Radis noir : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

Le radis noir est également appelé « gros gris » ou « raifort des parisiens ». Son nom est tiré du latin et signifie « racine » pour radis. C'est une plante herbacée annuelle ou bisannuelle, originaire du bassin méditerranéen et de l’Asie. Le radis est utilisé dans la médecine traditionnelle chinoise depuis au moins 1000 ans. Aujourd’hui, il est cultivé dans les potagers sous presque tous les climats. La racine est utilisée en thérapeutique. Ses constituants des flavonoïdes, de glucosinolates, du raphanol, des (vitamine A, vitamines du groupe B, vitamine C), nombreux sels minéraux et oligo-éléments, dont le soufre et d'autres composants (peroxydases, méthylisogermabullone). Le radis est utilisé comme détoxifiant hépatique, pour les troubles biliaires, les calculs biliaires, les troubles digestifs, l'inflammation de la bouche, du pharynx et des voies respiratoires, les bronchites, et également en cas de dermatoses.

Autre(s) nom(s) 

gros gris, raifort des parisiens

Nom(s) scientifique(s)

Raphanus sativus var. sativus

Famille ou groupe : 

Plantes

Principes actifs :

Vitamine A -


Propriétés


Effet digestif

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Le radis noir agit favorablement sur l’intestin en accentuant les mouvements péristaltiques, ce qui peut expliquer son intérêt en cas de trouble dyspeptique et de constipation.

Usages associés

Troubles de digestion

Dépuratif

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Les propriétés détoxifiantes du radis noir sont essentiellement liées à l’action des produits d’hydrolyse des glucosinolates. Des études ont mis en évidence que des extraits de radis noir activent les enzymes de détoxification hépatique. En effet, l’effet d’un extrait aqueux de radis noir sur l’expression des enzymes de détoxification a été évalué dans une lignée de cellules hépatique. Il a été montré que cet extrait est capable d’augmenter l’activité quinone réductase (enzyme de phase II) de manière dose dépendante et l’effet perdure quelques jours après le retrait de l’extrait du milieu. L’expression des ARNm d’enzymes de phase II sont significativement augmentées à la plus forte concentration. Néanmoins, à cette même concentration, l’expression de CYP 1A1 et 1A2 (des enzymes appartenant à la famille du cytochrome P450) sont également augmentées.

Usages associés

Détoxification

Cholérétique

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Le radis noir est bien connu dans son utilisation traditionnelle pour ses propriétés cholérétiques et cholagogues. Il stimule les mouvements péristaltiques de l'intestin et il agit sur les conduits biliaires, favorisant ainsi la sécrétion de la bile et entraînant une bonne digestion.

Usages associés

Dyspepsie biliaire

Cholagogue

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Le radis noir est bien connu dans son utilisation traditionnelle pour ses propriétés cholérétiques et cholagogues. Il stimule les mouvements péristaltiques de l'intestin et il agit sur les conduits biliaires, favorisant ainsi la sécrétion de la bile et entraînant une bonne digestion.

Usages associés

Dyspepsie biliaire

Hépato-protecteur

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Le radis noir renforce la protection du foie en augmentant la production des enzymes de la phase I et II, qui sont des enzymes détoxifiantes. En effet, lorsque les capacités sont dépassées, le processus de détoxification ne permet plus une élimination correcte des molécules toxiques qui peuvent directement endommager l’hépatocyte ou induire un stress oxydant (hépatotoxicité), et conduire potentiellement à une perturbation des autres fonctions du foie.

Usages associés

Troubles hépatiques

Mucolytique

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

En raison de sa teneur en soufre, le radis noir permet de fluidifier les mucosités, d'où son intérêt dans les affections bronchiques bénignes.

Usages associés

Bronchite

Hypoglycémiant

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Des preuves préliminaires suggèrent que le radis pourrait faire baisser le taux de glucose dans le sang. En effet, chez les rats atteints de diabète induit, le jus de racine de radis a fait baisser les taux de glycémie à jeun et en postprandial. L'ampleur de la réduction semblait dépendre des valeurs de base de la glycémie, la réduction étant plus importante chez les animaux dont les valeurs de base étaient plus élevées. On suppose que le radis aide à réduire la glycémie en augmentant l'utilisation périphérique du glucose. Les recherches en laboratoire et sur les animaux suggèrent que le radis contient des composés qui augmentent la sensibilité à l'insuline ou induisent un effet similaire à l'insuline. L'augmentation de la réponse insulinique est peut-être liée aux effets antioxydants des composés phénoliques du radis. D'autre part, des recherches in vitro montrent que l'extrait de radis inhibe l'alpha-amylase et l'alpha-glucosidase, des enzymes impliquées dans la dégradation des polysaccharides au cours de la digestion.

Usages associés


Antimicrobien

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Différents extraits du radis noir ont montré des actions antibactériennes et antifongiques. En effet, in vitro, le jus brut du radis a inhibé la croissance d'Escherichia coli, Pseudomonas pyocyaneus, Salmonella typhi, et Bacillus subtilis. De plus, le sulphoraphane (un composant du radis noir) est bactéricide pour l'Helicobacter pylori.

Usages associés

Infection à Helicobacter pylori, Bronchite

Anticancer

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Des recherches in vitro suggèrent que l'extrait de radis inhibe la prolifération des cellules cancéreuses du sein, probablement en favorisant l'apoptose. Divers composants du radis, dont l'isothiocyanate de 4-(méthylthio)-3-butényle, l'isothiocyanate de 4-méthylsulfinyl-3-butényle, le glucosinolate et les isothiocyanates, ont des effets anticancéreux in vitro.

Usages associés


Antioxydant

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Le pigment rouge du radis (pélargodinine-3-sophoroside-5-glucoside) et l'acide caféique ont montré une activité antioxydante.

Usages associés

Détoxification

Hypolipémiant

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

La poudre de radis a diminué les niveaux de lipides en augmentant l'excrétion fécale des lipides totaux, des triglycérides et du cholestérol total. Dans la recherche animale, un jus obtenu à partir de racine de radis noir diminue les niveaux sanguins de lipides chez les souris. Après 6 jours de traitement, il apparaît que la radis noir diminue le cholestérol présent dans la bile, une des causes de calculs biliaires, et diminue également les niveaux sanguins de cholestérol et de triglycérides, alors que les taux de HDL cholestérol (le bon cholestérol) augmentent. Le mécanisme d'action n'est pas clair.

Usages associés


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Troubles de digestion
✪✪✪✪

En rapport avec son effet sur le péristaltisme intestinal, le radis noir a un intérêt dans les troubles dyspeptiques et la constipation. Le radis noir stimule les mouvements péristaltiques de l'intestin et agit sur les conduits biliaires, favorisant ainsi la sécrétion de la bile et entraînant une bonne digestion.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine, Rhizome

formulationjus concentré, Extrait sec


Dyspepsie biliaire
✪✪✪✪

Le jus de radis noir est traditionnellement utilisé pour traiter la dyspepsie résultant d'une mauvaise circulation biliaire.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine, Rhizome

formulationjus concentré, Extrait sec


Détoxification
✪✪✪✪

Les propriétés détoxifiantes du radis noir sont essentiellement liées à l’action des produits d’hydrolyse des glucosinolates. Des études ont mis en évidence que des extraits de radis noir activent les enzymes de détoxification hépatique. En effet, l’effet d’un extrait aqueux de radis noir sur l’expression des enzymes de détoxification a été évalué dans une lignée de cellules hépatique. Il a été montré que cet extrait est capable d’augmenter l’activité quinone réductase (enzyme de phase II) de manière dose dépendante et l’effet perdure quelques jours après le retrait de l’extrait du milieu. L’expression des ARNm d’enzymes de phase II sont significativement augmentées à la plus forte concentration. Néanmoins, à cette même concentration, l’expression de CYP 1A1 et 1A2 (des enzymes appartenant à la famille du cytochrome P450) sont également augmentées.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine, Rhizome

formulationjus concentré, Extrait sec


Bronchite
✪✪✪✪

En rapport avec ses propriétés mucolytiques et antimicrobiennes, le radis noir est indiqué dans les affections bronchopulmonaires tel que les bronchites.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine, Rhizome

formulationjus concentré, Extrait sec


Infection à Helicobacter pylori
✪✪✪✪

En rapport avec son action sur l'Helicobacter pylori, le radis noir est utilisé en cas de gastrite et d'ulcère gastro-duodénal consécutifs à une infection à H. pylori.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine, Rhizome

formulationjus concentré, Extrait sec


Troubles hépatiques
✪✪✪✪

Lorsque les capacités de détoxification sont dépassées, le processus de détoxification ne permet plus une élimination correcte des molécules toxiques qui peuvent directement endommager l’hépatocyte ou induire un stress oxydant (hépatotoxicité), et conduire potentiellement à une perturbation des autres fonctions du foie. Le radis noir permet d'augmenter la production des enzymes de la phase I et II, qui sont des enzymes détoxifiantes, et permettant ainsi de renforcer la protection du foie.

Posologie

posologiePar voie orale : Racine, Rhizome

formulationjus concentré, Extrait sec


Dosage de sécurité

Adulte à partir de 18 an(s) :

Le radis noir est utilisé en toute sécurité à des doses modérées. Les informations concernant la standardisation et le dosage du radis noir sont insuffisantes.


Précautions

Calculs biliaires : utiliser avec prudence

En cas de lithiase biliaire avérée, surtout infracentimétrique, il faut commencer par de faibles posologies, avec une surveillance clinique.

Femme enceinte : utiliser avec prudence

Il n'existe pas d'informations fiables et suffisantes concernant l'utilisation du radis noir chez la femme enceinte.

Femme allaitante : utiliser avec prudence

Il n'existe pas d'informations fiables et suffisantes concernant l'utilisation du radis noir chez la femme allaitante.