Artichaut : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

L’artichaut, est une plante vivace comestible appartenant à la famille des Asteracées, à tige rigide pouvant atteindre 1,50 m de hauteur. L’artichaut est originaire principalement de la région méditerranéenne du sud de l'Europe, notamment l'Italie, et de l'Afrique du Nord. On pense que l'artichaut est une forme cultivée et améliorée du chardon sauvage qui pousse spontanément dans les lieux incultes. Les parties utilisées de l'artichaut en phytothérapie sont principalement les feuilles, qui contiennent au moins 0,8 % d'acide chlorogénique. Il ne faut pas confondre les feuilles qui partent du bas de la tige avec les bractées que nous mangeons dans les plats cuisinés. Les principaux constituants comprennent des acides phénoliques (cynarine et acide chlorogénique notamment), des lactones sesquiterpéniques, des flavonoïdes et des minéraux (potassium et magnésium). Les extraits des feuilles d'artichaut ont fait l'objet de plusieurs études cliniques et leurs propriétés sur la sphère hépato-biliaire sont bien documentées. La consommation des extraits permet de stimuler la sécrétion de la bile, ce qui améliore potentiellement la digestion des graisses et diminue les taux de cholestérol. L’artichaut protège également le foie grâce à ses flavonoïdes antioxydants et son action détoxifiante. Traditionnellement les feuilles d'artichaut sont utilisées pour le soulagement symptomatique des troubles digestifs tels que la dyspepsie avec ballonnements et flatulences, par insuffisances bilio-pancréatiques.

Autre(s) nom(s) 

Feuille d'artichaut

Nom(s) scientifique(s)

Cynara scolymus, Cynara cardunculus

Famille ou groupe : 

Plantes

Principes actifs :

lactones terpéniques

Inuline

Cynarine

Acide chlorogénique


Propriétés


Action hépatique

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

L'extrait de feuilles d'artichaut pourrait protéger les cellules du foie grâce à sa teneur en cynarine. En effet, la cynarine fait partie des composés qui stimulent la bile, facilitant ainsi l'élimination des toxines dans le tube digestif. De plus, elle exerce in vivo une activité protectrice hépatique contre le tétrachlorure de carbone. Dans un modèle de stéatose hépatique non alcoolique chez les rats, l'extrait aqueux d'artichaut a pu améliorer les profils lipidiques, en augmentant l'activité antioxydante hépatique, en réduisant l'inflammation hépatique et en augmentant l'expression des gènes essentiels à la lipogenèse et à l'oxydation des acides gras.

Usages associés

Détoxification, Stéatose hépatique

Cholagogue

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

L'activité de l'artichaut est basée sur la stimulation de la sécrétion et l’élimination des acides biliaires. Il a été mis en évidence, sur des cultures primaires d’hépatocytes de rat, que l’administration d’un extrait de feuilles d’artichaut régule l'excrétion de la bile du foie dans les voies biliaires et dans l'intestin. Cette action est principalement exercée par ses flavonoïdes (flavonol de lutéoline).

Usages associés

Troubles de digestion, Flatulences, Troubles biliaires

Cholérétique

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

L'activité cholérétique de l'artichaut est due à la cynarine. Cette activité augmente la sécrétion et l’élimination de la bile par le foie.

Usages associés

Troubles biliaires, Troubles de digestion, Flatulences

Effet digestif

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

L'artichaut est riche en inuline (ensemble de fibres alimentaires), cynarine et flavonoïdes. L'artichaut peut faciliter la digestion et le transit intestinal en favorisant le développement des bifido-bactéries dans le côlon.

Usages associés

Syndrome de l’intestin irritable, Troubles de digestion, Flatulences

Hypolipémiant

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

L’activité hypolipémiante est due en partie à une inhibition de la synthèse de cholestérol hépatique, par une inhibition de l’activité de l’HMG CoA réductase (une enzyme qui intervient dans le synthèse du cholestérol). Cette action est due au composant de l'artichaut, le cynaroside et son dérivé, la lutéoline. L’artichaut diminue également la concentration en LDL-cholestérol chez des patients présentant une hyperlipo-protéinémie.

Usages associés

Hypercholestérolémie, Syndrome métabolique

Diurétique

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Les composants de l'artichaut, notamment le potassium et l'inuline qui possèdent des effets diurétiques, peuvent entraîner une amélioration de la diurèse et de la concentration de l'urine, sans modification des taux de potassium et de sodium dans le sang. La clairance forcée de l'urée qui en résulte conduit à une normalisation des taux d'urée sanguins.

Usages associés

Santé de la prostate


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Hypercholestérolémie
✪✪✪✪✪

Des méta-analyses et études cliniques en double aveugle ont démontré la capacité de l'extrait d'artichaut à faire augmenter le niveau de HDL (le bon cholestérol) et d'inhiber l'oxydation du LDL (cholestérol à basse densité). Les études ont porté sur des patients en bonne santé ou souffrant d'hyperlipidémie, de stéatose hépatique non alcoolique ou de syndrome métabolique et montrent toutes que la prise quotidienne d'extraits de feuilles d'artichaut pendant 4 à 24 semaines réduit le cholestérol total et le cholestérol à lipoprotéines de basse densité (LDL). Il semble que l'artichaut n'a d'effets prononcés que chez les personnes ayant un taux de cholestérol important. Les doses utilisées vont de 200 mg (en association avec d'autres actifs comme la bergamote) à 500 mg ou plus, divisées en 2 à 3 doses par jour.

Posologie

posologiePar voie orale : feuille

posologie200 - 1920 mg

duration8 - semaines

formulationExtrait liquide, Extrait sec

Synergies

Bergamote

Troubles de digestion
✪✪✪✪✪

L'extrait de feuilles d'artichaut semble réduire les symptômes digestifs tels que les nausées, vomissements, flatulences et douleurs abdominales chez les patients atteints de dyspepsie fonctionnelle et de dyspepsie d'origine hépatique. Une étude randomisée, en double aveugle avec placebo, a suivi 244 patients atteints de dyspepsie fonctionnelle. Durant 6 semaines, 129 ont ingéré 1920 mg d'extrait de feuille d'artichaut par jour, divisés en trois prises, et 111 ont été traité au placebo. L'amélioration des symptômes de la dyspepsie, comme les flatulences et ballonnements, à été significativement plus élevée avec la feuille d'artichaut qu'avec le placebo. Une association avec le gingembre peut renforcer ces résultats, d'après d'autres recherches.

Posologie

posologiePar voie orale : feuille

posologie320 - 2100 mg

formulationExtrait liquide, Extrait sec

Synergies

Gingembre

Flatulences
✪✪✪✪✪

L'extrait de feuilles d'artichaut semble réduire considérablement les symptômes digestifs tels que les flatulences et douleurs abdominales chez les patients atteints de dyspepsie fonctionnelle associée à une maladie biliaire. Certaines recherches cliniques ont évalué l'extrait d'artichaut en association avec l'extrait de gingembre. Les résultats montrent que la prise d'extraits d'artichaut et de gingembre, quotidiennement améliore nettement les symptômes. L'artichaut est riche en inuline (ensemble de fibres alimentaires), cynarine et flavonoïdes. Il peut faciliter la digestion et le transit intestinal en favorisant le développement des bifido-bactéries dans le côlon.

Posologie

posologiePar voie orale : feuille

posologie320 - 1920 mg

formulationExtrait liquide, Extrait sec

Synergies

Gingembre

Stéatose hépatique
✪✪✪✪✪

Une étude clinique randomisée a montré que l'utilisation d'extraits de feuilles d’artichaut avec de la metformine et de la vitamine E peut avoir des effets bénéfiques sur l'amélioration des complications chez les patients atteints de stéatose hépatique. L'extrait de feuilles d'artichaut utilisé a été normalisé pour donner 20 mg d'acide chlorogénique. Un autre petit essai clinique chez des patients atteints de stéatose hépatique non alcoolique montre que la prise d'un extrait de feuille d'artichaut standardisé pour contenir 2 % de cynarine, améliore la sévérité de la maladie, réduit la taille du foie et augmente le débit des veines hépatiques par rapport au placebo.

Posologie

posologiePar voie orale : feuille

posologie600 - 800 mg

formulationExtrait liquide, Extrait sec

Synergies

Vitamine E

Syndrome de l’intestin irritable
✪✪✪✪✪

Des études cliniques ont montré que la prise d'un extrait de feuille d'artichaut spécifique réduit les douleurs abdominales, les crampes, les ballonnements, les flatulences et la constipation associés au syndrome de l'intestin irritable, après 6 semaines de traitement, par rapport au tableau initial. Dans d'autres recherches cliniques, un autre extrait de feuilles d'artichaut a réduit l'incidence des symptômes du syndrome de l'intestin irritable par rapport au niveau initial, chez les patients souffrant d'une dyspepsie concomitante. Les patients prenant cet extrait avaient également une qualité de vie améliorée après 2 mois de traitement. La validité de ces résultats est cependant limitée par l’absence d'un groupe témoin.

Posologie

posologiePar voie orale : feuille

posologie320 - 640 mg

formulationExtrait liquide, Extrait sec


Troubles biliaires
✪✪✪✪✪

Les extraits d'artichaut ont une action stimulante des fonctions hépatobiliaires. Ils favorisent l'élimination de la bile, ce qui lui confère un effet anti-lithiasique (anti-calculs) biliaire. L'artichaut est donc conseillé en cas d'insuffisance fonctionnelle biliaire et hépatique ; insuffisance biliaire sur lithiase biliaire (sans obstruction) et en prévention de la lithiase biliaire. Il faut faire attention à ne pas le consommer en cas d'obstruction ou inflammation des voies biliaires (voir les contre-indications).

Posologie

posologiePar voie orale : feuille

posologie400 - 2100 mg

formulationExtrait liquide, Extrait sec


Syndrome métabolique
✪✪✪✪✪

Une étude clinique a démontré qu'un extrait aqueux d'artichaut, le chophytol®(un médicament), normalise les niveaux de lipides et les indicateurs biochimiques chez des patients atteints de syndrome métabolique. Une autre petite étude menée chez des patients atteints du syndrome métabolique a mis en évidence l'action des extraits de feuilles d'artichaut sur les niveaux de triglycérides, mais n'a pas donné d'effet positif notoire sur les autres indicateurs du syndrome métabolique comme la glycémie ou la tension artérielle.

Posologie

posologiePar voie orale : feuille

posologie1800 mg

formulationExtrait liquide, Extrait sec


Détoxification
✪✪✪✪

Les extraits de feuilles d'artichaut sont traditionnellement utilisés pour détoxifier le foie dans le cas de prise de plusieurs médicaments. Les résultats d'études sur les animaux ont montré que les extraits d'artichauts ont une activité antioxydante, qui se traduit par la réduction du nombre de peroxydes et radicaux libres des cellules.

Posologie

posologiePar voie orale : feuille

posologie320 - 640 mg

formulationExtrait liquide, Extrait sec


Dosage de sécurité

Adulte à partir de 12 an(s) : 600 mg - 1800 mg (Poudre)

La dose journalière recommandée (ESCOP/EMA) est l'équivalent de 5 à 10 g de feuilles séchées. - Feuille séchée en infusion ou en décoction : 20 g pour 1 litre d'eau, 10 minutes ; - Teinture à 1:5 : 20 à 25 gouttes avant les trois repas ; - Teinture-mère : 3 fois 50 gouttes ; - Extrait sec concentré: 600 mg à 1800 mg


Interactions

Médicaments

Substrat des cytochromes P450 : interaction faible

Les recherches indiquent que l'extrait des feuilles d'artichaut inhibent l'activité des cytochrome P450 (CYP) 2B6 et cytochrome P450 (CYP) 2C19 in vitro. Cela pourrait augmenter -théoriquement- les niveaux des médicaments métabolisés par CYP2C19 et CYP2B6 et cela inclut bupropion (Wellbutrin), cyclophosphamide (Cytoxan), efavirenz (Sustiva), methadone (Dolophine), sertraline (Zoloft), nevirapine (Viramune), tamoxifen (Nolvadex), acide valproique (Depakote), omeprazole (Prilosec), lansoprazole (Prevacid), pantoprazole (Protonix), diazepam (Valium), carisoprodol (Soma), nelfinavir (Viracept)...


Précautions

Femme enceinte : éviter

En l'absence de données suffisantes, l'utilisation de l'artichaut pendant la grossesse, à des doses supérieures à celles retrouvées dans l'alimentation, n'est pas recommandée.

Femme allaitante : éviter

En l'absence de données suffisantes, l'utilisation de l'rtichaut pendant l'allaitement, à des doses supérieures à celles retrouvées dans l'alimentation, n'est pas recommandée.

Enfant jusqu’à 12 an(s) : éviter

En l'absence de données suffisantes, l'utilisation de l'artichaut à des doses supérieures à celles retrouvées dans l'alimentation, n'est pas recommandée pour les enfants de moins de 12 ans.


Contre-indications

Obstruction des voies biliaires : interdit

Théoriquement, l'artichaut peut aggraver l'obstruction des voies biliaires en augmentant le flux de la bile.

Occlusion intestinale : interdit

Théoriquement, l'artichaut peut aggraver l'obstruction.