Aubépine : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

L'aubépine est un arbuste épineux, de la famille des Rosacées, originaire d'Europe. On la trouve dans les haies et les bordures de forêts jusqu'à 1800 m d'altitude. L'aubépine peut vivre jusqu'à 500 ans. Son nom latin crataegus provient du grec krataios, qui signifie «fort». Elle fait environ 3 à 4 m de haut, a des feuilles lobées d’un vert brillant et des fleurs blanches, teintées de rose et odorantes. L'aubépine est déjà connue par les anciens qui la consommaient pour ses effets calmants. Le Docteur Henri Leclerc (1897) la considérait comme un tonique cardiaque et sédative. "C'est ainsi que je l'ai vue agir d'une façon très appréciable chez les malades sujets à des troubles nerveux, aux angoisses, aux insomnies, aux vertiges et aux bourdonnements d'oreilles", disait-il. Les sommités fleuries de l’aubépine récoltées à la fin du printemps, ainsi que ses bourgeons sont utilisés pour leurs bienfaits médicinaux. Les principaux composants actifs sont les flavonoïdes (jusqu'à 2 %) tels que vitexine, hypéroside, et rutine. Des acides phénols (l'acide caféique, l'acide chlorogénique...), des saponosides triterpéniques (l'acide oléanolique, l'acide ursolique ou acide crataégolique...). La préparation des sommités fleuries doit contenir au moins 1,5 % de flavonoïdes, exprimés en hypéroside pour garantir son action thérapeutique. Les sommités fleuries de l’aubépine sont utilisées pour réguler les troubles cardiaques temporaires liés à la nervosité, tels que les palpitations, après l’exclusion de pathologies graves. Elles agissent favorablement sur la pression artérielle et peuvent aussi être utilisées comme calmant pour soulager les symptômes de stress et favoriser le sommeil.

Autre(s) nom(s) 

épine blanche

Nom(s) scientifique(s)

Crataegus oxyacantha, Crataegus monogyna

Famille ou groupe : 

Plantes

Principes actifs :

Acide ursolique


Propriétés


Action cardiotonique

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

L'aubépine agit sur le myocarde en renforçant la force de contraction et en augmentant le flux sanguin dans les artères coronaires, ce qui améliore la circulation sanguine vers le cœur tout en réduisant sa consommation d'oxygène. Les propriétés cardiotoniques de l'aubépine sont attribuées à une perméabilité membranaire accrue pour le calcium, et à l'inhibition de la phosphodiestérase, ce qui entraîne une augmentation du flux sanguin coronarien, une vasodilatation et des effets positifs sur la contraction cardiaque. Elle permet également de réduire les phénomènes d’arythmie en diminuant la stimulation adrénaline. Les extraits d’aubépines permettent aussi d’améliorer à la fois la fonction de l’endothélium mais aussi à renforcer son rôle de barrière. Cette action pourrait être intéressante notamment dans les phénomènes comme l’athérosclérose ou l’insuffisance cardiaque.

Usages associés

Insuffisance cardiaque congestive, Troubles cardiaques, Angine de poitrine

Sédatif

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Les procyanidines, seraient à l’origine des effets légèrement sédatifs de l’aubépine. En effet, l'aubépine pourrait agir sur le système nerveux sympathique (responsable de préparer le corps à l'action) en le calmant. Cet usage est connu depuis longtemps, puisqu'elle est traditionnellement utilisée pour diminuer l'excitabilité nerveuse et pour préparer au sommeil.

Usages associés

Troubles du sommeil, Anxiété, Nervosité

Hypotenseur

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

L'aubépine semble avoir une activité hypotensive, selon des recherches préliminaires. Elle semble provoquer une vasodilatation périphérique et induire un relâchement artériel. Les procyanidines semblent être responsables de cet effet.

Usages associés

Hypotension


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Troubles cardiaques
✪✪✪✪

L'aubépine est traditionnellement utilisée pour soulager les symptômes de troubles cardiaques temporaires d'origine nerveuse par exemple : palpitations, augmentation du rythme cardiaque due à une légère anxiété. La Commission E allemande et l'ESCOP approuvent l’utilisation des feuilles avec les fleurs de l'aubépine pour les patients présentant des symptômes d’insuffisances cardiaques au state II décrit dans la New York Heart Association. L'EMA recommande ces usages après exclusion de cas grave par le médecin. Classification de la capacité fonctionnelle par la New York Heart Association : Classe I. Patients souffrant d'une maladie cardiaque, mais sans limitation de l'activité physique. L'activité physique ordinaire ne provoque pas de fatigue excessive, de palpitations, de dyspnée ou de douleur dans la poitrine. Classe II. Patients atteints d'une maladie cardiaque entraînant une légère limitation de l'activité physique. Ils sont à l'aise au repos. L'activité physique ordinaire entraîne une fatigue, des palpitations, une dyspnée ou des douleurs dans la poitrine. A noter que les extraits doivent être préparés avec une teneur définie en procyanidines oligomériques ou en flavonoïdes, de 160 à 900 mg par jour.

Posologie

posologiePar voie orale : Sommités fleuries, Bourgeons

posologie240 - 900 mg

populationAdultes

formulationGemmothérapie, Extrait sec


Insuffisance cardiaque congestive
✪✪✪✪✪

Dans les études cliniques, il a été mis en évidence que des extraits hydroalcooliques d’aubépine étaient efficaces dans l’amélioration des symptômes associés à des insuffisances cardiaques de stade I et II, en améliorant notamment la tolérance à l’effort et en augmentant la fraction d’éjection du ventricule gauche. Plusieurs études cliniques américaines montrent que la prise d'extraits spécifiques de feuilles et de fleurs d'aubépine à raison de 240-600 mg/jour améliore la tolérance à l'exercice, réduit les symptômes subjectifs et diminue le risque de décès chez les patients atteints d'insuffisance cardiaque de stade II. Dans ces études, l'effet maximal était généralement observé après 6 à 12 semaines de traitement. Un autre essai clinique montre que l'extrait d'aubépine à raison de 1800 mg/jour combiné à une thérapie diurétique améliore la tolérance à l'exercice et réduit les symptômes subjectifs de l'insuffisance cardiaque de stade III. Dans cette étude, l'effet maximal a généralement été observé après 16 semaines de traitement. Aussi, une combinaison d'extraits d'aubépine et de passiflore pendant 6 semaines a permis d'améliorer la distance de marche, la tolérance à l'exercice et le taux de cholestérol par rapport au placebo. Cependant, d'autres essais cliniques à grande échelle chez des patients souffrant d'insuffisance cardiaque de stade II ou III prenant un extrait d'aubépine à raison de 900 mg par jour pendant 24 mois, en combinaison avec un traitement conventionnel, ne diminue pas de manière significative l'hospitalisation due à une insuffisance cardiaque progressive, à un infarctus du myocarde non mortel ou à un décès cardiaque.

Posologie

posologiePar voie orale : Sommités fleuries, Bourgeons

posologie600 - 1800 mg

duration6 - semaines

populationAdultes

formulationGemmothérapie, Extrait sec

Synergies

Passiflore

Hypotension
✪✪✪✪✪

L'aubépine est tensio-régulatrice. En cas d'hypotension, elle permet de réguler à la hausse. En cas d'hypertension, elle possède aussi une action régulatrice. Un essai clinique mené chez des patients diabétiques et hypertendus montre que la prise d'un extrait d'aubépine à raison de 1200 mg par jour pendant 16 semaines réduit significativement la pression artérielle diastolique, par rapport à un placebo.

Posologie

posologiePar voie orale : Bourgeons, Sommités fleuries

posologie1200 mg

duration16 - semaines

populationAdultes

formulationGemmothérapie, Extrait sec


Anxiété
✪✪✪✪✪

L'aubépine est recommandée pour les sujets stressés : pouls rapide, hypertension artérielle labile, anxiété avec somatisation cardiaque, troubles du sommeil. Des recherches cliniques préliminaires suggèrent que l'aubépine, associée au magnésium et à l'Escholtzia, pourrait être utile dans le traitement des troubles anxieux légers à modérés.

Posologie

posologiePar voie orale : Sommités fleuries, Bourgeons

posologie240 - 900 mg

populationAdultes

formulationGemmothérapie, Extrait sec

Synergies

Magnésium, Escholtzia

Nervosité
✪✪✪✪✪

Les effets de l’aubépine sur la nervosité n'ont été évalués que par une seule étude, en association avec du magnésium et de l’escholtzia (Eschscholtzia californica).

Posologie

posologiePar voie orale : Sommités fleuries, Bourgeons

posologie240 - 900 mg

populationAdultes

formulationGemmothérapie, Extrait sec

Synergies

Magnésium, Escholtzia

Angine de poitrine
✪✪✪✪✪

Dans un essai clinique, des patients souffrant d'angine de poitrine et prenant des inhibiteurs des récepteurs bêta-adrénergiques chroniques, ont pris un extrait d'aubépine de 100 mg trois fois par jour pendant 4 semaines. Les patients ont pu constaté une amélioration significative des symptômes de l'angine par rapport au groupe placebo.

Posologie

posologiePar voie orale : Sommités fleuries, Bourgeons

posologie300 mg

populationAdultes

formulationGemmothérapie, Extrait sec


Performances cognitives
✪✪✪✪✪

L'aubépine agit sur le cerveau par l'intermédiaire du système neuro-végétatif, en assurant une meilleure circulation cérébrale. Traditionnellement prescrit en gemmothérapie pour les phénomènes de ralentissement cognitif. Côté clinique, une dose unique de 25 gouttes d'un médicament associant du camphre et un extrait de baies d'aubépine commercialisé sous le nom de KARODIN®, s'est avérée supérieur au placebo pour améliorer les performances cognitives de patients âgés, mesurées par la vitesse visuomotrice et la capacité de traitement de l'information. Cet effet est d'avantage dû à l'amélioration de la pression artérielle plutôt qu'un effet direct sur le cerveau.

Posologie

posologiePar voie orale : Bourgeons

posologie50 gouttes

populationAdultes

formulationGemmothérapie, Extrait sec


Troubles du sommeil
✪✪✪✪

L'aubépine est utilisée traditionnellement pour le soulagement des symptômes légers du stress mental et pour favoriser le sommeil. L’utilisation traditionnelle de l’aubépine rapporte une action sédative, anxiolytique qui diminue l’agressivité ainsi que la température corporelle ce qui prépare au sommeil.

Posologie

posologiePar voie orale : Sommités fleuries, Bourgeons

posologie240 - 900 mg

populationAdultes

formulationGemmothérapie, Extrait sec


Dosage de sécurité

Adulte à partir de 12 an(s) : 300 mg - 900 mg (Extrait sec)

La posologie pour un adulte dépend de la formulation des extraits d'aubépine : - En infusion : 1 à 2 g pour 150 ml d'eau, 3 fois par jour. - En poudre: 2 à 5 g par jour. - Extrait sec normalisé (2% de flavonoïdes) : 300 mg à 900 mg par jour. - Teinture (1:5) : 1 ml à 2 ml, 3 fois par jour. - Gemmothérapie: 50 gouttes (ou selon instructions laboratoire).


Interactions

Médicaments

Nitrates : interaction forte

Certaines preuves montrent que l'aubépine pourrait faire baisser la tension artérielle en raison de ses effets vasodilatateurs. Théoriquement, l'utilisation de l'aubépine avec des nitrates pourrait provoquer des effets vasodilatateurs coronariens supplémentaires.

Inhibiteur de la PDE5 : interaction forte

L'aubépine pourrait inhiber la phosphodiestérase-5 (PDE-5) et provoquer une vasodilatation. Théoriquement, l'utilisation simultanée d'inhibiteurs de la PDE-5 et de l'aubépine pourrait entraîner une vasodilatation et une hypotension supplémentaires. Les inhibiteurs de la PDE-5 comprennent le sildénafil (Viagra), le tadalafil (Cialis) et le Vardénafil (Levitra).


Précautions

Enfant jusqu’à 12 an(s) : éviter

L'utilisation chez les enfants et les adolescents de moins de 12 ans n'est pas recommandée.

Femme allaitante : éviter

Eviter l'utilisation de l'aubépine par manque d'informations fiables et suffisantes.


Contre-indications

Femme enceinte : interdit

Des preuves in vivo et in vitro d'activité utérine ont été rapportées ; par conséquent, l'aubépine ne doit pas être utilisée pendant la grossesse, sauf avis médical contraire.