Ashwagandha : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

L'ashwaganda est une plante de la pharmacopée indienne (Ayurveda). Elle fait partie de la famille des Solanacées, et pousse autour du bassin méditerranéen, en Afrique et dans l’Asie du Sud-Ouest, mais elle est aujourd’hui cultivée majoritairement en Inde. L’ashwagandha forme un buisson avec un tronc central et des branches couvertes de poils semblables à de la laine. La plante fait jusqu’à 2 m de haut et présente de petites fleurs jaunes, qui produisent des baies oranges. L'odeur de ses racines rappelle celle du cheval, d'ailleurs en Sanskrit (langue mère en Inde et au Népal), "ashva" veut dire cheval, et "gandha" veut dire odeur. On pense que cette plante confère à ses usagers la force et la virilité d'un cheval. Plusieurs parties peuvent être consommées, mais les racines restent la partie la plus utilisée dans les compléments alimentaires. L'Ashwagandha contient plusieurs constituants actifs, notamment des alcaloïdes (isopelletiérine, anaférine), des lactones stéroïdiennes (withanolides, withaferins) et des saponines. L’ashwagandha qu'on nomme aussi le « ginseng indien », est un adaptogène qui aide l'organisme à gérer le stress quotidien. C'est à la fois un tonique et un sédatif. Elle est préconisée en cas d'asthénie physique et psychique, de stress, les états de déficience cognitifs et pour soutenir l'immunité.

Autre(s) nom(s) 

Ginseng Indien

Nom(s) scientifique(s)

Withania somnifera, Physalis somnifera

Famille ou groupe : 

Plantes

Principes actifs :

Bêta sitostérol


Propriétés


Adaptogène

full-leaffull-leaffull-leaffull-leaf

L'Ashwagandha est connu en tant que plante adaptogène, ce qui est peut-être dû aux glycosides de withanolide. Les adaptogènes ont tendance à réduire la perception du stress. Bien que le mécanisme ne soit pas bien connu dans le cas d'Ashwagandha, il peut être lié à la prévention d'une augmentation de la NADPH diaphosphorase induite par le stress. D'autre part, cet effet anti-stress semble être lié à l'atténuation des taux de corticostéroïdes dans le sérum, qui sont des hormones souvent élevées en réponse au stress. Des études indiquent également que l'Ashwagandha peut réduire l'augmentation des récepteurs de la dopamine, un neurotransmetteur, dans une région du cerveau appelée le corpus striatum, qui est affectée par le stress.. Il existe également des effets réducteurs de l'anxiété, secondaires aux propriétés anti-stress, mais l'Ashwagandha peut exercer aussi des effets directs (par signalisation sérotoninergique et GABAergique).

Usages associés

Stress, Fatigue, Performance sportive

Anxiolytique

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Les composants de l'Ashwagandha ont un effet similaire à celui du GABA, un neurotransmetteur qui aide à réduire l'anxiété. Des recherches sur les animaux ont montré que l'Ashwagandha peut aussi augmenter l'activité de la sérotonine, un autre neurotransmetteur lié au bien-être et à la relaxation, en agissant sur les récepteurs postsynaptiques de la sérotonine (zone de communication entre les cellules nerveuses).

Usages associés

Anxiété

Immuno-modulateur

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

L'Ashwagandha et ses composants, notamment les withanolides et les sitoindosides, semblent avoir des effets immunomodulateurs. Ils stimulent l'activité des macrophages, qui sont des cellules immunitaires importantes dans la lutte contre les infections, et favorisent la phagocytose (l'élimination des particules indésirables) ainsi que l'activité des enzymes lysosomales, qui décomposent les déchets cellulaires. De plus, l'Ashwagandha pourrait réduire l’immunodépression et la diminution des globules blancs causées par le cyclophosphamide, un médicament utilisé dans le traitement du cancer. Il a également été observé que l'Ashwagandha augmente le nombre de cellules dans la moelle osseuse et le nombre de globules blancs chez les animaux ayant subi une radiothérapie.

Usages associés

Rhumatismes

Métabolisme hormonal

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

L'Ashwaganda semble stimuler la synthèse et / ou la sécrétion des hormones thyroïdiennes. Dans les recherches cliniques et animales, l'Ashwaganda semble stimuler la fonction thyroïdienne, avec une augmentation des concentrations sériques de triiodothyronine (T3) et de thyroxine (T4) et une réduction des taux sériques d'hormone stimulant la thyroïde (TSH). D'autre part, l'Ashwagandha semble augmenter la fertilité chez les hommes stériles (chez qui la production de testostérone est réduite). En effet, chez les hommes stériles, l'Ashwagandha pourrait augmenter la qualité du sperme en terme de taux d'hormones (augmentation des taux de testostérone, LH, et réduction des taux de FSH, prolactine) mais aussi en terme de nombre et de motilité des spermatozoïdes. Cependant, l'Ashwagandha ne semble pas avoir d'effet sur la fertilité des hommes par ailleurs en bonne santé.

Usages associés

Troubles de fertilité masculine, Hypothyroïdie

Effet fertilité

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Dans la recherche clinique, l'Ashwagandha pourrait améliorer le nombre et la mobilité des spermatozoïdes chez les hommes adultes. Ces effets semblent être liés à l'amélioration des niveaux de testostérone, d'hormone lutéinisante (LH), d'hormone folliculo-stimulante (FSH) et de prolactine. 

Usages associés

Troubles de fertilité masculine, Troubles sexuels

Sédatif

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Des études sur l'animal suggèrent que l'Ashwaganda a des propriétés sédatives du système nerveux central. L'Ashwaganda favorise le sommeil en raison de son effet potentialisateur de signalisation via les récepteurs GABA-A.

Usages associés

Troubles du déficit de l'attention, Troubles du sommeil

Anti-inflammatoire

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

En laboratoire, un extrait de racine d’Ashwagandha a montré des propriétés anti-inflammatoires dans le cartilage prélevé sur des patients souffrant d’arthrite chronique à la suite d’une inhibition modérée de la libération d’oxyde nitrique. D'autre part, chez des souris soumises à un stress, la réduction de l'activité observée des macrophages pendant le stress semble être significativement réduite par l'ingestion orale d'Ashwagandha à des doses relativement faibles.

Usages associés


Fonction cognitive

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Des études sur les animaux et les humains indiquent que l'Ashwagandha ou ses constituants pourraient améliorer la mémoire. Cette amélioration pourrait être due à la restauration des connexions entre les cellules nerveuses dans le cerveau, ou à un renforcement de la gaine de myéline, qui entoure et protège les nerfs. De plus, en laboratoire, les withanolides, composants de l'Ashwagandha, ont montré une capacité à inhiber une enzyme appelée cholinestérase, impliquée dans le fonctionnement du cerveau. Il est à rappeler que les inhibiteurs de la cholinestérase sont souvent utilisés dans le traitement de maladies neurodégénératives, telles que la maladie d'Alzheimer Cependant, les recherches chez les humains se limitent principalement aux sujets souffrant de troubles cognitifs, d'anxiété, ou de troubles bipolaires. Il n'est pas encore clairement établi si l'Ashwagandha peut également améliorer la mémoire chez les personnes en bonne santé.

Usages associés

Bipolarité, Performances cognitives


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Anxiété
✪✪✪✪

La supplémentation d'un extrait d'Ashwagandha semble améliorer les symptômes de l'anxiété tels que la fatigue, la perte d’appétit, les maux de tête et les douleurs musculaires. Lors d'un essai clinique, 300 mg d'extrait de racine d'Ashwagandha deux fois par jour pendant 12 semaines ont réduit les scores d'anxiété par rapport à un groupe témoin. Dans un autre essai clinique, la prise de granules de poudre de racine d'Ashwagandha à raison de 4 g trois fois par jour pendant 60 jours a amélioré modérément l'humeur anxieuse chez 58% des patients, contre aucune amélioration dans le groupe placebo. D'autres recherches cliniques menées chez de jeunes adultes montrent qu'un extrait de racine et de feuille d'Ashwagandha, à raison de 225 mg ou 400 mg par jour pendant 30 jours, produit des améliorations similaires des scores d'anxiété, de stress et de dépression autodéclarés, par rapport au placebo.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine

posologie600 mg

duration8 - semaines

formulationKSM-66, Extrait sec


Stress
✪✪✪✪

Des études cliniques montrent que la prise d'un extrait de racine d'Ashwagandha spécifique à raison de 300 mg deux fois par jour après un repas, pendant 60 jours, réduit les niveaux de stress perçus de 30% et les niveaux de cortisol de 28% par rapport au niveau de référence chez les adultes souffrant de stress chronique. Ces améliorations sont significatives par rapport aux modifications observées chez les patients traités par placebo. L'extrait de racine d'Ashwagandha semble également empêcher le gain de poids lié au stress par rapport au placebo.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine

posologie600 mg

duration8 - semaines

formulationKSM-66, Extrait sec


Troubles de fertilité masculine
✪✪✪✪✪

La supplémentation en Ashwagandha pourrait augmenter la libido et le plaisir chez les hommes. Dans un essai clinique, la poudre de racine d'Ashwagandha administrée à raison de 5 g par jour pendant trois mois a diminué le stress oxydatif et elle a amélioré la qualité du sperme, la testostérone, l'hormone lutéinisante (LH), l'hormone folliculostimulante (FSH) et la prolactine dans le cadre d'un essai clinique sur 150 hommes indiens infertiles. La numération et la motilité des spermatozoïdes ont été également améliorées. Dans un autre essai clinique, les hommes souffrant d'oligospermie qui prenaient un extrait de racine d'Ashwagandha à raison de 225 mg trois fois par jour pendant 12 semaines ont noté une amélioration du sperme à savoir la motilité et la concentration.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine

posologie600 mg

duration12 - semaines

populationHommes

formulationExtrait sec


Troubles du sommeil
✪✪✪✪✪

Une petite méta-analyse menée auprès de patients souffrant d'insomnie et de patients en bonne santé montre que la prise d'un extrait spécifique de racine d'ashwagandha (KSM-66, Ixoreal Biomed) à raison de 250-600 mg par jour pendant 6 à 12 semaines améliore modestement le sommeil global, ainsi que la qualité du sommeil, le temps d'endormissement, la durée totale du sommeil, le temps d'éveil après le début du sommeil et l'efficacité du sommeil, par rapport au placebo. Les effets étaient plus prononcés chez les personnes souffrant d'insomnie, avec des doses d'au moins 600 mg par jour, et avec des durées de traitement d'au moins 8 semaines. Les effets restent positifs même chez des patients présentant un sommeil non réparateur.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine

posologie600 mg

formulationKSM-66, Extrait sec


Performance sportive
✪✪✪✪✪

Une méta-analyse de quatre petits essais cliniques montre que la prise d'Ashwagandha augmente la capacité aérobique chez les athlètes et les non-athlètes, sur la base de la mesure de la consommation maximale d'oxygène. Les doses efficaces allaient de 500 à 1000 mg par jour pendant une période allant jusqu'à 12 semaines. Des résultats positifs sur la force musculaire, la vitesse, l'endurance, le temps de récupération, ont été obtenus dans d'autres études avec des doses allant de 120 mg à 1250 mg par jour. Cependant, la validité de ces analyses reste limitée par l'absence de groupe témoin, et la large variété des entrainements.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine

posologie500 - 1000 mg

formulationExtrait sec


Bipolarité
✪✪✪✪✪

L'Ashwagandha pourrait améliorer les fonctions cognitives de patients atteints de bipolarité. Cette amélioration est cependant très modeste par rapport au placebo.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine

posologie250 - 500 mg

duration8 - semaines

formulationExtrait sec


Troubles du déficit de l'attention
✪✪✪✪✪

Une synergie incluant des stimulants tels que l'Ashwagandha, le Bacopa et la Centella asiatica, la spiruline permet de réduire les trouble du comportement associés à l'TDAH chez l'enfant de 6 à 12 ans.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine

posologie300 mg

formulationExtrait sec

Synergies

Bacopa, Centella asiatica

Hypothyroïdie
✪✪✪✪✪

Une étude clinique menée chez des adultes atteints d'hypothyroïdie infra-clinique montre que la prise d'un extrait de racine d'Ashwagandha à raison de 300 mg deux fois par jour pendant 8 semaines peut augmenter les niveaux de deux hormones thyroïdiennes, T3 et T4, et diminuer les niveaux de TSH (une hormone qui stimule la thyroïde) de 17,4% par rapport aux niveaux de départ. Ces changements étaient significatifs par rapport au placebo. Cependant, les effets à long terme de l'Ashwagandha sur les taux d'hormones thyroïdiennes, ainsi que ses effets chez les patients présentant une hypothyroïdie clinique, ne sont pas connus à date.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine

posologie600 mg

duration8 - semaines

formulationExtrait sec


Fatigue
✪✪✪✪✪

Grâce à ses propriétés adaptogéniques, l'Ashwagandha permet de réduire la perception de la fatigue et d'augmenter la vitalité lors de quelques études cliniques. A noter qu'on a observé une légère augmentation des niveaux de testostérone et de DHEA-S ce qui peut expliquer en partie les résultats. Par ailleurs, l'Ashwagandha est traditionnellement utilisée dans les états infectieux et comme adjuvant dans les maladies causée par une insuffisance des défenses immunitaires.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine

posologie300 - 2000 mg

formulationExtrait sec


Rhumatismes
✪✪✪✪✪

Chez les patients souffrant d'arthrose, la prise d'un supplément combiné, contenant 450 mg d'Ashwagandha, 50 mg de complexe ayurvédique de zinc, 100 mg de Guggul et 50 mg de Curcuma, trois fois par jour pendant 3 mois, réduit les symptômes de douleur et de gonflement par rapport au placebo. Cependant, aucune amélioration radiologique n'a été constatée. L'Ashwagandha est traditionnellement utilisé dans les états rhumatismaux (facteur auto-immune inclus).

Posologie

posologiePar voie orale : Racine

posologie450 mg

formulationExtrait sec

Synergies

Zinc, Curcuma, Guggul

Troubles sexuels
✪✪✪✪✪

Une petite étude clinique menée auprès de femmes adultes souffrant de dysfonctionnement sexuel montre que la prise d'un extrait standardisé de racine d'Ashwagandha (KSM-66) à raison de 300 mg deux fois par jour pendant les repas, pendant 8 semaines, en conjonction avec d'autres conseils, augmente le nombre de rapports sexuels, améliore les orgasmes, la satisfaction, la lubrification et l'excitation, par rapport à une prise en charge sans supplémentation.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine

posologie600 mg

formulationKSM-66, Extrait sec


Performances cognitives
✪✪✪✪✪

Des recherches sur l'animal et chez l'homme suggèrent que l'Ashwagandha améliore la mémoire. Un petit essai clinique dans un seul centre, en double aveugle, mené sur 50 personnes présentant des symptômes de trouble cognitif léger, dans lequel les participants ont été répartis en deux groupes : l'un recevait 300 mg d'extrait de racine d'Ashwagandha, deux fois par jour pendant 8 semaines et l'autre un placebo. L'analyse a montré que le traitement quotidien avec l'Ashwagandha a significativement amélioré les performances dans des tests cognitifs évaluant la mémoire, la fonction exécutive, et la vitesse de traitement de l'information par rapport au placebo. En revanche les effets sur la mémoire de travail et le traitement visuospatial n'étaient pas concluants. L'Ashwagandha possède des activités antioxydantes et neuroprotectrices. Ses constituants sont des inhibiteurs efficaces de l'acétylcholinestérase, ce qui suggère son utilité dans le traitement de la maladie d'Alzheimer.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine

posologie600 mg

duration7 - semaines

formulationExtrait sec


Dosage de sécurité

Adulte à partir de 18 an(s) : 300 mg - 600 mg

L'Ashwagandha a été utilisée en toute sécurité dans des essais cliniques pendant une période allant jusqu'à 12 semaines. Souvent l'extrait est standardisé à 2% ou 5% en Withanolides.


Interactions

Médicaments

Antidiabétique : interaction faible

L'Ashwagandha peut avoir un effet hypoglycémiant et donc elle peut interférer avec les médicaments antidiabétiques et augmenter le risque d’hypoglycémie.

Antihypertenseur : interaction faible

L'Ashwagandha peut avoir des effets hypotenseurs, et elle peut donc interférer avec les médicaments hypotenseurs.

Benzodiazépines : interaction modérée

L'Ashwagandha est un anxiolytique, elle peut donc avoir un effet cumulatif avec d'autres médicaments anxiolytiques tels que les benzodiazépines.

Immunosuppresseur : interaction modérée

L'Ashwagandha diminue l'efficacité des immunosuppresseurs à cause de son action immunostimulante.

Médicaments à base d'hormones thyroïdiennes : interaction modérée

Des recherches cliniques et des études chez l'animal suggèrent que l'Ashwagandha stimule la synthèse et la sécrétion d'hormones thyroïdiennes. L'utilisation concomitante d'Ashwagandha et d'hormones thyroïdiennes peut entraîner des effets thérapeutiques indésirables.


Précautions

Femme allaitante : éviter

L'Ashwagandha est à éviter chez la femme allaitante par manque d'informations fiables.

Maladies auto-immunes : éviter

L'Ashwagandha a démontré des effets immunostimulants chez l'homme et peut exacerber les maladies auto-immunes en stimulant l'activité immunitaire. A consommer avec prudence chez les patients souffrant de maladies auto-immunes telles que la sclérose en plaques, le lupus érythémateux disséminé, la polyarthrite rhumatoïde ou autres maladies auto-immunes.

Hyperthyroïdie : éviter

Théoriquement, l'Ashwagandha pourrait exacerber l'hyperthyroïdie en augmentant les taux d'hormones thyroïdiennes ; à utiliser avec prudence chez les patients souffrant d'hyperthyroïdie ou traités aux hormones thyroïdiennes.


Contre-indications

Femme enceinte : interdit

L'Ashwagandha provoque des avortements spontanés, par conséquent, elle est interdite chez la femme enceinte.