure ou diluée à 2% avec d'autres huiles végétales.


Interactions

Médicaments

Photosensibilisants : interaction modérée

En raison de sa teneur en bergaptène, l'utilisation de l'huile essentielle de bergamote peut aggraver la photosensibilité et augmenter le risque d'effets secondaires. L'utilisation concomitante avec des médicaments indiqués comme "photosensibilisant" doit être évitée.


Précautions

Enfant jusqu’à 18 an(s) : utiliser avec prudence

Aucun signe de toxicité n'a été observé chez des enfants après perfusion d'extrait de bergamote. Cependant, l'efficacité n'est pas prouvée, et plus de recherches sur cette population sont à effectuer. La bergamote est donc à utiliser avec prudence chez les enfants et adolescents.

Femme enceinte : éviter

L'usage sécurisé de bergamote pendant la grossesse n'a pas été établi. En l’absence de données suffisantes, l'utilisation pendant la grossesse et l'allaitement n'est pas recommandée.

Femme allaitante : éviter

L'usage sécurisé de bergamote pendant l'allaitement n'a pas été établi.